Archive | leadership RSS feed for this section

27 Septembre – Webinar #PMI® – Négocier comme Churchill – Comment garder le cap en situations difficiles ?

22 Sep

Homme politique hors pair, Winston Churchill, surnommé le « Vieux Lion », est considéré comme la personnalité la plus influente du XXe siècle.

Livre sur Amazon

Premier ministre pendant la Seconde Guerre mondiale, il a façonné la géopolitique du monde actuel en participant à maintes négociations, de la planification du Débarquement de Normandie à la Conférence de Yalta en passant par la Charte de l’Atlantique, ancêtre de l’OTAN et de l’ONU.

Visionnaire et fin stratège, il a inventé la figure du leader moderne : énergique, audacieux, déterminé, amateur de rencontres et de bons mots.

Conférencier: Yann HARLAUT, auteur du livre « Négocier comme Churchill – Comment garder le cap en situations difficiles ? »

INSCRIPTION EN LIGNE à cet événement organisé par la région Globale du PMI France

“PMI,” the PMI logo, “PMP,” “PMBOK,” “PM Network,” “Project Management Institute” and “Pulse of the Profession” are registered marks of Project Management Institute, Inc.

La Région Globale communique !

Retrouvez dès à présent les informations de l’ensemble des chapitres francophones PMI sur le compte Twitter « @PMIreglobale« .

N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse ci-dessous afin de proposer une contribution (article, événement, information,…).

Contact: communication.pmi-reglobale@gmail.com

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

27 September – Webinar – Managing vs Leading: a panel’s perspective

11 Sep

This session will be led by Management and Leadership experts, David Hinde Director of Orgtopia: Management and Leadership Development and Duncan Wade Director of The Human Interface Consultancy Ltd.

During this hour long session, David and Duncan will debate the intricacies of managing vs leading:

  • What is the difference between leadership and management?
  • Why should a project manager be interested in leadership?
  • How is leadership and management dealt with by the top project management methods or approaches?
  • Most importantly: what can you do to progress from a project manager to a project leader?

In the final 20 minutes of the session, we will invite the audience to ask their questions or share their thoughts with the panel.

Remember, even if you cannot attend the session you should register to be sent a copy of the recording.

Details and registration

CSP est partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

il y a certaines choses que le professionnel refuse de faire

11 Sep

The professional pushes back

http://sethgodin.typepad.com/seths_blog/2016/09/the-professional-pushes-back.html par Seth Godin

L’architecte refuse de concevoir la construction grosse et laide qui maximise seulement le revenu à court terme. Elle comprend que faire monter le niveau d’exigences fait partie de son travail.

Le chirurgien refuse de faire une chirurgie inutile, peu importe combien le client insiste. Il ne confond pas son serment avec son revenu.

Le marketeur n’aidera pas son client à produire une campagne de courriers électroniques indésirables, emplie de pièges et tromperies, parce qu’il sait que sa carrière est la somme de son travail.

L’homme d’état ne se précipitera pas pour supporter la soif de sang de la foule, parce que les hommes et femmes d’état dirigent en faveur de nos instincts les meilleurs, pas les pires.

Il y a abondance des gens qui plieront, descendront au plus bas et calculeront comment « donner au public ce qu’il veut ». Mais cela ne doit pas être vous. Les professionnels ont des standards. Les professionnels refusent de faire certaines choses.


Question complémentaire : Quelle phrase proposeriez-vous pour illustrer cette rigueur chez les Chefs de projet ?

Voici ma suggestion

« Le Chef de projet n’engagera pas à la légère son équipe sur des dates, des livrables ou des dépenses, parce que le Chef de projet comprend que la clef est que les vrais objectifs business du projet soient bien compris et partagés dans l’équipe et avec les parties prenantes pour atteindre ces buts et récolter bénéfices escomptés. »

Méta Projets Management est partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Comment le fait de prendre des décisions mène à la liberté

7 Sep

Choisir c’est aussi renoncer à d’autres options !

