Comment mettre en place un bon relationnel avec votre sponsor de programme ?

Prise de conscience, compréhension et engagement d’un leader senior dans son rôle de sponsor sont absolument critiques au succès de tout projet.

Building a relationship with your programme sponsor

https://agilechangemanagement.co.uk/2019/02/21/building-a-relationship-with-your-programme-sponsor/ par Melanie Franklin

Aidez votre sponsor à vous aider !

Je fais beaucoup de travail pour créer une prise de conscience, une compréhension et l’engagement des leaders seniors dans l’exécution du rôle de sponsor car c’est souvent une partie primordiale de la transformation de leur organisation. Je fais ce travail pour toutes sortes d’organisations : Entreprises de taille moyenne, globales, privées, du secteur public et non gouvernementales.

Le point commun à tout ce travail est un point critique : la motivation du Sponsor a été prise pour acquise.

Les défis auxquels font face les sponsors

Nous travaillons dur dans le management du changement pour établir “un besoin perçu de changement” avec ceux qui sont impactés par le changement. Nous parlons de la création de la motivation intrinsèque, “le feu interne” qui auto-motive ceux impliqués pour développer et appliquer les nouvelles façons de travailler et rendre réel le changement désiré.

Cependant, nous supposons que la motivation pour le changement est déjà ressentie par les Sponsors et c’est pourquoi ils prennent le rôle de Sponsor. Dans mon expérience, de consultante de management du changement et comme ancienne PDG, ce n’est pas ainsi que cela fonctionne. La responsabilité de sponsoriser une nouvelle initiative se développe et devient un travail en fonction de leurs objectifs, leurs attributions et de combien ce qui doit être réalisé va tomber dans leur domaine de responsabilités.

De plus, des facteurs politiques sont au travail où des gens se portent volontaires pour le rôle ou en suggèrent d’autres selon leur interprétation de la valeur stratégique et de combien d’importance sont positionnées sur ce résultat par d’autres leaders exécutifs.

Donc je ne suis pas d’accord pour dire que les Sponsors sont déjà intrinsèquement motivés pour être de brillants sponsors. Il est plus proche de la vérité de dire qu’en plus de tout le reste de ce qu’ils doivent réaliser, c’est une autre prise de tête et qu’ils espèrent que ce changement va s’auto-accomplir et ne nécessiter qu’une participation minimale de leur part.

Ce n’est pas qu’ils soient de mauvaises personnes, c’est qu’ils sont souvent déjà surchargés et si nous regardons tout ce qu’ils doivent couvrir sur une semaine de 40 heures, les chances sont fortes que l’initiative de changement n’en obtiendra qu’une faible proportion.

Dans les faits, 1 à 2 heures par semaine, pour :
  • Se familiariser avec ce qui se passe dans l’équipe de projet et dans le business impacté par le changement
  • Prendre des décisions de priorisation du travail, autoriser les dépenses de projet, résoudre les problèmes de ressources, etc.
  • Soutenir le changement et promouvoir ses bénéfices aux parties prenantes internes et externes à l’organisation.
  • Adresser la forte résistance de parties prenantes importantes pendant une longue période de temps.

Supporter les sponsors

Je pense ceux d’entre nous qui travaillent tout le temps dans le changement ont un rôle de valeur à jouer dans le transfert de leurs compétences aux sponsors. Nous pouvons aider les sponsors à exceller dans leur rôle si nous n’oublions pas que :

  • Les sponsors ne sont pas des experts dans le management du changement
  • Les sponsors sont tirés dans des directions multiples chaque jour
  • Les sponsors veulent faire un bon travail mais ils ne travaillent pas sur notre initiative tout le temps, aussi le niveau de détail dont ils peuvent se rappeler n’est pas aussi important que le nôtre (et il n’a pas non plus besoin de l’être).
La/le sponsor n’a pas besoin de connaitre tous les détails dont le manager de projet va se préoccuper mais elle/il a besoin de la vue d’ensemble et de l’état honnête d’avancement du projet.
Quelles sont les tâches clefs pour nous dans notre rôle de professionnel du changement, manager de programme, manager de transformation, planificateur de transition, etc. ?
  • Parlons honnêtement et aussi clairement que possible de ce dont nous avons besoin de la part de notre sponsor et combien de temps cela exigera.
  • Décomposons ces attentes en tâches spécifiques et mettons au point comment nous pouvons partager le fardeau. Posons des questions sur les chevauchements potentiel avec d’autres initiatives et mettons-nous d’accord sur comment ceux-ci pourraient être adressés avant qu’ils ne deviennent des problèmes de protection de territoires entre des managers.
  • Travaillons des options sur comment le sponsor peut aider à alléger la pression sur les équipes en limitant les attentes sur le business as usual pendant des périodes où la plus grande partie du temps des personnes est nécessaire sur le changement.

Il est impératif de le faire donc le plus tôt sera le mieux pour commencer cette discussion.

Changement culturel

Peut-être que le plus facile est d’opérer un changement culturel. Arrêtons de voir le sponsor comme quelqu’un qui est le chef auquel nous reportons et dont nous attendons des décisions. Au lieu de cela, commençons à le traiter comme un partenaire de valeur. Discutons conjointement de ce dont nous avons besoin l’un de l’autre, créons un plan partagé et rencontrons-nous souvent pour partager la progression et nous mettre d’accord sur les prochaines étapes.

Combien de ces services fournissez-vous en support à votre sponsor ?

Je sais que, en écrivant cet article, cela m’a incité à en faire davantage, particulièrement dans la décomposition de quelles activités précises j’ai besoin que mon Sponsor effectue, parce que sa séniorité et ses connexions avec les parties prenantes en font la meilleure ressource pour le travail.

Utilisez ce billet pour entamer une conversation avec votre Sponsor car je pense qu’il fournit quelques rappels utiles des liaisons entre le management du changement efficace et la réalisation des bénéfices.

CSP est partenaire de DantotsuPM

Covid-19 versus Coronavirus et pourquoi le choix du nom de votre projet est si important.

Le sens commence par les noms des projets

Purpose begins with project names

https://kbondale.wordpress.com/2020/02/23/purpose-begins-with-project-names/ par Kiron Bondale

Qui est celui ou celle qui a récemment rebaptisé le virus qui avait initialement été appelé Coronavirus en COVID-19 ?

Bien que ce nouveau nom soit plus facile à prononcer et soit plus spécifique (Coronavirus étant une famille de virus), il n’est pas plus informatif que l’ancien nom.

Ceci est surprenant car l’on avait donné aux agents pathogènes mortels des dernières décennies des noms beaucoup plus descriptifs comme :

  • SARS – Syndrome Respiratoire Aigu Sévère. On ne peut se méprendre sur ce qu’est cette maladie !
  • SIDA – Syndrome Immuno-Déficient Acquis. Idem.
  • Ebola – Se réfère à la région géographique où la maladie a en premier été identifiée.

