Avez-vous entendu parler du Design Thinking ?

Voici une brève introduction au Design Thinking de 2 minutes en anglais par Harvard Business Review.

À mesure que la complexité du processus de conception augmente, un nouvel obstacle se dresse : L’acceptation par l’utilisateur final du produit, de son expérience utilisateur, de la stratégie ou du système proposé.

Le Design Thinking peut aider les innovateurs stratégiques et systémiques à faire émerger les nouveaux mondes qu’ils conçoivent.

En fait, avec des produits très complexes, le design de leur introduction et intégration dans le statu quo existant est encore plus essentielle au succès que la conception des livrables en eux-mêmes.

Dans les projets Agile avec une approche Scrum, cette approche de conception peut parfaitement être intégrée dans la démarche.

CertYou est partenaire de DantotsuPM

La transformation des activités de la gestion de projet passera-t-elle par l’I.A. ? Au-delà de la théorie, des exemples de cas concrets.

Un billet de Antoine DELUGEAU et Julien JEANY du SCALIAN LAB

Site web de Scalian

La division « Performance des Opérations » du groupe SCALIAN est un acteur de 1er rang dans la conduite opérationnelle de projets industriels ou de transformation. Ce positionnement unique de « Spécialiste » se traduit par le rôle de pionnier qu’assure SCALIAN dans la transformation des métiers du management de projet.

Le manager de projet 4.0 peut-il être « augmenté » par l’I.A. afin d’accroître sa maîtrise des opérations qu’il pilote ? Comment recentrer l’impact du manager de projet ou d’un bureau PMO sur ce qui est un facteur tout aussi complexe qu’essentiel à la bonne réalisation d’un projet : L’Humain ?

Une étude du PMI® parue en 2019 dans le “Pulse of the Profession® report” confirme que 81% des managers sondés évoluent dans des organisations impactées par l’Intelligence Artificielle. Pour autant, chaque projet devient aussi un terrain de jeu idéal pour mettre à profit cette technologie car il engage un volume de données et d’acteurs considérable. Les équipes d’experts du LAB SCALIAN se sont intéressées de près à ces problématiques et nous présentent de façon concrète comment l’I.A. révolutionne la gestion de projet.

Parce que les contraintes opérationnelles du chef de projet ne lui permettent pas de dégager le temps nécessaire pour analyser, se projeter et embarquer l’ensemble de ses équipes au quotidien, le LAB SCALIAN inscrit la transformation digitale du manager de projet 4.0 sous 2 axes :

  • L’automatisation des activités chronophages, répétitives, à faible valeur ajoutée, pour lesquelles les agents conversationnels (chatbot) ou le RPA (Robotic Process Automation) apportent des pistes sérieuses;
  • L’accompagnement à la prise de décision en facilitant l’analyse du projet, en optimisant sa capacité à anticiper et en lui soumettant des recommandations éclairées. Dans un écosystème ou la data est reine, le Machine Learning apporte également d’autres pistes à forte valeur ajoutée.

Dans les 2 cas, ces axes de transformation contribuent à l’amélioration de la valeur perçue de la fonction PM/PMO, et à un positionnement beaucoup plus stratégique du manager de projet. D’ailleurs, si d’après le PMI®, 8% des chefs de projet craignent pour l’éradication de leur rôle actuel, 20% d’entre eux imaginent plutôt une évolution de ce dernier, augmenté par la technologie.

Un assistant numérique pour décharger le chef de projet ?

« L’humain est fait pour être créatif, et la robotisation lui redonne cet espace » – Eric Adrian

Les agents conversationnels, ou chatbots, permettent un changement de paradigme par rapport aux outils traditionnels du manager de projet. Les interactions en langage naturel, les retours explicites d’un bot sur sa compréhension des requêtes, sa capacité à exécuter automatiquement tout ou partie d’un processus métier en font aujourd’hui un membre de l’équipe à part entière.

Leur apport opérationnel est tel qu’ils permettent de décharger les chefs de projet de bon nombre de tâches à faible valeur ajoutée, répétitives et avec une certaine forme de lourdeur ou de pénibilité.

Les expérimentations menées par nos experts du LAB se sont centrées sur 2 cas d’usages : l’automatisation du suivi et de la relance des actions / la « Smart » FAQ projet.

Quelles sont mes actions ? Clôture l’action « finaliser le PMP » ! Relance l’équipe sur ses actions ! Quel est l’atterrissage budgétaire à fin Juin ? Où se trouve le template de charte projet ?

