un entretien avec Marc Burlereaux sur la certification PMI PgMP® (Professionnel de Management de Programmes)

La certification PMI PgMP® (Professionnel de Management de Programmes), un entretien avec Marc Burlereaux que je félicite d’avoir récemment réussi à ajouter cette nouvelle corde à son arc.

Michel : Bonjour Marc, comment différencierais-tu les certifications PgMP® et PMP® ?

Marc : Bonjour Michel, voici très simplement les différences majeures :

Le PMP:

  • Est responsable de diriger les tâches d’un projet
  • Est responsable du succès d’un projet
  • Gère le projet en respectant la triple contrainte : objectifs, coûts et délais
  • Est responsable de projets individuels

Le PgMP :

  • Gère un groupe de projets qui partagent un objectif stratégique commun
  • Travaille pour assurer la réussite ultime du programme
  • Démontre suffisamment d’expertise et de connaissances pour prendre des décisions qui vont dans le sens des objectifs stratégiques
  • Définit et initialise les projets en assignant les chefs de projets qui vont les manager

Michel : Faut-il être au préalable certifié PMP® pour passer le PgMP® ?

Marc : Non, il n’est pas exigé d’être Certifié PMP®. Néanmoins, cela peut être très utile car

  • avoir passé l’examen du PMP® est un bon entraînement
  • le fait de « posséder »  le corpus des connaissances en gestion de projets (PMBOK 4ième édition) est un avantage certain
  • Et ce qui n’est pas négligeable, vous pouvez reprendre l’expérience documentée dans le cadre du PMP® pour instruire votre dossier PgMP®, tout en restant bien sûr cohérent.

Cependant,  si vous n’êtes pas déjà PMP® mais que vous êtes un gestionnaire de programmes expérimenté comme il est requis pour la validation de l’inscription, cela ne devrait pas poser de problème. Je vous recommande juste de lire le PMBOK.

Michel : Quels sont les critères d’admissibilité ?

Marc : Comme pour le PMP au niveau éducation générale avec 4 années d’expérience en management de projet et 4 années en management de programme (6000 heures). Toute expérience datant de plus de 15 ans n’est pas prise en compte. Il est également demandé de documenter de manière factuelle  comment vous avez mis en pratique certains aspects de la gestion de programme comme l’initiation des projets au sein du programme, la communication avec les acteurs du programme, etc.

Michel : Quel est le processus à suivre pour devenir PgMP® ?

Marc : Il faut commencer par rédiger et envoyer sa demande, et, après que celle-ci ait été revue, payer $1500 (plus $300 si vous n’êtes pas membre de PMI). Votre candidature est susceptible d’être validée par un panel d’experts. De plus, il y a de fortes chances que l’on demande à vos référents cités dans votre dossier d’attester la véracité de votre expérience documentée..  Ensuite, il faut réussir l’examen qui est un questionnaire à choix multiples. Enfin et ce n’est pas le moindre, une enquête, MRA (Multi Rater Assessment), auprès d’un minimum de 12 références professionnelles que vous  aurez mentionnées dans votre demande sera alors réalisée par le biais d’un questionnaire en ligne. Pour information, vous vous évaluez vous-même à titre de « référence ».

Michel : Que peux-tu nous dire de l’examen ?

Marc : C’est un questionnaire à choix multiples. Il comporte 170 questions, uniquement en anglais  pour l’instant (contrairement au PMP pour lequel la traduction en français est disponible) et dure 4 Heures. On peut le passer dans to les centres Prometric et faire au plus 3 tentatives pendant l’année d’éligibilité.

Michel : Et qu’est-ce que cette enquête MRA que tu as mentionnée ?

Marc : Il s’agit pour PMI d’avoir une vue d’ensemble, une sorte de revue à 360° du candidat. Pour se faire le candidat aura fourni un minimum de 12 références professionnelles : un superviseur, 4 pairs, 4 membres de son équipe directe, 3 références professionnelles. Cette enquête s’étale sur 3 semaines calendaires avec 74 questions nécessitant une demi-heure pour y répondre. Sur un score de 0 à 5, la moyenne doit être d’au moins 3.65 sur 5 pour chaque phase de programme : Définition, Introduction, Planification, Exécution, Contrôle et Clôture.

Cette dernière étape MRA est vraiment à prendre au sérieux en soignant :

  • la gestion de la communication auprès de ces référents : notamment bien expliquer le processus et l’importance de cette certification à vos yeux
  • le choix des personnes : s’assurer de leur maîtrise de l’anglais … et de leur engagement à remplir ce questionnaire
  • le nombre de références : ne pas limiter ce nombre à 12 car si une personne  fait défaut dans les 3 semaines imparties pour répondre vous êtes bon pour recommencer le processus de MRA  … après avoir attendu un an !

Michel : Selon ton expérience, quel pourrait être le calendrier optimal pour obtenir cette certification ?