En quoi ceci a-t-il un rapport avec les projets ou le management de projet ?

Kiron D. Bondale
Kiron D. Bondale est un manager de projet très expérimenté.

Dans la plupart des sociétés avec lesquelles j’ai travaillé, j’ai très rarement vu des sponsors de projet exploiter le pouvoir de donner des noms efficaces aux projets. C’est particulièrement vrai des projets centrés sur la technologie. “Mise à niveau de XYZ” est un exemple de noms communs non informatifs que j’ai connus. J’accepte que, pour des projets confidentiels, des noms de code pourraient être nécessaires mais ceux-ci ne représentent d’habitude qu’un très faible pourcentage du portefeuille de projets de l’organisation.

Un nom de projet est cette première impression que vous n’aurez jamais l’occasion de faire une deuxième fois. C’est le propulseur pour le décollage de votre projet.

C’est la différence entre appeler quelqu’un portier ou bien agent de sécurité. C’est pourquoi beaucoup de sociétés utilisent le terme « QA » Assurance Qualité plutôt que « QC » Contrôle Qualité pour parler de leurs tests. Et, c’est cette première opportunité que nous avons en tant que leaders d’aider les membres de nos équipes à trouver un sens dans le travail qu’ils accomplissent.

Et, comme Daniel Pink nous l’a rappelé, le sens est un des trois ingrédients clefs pour déclencher la motivation intrinsèque.

Alors, la prochaine fois vous êtes assigné sur un projet qui a un nom rébarbatif ou qui manque de sens, utilisez vos pouvoirs d’influence et de persuasion pour convaincre le sponsor de le changer en quelque chose qui décrive mieux l’objectif derrière le projet.

QRP est partenaire de DantotsuPM

Trouvez un nom qui capture POURQUOI nous investissons dans le projet plutôt que CE que l’on va livrer ou COMMENT nous allons le réaliser.

Agent Smith, dans Matrix Reloaded

L’agent Smith, dans Matrix Reloaded – « Sans but, nous n’existerions pas. C’est le but qui nous a créés. Le but qui nous connecte. Le but qui nous entraine. Qui nous guide. Qui nous motive. C’est le but qui nous définit. »


Un app gratuite pour regrouper toutes les infos

Petit clin d’œil au passage à Bruno Doucende dont les équipes chez Synertic ont développé cette application gratuite regroupant toutes les informations du Coronavirus en quelques clics.

Agenda des événements en management de projets et agilité du mois de février 2020 !

Plus de 40 opportunités d’apprendre, partager et et acquérir de nouvelles idées et compétences au mois de février.

Beaucoup de sessions sur l’agilité, les soft skills, le management des risques, le leadership, Scrum, DevOps…

Mardi 4 – Paris – PMI France – Networking à Paris-Centre

Le pôle parisien du PMI France, vous propose une rencontre de networking, le 4 février, à partir de 18h30. Venez échanger avec la Communauté PMI France autour des bonnes pratiques de la Direction de Projet. Une animation sera proposée sur le thème du networking.

Mardi 4 – Webinar – PMI – Strategies for Developing the Most Sought-After Leadership Qualities: Presence, Confidence, and Courage

Presence, self-confidence, and courage are qualities without which effective leadership cannot take place. To some extent, these qualities are anchored in our DNA, but the science of Neuro-Plasticity tells us that we can develop them significantly beyond our base level. This webinar shares science-based approaches to building our presence, self-confidence, and courage necessary to become accomplished leaders.

FDF est partenaire de DantotsuPM

Mercredi 5 – Webinaire – PMI France – Région Globale – Le Lean Startup et la Gestion de Projet

Un livre de référence sur ce sujet disponible sur Amazon

Découvrir et comprendre l’essentiel de l’approche Lean Startup.

Comment et pourquoi le Lean Startup modifie le business, le management et les organisations ?

Dans quels contextes cette approche est utile et comment elle peut être complémentaire d’autres méthodes ?

Ce webinar vous permettra de connaître les éléments essentiels de la méthode et de savoir comment les utiliser.

Mercredi 5 – Webinar – PMI – Driving a New Culture to Embrace the Digital Age

The advancement of the Internet over the past two decades has taught us that we must run our organizations differently for our businesses to thrive, and perhaps even survive. This digital transformation is inevitable. To successfully move into the future, leaders need to strike a balance between organizational hierarchy and cross-functional coordination. While there still needs to be accountability for results, organizations need to be able to move faster to achieve these results. Learn how Steve’s transformational leadership framework is used to adjust your culture for success – to create a digital culture. You’ll learn how to accelerate change to fuel the growth of your firm in this new world and propel your personal leadership success.

Jeudi 6 – Sophia Antipolis – PMI France – Project Management Professional Day – PMPD 2020

Are you someone who always had the curiosity to learn and know about projects and project management or always has interest to have career into it? Then, this project management professional day (PMPD) conference is for you. Methodology and terms like AGILE, SCRUM, CHANGE MANAGEMENT, WATERFALL METHOD, RISK MANAGEMENT will no longer be unfamiliar to you, as these all will be covered in the conference. Not only this, you will also have an excellent opportunity to meet the PM professionals of the Côte d’Azur and official partners of the event. These professionals will be present to share their experience and their journey through Workshops, Q&A and Speed Recruiting especially designed for you.

PMGS est partenaire de DantotsuPM

Jeudi 6 – Toulouse – PMI France – Manager à l’ère du numérique – Cécile Dejoux

Cécile Dejoux

Cette conférence propose des repères à la fois sur les fondamentaux de la civilisation numérique (valeurs, règles, langages, compétences), sur les fondamentaux du management mais également sur les nouvelles compétences stratégiques à acquérir :

  • Les compétences numériques, pour intégrer l’alphabet de cette civilisation,
  • Les compétences de collaboration, pour créer de l’Intelligence Collective
  • Les compétences de centrage
  • Les compétences d’interaction avec l’IA, pour transformer son métier
CSP est partenaire de DantotsuPM

Jeudi 6 – Zurich – PMI Switzerland – Powering The Project Economy by Sunil Prashara at PMI Switzerland’s Annual…

We are very proud to present a remarkable man and fascinating keynote speaker: Sunil Prashara on Powering The Project Economy. As President & Chief Executive Officer of the Project Management Institute (PMI), Sunil Prashara is the lead advocate for PMI’s global organization, serving more than three million professionals working in nearly every country of the world.

Partenaire de DantotsuPM

Jeudi 6 – Montréal Workshop – PMI Montréal – Delivering is not enough : Scoping project for sustainable change!

Projects bring about change in organizations – in structure, processes, tools and, inevitably, behaviour. Successful projects enable business outcomes, and business outcomes can only be realized with sustained and lasting organizational change. As project managers, we must understand that delivering our scope is not enough: we need to deliver lasting and sustained organizational change and transformation. And sustained organizational change can only be achieved by planning for it…even before we start the project. No longer can “organization change management” be addressed as an afterthought, if at all, just before we close out the project. In other words: our project charters must be built around the plan to sustain the change and not the other way around.