How making decisions leads to freedom

https://leadonpurposeblog.com/2016/09/19/how-making-decisions-leads-to-freedom/ par Michel Ray Hopkin

décider de façon délibéréePrendre des décisions n’est jamais facile. Choisir finalement une chose plutôt que d’autres est parmi les choses les plus difficiles que nous devons faire. La tendance est de reporter ces décisions tant que nous le pouvons et remettre la douleur à plus tard.

À sa racine le mot décision signifie couper. Quand vous faites une décision vous partez sur une chose et laissez le reste derrière. C’est l’une des grandes raisons pour lesquelles le fait de prendre des décisions est pénible.

Le fait de prendre des décisions, même quand elles sont difficiles, libère du temps.

Dit d’une autre manière, cela nous permet de nous concentrer sur ce que nous voulons accomplir et pas perdre un temps précieux à réfléchir ou se demander ce qui pourrait arriver. L’action décisive amène la clarté dans la concentration.

Le fait de prendre des décisions réduit le stress.

Avoir des options multiples sur la façon d’utiliser le temps et l’argent crée de l’inquiétude. Quand nous ne sommes pas sûrs de ce qui est le meilleur, nous nous inquiétions de faire la bonne chose. Pour réduire le stress et l’inquiétude, décidez-vous maintenant et avancez.

Le fait de prendre des décisions augmente la confiance.

Le progrès arrive quand nous nous décidons et avançons. Par ce processus, nous obtenons des victoires en cours de route. Les victoires en cours de route inspirent la confiance en notre capacité de faire la bonne chose.

Le dramaturge Henrik Ibsen l’a résumé gentiment : “Au moment décisif, j’ai gagné la victoire sur moi-même. J’ai choisi de vivre. Et croyez-moi, cela demande du courage de choisir la vie dans ces circonstances.”

Avoir le courage de se décider et avancer apportera de nouvelles libertés précédemment inimaginables.

Questions : Quel choix avez-vous remis à plus tard ? Comment faire ce choix vous changera-t-il, ou changera-t-il votre vie ? N’hésitez pas à commenter.

CSP est partenaire de DantotsuPM

La Perspective du management de produit: Quand vous avez des décisions qui doivent être prises sur votre produit, obtenez l’information et prenez la décision. Ne remettez pas à plus tard; le succès de votre produit exige votre diligence à prendre des décisions délicates.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les leaders disent des choses que d’autres ne diront pas !

4 Sep

Leaders Say Things Others Won’t Say

https://leadershipfreak.wordpress.com/2016/07/25/leaders-say-things-others-wont-say/ un interview de John C. Maxwell par Dan Rockwell

Livre sur Amazon

Une des choses les plus compliquées du leadership est quand vous devez non seulement prendre une dure décision, mais devez aussi énoncer une vérité difficile à entendre. Dire des choses que les gens ne veulent pas entendre n’est pas facile. Ce n’est jamais amusant. C’est l’une de ces choses que beaucoup de leaders regrettent de ne pouvoir déléguer. Mais, parce que les nouvelles pénibles devraient venir du leader, c’est un poids que vous vous devez de porter.

Si vous êtes dans une position où vous devez dire certaines choses difficiles, prenez courage. Souvenez-vous juste que:

1. Il vaut mieux que vous disiez ceci plutôt que quelqu’un d’autre ne le susurre.

Adresser des sujets pénibles de manière frontale élimine l’incertitude et la spéculation qui alimentent les commérages destructifs.

2. Les gens respectent des leaders qui voient clairement la réalité.

Vous ne pouvez pas refuser de voir une réalité

Quand vous êtes capable de parler ouvertement et honnêtement sur des sujets difficiles, vous montrez à vos équipes que vous comprenez ce qui se passe.

Le déni n’est jamais l’ami du leader.