L’accès à l’information projet et sa mise à jour sont facilitées. Le chef de projet et le bureau PMO sont déchargés de sollicitations perturbatrices.

Tout ceci est possible grâce au TLN (Traitement du Langage Naturel), qui est une sous-discipline de l’intelligence artificielle. La recherche en TLN a principalement débutée dans les années 1950, avec Alan Turing, et avec ce qui sera nommé plus tard comme le « test de Turing », critère d’intelligence de la machine.

Le TLN a fortement évolué depuis le début des années 2010 : l’explosion de la capacité de calcul des machines, associé à des modèles plus performants de représentation de la connaissance ainsi que des modèles de réseaux de neurones par apprentissage profond (« deep learning » / « deep neural network ») permettent des approches plus « naturelles ».

L’utilisation de ce type de solution a d’autres bénéfices, identifiés parfois comme des effets de bord de tests sur le terrain : Abstraction des problématiques d’utilisation d’outils, point d’accès central à la donnée, notification quasi temps-réel d’évènements nécessitant une prise de décision et plus important encore : modification de la perception du PM/PMO par les différentes parties prenantes.

Un agent intelligent pour prioriser les actions ?

« Il n’y a rien de pire que de faire avec efficacité quelque chose qui n’avait absolument pas besoin d’être fait » – Peter Drucker.

La gestion du temps est un enjeu crucial de performance managériale. Comment s’assurer que les équipes opèrent sur les bonnes activités, au bon instant ? Comment garantir l’exécution d’un plan d’actions créant un maximum d’impact?

C’est à ce titre que l’I.A. intervient en tant que « prioritizer ». Des travaux de R&D menées par SCALIAN ont permis le développement d’un prototype répondant à 3 leviers de performance : Alignement stratégique / Priorisation / Management visuel.

S’appuyant dans un 1er temps sur le framework OKR (Objectives & Key Results), le système construit un « set » d’objectifs sur lequel le manager peut agir régulièrement pour influencer le niveau de focus de l’équipe.

Un modèle de Machine Learning prend alors le relais pour associer dynamiquement les priorités au sein du plan d’actions. Chaque action se voit alors affectée un niveau d’importance et d’urgence.

Enfin, une restitution visuelle est effectuée au sein d’une matrice d’Eisenhower, permettant à minima à chaque membre de l’équipe de se challenger sur sa propre perception de sers priorités.

En cas de changement brutal de direction, ou si les objectifs évoluent, cet agent intelligent devient capable de reconfigurer instantanément les priorités de l’équipe, ouvrant à de nouvelles perspectives d’agilité organisationnelle.

Anticiper les risques projets, la donnée est-elle la clé ?

« Prévoir, c’est à la fois supputer l’avenir et le préparer ; prévoir, c’est déjà agir » – Henri Fayol.

A l’ère du « process tout puissant », qui peut se targuer de connaître l’ensemble des REX, lessons learnt, données des projets passés, ou même simplement d’avoir le temps d’aller les consulter pour préparer le lancement de son propre projet ?

La combinaison du TNL et de différentes approches de Machine Learning (supervisées ou non), permet de valoriser la donnée « dormante » des projets ou programmes passés. Un cas d’utilisation concret réside dans l’identification de risques projets (ou dans notre cas, de menaces).

Tout projet, même s’il a un objectif unique par rapport à d’autres, partage certaines caractéristiques avec des projets passés. Il est alors possible de faire « apprendre » à la machine, ce qu’est un risque pour cet environnement, et de faire naître des liens non explicites entre les projets. Un algorithme de génération contextuel de menaces peut alors prendre le relais, et extrapoler les caractéristiques du projet courant afin d’identifier les menaces potentielles auquel il pourrait être soumis.

Ces travaux ont notamment conduit au développement d’un démonstrateur dont les conclusions permettent aujourd’hui d’affirmer que la Machine est capable de rivaliser avec succès avec un Risk Manager expérimenté.

Nous sommes convaincus que ces nouveaux outils, embarquant une certaine forme d’intelligence, permettront au manager 4.0 de concentrer ses efforts sur les activités où réside la réelle complexité.

Pour autant, le champ de possibles reste très large, et le LAB SCALIAN compte bien aller plus loin encore dans des preuves de concept toujours aussi pragmatique et répondant à des problématiques terrain réelles. L’année 2020 sera par exemple placée sous le signe de la montée en valeur de l’agent conversationnel, passant d’une fonction d’assistant numérique à celle de « conseiller » (advisor) : un agent capable d’analyser les données du projet dans leur globalité, et de suggérer certaines actions ou recommandations au chef de projet.