Hexagon est partenaire de DantotsuPM

Jeudi 6 – Montréal – PMI Montréal – Une soirée tout en brillance – Invitée de prestige – Kathy Baig – Présidente de l’OIQ

Venez prendre part à l’une des soirées les plus courues de 2020 du PMI-Montréal ! Une soirée tout en brillance afin de célébrer et d’accueillir une nouvelle année de défis communs et pour partager avec vos pairs, un moment rassembleur, en toute élégance. La soirée se tiendra au magnifique Centre Phi, un pôle culturel et artistique multidisciplinaire qui cultive tous les aspects de la création, de l’élaboration, de la production et de la diffusion. Le Centre Phi, un édifice patrimonial du Vieux-Montréal méticuleusement restauré où notre équipe vous y accueillera chaleureusement.

Jeudi 6 – Le Mans – Journée Agile 2020

L’association AgiLeMans a pour but de promouvoir l’agilité en Sarthe et alentours. Notamment en organisant une fois par an une journée agile et des meet-ups pour promouvoir ces nouvelles méthodes d’organisation

Jeudi 6 – Webinar – PMI – Project Risk Management/Project Management

Project risk management is essential today and for future work challenges to manage a successful project. This webinar focuses on project management, the first knowledge cornerstone. It will explain the project management process and how it is used to achieve effective project risk management on you project. The webinar will explain what Enterprise Risk Management (ERM) is and how project risk management fits into it. The future of work and how project risk management will be affected is presented.

Jeudi 6 – Webinar – ScrumPulse – Punit Doshi – Answering Your Hard Questions about Scrum

In this episode of Ask a Professional Scrum Trainer, PST Punit Doshi will be available to answer any Scrum related questions you may have live on this webinar. He is also happy to answer your questions regarding engineering practices and working with distributed Scrum Teams. Please bring your most pressing questions for this opportunity!

CertYou est partenaire de DantotsuPM

Vendredi 7 – Saint-Quentin-en-Yvelines – PMI Ile-de-France & ISM-IAE – Project Management Professional Day – PMPD 2020

Êtes-vous quelqu’un qui a toujours eu la curiosité d’apporter votre expertise à la future génération des chefs de projet ? Volontaires du PMI, cette journée PMPD est pour vous ! Le vendredi 7 février 2020 à partir de 13h, venez participer à des tables rondes sur des thématiques choisies par les étudiants. Ensuite, venez assister à une conférence de clôture avec un jeune Project Management Officer et un Project Manager pour une conférence croisée passionnante !

Vendredi 7 – Metz – PMI France – Atelier PMI Pôle Lorraine

Le PMI Pôle Lorraine organise son prochain atelier de discussion le Vendredi 7 Février autour du thème « Recueil des besoins : de la théorie à la pratique »


Lundi 10 – Montréal – PMI Montréal – CdP Construction et aménagement – Se réapproprier la gestion des projets BIM

Par les nombreuses initiatives de déploiement des clients publics comme privés, les projets BIM se multiplient dans le paysage québécois de la construction. Les gestionnaires de projet (qu’ils soient du côté des professionnels, donneurs d’ouvrage ou entrepreneurs), parfois impliqués pour la première fois sur ce type de projet, peuvent avoir le réflexe de déléguer toutes les tâches liées au BIM à leur équipe technique ou leur équipe de production, alors que les composantes les plus importantes du BIM sont directement et intimement liées à la gestion de projets. La présentation survolera l’aspect gestion de projets BIM en faisant le pont entre les composantes BIM et les notions de gestion de projet pour familiariser les participant(e)s avec les aspects incontournables de la gestion des projets BIM.

Lundi 10 – Webinar – Scrum.org – Product Ownership – The 3 Vs in Practice Using Product Strategy Canvas

Many Product Owners, especially in large organizations, are facing challenges to take full ownership of the product. Their decisions are oftentimes overridden and not respected. In this webinar, Professional Scrum Trainer Joshua Partogi will share techniques and practices he has learned as a Scrum Master and how he uses them to work with Product Owners to align the product vision with the corporate strategy and the objectives for the Scrum Team using the Product Strategy Canvas, a tool that can help create alignment between the Senior Management, the Product Owner, the business and the Development Team. In this webinar, he will also share how Product Owners can identify root causes for why their product is not achieving the expected value using Evidence – Based Management metrics, using the data to make decisions that will optimise the value of the product.

CertYou est partenaire de DantotsuPM

Mardi 11 – Grenoble – PMI France – NETWORKING Greytogreen

Greytogreen est une démarche qui permet de comprendre en quoi certaines de nos attitudes peuvent être limitantes et propose une approche simple et pragmatique pour adopter une attitude constructive. greytogreen permet de résoudre des situations qui nous semblent difficiles ou qui nous prennent de l’énergie.

Mardi 11 – Lausanne – SMP – L’approche par la vulnérabilité, une manière différente d’évaluer les risques projets !

En bonne pratique, l’évaluation d’un risque porte sur sa probabilité ou sa fréquence de survenance ainsi que sur son impact. L’intervenant propose une manière complémentaire de faire : évaluer la vulnérabilité à un ou à des risques en utilisant différents critères, qui peuvent non seulement être utilisés dans la gestion de projets, mais aussi pour l’entreprise. Il suggère également de lier les risques à des catégories de risques. Ce faisant, le responsable de projet peut ensuite apporter plus ou moins de granularité lorsqu’il rend compte des risques de son projet ou de son programme.

CSP est partenaire de DantotsuPM

Mardi 11 – Tours -TADx –3 phases et 10 ateliers pour lancer puis maintenir un projet sain

Les lancements de projet sont très souvent écourtés voire réduits à une rapide (et inefficace) rencontre avec l’ensemble des participants. C’est pourtant lors des premiers jours que se construisent les fondations pérennes d’un projet réussi. Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Pas de panique ! Je vous explique tout en vous détaillant trois phases et dix ateliers indispensables au succès de vos projets.

Mardi 11 – Montréal – PMI Montréal – La gestion d’un portefeuille de projets, basée sur la création de valeur

La présentation portera sur comment utiliser le management de la valeur au niveau de l’entreprise, dans le but de mieux définir le portefeuille de projets et de le prioriser. Le tout sera fait en se basant sur la valeur que ces projets créent pour l’entreprise et en comparant le coût des projets à ce qu’ils rapportent. L’entreprise peut donc travailler sur les projets qui lui rapporteront le plus de valeur en satisfaisant le plus de besoins, au moindre coût. Les notions de valeur seront expliquées pour mieux saisir les nuances et les façons de mesurer cette valeur.