3. La croissance vient de moments cruciaux.

En tant que leader, une grande part de votre croissance viendra de vos temps les plus durs. Etre  capable d’adresser même le plus difficile des sujets avec les gens que vous menez vous aidera à grandir non seulement comme un leader, mais comme LEUR leader. Ne sous-estimez pas l’importance de ces deux éléments.

Au cours de mes années de leadership, je devais avoir quelques conversations inconfortables et difficiles. J’ai dû renvoyer des collaborateurs, adresser des erreurs et reconnaitre des échecs. La conversation dans ces temps ardus n’est jamais facile, mais elle est au cœur du bon leadership.

Peu importe où vous vous trouvez sur votre parcours dans le leadership, ne reculez pas devant le choix de dire les choses d’autres ne diront pas. Trouvez juste une façon de le dire avec bienveillance et soyez là pour accompagner les gens pas à pas vers la conséquence. Vous et vos équipes serez heureux que vous l’ayez fait.

Quelles suggestions auriez-vous pour quand il est temps d’avoir une inconfortable et difficile conversation ?

John C. Maxwell, est auteur à succès au New York Times, coach et speaker.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

manager la 2ème chose face aux inévitables obstacles est une compétence clé des leaders

24 Août

Les obstacles rendent des leaders pertinents. L’exemption n’est pas une option.

Managing the Second Thing

https://leadershipfreak.wordpress.com/2016/05/16/managing-the-second-thing/ par Dan Rockwell

La pensée positive n’élimine jamais des obstacles.

Faire un excellent travail ne vous donne pas de laissez-passer pour les défis, la résistance, les frustrations, les complications, les inconvénients, les empêchements ou les obstacles.

Les obstacles sont 2 choses

Tout qui vous arrive est fait de deux choses.

  • Le premier est la chose qui s’est produite.
  • Le deuxième est la façon dont vous considérez ce qui est arrivé.

Manager la deuxième chose

La chose la plus importante que vous faites est de manager la deuxième chose : la façon dont vous pensez aux obstacles.

#1. Opportunités.

Chaque obstacle est une opportunité, si vous choisissez de le considérer ainsi.

Une réflexion claire, et non les sentiments, transforme des obstacles en opportunités. L’émotion est du lest lorsqu’il s’agit d’obstacles. Vous détesterez mener jusqu’à ce que vous pensiez aux obstacles comme à des opportunités.

Considérer les obstacles comme des opportunités vous change vous, pas les obstacles. La question profonde du leadership est : « Comment devez-vous changer ? »

Votre meilleure opportunité est de développer votre capacité à servir. Quand vous voyez les obstacles comme des ennemis, le ressentiment détruit la chance d’auto-développement.

La résistance bloque le développement.

#2. Aller dans le sens.

Livre sur Amazon

L’obstacle que vous fuyez aujourd’hui, vous attendra demain au tournant.

Marcus Aurelius a écrit,

« Nos actions peuvent être empêchées, mais il ne peut y avoir aucun empêchement dans nos intentions ou dispositions. Parce que nous pouvons nous en arranger et nous adapter. L’esprit adapte et convertit à ses propres buts l’obstacle à nos actions. L’obstacle à exécuter l’action la fait progresser. Ce qui bloque le chemin devient le chemin.  »

#3. Optimisme.

Ne minimisez jamais les défis au nom de l’optimisme.

  1. L’optimiste regarde les ténèbres en face avec la résolution d’être meilleur, apprendre, se cultiver, s’adapter, grandir et avancer.
  2. L’optimiste chuchote, « que m’appelez-vous à devenir ? » aux ténèbres.
  3. L’optimiste se rend compte que vous n’êtes pas tout de suite capable, mais que vous le deviendrez.

CSP est partenaire de DantotsuPM

Selon vous, quel type de pensée sert bien les leaders qui font face à des obstacles ?

