Gestion de Programme : Comparatif MSP® (AXELOS) et PgMP® (PMI®) par Marc Burlereaux !

14 Mai

Commençons par un petit rappel des caractéristiques du Responsable de Programme versus Chef de Projet

 Le Chef de Projet, certifié PMP®, PRINCE2® ou autres ou pas

  • Est responsable de diriger les tâches d’un projet
  • Est responsable du succès d’un projet
  • Gère le projet en respectant la triple contrainte : objectifs, coûts et délais
  • Est responsable de projets individuels

Le Responsable de Programme, certifié PgMP®, MSP® ou autres ou pas

  • Projet ou Programme ?

    Gère un groupe de projets qui partagent un objectif stratégique commun

  • Travaille pour assurer la réussite ultime du programme
  • Démontre suffisamment d’expertise et de connaissances pour prendre des décisions qui vont dans le sens des objectifs stratégiques
  • Définit et initialise les projets en assignant les chefs de projets qui vont les gérer

Mon parcours

Dans le monde de la transformation bancaire

Évoluant dans le monde du changement depuis la fin des années 1980, au début à Paris au Crédit Lyonnais à La Défense et en Suisse depuis 1987, je suis resté focalisé dans le monde bancaire et particulièrement celui de la Banque Privée. Après quelques années en tant qu’Analyste Métier, je me suis tourné vers des tâches de coordination que ce soit d’équipes, de projets et enfin de programmes. En plus de cette double compétence bancaire et coordination, je me suis frotté à la mise en place de plateformes bancaires, programmes de transformation souvent trop ambitieux et donc risqués. J’ai connu des échecs, j’ai beaucoup appris humainement et professionnellement, et j’ai aussi contribué à motiver les équipes à délivrer afin de répondre aux objectifs stratégiques.

Dans le monde des certifications PMI (américain)

Très vite, il m’est apparu vital d’assurer ma formation de manière permanente pour une amélioration continue de mes performances, pour m’enrichir de la confrontation avec d’autres personnes venant d’environnements différents, que ce soit culturellement ou professionnellement. Et aussi, et ce n’est pas le moindre avantage, pour m’enrichir en anglais.

Je suis une personne de réseau, donc tout mes rencontres ont naturellement tracé ma voie. Luigi Ribon et Alexandre Matthey m’ont mis le pied à l’étrier du PMI en 2000 et je ne peux que les en remercier. Ce voyage m’a d’abord conduit à une certification PMP®, obtenue laborieusement en 2005. Elle est venue sanctionner 20 ans d’expérience projets et j’ai appris énormément : j’ai regretté de ne pas l’avoir obtenue plutôt. Ensuite, en 2008, j’ai commencé ma formation pour obtenir le PgMP® (gestion de programme) en ayant participé à deux programmes majeurs de transformation métier en 2000 et 2005. Je remercie encore mon chef de l’époque Sébastien Bouchet d’avoir cautionné cette formation. Le parcours fut long, douloureux mais enrichissant : Ardi Gorashy et Ginger Levin furent mes deux coach, tout deux des membres renommés de PMI. Vous pouvez trouver un retour d’expérience détaillé ici.

Cela m’a permis de passer la vitesse supérieure et de mieux comprendre que la gestion de programme permet notamment un meilleur accompagnement de la transformation métier.

Ensuite j’ai complété ces certifications par d’autres dans les domaines de l’analyse métier, de l’agilité, de la gestion des risques … ce qui conduit certains amis facétieux à me coller le titre de Général Russe du PMI, avec mes décorations… Mais il y a pire, n’est-ce pas Olivier Lazar ? 😊

Dans le monde des certifications AXELOS (anglo-saxon)

Et puis soudainement, je me suis retrouvé à collaborer au sein du cabinet Daylight à Paris, où travaille un ami d’enfance, François Delignette, que j’ai retrouvé au sein de l’association PMI. Je sortais d’une grande banque anglaise, organisation très mature en terme de méthodologie et qui utilisait une méthode de transformation maison à la fois inspirée des standards PMI et AXELOS. Le patron de Daylight, Fadi El Gemayel, m’a alors convaincu de passer la certification MSP® que je n’avais pas encore, car c’était requis pour assurer des mandats de conseil client. D’abord réticent et un peu agacé de devoir encore me coltiner une certification alors que le sésame PgMP® devait assurer de mes compétences : Je ne peux que m’en féliciter. J’ai tellement apprécié l’approche que j’ai très rapidement passé la certification PRINCE2® pour la gestion des projets, basée également sur la notion de cas d’affaire.