Hexagon est partenaire de DantotsuPM

Mardi 11 – Webinar – PMI – Questions of Change: A Communication Template for Team Driven Initiatives

Participants will gain the following knowledge and skills and be able to:

  • Design a communication plan to address the real concerns of the Target Audience
  • Respond appropriately to concerns regarding the Change in order to avoid reinforcing those concerns
  • Install support structures to shorten the transition period
  • Respect the existing status quo before replacing it with another
  • Minimize the pain of change in order to make it easier to embrace
  • Recognize why celebrating a transition is not just a reason to throw a party

Mardi 11 – Québec – PMI Levis-Québec – Le leadership en gestion de projet

L’enjeu de la réussite d’un projet est souvent la capacité d’influencer positivement les parties prenantes et plus particulièrement les membres de l’équipe. Cette influence doit se développer grâce au leadership du chef de projet. Le leadership est un sujet très populaire et les deux conférenciers (Gérard Perron, PMP et Paul Ouellet, Maîtrise en organisation communautaire et mentor) vous partageront leurs connaissances et leur expérience dans ce domaine. Ils seront heureux d’échanger avec vous sur l’adaptation que doivent avoir les leaders selon le contexte de différents projets.

Mercredi 12 – Webinar – PMI – Business Processes and Project Management Processes: Correlation, Integration, and Evolvement

Understanding Project Management processes in the context of the organization’s business processes is very important. It’ll help us apply various Project management methodologies, and their effective combination, as well as it gives the possibility of flexible management. This webinar will show a point of view, answering the following questions. Which business processes do we address in the project? How to effectively integrate the project management processes into the business processes of the organization? What could we do for their evolvement?

Mercredi 12 – Webinar – PMI – Megaprojects as Symbols

Megaprojects can be perceived as modern symbols; they are crucial for the encapsulation of ideas, attitudes, and beliefs. This webinar explores which exegetical meanings (meaning derived from local interpretations) a megaproject can encapsulate and how this shapes the megaproject’s process. We discuss a longitudinal study of how the Dutch High Speed Train megaproject was executed. The findings show three exegetical meanings of the megaproject which were used for strategic goals, resulting in power struggles, delays, cost overrun, and finally a negative symbol of a failed megaproject.

Mercredi 12 – Webinar – Scrum.org – Agile Leadership and Challenges in Digital Transformations

A digital transformation presents a number of challenges. At the core of these challenges lies the organization’s ability to create more responsibility at the individual and team level without losing their sense of control and governance. Addressing issues such as team maturity, psychological safety, and scaling have critical impact on success. Developing skills in these leadership areas is essential to encourage and support more flexible ways of working at all levels in an organization and form the foundation for scaling changes across many individuals and teams. Agile practices become more embedded in organizations of all sizes in every domain.

QRP est partenaire de DantotsuPM

Jeudi 13 – Luxembourg – PMI Luxembourg – Innovation in the Modern Organisation – How to become a world class innovator?

#1 Startup Studios and Company Builders: « How to power innovation by building new ventures »
#2 Building the Innovative Organisation: « Promoting the innovation culture inside the European Parliament »
#3 Accelerating Innovation: « From problem to validated prototype in 1 week with Design Sprints »

Jeudi 13 – Montréal – PMI Montréal – CdP Planification et contrôle – Boot Camp DevOps!

Les préliminaires pour apprivoiser cette nouvelle approche, qu’est le DevOps. À travers cette activité animée par des experts en la matière, vous vous familiarisez avec la culture du DevOps, le concept et ses bénéfices. Nous vous présentons les meilleures pratiques que vous testez à travers des jeux ludiques, suivis d’une rétroaction constructive. Puis, nous vous exposons un cas réel, vécu en entreprise. Pour terminer, nous vous expliquons comment adapter cette méthode à vos pratiques et techniques de gestion en place. La formule est une classe de maître (40 %), accompagnée d’un jeu (40 %) s’étalant sur trois tours, de discussions et d’échanges (10 %). Pour terminer, vous êtes invités à jouer à un jeu-questionnaire Kahoot (10 %) afin de tester vos connaissances sur le DevOps.

Jeudi 13 – Webinar – PMI – The Secret Sauce of Successful Change Management

nous recrutonsIn this session, the presenters will start analysing what triggers Millenials to join a Company (and to remain!), moving to the Company’s values and concluding with organisational change. Change is necessary, but it should not be a stressful event for those involved. We will discuss the practical aspects of managing the people side of change, what are the risks when misconducts happen, and what is the secret sauce to overcome them successfully!

Vendredi 14 – Webinar – PMI – Scrum vs. Kanban: Which Works Best Where?

Where should you use Scrum and where should you use Kanban? Many factors weigh into this decision, including whether your teams are in development or maintenance mode and whether their work is highly predictable or sporadic. Attendees of this webinar will come away with a better understanding of Scrum and Kanban and when to utilize each, together or separately, to improve agility of their teams.

CertYou est partenaire de DantotsuPM

Mardi 18 – Lyon – CESI – Transformer notre organisation. Le pourquoi, le quoi, le comment… et par où commencer ?

Savons-nous vraiment collectivement, tant au niveau de la direction que du reste de l’entreprise, pourquoi notre propre organisation doit se transformer ? Connaissons-nous le degré de transformation requis et l’écart organisationnel à combler pour y parvenir ? Sommes-nous tous d’accord là-dessus ? Est-ce vraiment le même type de transformation qui est requis par toutes nos organisations ? Faisons-nous consensus dans notre organisation sur le chemin à parcourir, et sur ce que nous devons changer pour réussir de façon durable les changements requis ? Et surtout… savons-nous par où nous devons commencer pour accélérer et réussir cette transformation organisationnelle ? Pour répondre à ces questions, Charlotte GOUDREAULT et Claude EMOND apporteront leur éclairage !

Mardi 18 – Webinar – PMI – Strategies for Developing the Most Sought-After Leadership Qualities: Decision Making and Intuition

One of the most important leadership qualities is the ability to think strategically, make prudent decisions, using both our cognitive abilities and our intuition. In this webinar, we will discuss the attributes of strategic thinking and decision-making. We will also review the essence of intuition and how to integrate our intuition into our decision-making processes.

Mercredi 19 – Webinar – PMI – Are You Making the Most Out of Your Retrospectives?

Livre sur Amazon

A clean rear view mirror makes you a better driver. Are you making use of yours? Teams of 5 or 25, in Agile or traditional set-up, new to agile or in this for years – they all stop once in a while to look back and plan ahead. But not all get the magic results they expect. This webinar is about maximizing the effect of your retrospectives – how often to have them, how to set them up, how to make them useful and constructive. The presenter will review how to avoid hours of complaining or another meeting people try to get out of. It is about retrospectives people actually WANT to attend, about behaviors from real teams that made it and from some that didn’t.

Jeudi 20 – Bordeaux – PMI France – L’intelligence économique : Nouvelle arme dans la gestion de projet.