Enregistrer

Enregistrer

Vidéo

un futur exaltant avec Elon Musk interviewé par Chris Anderson chez TED

16 Août

Chris Anderson : Durant la prochaine demi-heure, nous allons passer un peu de temps à explorer votre vision d’un futur exaltant.

Ainsi commence ce passionnant entretien qui eut lieu à Vancouver en avril 2017 !

il n’est pas nécessaire d’être un leader pour faire preuve de leadership et mener !

14 Août

http://www.ginaabudi.com/you-dont-need-to-be-a-leader-to-lead par Gina Abudi

Je travaille avec un client pour déployer un programme de formation de deux semaines pour leurs contributeurs individuels. Ce programme est conçu pour accroitre les qualités de leader parmi les collaborateurs. Le premier jour du programme, quelques-uns des participants se sont approchés de moi et m’ont dit qu’ils avaient grand plaisir à être dans l’atelier, mais qu’ils étaient étonnés que l’on attende d’eux qu’ils soient des leaders alors qu’ils ne manageaient personne et étaient, en fait, des contributeurs individuels dans l’organisation. Ma réponse : vous n’avez besoin d’être un leader pour mener !

Quand des contributeurs individuels prennent des rôles de leadership, les bénéfices sont nombreux pour l’organisation et pour les collaborateurs.

Avantages Organisationnels
  • Un Leadership Distribué partout dans l’organisation
  • Résolution de problème améliorée, innovation accrue et créativité dans les produits et services
  • Support Client amélioré
  • Communication de la vision et de la mission de l’entreprise à travers toute l’organisation
  • Préparation des futurs leaders
  • Partage de connaissance accru partout dans l’organisation
  • Collaborateurs engagés
Avantages pour la personne
  • aider les personnes à élever leur niveauResponsabilités accrues dans l’organisation (opportunités d’apprendre)
  • Capacité à mieux contrôler l’environnement, gérer problèmes ou conflits qui surgissent
  • Capacité de contribuer à la croissance de l’organisation
  • Partage de connaissances et d’expertise
  • Préparation pour de futurs rôles de leadership dans l’organisation
  • Aider à donner la direction pour l’organisation
  • La capacité de mettre en place votre propre direction (où vous voulez aller dans l’organisation)

En tant que contributeur individuel, vous pouvez être un leader en faisant les choses suivantes

Communiquez/partagez des informations sur le client

Soyez la liaison entre le client et le management senior. Vous êtes probablement plus proches du client que n’importe lequel des cadres de l’organisation. Vous comprenez ce dont le client a besoin et ce qu’il veut.

L’utilisation de ces informations peut donner des idées de nouveaux produits et services ou améliorations qui collent aux besoins des clients.

Améliorez comment le travail est fait

De même, vous et vos collaborateurs êtes ceux qui réalisent le travail. Décidez comment mieux faire le travail en prenant le leadership dans l’amélioration des processus et procédures.

Faites des suggestions sur l’utilisation des technologies pour améliorer comment le travail est fait ou mieux supporter des clients en général.

Déterminez comment l’amélioration d’un processus ou d’une procédure réduira des coûts, augmentera le revenu ou la satisfaction client et utilisez ces informations pour justifier de mener une initiative d’amélioration de processus.

Développez de forts rapports de travail avec les autres

De forts rapports de travail sont essentiels pour faire réaliser des choses. En contributeur individuel, vous n’avez pas de collaborateurs vous reportant. Pour faire faire des choses, vous devez travailler avec d’autres. Et vous devez influencer ces personnes pour qu’elles avancent avec vous. Par exemple, vous ne pouvez pas prendre la tête de l’amélioration d’un processus sans le support de vos collègues qui utilisent aussi ce processus. Vous avez besoin d’eux pour travailler avec vous !