Marc : Eh bien, Il faut tout d’abord soumettre sa candidature (la fenêtre est de 90 Jours après le début de l’inscription). Puis, la revue du dossier prend 5 jours. On doit ensuite régler le paiement et donner un temps de 5 jours en cas d’audit de la candidature. La revue de la candidature en elle-même par le panel d’expert demande jusqu’à 10 Jours ouvrables et ensuite  il faut ajouter  le temps nécessaire aux référents pour attester par plis confidentiels de la véracité du dossier d’inscription : ce temps est variable et je recommande de choisir un mode de livraison express pour ne pas retarder le processus. Le résultat de l’examen est connu sur place dans les 30 Secondes. Le MRA demande 4 semaines calendaires. Donc, au minimum 10 semaines, si vous remplissez la demande en 2 semaines. Le MRA est envoyé aux référents désignés dans le dossier d’inscription dans un délai de 5 jours après avoir réussi l’examen : Il peut être judicieux de tenir compte des périodes de vacances pour fixer sa date d’examen.

Michel : Combien de temps cela t’a-t-il pris et quels efforts as-tu du fournir ?

Marc : En fait, 11 mois en tout, vacances comprises, après la décision d’y aller et 4 mois entre l’inscription et l’obtention de la certification.  80 heures de recherches et de rédaction du dossier, 70 heures de formation et une centaine d’heures de travail personnel : soient 250 heures en tout.

Michel : Pourquoi se donner autant de mal ?

Marc : Il s’agit d’un jalon professionnel important qui marque une reconnaissance de la profession, confère un certain statut et prestige, et permet de faire progresser sa carrière, en particulier aux États Unis.  Cela commence à devenir une certification reconnue en Europe avec le nombre croissants de certifiés.

Michel : Et coté organisation, quels sont les bénéfices ?

Marc : La valeur des PgMP dans votre organisation est qu’ils sauront aligner de multiples projets complexes pour atteindre de manière optimale les objectifs du programme. Ils fourniront une vue d’ensemble et complète des ressources engagées qui permet de réduire les redondances organisationnelles et de devoir refaire certains livrables grâce à une meilleure coordination des efforts et de la communication.

Michel : Quels « conseils du combattant » pourrais-tu donner à ceux qui vont s’engager dans cette difficile entreprise ?

 


pgmp examMarc : Il faut réellement posséder à fond le « Standard for Program Management » : je l’ai lu 8 fois. Je conseille également de prendre un cours intensif (bootcamp) « Préparation PgMP® ».  Attendez au moins 1 mois après le cours pour bien intégrer les trucs et astuces et étudiez beaucoup. Exercez-vous beaucoup (avec des exemples de tests) : très bon livre «PgMP® Exam Practice Test and Study Guide» de J. LeRoy Ward et Dr Ginger Levin (avec un CD inclus).

Soyez détendus pendant l’Examen : faites des pauses pour vous étirer. Préparez un pense bête pendant les  10 Minutes Libres avant l’examen pour décharger votre esprit des choses majeures à se rappeler. Rejoignez le Groupe LinkedIn « PgMP Credentialed Networking Group » créé par Jeff Hodgkinson : Jeff a été de très bon conseil pour ma préparation.

Coté références pour le MRA : Soyez prudent, vous pourriez échouer! Choisissez-les soigneusement : ce sont vos avocats et ils doivent avoir un bon niveau en anglais. Donnez davantage de références le minimum requis de 12 (peut-être pas 33 …). Sur 33 de mes références, seulement 3 n’ont pas été disponibles.

Michel : Je sais qu’au-delà du diplôme, la plus grande valeur de cet exercice tient dans la préparation et la nécessaire profondeur de compréhension des concepts et méthodes rencontrées. Qu’est-ce que la préparation de cette certification t’a apporté ?

Marc : Un sentiment d’accomplissement professionnel et personnel. Beaucoup de travail en réseau (plus de 100 personnes remarquables) et donc d’enrichissement de celui-ci. L’apprentissage de nouveaux concepts et la rencontre de personnes formidables (professeurs et élèves). Cela m’a également aidé à préparer mes entretiens d’embauche. Il y a aussi beaucoup de concepts de la gestion de programme qui peuvent s’appliquer dans le cadre des projets. Enfin, j’ai fait des progrès en anglais « grâce » à la contrainte de la langue de l’examen !

PMGS Formations en management de projet
Partenaire de DantotsuPM

5 réflexions sur “un entretien avec Marc Burlereaux sur la certification PMI PgMP® (Professionnel de Management de Programmes)

  1. Ping : à lire sur PMI France: l’aventure de la certification PgMP® racontée par les certifiés | DantotsuPM.com

  2. Ping : certifications PMI® – Program Management Professional, PgMP® | DantotsuPM.com

  3. Ping : PM Network May 2015 figures Marc Burlereaux in the « Attitude Adjustment  article | «DantotsuPM.com

  4. Ping : Gestion de Programme : Comparatif MSP® (AXELOS) et PgMP® (PMI®) par Marc Burlereaux ! | DantotsuPM.com

Merci de bien vouloir partager vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.