L’intelligence économique se définit comme la recherche et l’interprétation systématique de l’information accessible à tous, afin de décrypter les intentions des acteurs et de connaître leurs capacités. Elle comprend toutes les opérations de surveillance de l’environnement concurrentiel (protection, veille, influence). Dans un contexte de compétition intense et de mondialisation des économies, l’intelligence économique est devenue un véritable avantage concurrentiel dans le monde de l’entreprise au regard des opportunités qu’elle offre en termes de prise de décisions sur les orientations de l’entreprise, sa stratégie de développement et la planification. Les chefs de projet doivent mettre en place une politique d’intelligence économique fondée sur une collecte, un traitement et une diffusion d’informations de qualité capable d’apporter de la valeur ajoutée à l’équipe de projet.

Jeudi 20 – Montréal – PMI Montréal – Déjeuner Table ronde TI

Dans ce contexte intimiste propice au réseautage, vous aurez devant vous une quinzaine de vos pairs en TI avec qui partager votre expérience et demander conseil. Afin de favoriser des échanges de qualité, nous limitons les sujets de cette table ronde à la gestion de projets en TI. L’agenda du jour est déterminé en un rapide tour de table lors des premières 5 à 10 minutes de la rencontre.

Vendredi 21 – Webinar – PMI UK – Benefit Map – A Most Valuable Tool.

There is one tool that you should consider right now for your change, and that is a benefit map. It is the most valuable tool in the benefits management toolkit. For any change at any stage of the change life-cycle a benefit map can provide a lot of value. Its primary function is identifying benefits (and disbenefits) with value gained from the process of its development and with the product – the benefit map.

Vendredi 21 – Webinar – Agile Alliance – Welcome to the Agile Coaching Network

Do you need help with your Agile adoption? Or want to share what worked or didn’t as you were working with Agile in your own company? If so, Agile Alliance invites you to participate in the Agile Coaching Network (ACN). Hosted by Ray Arell, an Agile Alliance staff member, the ACN is a monthly live webcast and podcast that enables you to learn and share with other Agile practitioners. The ACN is open to everyone and is made possible by your Agile Alliance membership – thank you. Please register today!

CSP est partenaire de DantotsuPM

Vendredi 21 et Samedi 22 – ParisInternational Conference on Lean Six Sigma and Project Management

International Conference on Lean Six Sigma and Project Management aims to bring together leading academic scientists, researchers and research scholars to exchange and share their experiences and research results on all aspects of Lean Six Sigma and Project Management. It also provides a premier interdisciplinary platform for researchers, practitioners and educators to present and discuss the most recent innovations, trends, and concerns as well as practical challenges encountered and solutions adopted in the fields of Lean Six Sigma and Project Management.


Lundi 24 – Montréal – PMI Montréal – La gestion de risques vue par le PCO projet

La gestion de risques est un élément central dans les responsabilités du contrôleur de projet. Il se doit de valider son registre de risques afin de confirmer les impacts et les enjeux qui pourraient nuire au projet. Le PCO projet joue donc un rôle auprès de l’équipe projet et du gestionnaire de projet à titre de garant des informations. Comment s’y prend-t-il ? Quel est la limite entre son rôle et celui du gestionnaire de projet ?

Mardi 25 – Saclay – PMI France – Retour d’expérience d’un projet de Digitalisation des achats

La Fonction Achats chez NOKIA a lancé il y a 3 ans un grand programme de Digitalisation. Un des projets était de déployer la solution SAP ARIBA pour digitaliser la partie amont des achats du sourcing à la gestion des risques. Pascal explicitera la problématique de gestion de projet multi sites, multiculturel, les clés de réussite, la gestion du changement et certains indicateurs. Il explicitera la spécificité des solutions Cloud et de l’amélioration continue.

Mardi 25 – Vincennes – PMI France – Les rôles et l’importance de la « business agility » dans l’économie de projets 

La « business agility » peut être définie comme l’adaptation constante des actifs organisationnels aux  facteurs environnementaux. Encore plus important, la réalisation d’une innovation et d’un apprentissage continus dépendent d’un état d’esprit entrepreneurial qui imprègne tous les services de l’organisation. Bien que la « business agility » recouvre de nombreuses variantes dans les pratiques managériales, les expériences ont révélé une convergence frappante autour de trois axes : les clients, les équipes autonomes et le réseau.

Mardi 25 – Webinar – PMI – Jugaad and Project Management

Livre sur Amazon

“Jugaad”, an Indian word signifying improvisation has become a buzzword in management circles. Originally used by native users to solve their myriad problems in getting things done in day to day operations, it is now being adapted more systematically and formally as a method to improve and innovate. How does the concept and practice of “Jugaad” relate to formal project management principles and knowledge?

Mercredi 26 – Geneva – PMI Switzerland – An Audience with The Lazy Project Manager + Strategies for Project Sponsorship

get the book

‘Progress isn’t made by early risers. It’s made by lazy men trying to find easier ways to do something’. Learn about the art of productive laziness with The Lazy Project Manager; understanding what is meant by the ‘productive lazy’ approach to Projects (and life) and learn how to apply these lessons ‘to be twice as productive and still leave the office early’.

It has been said that ‘A project is one small step for the project sponsor, one giant leap for the project manager’ – but wouldn’t we all be that much happier if that ‘giant leap’ was supported by a really professional project sponsor? Based on the research from the book ‘Strategies for Project Sponsorship’ (Management Concepts Press), Peter Taylor explores the current challenges of project sponsorship maturity and will deliver some techniques for creating an effective partnership with today’s project sponsors, as well as looking to the future on what could be.

Jeudi 27 – Versailles – PMI France – NETWORKING sur le thème du CERCLE d’ENTREPRISE, le projet d’un livre blanc à écrire

Plusieurs Livres Blancs ont été rédigés et diffusés à ce jour ainsi que des rapports afin de permettre aux professionnels du management de projet de trouver de l’information fiable et utile sur un sujet qu’ils ne maîtrisent pas encore. Les rapports thématiques complets sont réservés aux membres, authentifiez-vous avant de télécharger les documents.

Télécharger une synthèse des livres blancs disponible pour tous

Jeudi 27 – Webinar – Beirut – PMI Libanon – Challenges of a PM in the Context of Enterprise Software Development Architecture

PMI Lebanon web site

By the end of the session the audience will become familiar with enterprise software versus zero-architecture software projects; understand the do’s and dont’s at each stage of delivering an enterprise architecture.

Jeudi 27 – Webinar – PMI – We Are Many, We Are One!

Discover The Face To Face Community Aspects Of PMI: It’s 300+ Global Chapters! Discover the value of PMIs 300+ chapters across the globe and learn how you can benefit from engaging with the one close to you. Face to face exchange with your PPPM peers – close by – in your language – relevant to your career, your industry and your market. You will also learn how chapters align to and deliver on PMIs strategy, how they are created and run, and how you can get involved even as volunteer!

Vendredi 28 – Webinar – PMI – The Agile Executive – What Does it Mean?

Agile transformation is an Organizational Change, it follows the rules of any Business Transformation and needs Executive support in order to succeed. This webinar is a presentation of the Agile transformation that the author was involved in, focusing on the role and the importance of executive support in Agile adoption.

CSP est partenaire de DantotsuPM

“PMI,” the PMI logo, “PMP,” “PMBOK” and “Project Management Institute” are registered marks of Project Management Institute, Inc.

Et si l’école de la voile était aussi celle du management de projet ?

7 choses que la voile m’a appris sur le management de projet

7 things that sailing taught me about project management

http://pmcrumbs.blogspot.fr/2017/09/7-things-that-sailing-taught-me-about.html par Emanuele Passera

La navigation à la voile est une merveilleuse expérience.

Si vous n’avez jamais navigué de votre vie, vous pouvez à peine imaginer la beauté de ce sport. Le contact du soleil sur la peau, le parfum des embruns, le bruit de la coque qui fend les vagues, la force majestueuse du vent quand il arrive dans la voile et bien sûr le sens de paix et de liberté que vous ressentez en surfant sur les vagues.

Si vous êtes passionnés de bateaux à voiles, que vous faites de la planche à voile ou, même du kitesurf, je pense que vous ne pouvez pas nier les ressemblances qui existent entre la navigation à voile et la gestion d’un projet.

Je ne parle pas de la collaboration de l’équipage qui est réelle et indéniable, mais de quelque chose de plus intrinsèque à l’expérience elle-même.

1 – Le cap

Vous avez besoin d’un cap, c’est certain.

Le besoin d’un cap est particulièrement vrai si vous planifiez de vous éloigner de plus que quelques centaines de mètres de la plage. Aussi, tenez compte de problèmes possibles et pensez d’avance aux contre-mesures (quelqu’un a parlé de gestion de risques ?). Qu’arrivera-t-il si les vagues grossissent ? Serez-vous toujours capables d’atteindre votre destination ? Seriez-vous capables d’appeler au secours

Et si le vent change de direction ?

Vous devez être bons et rapides dans l’élaboration d’un nouveau cap. La magie ne réside pas dans le plan, mais dans l’effort de planification.

2 – La connaissance de l’environnement

Examinez l’environnement dans lequel vous vous déplacez. Y a-t-il des écueils juste au-dessous de la surface de l’eau ? Parfois, une conversation rapide avec un marin (ou un chef de projet) qui a déjà été là où vous allez, peut s’avérer de la plus grande aide imaginable.

3 – Le vent

Vous ne pouvez pas naviguer sans vent, peu importe quelle surface de voile vous hissez.

Le vent, pour un projet, est le support qu’il obtient à l’intérieur d’une société.

Si le sponsor du projet n’est pas capable d’offrir l’appui et le support adéquats, le projet n’ira nulle part. Peu importe la solidité du cas d’affaire ni comment vous organisez et managez bien les activités.

Parfois, il n’y a rien de plus que vous puissiez faire que rester assis et attendre.

4 – La navigation sous le vent

Qui laisserait jamais passer l’occasion de s’évader à la voile sous le vent ? Certainement pas moi.

Vous pouvez bien vous amuser, mais restez attentif, si le vent tourne soudainement, vous courrez le risque de tomber accidentellement ou de vous faire assommer par la bôme.

De même, dans le management de projet, restez toujours concentré et ne vous relâchez pas juste parce que vous estimez que le projet est parfaitement aligné avec le sponsor. Le projet est une créature vivante dans un environnement toujours changeant. Prêtez toujours attention à ce qui se passe autour de vous.

5 – La navigation contre le vent

Si nécessaire, ce peut être fait.

Évidemment, vous ne pouvez pas mettre votre voile directement contre le vent, mais si vous planifiez soigneusement votre course, il est possible d’atteindre pratiquement n’importe quel point. Cela prendra probablement plus de temps et d’efforts mais vous avez tout de même la possibilité de réussir.

N’abandonnez pas face aux difficultés, pensez et planifiez soigneusement puis agissez en conséquence.  Faites toujours attention si votre voile se positionne exactement contre le vent à être prêt à patienter ou à travailler encore plus dur. Sinon, vous n’irez nulle part.

6 – La mer calme

Quand la mer est calme, n’importe quel idiot peut être un bon marin.

« Une mer calme n’a jamais fait un bon marin« 

Ce parallèle entre voile et management de projet est tout à fait évident. Ne faites pas de vous-même un idiot en n’étant pas réaliste sur vos compétences et demandez de l’aide dès que vous pensez en avoir besoin. Après tout, la navigation à la voile, particulièrement si le bateau est plus grand qu’un Laser,  ne peut pas être une activité unipersonnelle.

Sous-estimer les problèmes ou sur-estimer vos capacités peut mener à de cruelles conséquences.

7 – La destination : Où voulez-vous aller ?

La planche à voile est excellente pour s’amuser, mais si vous planifiez de faire une croisière de 14 jours en Méditerranée, eh bien, peut-être devriez-vous opter pour une embarcation un peu plus grande et un équipage.

Il en va de même des projets. De petits projets n’exigent pas d’infrastructure significative et, parfois, l’équipe de management de projet et le chef de projet peuvent ne faire qu’un. Mais, quand la taille des projets augmente, il vaut mieux créer une vraie équipe de management de projet, soutenue par une méthodologie de management de projet bien structurée. Dans le doute, référez-vous au point 6.

Méta Projets Management est partenaire de DantotsuPM

Comment communiquer de mauvaises nouvelles à votre sponsor de projet

Les projets se déroulent très rarement selon le plan prévu au départ.

How to communicate bad news to your project sponsor

Par Hélène Liu, PMP  de http://www.examspm.com

Donner de mauvaises nouvelles à son sponsor de projet n’est pas une tâche facile pour le chef de projet. Vous ne savez jamais à quoi vous attendre. Cependant, les projets ne vont quasiment jamais selon le plan prévu, aboutissant à des retards et augmentations de budget. Apprendre comment traiter et communiquer de mauvaises nouvelles à un sponsor de projet de manière efficace est essentiel et cela peut augmenter votre confiance et votre crédibilité.

Mettez-vous à sa place

Avant que vous ne disiez à votre sponsor ce qui se passe, essayez de vous mettre à sa place. Demandez-vous : “Comment me sentirais-je et réagirais-je si ça m’arrivait ?”

En reconnaissant l’impact sur votre sponsor, vous pouvez préparer la discussion du point de vue de votre sponsor. L’empathie que vous montrez envers votre sponsor prouve que vous vous souciez de ses besoins.

Soyez honnête et direct

Dites à votre sponsor ce qu’il doit savoir. Il est toujours plus efficace d’organiser une réunion en face à face pour communiquer de mauvaises nouvelles. Pendant la conversation, soyez franc et direct. Ne donnez pas d’excuses prolixes et n’essayez pas de formuler des demi-vérités.

Par exemple, si votre projet dépasse le budget, dites à votre sponsor que vous sur-dépensez et montrez lui de combien par rapport à votre ligne de référence de coûts.

En étant honnête et direct, vous adressez le vrai problème et parvenez à la cause racine. Vous travaillez à trouver une solution au lieu de chercher qui blâmer.

 Assumez-en la responsabilité

Ne cherchez pas d’excuses. En tant que chef de projet, bien que vous n’en soyez pas le producteur, vous êtes toujours responsable du livrable à fournir.

Par exemple, bien que ce soit votre développeur qui n’ait pas livré son code dans les délais, il en va toujours de votre responsabilité de gérer cela.

Écoutez activement

Une fois que vous avez donné à votre sponsor la ou les mauvaises nouvelles, c’est votre tour d’écouter. Écoutez activement ce que votre sponsor va dire.

Il ou elle peut avoir des points complémentaires qui vous ont échappés ou que vous n’avez pas considérés. Assurez-vous que vous capturez bien ses préoccupations et adressez les toutes.

Proposez des alternatives en cherchant du gagnant-gagnant

Une fois que vous et votre sponsor comprenez tous les deux quel est le problème, vous pouvez proposer des solutions à votre sponsor. Idéalement, les alternatives seraient du gagnant-gagnant pour vous deux.

Préparez les solutions qui adresseront les préoccupations principales de votre sponsor. Présentez le pour et le contre de chaque alternative. Concentrez votre conversation sur la résolution du problème et sur trouver la meilleure solution possible.

En procédant ainsi, vous pouvez tourner une situation négative en positive. Votre sponsor peut en ressortir avec davantage de confiance en vous.

Posez des attentes claires pour la suite

cliquez sur cette image pour voir un billet d’explication

Une fois que la meilleure alternative est agréée, vous devez dire à votre sponsor ce qui va être fait et quand.

Ne soyez pas trop ambitieux dans vos estimations parce que vous ne voulez pas préparer votre sponsor à une autre déception.

Assurez-vous d’objectifs réalistes et SMART (Spécifique, Mesurable, Agréé, Réaliste et Temporel) pour achever vos livrables de projet.

Répétez votre engagement à mener à bien le projet

Dites à votre sponsor combien vous valoriser l’opportunité de travailler pour lui/elle et d’avoir été choisi comme chef de ce projet.

Votre sponsor sera plus confiant en sachant que votre engagement sur le projet n’a pas faibli.

Quand vous traitez avec votre sponsor de projet, vous devez être compatissant et compréhensif. Donner de mauvaises nouvelles n’est en rien montrer du doigt quelqu’un et chercher où placer le blâme.

Votre succès ne se mesure pas à votre capacité à convaincre votre sponsor que vous avez « raison ».

Votre succès est mesuré par combien de votre sponsor vous apprécie et a confiance en vous.

voici de petites astuces pour bien commencer en tant que sponsor de projet

Le sponsor de projet (vous) est le décideur le plus senior sur le projet.

Tips on how to get started as a project sponsor

http://www.esi-intl.co.uk/blogs/pmoperspectives/index.php/tips-on-how-to-get-started-as-a-project-sponsor/ par Susanne Madsen

Vous n’êtes pas celui qui dirige le projet sur une base quotidienne et qui donne la direction à l’équipe. Ceci est le rôle du chef de projet. Votre rôle de sponsor est de manager le projet à un haut niveau et de donner la direction quand le chef de projet n’est pas en mesure de progresser sans votre appui.

Le défi pour beaucoup de sponsors est de trouver le bon niveau d’engagement, ni trop, ni trop peu. Certains sponsors sont totalement absents, laissant tout au chef de projet. D’autres sont trop impliqués dans des décisions mineures et communiquent directement avec les membres d’équipe.

Aucun de ces scénarios n’est idéal. Vous devez vous assurer que le projet part du bon pied et le contrôler ensuite à intervalles réguliers sans constante participation. Rendez vous disponible quand c’est nécessaire, mais ne surveillez pas l’équipe chaque jour. Si vous avez besoin de quelque chose d’un membre d’équipe, passez d’abord par le chef de projet pour ne pas saper sa position.

Prenez la responsabilité du Cas d’affaires

Une de vos responsabilités principales de sponsor est de vous assurer que le projet fait du sens commercialement et que c’est une initiative valable. Cela signifie qu’il doit y avoir une raison forte de faire le projet.

La raison devrait de préférence être financière, car le projet sera toujours mieux considéré si les bénéfices peuvent être exprimés en termes financiers, par exemple : la livraison du nouveau système nous permettra de traiter nos commandes plus correctement et évitera jusqu’à cinquante erreurs par semaine. Tous les ans, nous économiserons grâce à lui €80,000.

Si le projet n’a pas de bénéfices financiers directs, listez au moins les non-financiers. Le principe est de vous assurer que l’investissement dans le projet sera d’une façon ou d’une autre remboursé à la société par des bénéfices.

Même si le chef de projet pourrait être celui qui va physiquement rédiger le cas d’affaires, vous en restez le propriétaire. C’est votre travail de comprendre comment le projet ajoutera de la valeur et c’est votre rôle de “le vendre” à l’organisation toute entière. Le chef de projet ne va probablement pas bénéficier du même contexte commercial que vous ni être aussi proche du business que vous.

Vous êtes dans une bien meilleure position pour comprendre l’aspect commercial et assurer que la vision du projet et les bénéfices seront obtenus par les livrables tangibles du projet. Pensez à vous comme le champion du projet, la personne qui répond du projet et qui lui donne le support nécessaire.

Soutenez le PM dans la définition du projet

La triple Contrainte
la triple Contrainte

Vous êtes le champion du projet.  Vous devez garantir que le projet démarre bien. Cela signifie que vous devez aider le chef de projet à définir ce qui est dans et hors du périmètre du projet, quels sont les livrables à fournir et les contraintes en termes de temps, coût et qualité.

Un bon chef de projet dirigera ce processus et vous posera juste les bonnes questions, mais il est important que vous vous rendiez disponible pour travailler avec le chef de projet à définir ce que sera le projet et comment il sera exécuté. Une fois que le projet a été défini, vous pouvez prendre du recul et le contrôler d’un peu plus loin.

Quand vous définissez le projet, prenez aussi du temps pour considérer comment vous travaillerez avec le chef de projet. Comment interagirez-vous l’un avec l’autre et à quelle fréquence ? Aurez-vous par exemple des réunions hebdomadaires en face à face, vous fournira-t-il des rapports d’avancement chaque fin de semaine ?

Considérez aussi comment vous voudriez que le chef de projet vous implique dans les problèmes majeurs. Si quelque chose ne va pas selon le plan, vous souhaitez que le PM le consigne dans le statut d’avancement ou préféreriez-vous qu’il vous appelle immédiatement ?

Un bon projet n’est pas seulement un question de portée, de bénéfices et d’éléments à livrer. C’est avant tout des interactions humaines et comment nous travaillons ensemble. Essayez de découvrir de quel genre est la personne derrière le chef de projet et ce qui le ou la motive.