Et vous, comment voyez-vous le futur de la profession ?

N’hésitez pas à réagir en commentaire pour partager des cas d’usages, vous projeter et contribuer ainsi à dessiner le futur du management de projet !


à propos des auteurs de ce billet:

  • Antoine DELUGEAU est Directeur du LAB SCALIAN dont la mission consiste à adresser spécifiquement la transformation des métiers du management des opérations (pilotage de projets, management de la qualité, supply-chain, achats et approvisionnements). Ingénieur de formation, complété par un master en gestion d’entreprise, Antoine a assuré le pilotage de grands projets de transformation au sein de cabinets de conseils avant de prendre en charge la Direction du LAB SCALIAN, convaincu que les révolutions technologiques et sociétales d’aujourd’hui étaient une opportunité pour être acteur de ces transformations des fonctions support.
  • Julien JEANYest responsable de projets de R&D au sein du LAB SCALIAN. Issu du monde des sciences cognitives (intelligence artificielle et neurosciences en particulier), son parcours l’a amené à obtenir sa certification PMP® en 2012 et à évoluer ainsi dans ces deux domaines en les connectant. Julien a à cœur de pouvoir faire parler le monde de la recherche avec le monde opérationnel afin de répondre à des problématiques réelles du terrain et de proposer des solutions à la fois disruptives et pragmatiques.
Antoine & Julien interviennent régulièrement en tant que speaker aux conférences et ateliers du PMI®.

Pour les contacter, envoyez un courrier à lab@scalian.com

SAFe 5.0, une brève avant-première par Henny Portman

Elle arrive bientôt, la nouvelle version de SAFe !

SAFe 5.0 brief preview

https://hennyportman.wordpress.com/2019/10/08/safe-5-0-brief-preview/ par Henny Portman

Au début 2020, une nouvelle version de SAFe sera disponible. Elle est, comme d’habitude, entièrement compatible avec la version précédente SAFe 4.6, permettant une migration en douceur.

Il y a maintenant 7 compétences fondamentales qui permettent l’agilité dans le business. Certaines sont repositionnées et restructurées et 2 nouvelles compétences étendent SAFe afin qu’il englobe l’entreprise toute entière et permettent l’agilité d’affaires. Voir la nouvelle grande image de SAFe.

Les deux nouvelles compétences sont : Culture d’Apprentissage Continu (Continuous Learning Culture / CLC) et Agilité Organisationnelle (OA).

La Culture d’Apprentissage Continu est basée sur trois dimensions : L’Organisation Apprenante (vision partagée, systems thinking, modèles mentaux, apprentissage dans l’équipe, maîtrise personnelle), l’Amélioration Inexorable (un sentiment constant de danger, optimisation de l’ensemble, culture de résolution de problème, Prise de recul aux événements marquants principaux, l’amélioration basée sur les faits) et la Culture d’Innovation (les gens innovateurs, le temps et l’espace, aller voir, expérimentation et réactions, pivoter sans pitié ni culpabilité, innovations à contre-courant).

Les trois dimensions d’Agilité Organisationnelle sont : des gens pensant LEAN et des équipes agiles (house of lean, principes SAFe, Manifeste Agile), des Opérations LEAN (temps de traitement –temps d’attente – temps de traitement) et Agilité de Stratégie.

L’ancienne compétence DevOps et release on demand est maintenant appelée Livraison de Produit Agile (Agile Product Delivery). Ici nous voyons des développements sur la Cadence, la livraison sur demande, DevOps et le Pipeline de Livraison en Continu. Une nouveauté est  la Position Centrée sur le Client Customer Centricity qui comprend : étude de marché, design avec l’utilisateur) et Design Thinking dans la Livraison Agile de Produit.

Livre sur mazon

Les équipes business de l’entreprise montent maintenant ‘sur le train’ et participent à la livraison et au support de solutions business innovantes. Ces équipes adoptent les valeurs, principes et pratiques Lean et Agiles.

Un dixième principe SAFe est ajouté : S’organiser autour de la valeur. Ce principe est basé sur Kotter ‘dual operating system’ comme décrit dans son livre XLR8 – Accelerate. Building strategic agilty for a faster moving world.

Si je prends une vue d’ensemble de la forêt agile, je replace SAFe pour souligner que SAFe couvre maintenant, au niveau produit, cible produit ainsi que le choix de culture.

Voir Bird’s eye view on the agile forest blog pour l’article complet.

Voir le Scaled Agile website pour plus d’information sur SAFe 5.0

Kaizen = amélioration continue

Le livre de Mike Rother Toyota Kata: Managing People for Improvement, Adaptiveness and Superior Results

Voici le kata en bref

Livres sur Amazon

  1. Évaluez ce que vous faites et identifiez un but à long terme pour votre amélioration.
  2. Trouvez une étape intermédiaire, quelque chose que vous pouvez réellement accomplir à court terme pour vous déplacer en direction de votre amélioration (pas y parvenir, juste vous déplacer un peu).
  3. Identifiez 3 choses pratiques que vous pouvez faire tout de suite pour atteindre cet emplacement intermédiaire.
  4. Faites-les.
  5. Répéter à tout jamais.

Affichez la liste d’actions concrètes sur un tableau physique et ajoutez une action à chaque fois que vous en retirez une. L’idée est d’entretenir un flux continu de petites améliorations vous déplaçant vers un plus grand objectif.

CSP est partenaire de DantotsuPM

La V2 du GPM « P5 Standard for Sustainability in Project Management » est disponible gratuitement #ecoPMI

Nous l’avons demandé et ils l’ont fait !

La version 2.0 de « The P5 Standard for Sustainability in Project Management » est maintenant disponible en téléchargement gratuit!

Sur Amazon

Dans cette nouvelle version, nous trouvons des améliorations importantes pour nous aider à prendre des décisions pour nos projets et des modèles pratiques avec du contenu téléchargeable pour nous aider à mettre la norme en pratique !

J’espère que vous apprécierez cette norme et la valeur qu’elle va apporter à vos projets.

Elle existe aussi en format papier et électronique pour Kindle (que bien sûr je vous recommande pour rester dans l’esprit du standard) sur Amazon.

Visitez le site GPM

If you like what you see, check out our book Sustainable project Management on amazon.com, it is available in paperback or Kindle! 

Ce modèle vous fera gagner en efficacité et en temps quand vous aurez besoin d’établir et documenter l’approche de management des bénéfices de votre projet !

Un modèle de document PRINCE2 2017 créé par notre partenaire QRP International : « Approche de gestion des bénéfices – PRINCE2 2017 »

Livre sur Amazon

L’approche de management des bénéfices définit les actions de management des bénéfices ainsi que les revues de suivi des bénéfices.

Ces dernières doivent être mises en place pour veiller à concrétiser les résultats du projet, pour confirmer l’atteinte des objectifs et votre compétence de manager de projet !

 

QRP est partenaire de DantotsuPM

Téléchargez ce modèle personnalisable, disponible gratuitement au format Microsoft Word. Non seulement liste-t-il les rubriques qui structurent le document mais il nous donne en plus de précieuses indication sur ce qu’elles devraient contenir et comment les remplir.

Si nous faisons des projets, c’est bien sûr pour en obtenir des bénéfices et résultats !

Le modèle de document personnalisable « Approche de gestion des bénéfices – PRINCE2 2017 »  de QRP International vous sera un document utile dans votre travail sur votre projet PRINCE2 ou toute autre méthodologie de management de projet, prédictive comme Agile.

Télécharger le modèle

Voici pourquoi le #PMI® a acquis Disciplined Agile

ACQUISITION DE DISCIPLINED AGILE PAR LE PMI  (press release)

Livre sur Amazon

C’est pendant l’été, le 12 août, que le Project Management Institute a acquis les

droits sur Disciplined Agile (DA).

 

La boite à outils DA est un ensemble complet de connaissances agiles (un Body of Knowledge – BOK) qui fournit des conseils simples et pratiques pour aider les personnes, équipes et entreprises à décider de leur « façon de travailler » en fonction du contexte.

Parmi les principes clés

  • Être centré sur le client
  • Être pragmatique plutôt que puriste
  • Proposer une large gamme d’options agiles et LEAN
  • Adapter ses pratiques en fonction du contexte
  • Optimiser les flux dans l’ensemble de l’entreprise

CertYou est partenaire de DantotsuPM

Il s’agit pour les organisations d’adapter « leur façon de travailler » à leur contexte.

Disciplined Agile a compris la nécessité de personnaliser toute méthode ou toute approche, traditionnelle et prédictive, Scrum ou SAFe, afin d’obtenir des résultats qui les différencient de leurs concurrents.