QRP International est Partenaire de DantotsuPM

Que m’a apporté MSP® (Managing Sucessful Programmes)

Une méthode simple et structurée à la fois, excellent guide pour la mise en place et l’exécution de programme. Tout est basé sur le cas d’affaire et les bénéfices attendus pour répondre à la stratégie.

team work / complémentaritéUne sorte de canevas à adapter à la taille et à la complexité de l’organisation et du programme.

Une définition claire de rôles essentiels comme le Sponsor et le Responsable de la Gestion du Changement.

La nécessité de définir le Modèle Opérationnel Cible pour donner une direction claire et mieux structurer la livraison des bénéfices attendus par le programme.

Des conseils pragmatiques pour assurer la création d’un PMO (Program Management Office) efficace.

Cela représente un cadre efficace dans lequel peuvent s’insérer des artefacts de la méthode PMI, par des exemples de documents ou de modèles complétant le tout.

Quelle est la plus-value de MSP® dans l’accompagnement de la transformation métier ?

MSP® & la gestion de programme MSP® (Managing Successful Programmes) définit le management de programme comme « l’action d’organiser, diriger et déployer de manière coordonnée un dossier ou un projet et des activités de transformation (le programme), pour atteindre des résultats et des profits d’importance stratégique pour l’entreprise ».

Cette vision Programme permet :

  • D’aligner les livrables avec la stratégie de l’organisation,
  • De bien préparer l’organisation à la mise en œuvre des bénéfices,
  • De gérer tous les aspects de la transformation sans perturber les activités courantes.
 Le Modèle Opérationnel Cible !

Le Modèle Opérationnel Cible (ou Blueprint ou Target Operating Model) décrit les informations clés requises pour établir le design et les livrables qui vont constituer le système cible :

  • L’état actuel : comment l’organisation travaille actuellement
  • L’état futur : comment l’organisation travaillera quand le programme sera terminé.

Le Modèle Opérationnel Cible est composé de quatre éléments d’information selon le modèle POTI :

  1. Process – Comment l’organisation fournit les produits et services
  2. Organisation – Les personnes, la structure, les capacités utilisées pour délivrer les produits et services
  3. Technologie – La technologie, les outils, les immeubles qui supportent les opérations
  4. Information – la connaissance, les informations utilisées au jour le jour pour exécuter les opérations

La clarté de ma cible permet de structurer au mieux le programme afin de délivrer les bénéfices qui supporteront la stratégie de l’entreprise.

Comparatif rapide et personnel des deux certifications (MSP® d’AXELOS et PgMP® de PMI)

MSP®

  • Livre sur Amazon

    Cours d’une semaine pour préparer « Foundation » et « Professional »,

  • Relativement aisé à obtenir si on a bien lu le guide et si on de l’expérience dans la gestion de programme,
  • Investissement modéré (coût et temps),
  • Examen à livre ouvert s’appuyant sur des cas d’affaire,
  • Ne garantit pas l’employeur de recruter un expert de la gestion de programme,
  • Fournit au certifié un canevas pragmatique aisé à mettre en place dans une organisation,
  • Pas de développement du réseau professionnel, si ce n’est la rencontre des personnes assistant au cours présentiel.

PgMP®

  • Livre de préparation sur Amazon

    Cours d’une semaine pour préparer la certification. C’est juste un pré-requis qu’il faudra compléter par un investissement personnel considérable,

  • Il faut justifier d’une expérience de la gestion de programme en documentant des cas concrets qui seront revus et parfois audités : les personnes indiquées comme pouvant attester de la véracité des faits seront alors contactées,
  • Investissement important (coût et temps),
  • Examen de 4h00 sans consultation possible du support de cours,
  • Garantit à l’employeur de recruter un expert de la gestion de programme (de nombreuses candidatures, voire toutes, sont auditées et les références données doivent attester sur l’honneur de la véracité des expériences citées),
  • Fournit au certifié des modèles et une bonne compréhension des avantages de la gestion de programme,
  • Ouverture au réseau PMO qui favorise la mise en relation des professionnels de la gestion de projets et programmes, avec des événements organisés localement et le partage de ressources en ligne.

Conclusion : Je conseille de préparer les deux certifications, car elles sont très complémentaires l’une de l’autre.

Si vous êtes pressés et que vous souhaitez optimiser votre investissement, je conseille alors de commencer par MSP car une préparation rapide vous permet d’obtenir les éléments pragmatiques et concrets pour la mise en place des concepts de la gestion de programme.

“PMI,” “PMP,” “PgMP,” and “Project Management Institute” are registered marks of Project Management Institute, Inc.

Partenaire de DantotsuPM

déposer un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :