Image

dates de mise en service des nouveaux examens de certification du PMI®

19 Fév

Tous les détails sur le site du Project Management Institute

“PMI,” the PMI logo, “PMP,” “CAPM,” “PgMP,” “PMI-ACP,” “PMI-PBA” and “Project Management Institute” are registered marks of Project Management Institute, Inc.

Partenaire de DantotsuPM

Rencontres sur le management de projets – 5 au 11 Mars 2018

19 Fév

Les rendez-vous sur le management de projets, l’Agilité et le leadership que je vous conseille pour cette première semaine de Mars 2018 : 5 wébinaires et 2 rencontres en Rhône-Alpes.

Mardi 6

De plus en plus d’équipes géographiquement et culturellement distribuées

Intercultural gaps threaten many projects. National cultures, job cultures, enterprise cultures, generational cultures: any gap in those components can lead projects to face culture clashes…and additional problems. Yet, project managers can not only actively manage those gaps, but also leverage them and thus extend leadership skills. This webinar will highlight which levers project managers can use to identify and proactively manage intercultural factors within the project, and suggest practical ways to develop an intercultural leadership style which can be effective both at personal and team level.

CertYou est partenaire de DantotsuPM

An overview of Nexus, describe how it is being used around the world to help organizations scale their Agile efforts with Scrum. The presenters will then demonstrate how these real-world scenarios using Nexus can be applied within the VersionOne Lifecycle solution.

Online guide

seminaire QRP

Partenaire de DantotsuPM

L’intérêt pour DevOps accroît très rapidement dans le monde entier. Tous les professionnels du secteur IT en parle et les compétences DevOps sont de plus en plus demandées. Mais qu’est-ce que DevOps ? DevOps: un avantage concurrentiel pour votre société en matière de livraison de logiciels plus performants, plus rapidement et permettant une innovation continue… Alors qu’attendez-vous?

Mercredi 7

We will explore the common root causes (not just the symptoms) and bring some insights, observations, experiences and lessons learned gathered from the front lines.

Planning done, resources and budget squared away. Project tracking well all the way through. Everything’s perfect, but the change effort still goes belly up. You checked all the boxes and you got everything right, but the roll out hasn’t gone smoothly. Everyone seems to be against this change. What went wrong? If you got everything right and the change effort still faces problems, chances are you are not communicating effectively. In this session, we’ll explore how communication influences change projects.

Jeudi 8

Today’s VUCA world (volatile, uncertain, complex and ambiguous) requires new methods and toolsets that allow the creation of new products, services and business models. Customer centricity and agility are key requirements for success to todays fast moving environment. In this session we will explore how agile methods like e..g design thinking, design sprint or iterative prototyping can create a foundation for agile product development and implementations. The presentation will be illustrated with several cases from the speakers own consulting practice and lessons learned will be shared with the audience.

Relisez ce billet en français sur VUCA

Vendredi 9

Version française sur Amazon

Participez à l’atelier et partagez votre expérience sur l’étude du PMBOK® Guide V6 :

    • Profitez de l’expérience d’autres chefs de projet sur les différences avec la V5.
    • Partagez les retours sur la partie Agilité.
    • Découvrez cette nouvelle version et développez vos connaissances.

“PMI,” the PMI logo, “PMP,” “PMBOK,” “PM Network,” “Project Management Institute” and “Pulse of the Profession” are registered marks of Project Management Institute, Inc.

Image

voici une maxime à se remémorer après un beau projet réussi !

18 Fév

gardons les pieds sur terre…

le 2018 Arras People Project Management Benchmark Report en est déjà à sa 13ème édition !

17 Fév

Le rapport couvre de nombreux sujets et il est basé sur les réponses de nombreux chefs de projet à une enquête de début 2018. Une majorité de réponse proviennent encore du Royaume Uni mais les autres pays sont de mieux en mieux représentés.

  • Récupérez ce benchmark gratuit

    Les tendances de recrutement de chefs de projet

  • Les qualifications en management de projet
  • Les profils d’âges, de types de contrats et de rétribution

Vous y trouverez certainement des données utiles et pertinentes si vous êtes déjà chef de projet ou envisagez de vous engager dans cette profession.

 

J’ai noté que plus de 80% des PMs sont détenteurs d’une certification en management de projet (PMP et Prince2 principalement) et que les méthodes Agile sont en pleine croissance (Scrum, DSM and AgilePM) !

Partenaire de DantotsuPM

APMG est partenaire de DantotsuPM

 

Néanmoins, l’expérience reste le plus important pour décrocher un job suivi par l’attitude et la personnalité ainsi que la connaissance du secteur industriel bien avant les certifications…

 

Le document est en anglais et il est gratuit: Project Management Benchmark Report

QRP International est partenaire de DantotsuPM

voici ce que de bonnes questions d’entretien d’embauche essayent en réalité de découvrir…

16 Fév

What good interview questions are actually trying to discover par Seth Godin

Combien de temps serez-vous enclin à continuer à persévérer sur un bon projet avant de renoncer ?

A quel point est-il difficile de vous faire changer d’avis quand vous avez tort ?

Qu’apprenez-vous de l’échec ?

Combien de temps cela vous demande-t-il pour apprendre quelque chose de nouveau ?

Est-il difficile pour vous de laisser quelqu’un d’autre prendre le leadership ?

A quel point vous en souciez-vous ?

Le reste est quasiment du blabla ou bien c’est qu’ils vous interviewent pour un travail qui n’est pas aussi bon que celui que vous méritez.

Pour ces jobs, la seule question à laquelle ils cherchent une réponse et sur laquelle ils se concentrent vraiment est : « s’intègrera-t-il/elle chez nous ? »

Trouver un nouveau job de PM ?

Comme indiqué précédemment, DantotsuPM, le blog du management de projets, peut vous aider dans ce projet de changement de poste car j’ai sélectionné un réseau de recrutement à taille humaine et tout aussi profondément humain qui me fournit fréquemment des offres dans le domaine du management de projets !

Alors, lancez-vous, contactez-moi !

 

comment reprendre un projet en cours ?

15 Fév

Que le chef de projet précédent soit ou non encore disponible, voici quelques astuces utiles pour reprendre au plus vite la main sur un projet.

Tips for taking over an active project

https://kbondale.wordpress.com/2017/01/22/tips-for-taking-over-an-active-project/ par Kiron Bondale

J’ai précédemment écrit sur la nécessité pour le chef de projets de planifier pro-activement une transition en douceur si quelqu’un d’autre devait prendre son rôle sur un de ses projets. Si vous être assez chanceux, vous effectuez la reprise d’un chef de projet qui a suivi certaines de ces suggestions, cela rendra votre tâche plus facile.

Mais le plus souvent nous n’avons pas ce luxe.

Quand les projets entrent dans des turbulences, à tort ou à raison, le chef de projet peut avoir été identifié comme commode agneau sacrificiel et vous pourriez rejoindre le projet après qu’on lui ait promptement indiqué la porte. D’autres fois, la personne pourrait avoir juste été déplacée sur un projet de priorité différente, plus haute, mais elle n’a pas tenu de livre de contrôle complet, précis du projet ou elle peut simplement ne pas avoir le temps de vous aider dans votre prise de fonction.

Dans de tels cas, que devriez-vous faire ?

Rencontrez le sponsor

Même s’il y a des documents comme une charte ou un plan de management de projet, il n’y a aucun substitut à apprendre des besoins et des attentes de votre sponsor que de le rencontrer le plus tôt possible. Le développement d’un rapport productif, symbiotique avec cette partie prenante critique fera souvent la différence entre le succès et l’échec.

Assurez-vous que vous prenez le temps de comprendre ce qu’ils s’attendent de vous tant côté communications que d’une perspective de management des attentes, mais mesurez aussi leur empressement à vous soutenir quand les décisions, des questions ou des risques ont été remontés à leur attention.

Rencontrez l’équipe

Reconnaissez le fait que l’équipe éprouvera une crainte du changement après avoir perdu un leader.

Si le chef de projet précédent était méprisé, vous en porterez un peu les bagages et vous voudrez vous assurer de ne pas être entraîné dans une compétition de comparaison avec votre prédécesseur ni à devoir défendre la valeur du management de projet. D’autre part, si l’équipe a adoré son chef de projet, vous pouvez faire face à de la suspicion et du ressentiment et devrez éviter la tentation de passer en mode défensif sur pourquoi vous avez été choisi pour ce job.

Soyez curieux, posez des questions, mais le plus important, efforcez-vous d’être un servant-leader, donnez à l’équipe un peu de temps pour faire son deuil, mais démontrez aussi votre valeur en éliminant quelques obstacles qui ont gêné leur productivité.

Faites confiance mais vérifiez l’état actuel

Les rapports d’avancement, les réactions du sponsor ou de l’équipe pourraient vous fournir une meilleure compréhension de l’état du projet, mais cherchez la preuve qui soutient leurs évaluations.

Identifiez des événements marquants récents et confirmez que les différentes parties prenantes reconnaissent que ceux-ci ont été passés avec succès. Une fois que vous comprenez le prochain jalon majeur, vérifiez avec le sponsor et l’équipe que tous sont bien alignés vers son atteinte.

Demandez quels sont les trois risques et problèmes principaux.

Vérifiez la santé financière du projet avec vos collègues des finances pour garantir que les dépenses sont bien tenues.

Même si un plan de projet existe pour votre projet, vous devriez toujours créer un plan personnel de reprise reflétant les activités spécifiques que vous devrez achever pour être efficace dans votre nouveau rôle.

Traitez cette transition de rôle comme vous le feriez de tout projet significatif : planifiez le travail et travaillez selon le plan !

Méta Projets Management est partenaire de DantotsuPM

13 Mars – Paris – Comment l’intelligence artificielle va-t-elle révolutionner le management de projet ?

14 Fév

Voici l’une des questions auxquelles plusieurs experts s’efforceront d’apporter quelques réponses et pistes de réflexion lors de la matinée organisée par Microsoft le 13 Mars prochain à L’Elyseum, 20 Rue Quentin-Bauchart, Paris VIIIème.

Venez découvrir comment les nouvelles technologies innovantes Microsoft peuvent impacter le quotidien des acteurs de la gestion de projet en entreprise !

1. Anticiper les compétences et les ressources nécessaires

Capitaliser sur l’expérience acquise au sein des organisations pour anticiper les besoins futurs en ressources : l’intelligence artificielle et le machine learning peuvent être la solution !

2. Comment les bots peuvent faciliter la vie de chacun au quotidien

Qui n’a jamais rêvé d’un assistant pour faciliter son quotidien ? Un bot, c’est exactement ça : un compagnon dans son écran qui répond de manière intelligente aux questions, qui guide et accompagne les utilisateurs dans leurs activités au quotidien. Découvrez PMOtto, l’assistant personnel des chefs de projet, venu tout droit du Danemark, qui nous sera présenté par Allan Rocha, MVP Project

3. Mieux anticiper les risques liés aux projets

Les technologies Microsoft offrent des solutions pour exaucer le vœu ancestral des chefs de projet d’identification et de management au plus tôt des risques inhérents à leurs projets (plutôt que passer son temps à gérer des problèmes qui auraient pu être évités ou mieux anticipés). Bien sûr, le respect des coûts et délais du projet en dépend grandement.

Si vous êtes sur Paris ou pouvez vous y rendre le Mardi 13 Mars, inscrivez-vous à cette matinée totalement gratuite et découvrez de nouvelles possibilités ouvertes par l’Intelligence Artificielle et le Machine Learning.

Accueil dès 9h00 pour un démarrage des sessions à 9h30 avec cet agenda très alléchant :

  • Qu’est-ce que l’Intelligence Artificielle ?
  • Quels sont les enjeux autour de la data ?
  • Comment les solutions Cloud et l’IA peuvent-elles aider les acteurs de la gestion de projet à être plus efficaces ?
  • Démonstration sur l’IA appliquée à la gestion de projet
  • L’assistant intelligent des chefs de projet : PMOtto
  • Conclusion suivie d’un buffet networking

Inscriptions gratuites

Intervenants et animateurs de cette matinée:

  • PMOtto: Allan Rocha et Ricardo Viana Vargas
  • Microsoft France: Lionel Billon, Directeur Data & IA ; Vincent Capitaine, Expert PPM; Sihame Aarab, Data Scientist; Annamaria Porzioli, Chef de Produit Office 365

fausses idées sur l’arriéré de produit (Product Backlog)

13 Fév

L’Arriéré de Produit n’est pas une liste géante d’histoires utilisateurs

Misconceptions about the Product Backlog

http://www.extremeuncertainty.com/misconceptions-product-backlog/  par leontranter

Il y a beaucoup de fausses idées sur l’Arriéré de Produit. En fait, je dirais que c’est probablement l’artefact le moins bien compris de Scrum. Et cela peut causer de gros problèmes, pas seulement pour votre produit et son planning, mais pour vos développeurs également. Étant un propriétaire de produit et manager cette chose est un travail difficile et il est facile se tromper. Cet article dissipera certaines des fausses idées sur l’arriéré de produit.

L’Arriéré de Produit n’est pas une liste géante d’histoires utilisateurs

Beaucoup de gens pense que l’arriéré de produit est essentiellement une grande liste d’histoires d’utilisateurs, classées de la plus haute à la plus faible priorité. Comme si vous aviez un grand tableau et chaque ligne dans le tableau était une histoire d’utilisateur, avec un identificateur, un nom et une description et c’est votre arriéré.

Cela semble agréable et simple, mais c’est un arriéré de produit épouvantable, pour nombre de raisons :

  • Les histoires ne sont reliées l’une à l’autre d’aucune façon significative
  • Il n’y a aucune dépendance entre les histoires
  • Les histoires sont non seulement sans rapport l’une avec l’autre mais elles ne sont liées à aucun horizon particulier ou version
  • Il n’y a aucune explication “de l’image plus grande” sur comment les histoires touchent au produit, ses fonctions et sa vision.

Un arriéré de produit est vraiment une feuille de route

Un bon arriéré de produit commence par une feuille de route, qui est une vue très de haut niveau de l’avenir du produit. Il y a évidemment beaucoup de choses que nous ne savons pas au commencement, mais un propriétaire de produit devrait commencer par une feuille de route et une vision de comment le produit pourrait se développer puis commencer à décomposer ce plan en des fonctionnalités ou des épopées et des versions ou des horizons.

roadmap to success...

Il s’agit d’une feuille de route

Cela vous permet de :

  • Rapprocher des histoires l’une de l’autre, via une fonction ou une épopée
  • Donner les dépendances entre histoires
  • Définir les fonctionnalités et épopées et quelle valeur elles fournissent et pourquoi vous les construisez.

Les fonctionnalités et épopées peuvent entrer dans l’arriéré. Et elles peuvent avoir leur propre description avec valeur, risque, bénéfices, dépendances et critères d’acceptation définis. Elles peuvent être évaluées et priorisées. Tout cela fournit “l’image plus grande”, la « big picture ». Si vous avez juste une liste d’histoires, comme quelqu’un l’a une fois dit, vous avez “un sac de feuilles, au lieu d’un arbre”.

Un arriéré de produit devrait être un arbre, pas un sac de feuilles

Donc vous voulez vraiment des histoires dans votre arriéré, mais vous voulez d’autres choses aussi. Et vous voulez que les histoires découlent de ces autres choses. Les histoires entrent en dernier, pas en premier.

arbre de la connaissanceAinsi, si vous voulez un arbre :

  • Débutez avec une vision de produit et une feuille de route
  • Décomposez-les en fonctionnalités et épopées
  • Dressez la carte des fonctionnalités et des épopées sur des horizons ou des versions
  • Décomposez -les alors en histoires d’utilisateur.

C’est un grand sujet et qui mérite beaucoup plus de couverture. Je recommanderais que vous lisiez User Story Mapping par Jeff Patton si vous voulez en savoir davantage.

Vous n’avez pas besoin d’évaluer toutes les histoires de l’arriéré

Certaines personnes pensent que vous devez avoir des évaluations sur tout dans l’arriéré, parce qu’autrement les items ne sont pas prêts à être travaillés. C’est-à-dire, ils ne respectent pas votre définition de « Prêts » (Ready). Et avoir quelques histoires prêtes à engager est bon, vous n’avez pas besoin que tout l’arriéré soit prêt à être entrepris. Le fait est que certaines des choses dans l’arriéré pourraient ne pas être travaillées avant une longue période de temps. Certaines d’entre elles pourraient ne jamais être développées. Et c’est OK.

Souvenez-vous, votre arriéré est fondamentalement superflu. Pour être plus spécifique, c’est le gâchis de type « Inventaire » en Lean. C’est une pile de choses qui restent là à attendre. Sans faire quoi que ce soit, sans allant où que soit, sans ajouter aucune valeur. Vous pouvez dépenser beaucoup de temps à construire, définir et évaluer un énorme arriéré de choses. Ou vous pouvez dépenser ce temps à faire en réalité du travail. C’est-à-dire à construire un logiciel.

Trouvez le bon équilibre

balance temps vs ressourcesIl existe un bon équilibre et le trouver n’est pas aisé. Si vous n’évaluez rien, vous ne savez pas combien de temps il faudra pour construire quoi que ce soit. Si vous évaluez tout, c’est beaucoup de travail. Je pense qu’il est bon d’utiliser un système « n+1 » ou « n+2”, où vous avez le prochain ou les 2 sprints suivants de travail bien défini et évalué et prêt à entreprendre. Ainsi, si vous entrez dans la planification de sprint, vous pouvez avoir une vue d’où vous allez vous rendre. Et si les choses changent et que vous décidez de prendre quelque chose d’autre dans l’arriéré qui est un peu plus loin, vous pouvez aussi le faire. Mais vous ne dépensez pas 90 % de votre temps en planification et estimations.

Mais comment faisons-nous la planification d’une version si nous n’avons pas évalué les histoires ?

Les gens se bloquent sur ce point, mais c’est très simple. Vous pouvez simplement utiliser des moyennes. Donc, vous avez les un ou deux sprints d’histoires évaluées et pour le reste de votre arriéré, vous pouvez juste utiliser des points d’histoire médians (pour cette équipe) pour chaque histoire. Si vous avez 50 points d’histoires dans vos deux sprints suivants, avec une moyenne de 6.2 points (ce ne sera probablement pas un nombre de Fibonacci). Vous avez 30 autres histoires dans votre arriéré. Donc votre taille d’arriéré de produit est de 186 (6.2 fois 30) plus 50 (vos sprints évalués) pour un total de 236. Vu ? Facile.

La vérité est, quelques histoires s’avéreront être plus grandes que la moyenne et certaines s’avéreront être plus petites et c’est OK. Parfois votre vitesse sera plus élevée, parfois plus lente et c’est OK. Si vous le pouvez, essayez de faire décomposer les histoires en tailles semblables, proches des 5 ou 8. Cela rend l’affaire plus simple et plus précise. Vous pouvez même faire des estimations approximatives pour des fonctionnalités où vous n’avez pas décomposer les histoires, avec des évaluations de niveau de fonctionnalité, ou en utilisant un nombre moyen d’histoires par fonctionnalité et en multipliant le tout.

Souvenez-vous, l’estimation n’est pas porteuse de tant de valeur en premier lieu. N’y investissez pas trop de temps. Parce que les incertitudes sur les bénéfices sont plus fortes que les incertitudes sur les dépenses.

Vous ne devriez pas mettre chaque idée à laquelle vous pouvez penser dans l’arriéré

Certains propriétaires de produit se lâchent un peu trop quand ils passent sur Agile et disent “Super, je peux mettre tout ce que je veux ici ! Étonnant !”. Et passer les 20 jours suivants à bourrer l’arriéré de plein de particules et des pièces aléatoires, comme des gosses dans une confiserie.

Ce n’est pas une bonne pratique. Souvenez-vous, les articles dans l’arriéré sont une forme de gâchis. Vous voulez une feuille de route claire et une vision pour votre produit, pas une grande liste aléatoire de blanchisserie “de choses qui pourraient être sympas”. L’arriéré devrait refléter votre vision et stratégie pour le produit. Il devrait être capable de prendre en compte des changements, mais ne l’exagérez pas et surinvestissez pas. Concentrez-vous sur votre sprint actuel et paire suivante de sprints. Essayer de penser beaucoup plus loin que cela est de la pure spéculation et n’apporte pas de valeur.

CertYou est partenaire de DantotsuPM

Vous pouvez aussi totalement enlever des choses de l’arriéré

Des personnes pensent qu’une fois que quelque chose entre à l’arriéré, il ne peut jamais en ressortir. Ils pourraient penser “quel serait le point d’ôter quelque chose de l’arriéré ? C’est juste une idée, c’est juste un item de contenu potentiel. Nous pourrions ne jamais le construire, mais il n’y a aucun mal à le garder là”. Il y en a, c’est du superflu. Il introduit de la confusion embrouille les choses. De nouveau, l’arriéré n’est pas une liste de blanchisserie, c’est une feuille de route des fonctionnalités par version et qui reflète une vision et une stratégie de produit. Tenez-le fermement et propre et à jour. N’ayez peur de supprimer des choses. Si vous voulez vraiment y revenir plus tard, vous pourrez probablement la déterrer ou y bien réfléchir de nouveau (les choses peuvent avoir changé et reprendre le besoin pourrait ne pas être une mauvaise chose de toute façon).

Les développeurs devraient avoir voix au chapitre dans l’arriéré de produit

Certains pensent que l’arriéré de produit est exclusivement le domaine du propriétaire de produit. Et c’est partiellement vrai, mais pas tout à fait. Le propriétaire de produit dit ce qui y entre et dans quel ordre. Il est responsable de l’arriéré de produit. Et généralement, les développeurs s’occupent de l’arriéré de sprint, puisque c’est leur domaine. Ils construisent la portée qui entre dans le sprint. Mais un propriétaire de produit avisé parle toujours à l’équipe comme il construit et manage l’arriéré.

Les développeurs comprennent de domaine technique du produit. Ils comprennent ce sur quoi d’autres équipes travaillent et quelles nouvelles technologies arrivent (au minimum, ils le devraient). Ils comprennent les risques techniques et les dépendances dans le travail. Donc la discussion sur l’arriéré de produit avec eux est extrêmement importante.

La planification de sprint devrait être un environnement “sans aucune surprise”. Personne ne devrait lever la main en lisant un article de l’arriéré et dire “qu’est-ce diable que cela ? Je n’ai même aucune idée de ce que cela signifie ». La planification de sprint devrait être le choix final de quels articles de portée bien définis et compris de l’équipe prêts pour entrer dans le sprint.

J’espère que cet article effacera quelques fausses idées sur l’arriéré de produit! C’est un sujet important, difficile et il existe beaucoup de lectures que vous pouvez faire si vous êtes intéressés par ce sujet.

Gardez votre projet en bonne forme au plan financier

12 Fév

Cherchons des façons de surveiller et contrôler nos coûts plus intentionnellement.

Http://projectriskcoach.com/2017/01/30/how-to-keep-your-projects-financially-fit/ par Harry Hall

4 façons de contrôler les coûts et garder vos projets en bonne forme financière:

1. Rendez vos coûts visibles

Image courtesy of renjith krishnan / FreeDigitalPhotos.net

Le chef de projet et l’équipe projet doivent être capables de VOIR leur performance financière sur une base régulière. Si l’information est cachée, de mauvaises choses vont probablement se produire. Jour après jour, euro après euro, l’équipe dérivera probablement des coûts et de la valeur escomptée du projet.