La combinaison de PMI et DA offre donc une proposition de valeur nouvelle et attractive. Voici, je pense, pourquoi le PMI a fait cette acquisition. Elle lui permet de rester à la pointe dans le management de projet en utilisant de manière pragmatique des approches Agiles quand cela fait sens pour le projet.

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

Si vous connaissez ou utilisez déjà Disciplined Agile, n’hésitez pas à me contacter pour partager votre expérience sur ce blog.

Est-il plus pertinent pour vous d’adopter une approche itérative Agile, une prédictive comme Prince2 ou de mixer les 2s ?

La promesse de PRINCE2 Agile : une parfaite tempête ?

https://www.citi.co.uk/blogs/methodology/the-promise-of-prince2-agile/ par Jane Nichols

Comment avoir une approche de management de projet en laquelle on a déjà confiance et y ajouter le nouveau ‘ test de pertinence ’ pour s’assurer que l’approche adoptée est la bonne pour le projet en question ?

PMGS est partenaire de DantotsuPM

Une parfaite tempête de circonstances dans la gestion de projet dans le secteur public au Royaume-Uni aide à ouvrir la porte aux méthodes agiles et en particulier aux promesses de PRINCE2 Agile.

D’abord, certains projets n’ont pas atteint le succès escompté, ne livrant pas le produit escompté ou ne répondant pas aux attentes des parties prenantes. En combinant ces problèmes  avec la suite probable de mesures d’austérité du Gouvernement et encore plus d’attention sur les projets rend fort attirante l’opportunité d’avoir l’accès à des méthodes qui aideront à les mener plus efficacement.

D’autre part, il y a eu des dépenses significatives engagées dans les formations et certifications  PRINCE2® dans les secteurs tant publics que privés et les organisations veulent s’assurer que leurs investissements produisent un retour maximal. Les managers de projets qui ont acquis une certification de base ou avancée pourraient appliquer leur expertise de ces pratiques pour un effet encore plus important en se servant plus largement de la méthodologie qu’ils ont appris pour réussir l’examen. Cela signifie porter l’utilisation de PRINCE2 au-delà de la connaissance sur une application tangible et augmenter le retour sur l’investissement en conséquence. Et c’est pourquoi la création de PRINCE2 Agile fournira une combinaison gagnante de méthodologies aux projets : Ajouter Agile à l’approche PRINCE2 la rend plus flexible, pratique et de valeur.

Il s’agit de prendre l’approche de management de projet en laquelle on a déjà confiance et d’y incorporer le nouveau ‘ test de pertinence ’ pour s’assurer l’approche adoptée est la bonne pour le projet en question. Cela aidera les managers de projet à développer leur capacité professionnelle à choisir la meilleure approche pour un projet et prendre les bonnes décisions plutôt qu’être contraints à utiliser une seule et unique méthode.

QRP International est partenaire de DantotsuPM

Pourquoi mixer PRINCE2 et Agile ?

Le cocktail combinant PRINCE2 et Agile amènera les praticiens au-delà du simple ‘ posséder la connaissance ’ et les équipera de techniques pratiques pour démarrer. L’avantage d’utiliser les deux approches ensemble signifie que les managers de projet ‘ ne repartent pas de zéro ’ mais construisent sur leurs connaissances existantes.

Du point de vue d’une organisation, cela aidera à rentabiliser l’investissement fait dans PRINCE2 et adresser des secteurs où, parfois, cela ne convient pas tout à fait. En termes simplistes, cela permettra aux organisations d’être plus agiles en utilisant des approches qui aident à produire ce que veut l’utilisateur sans s’attendre à ce que l’utilisateur dise d’entrée de jeu “je sais ce que je veux”. Au lieu de cela, le projet peut présenter le résultat possible dans des livrables plus petits et les évaluer avec l’utilisateur pour démontrer ce qui est possible sans devoir décider du produit final dès le départ.

Cette façon de travailler permet d’apprendre rapidement, de manager plus efficacement les exigences des utilisateurs, de contrôler les dépenses et d’augmenter la probabilité de livrer le bon produit au final.

Partenaire de DantotsuPM

Dépasser la méthode : la promesse de PRINCE2 Agile

Tant dans PRINCE2 que PRINCE2 Agile, l’utilisation de l’approche dite de MoSCoW (classification des exigences projet entre : Must, Schould, Could et Won’t be included) est une façon pratique de donner aux managers de projet la capacité de retourner voir leurs sponsors et être explicites sur quels sont les éléments à fournir et selon quelles priorités.

Le manager de projet et l’équipe sont donc plus certains des besoins en ressources, des éléments à fournir par le projet et de comment tout cela s’aligne avec le cas d’affaires. Cela, à son tour, rend l’exécution du projet plus prévisible, plus sûre et en fin de compte avec davantage de chance de réussir.

Dans certaines formations PRINCE2, la technique de Moscow peut ne pas être détaillée à moins que les chefs de projet ne soient en position de prendre d’importantes décisions et cette approche peut donc être nouvelle pour ces managers de projet. PRINCE2 Agile comble le trou entre la théorie et la pratique avec une approche pour l’utiliser dans les projets qui devrait la rendre plus facile et plus fréquemment déployée.

Avoir la capacité d’aller au-delà du suivi d’une méthode ou une discipline et commencer à utiliser l’apprentissage résultant de l’expérience apportent extrêmement de valeur aux managers de projet. En fait, il s’agit de construire une plus grande compétence professionnelle, à long terme à travers la communauté des managers de projets et de programmes dans son ensemble.

‘Le 70-20-10’, le modèle d’apprentissage utilisé dans le secteur public correspond à 10 % pour l’étude en salle de formation, 20 % à apprendre des autres et 70 % par l’expérience. Cela signifie des managers de projet qui développent la capacité, par leur expérience aussi bien qu’études et obtention de qualifications, de gérer des projets plus complexes avec une plus grande confiance et meilleure efficacité. PRINCE2 Agile est un bon pont pour lancer les chefs de projet dans ce voyage vers l’application ce qu’ils savent.

Se concentrer sur le futur de la réussite de projet

Une nouvelle approche, comme la promesse de PRINCE2 Agile, accroit l’opportunité que les bons produits soient livrés pour répondre à un cas d’affaires. L’approche se fonde sur ce que l’on a déjà appris et devrait nous amener à progresser tant sur les  processus que les résultats réalisables. Pour des organisations considérant une aussi nouvelle approche, le critère de décision est simple : Obtenir un retour sur investissement.

Mais la volonté d’adopter une telle méthodologie exige la coopération des membres de deux communautés de pratiques tout à fait distinctes et leurs perceptions les uns des autres. La communauté Agile peut considérer PRINCE2 Agile comme inflexible alors que les praticiens PRINCE2 questionnent le niveau de contrôle avec des principes de livraison Agile.

Mais avec une compréhension des bénéfices mutuels sur le contrôle et la flexibilité, basée sur la communication claire de ces avantages, les deux camps devraient reconnaître la valeur que chacun peut apporter pour mener le projet au succès.

Clairement, la gestion du changement impliquant la dimension culturelle sera importante pour persuader des professionnels de projet que mixer PRINCE2 et Agile aura un impact positif sur leur travail dans le long terme.

Comment bien décomposer le travail à réaliser dans son projet pour mieux le planifier ?

Practice Standard for Work Breakdown Structures

Les structures de répartition du travail (SRT) ou en anglais WBS (Work Breakdown Structures) sont un élément clé du processus de planification du projet, quelles que soient les industries, les organisations et les spécialités.

Livre sur AmazonLa SRT organise le périmètre total d’impact du projet et de sa réalisation en reflétant le travail précis et les livrables à produire. Ceci aide grandement les managers de projets à organiser la façon dont ils construisent et partagent l’échéancier, puis en font le suivi des projets. Ils et elles y intègrent les plans de management des risques pour les surmonter s’ils surviennent.
Le PMI® vient publier une mise à jour complète de ce recueil des meilleures pratiques « Practice Standard for Work Breakdown Structures (3rd Edition) » avec un focus spécifique sur les cycles de vie des projets Agile, itératifs, prédictifs comme incrémentaux.

Partenaire de DantotsuPM

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

Restez sur les rails en gardant à l’esprit les préceptes fondamentaux de Agile et les principes qui les sous-tendent.

Téléchargez gratuitement Le Manifeste Agile : 4 préceptes et 12 principes !

Imprimez-les, affichez-les au mur, faites-les suivre à vos équipes et surtout, appliquez-les !

Le Manifeste Agile a été écrit en février 2001 par 17 développeurs informatiques libres d’esprit. Il a donné naissance au mouvement Agile dans le développement de logiciels. Bien que chaque méthodologie Agile applique les préceptes et les principes à sa manière, ceux-ci leur servent de guide tout au long du processus de développement.

à télécharger en langue anglaise sur Agile Alliance.

Accédez à la vidéo de notre partenaire QRP International