En nouant des relations fortes partout dans l’organisation, vous pouvez obtenir le support sur des initiatives ou des améliorations sur lesquelles vous devez travailler et pouvez mieux partager vos idées, suggestions, et pensées avec d’autres. Vous apprendrez à quel défi les autres sont confrontés et vous pourriez bien avoir la solution à ce défi !

Prenez le leadership pour résoudre des conflits et problèmes

Image courtesy of artur84 at FreeDigitalPhotos.net

Vous pouvez voir des conflits et problèmes avant qu’ils ne remontent jusqu’au niveau supérieur de l’organisation. Ne restez pas oisif !

Aidez à résoudre le conflit ou problème en offrant de servir d’intermédiaire ou de travailler au côté de quelqu’un pour développer une solution.

À propos, nouer des relations fortes est la clé pour réussir !

Prenez des responsabilités supplémentaires pour aider l’organisation à atteindre ses objectifs

Ceux qui démontrent des qualités de leader dépassent leurs devoirs et responsabilités de travail « normaux ». Ils prennent la tête d’initiatives d’amélioration de processus, ils offrent de l’assistance à un autre service sur un projet majeur, ils aident à planifier un événement d’entreprise, ils assistent dans l’évaluation d’un nouveau produit ou service, etc.

Impliquez-vous dans d’autres zones de l’organisation pour accroître vos propres compétences et connaissances et partagez votre expertise avec d’autres.

Vous voulez avoir une compréhension des tâches de l’organisation entière, pas seulement de votre propre service.

Posez des questions

Pas certain de la vision ou de la mission de l’organisation ? De la stratégie à long terme ? Soyez celui qui pose les questions !

Demandez à votre manager des détails sur les objectifs à long terme de l’organisation et ce qu’ils espèrent accomplir. Ceci vous permet de mieux aligner votre propre travail sur celui de votre service, division et de l’organisation dans son ensemble.

Nous voulons tous travailler vers les bons buts et nous assurer que nous contribuons là où nécessaire.

Enregistrer

La nouvelle RenaisSens avec Yannick Roudaut

9 Août

Le constat est sans appel: Notre modèle actuel de société basé sur la consommation infinie de ressources limitées est voué à l’échec !

Il n’y a pas de retour en arrière et demain sera sans aucun doute très différent d’aujourd’hui. Yannick Roudaut crée des passerelles entre le monde de la finance, les ONG, l’économie, l’écologie, la philosophie et les questions sociales et sociétales. Son approche complexe et transversale lui permet de réfléchir à des modèles alternatifs soutenables. Et nous permet de nous questionner…

Internet accélère le rythme car l’humanité est connectée et malgré tout nous faisons preuve d’une certaine incapacité à penser autrement. Les GAFA et autres barbares du numériques changent pourtant la donne.

Heureusement, des constructeurs sont déjà là qui bâtissent une nouvelle économie en parallèle à la destruction du monde économique que nous connaissons par ces barbares.

C’est de cette renaissance dont nous parle Yannick, celle où le pourquoi, le sens, est à la base la renaisSens !

Cette vidéo a été tournée lors du PMI® National forum 2017 à Paris

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

27 September – Webinar #PMI® – Outstanding Project Managers Have Mastered Key Skills and So Can You!

8 Août

How to master the components of the Project Management Leadership Model© and how to achieve this highly sought-after level of Project Manager performance to help increase personal and organizational success.

The best PMs are outstanding leaders

The best PMs motivate, bring people together, and accomplish great things. They lead with accountability, are risk aware, and have courage to act. They get the best and most exciting assignments. They are the ones that succeed.

Today’s complex projects require true leadership to succeed. Research and industry experience has concluded that leadership competence is not an optional project management skill, but a key part of being a successful and respected Project Manager. Mastering project management leadership is now a key driver in personal and organizational success.

Registration for PMI Members

SMPP est Partenaire de DantotsuPM – Référentiel SMPP gratuit téléchargeable.

Enregistrer

%d blogueurs aiment cette page :