Dans votre gestion de risques, vous pouvez mettre des seuils sur les écarts de coûts (par exemple, Vert, Orange et Rouge). Si vous atteignez le seuil d’avertissement et que le feu Orange s’allume (par exemple, des dépenses supérieures de 5 à 10 % au prévisionnel), notifiez votre sponsor et votre équipe et déterminez les actions correctives. Quand vous avez un écart rouge (par exemple, supérieur à 10 %), il est temps de prendre des actions plus significatives.

2. Observez les tendances

Que vous utilisez la gestion par la Valeur Acquise (Earned Value Management) ou pas, contrôlez vos tendances. Développez une méthode de collecte et de présentation des tendances d’évolution des coûts par rapport au temps.

3. Comparez vos dépenses à votre ligne de référence de coûts

Quand nous déterminons le budget, nous créons une ligne de référence des coûts qui soutient les objectifs financiers du projet. Sur une base régulière, nous devons comparer nos dépenses réelles à la ligne de référence pour déterminer les écarts. Il est beaucoup plus facile de faire des ajustements mineurs tout au long du chemin que des changements énormes subitement et proches de la fin.

4. Demandez à quelqu’un de vous aider

Pensez aux assistants électroniques pour vous aider à maintenir votre forme personnelle; vous pouvez leur demander de suivre votre performance et vous en tenir responsable. Devinez quoi ? Ce principe marche ici aussi ! Trouvez quelqu’un (un pair, un comptable, un patron, ou quelqu’un du PMO) qui peut vous aider, particulièrement pour des projets très en vue à maintenir votre projet en bonne forme financière.

Prenez des mesures

J’ai un mot d’avertissement sur ces astuces. Certaines personnes n’aiment pas la transparence. Leur crainte est que quelqu’un puisse voir leur manque de performance et qu’il y ait des conséquences personnelles. En outre, une idée courante est que si nous pouvons tenir des choses cachées assez longtemps, nous aurons le temps de nous en remettre. Ceci arrive rarement ou jamais, n’est-ce pas ? Nous retardons les conséquences et elles sont typiquement plus importantes.

Si c’est la mentalité de votre culture d’entreprise, soyez-y sensible et sage sur comment approcher ces étapes pour rester en bonne forme financière. Cherchez des façons de créer un environnement de confiance.

Avez-vous un projet qui souffre d’embonpoint et aurait besoin d’un régime et un plan d’exercice ? Quelle serait une étape simple que vous prendriez pour mieux contrôler vos dépenses ?

Méta Projets Management est partenaire de DantotsuPM

Rencontres sur le management de projets – 26 Février au 4 Mars

12 Fév

Les 3 rendez-vous sur le management de projets et le leadership que je vous conseille pour cette période auront lieu pour le premier sur le web le lundi 26 sur la gouvernance dans un monde Agile et pour le second le mercredi 28 Février à Grasse sur le Design Thinking et le troisième à Genève sur les business analystes.

Lundi 26

How can executives and managers effectively contribute to an Agile business change, and even more importantly, should they? Or do they just leave it to a subject matter expert like a product owner, or someone similar, to make all the decisions for their organisation? Are concepts like strategic alignment, business justification, and benefits realisation even relevant in an Agile world, or is everything important just captured in a list of functions and features like a backlog? Are Agile practices only for the systems development team, or is there more involved to successful dynamic business change?

APMG est partenaire de DantotsuPM

Mercredi 28

Comment être plus ‘créatif’ ? Comment voir les choses autrement ? Un arsenal de méthodes, allant des ‘brainstormings’ aux bacs à sable ou au Lego sont là pour nous aider. Le Design Thinking tente d’allier le cerveau droit et le cerveau gauche.

SMPP est Partenaire de DantotsuPM – Référentiel SMPP gratuit !

%d blogueurs aiment cette page :