Est-ce que c’est une personne qui a besoin que vous la rassuriez et qui aime rebondir sur vos idées ? Ou est-ce quelqu’un qui préfère travailler de façon autonome et qui reviendra vers vous seulement s’il y a un problème spécifique et qu’il a besoin de votre aide ?

C’est votre travail de soutenir le chef de projet autant que nécessaire, mais vous devez aussi le tenir responsable et vous assurer que le projet est livré efficacement.

Engagez avec les autres responsables seniors

Une autre partie importante de votre rôle est d’obtenir l’appui des parties prenantes seniors du projet. Plusieurs études montrent que sans engagement à ce niveau senior, le projet a peu de chances de réussite. Un excellent chef de projet ne suffit pas à livrer le projet.

personne clé
Ouvrez les portes pour votre chef de projet

Comme sponsor, vous pouvez fort bien être la partie prenante la plus importante, mais vous n’êtes pas la seule. Le chef de projet, bien sûr, a un grand rôle à jouer dans la construction du relationnel avec les gens qui peuvent avoir de l’impact sur le projet. Mais vous ne devriez pas laisser le seul PM persuader toutes les parties prenantes seniors de pourquoi le projet est une bonne idée. Utilisez votre séniorité et votre réseau pour ouvrir les portes qui pourraient sinon rester fermées au chef de projet.

Les parties prenantes sur lesquelles vous devriez vous concentrer sont celles qui seront assises avec vous au comité de projet. Le comité de projet est l’une des structures les plus importantes du projet parce que c’est le forum qui conseille le chef de projet.

Vous, comme sponsor de projet, êtes à la tête du comité de projet, mais vous avez besoin d’autres parties prenantes pour vous soutenir dans les décisions. Choisissez les décideurs les plus puissants. Celles et ceux qui peuvent activement aider à faire avancer le projet doivent être au comité avec vous. Ce que vous voulez est un comité de projet actif et limité à environ cinq membres.

Une fois que le comité de projet est établi, faites en sorte qu’il se rencontre sur une base régulière pour passer en revue l’état du projet et prendre des décisions. Vous pourriez, par exemple, demander au chef de projet de présenter :

  • l’avancement depuis la dernière réunion,
  • le statut financier,
  • les risques et
  • les demandes de changement et
  • les problèmes rencontrés.

Votre rôle principal pendant les réunions sera de vérifier si le projet est toujours valable pour la société, s’il avance dans la bonne direction et donner votre avis sur les risques ou problèmes que le chef de projet vous remonte. Vous pouvez aussi devoir prendre la responsabilité de résoudre certaines questions qui dépassent les attributions du chef de projet.

Assurez-vous que les bénéfices soient bien compris

Livre sur Amazon

Comme le projet entre dans sa phase finale de livraison, vous avez un autre rôle important à jouer comme un sponsor. C’est alors que vous devez vous assurer que les éléments tangibles à fournir par le projet seront utilisés par le business ou le client et qu’ils apportent de la valeur. Certains projets livrent tous les produits promis mais, pour une raison ou une autre, ils ne sont jamais entièrement adoptés et le projet finit par ne pas atteindre toutes ses promesses.

C’est le travail du sponsor de suivre le projet du commencement jusqu’à la réalisation des bénéfices.

Le chef de projet peut être retiré brusquement pour aller travailler sur d’autres projets une fois que les livrables ont été fournis, mais vous devez rester en place parce que vous êtes celui qui est tenu responsable au bout du compte. Vous ne pouvez lâcher ce rôle de sponsor de projet qu’une fois que tous les bénéfices sont atteints.

Méta Projets Management est partenaire de DantotsuPM

 

6 choses à faire au lancement du projet

Que faites-vous quand vous venez de prendre en charge un nouveau projet ?

Six things you should do when kicking off a project, http://www.susannemadsen.co.uk/blog/six-things-you-should-do-when-kicking-off-a-project, par Susanne Madsen

Commencez-vous immédiatement à planifier des tâches et mettre l’équipe en mouvement ?

Voici six choses que vous devriez vous efforcer de faire le plus tôt possible.

1. Validez le cas d’affaires

Comprenez et vérifiez le Business Case

Une des premières choses que vous devriez faire en tant que un chef de projet (PM) quand un nouveau projet vous est assigné est de découvrir pourquoi le projet est important et de valider qu’il a un bon cas d’affaires (« business case »). Comme PM vous n’êtes pas responsable du cas d’affaires, mais il est important que vous soyez familier avec son contenu et que vous y adhériez. Trop de projets sont commencés sans objectif, raisonnement ou bénéfice clairs et quand il se heurte plus tard à des problèmes, cela peut facilement se refléter négativement sur vous, le chef de projet. Ne laissez pas ceci se produire. Ayez une conversation avec les managers qui vous ont confié le projet et demandez-leur les raisons qui justifient le projet, à quoi ressemblera le succès une fois que le projet aura été achevé et comment voudraient-ils le mesurer. Comprendre pleinement le cas d’affaires vous rendra plus apte à prendre des décisions et diriger le projet dans la bonne direction.

2. Identifiez le comité de direction et le sponsor du projet

Identifiez précisément qui sont les décideurs

La chose suivante est de comprendre qui sont les décisionnaires sur le projet auxquels vous reportez. Idéalement il devrait y avoir une personne responsable – le sponsor – et qui accepte sa responsabilité. On me demande souvent si le PM et le sponsor peuvent être une même personne, et ce n’est pas un scénario idéal. Comme chef de projet, vous êtes responsable de livrer le projet selon les délais, coûts, qualité et bénéfices attendus par le sponsor. Si n’importe lequel de ces paramètres change, vous devez le remonter et chercher des conseils de la personne au-dessus de vous dans la hiérarchie du projet. Le sponsor aura normalement besoin de l’appui d’autres partenaires seniors dans l’organisation et ensemble ils forment le comité de direction. Assurez-vous que vous savez quels décideurs ont leur siège au comité de direction du projet et faites qu’ils se rencontrent sur une base régulière pour vous fournir des conseils managériaux et business sur votre projet.

3. Analyser les parties prenantes

listez et étudiez les parties prenantes

Il est très important que vous ne sautiez pas dans le projet et commenciez à planifier des tâches sans avoir une bonne compréhension de quelles sont les parties prenantes. Une partie prenante est une personne qui est impactée par le projet ou qui peut impacter le projet. Si vous n’identifiez pas toutes les parties prenantes au début, il y a un risque que des exigences fondamentales soient omises et que le projet ne puisse atteindre son but. Une autre raison pour laquelle vous devez prêter l’attention aux parties prenantes est que vous devez les gérer d’une telle façon qu’elles adhèrent au projet. Demandez-vous qui sont les influenceurs les plus importants et comment ils perçoivent le projet. Votre rôle est de garantir chaque personne adhère pleinement au projet en embarquant leurs réserves et en travaillant avec eux pour créer le meilleur résultat possible pour chacun.

4. Poser les règles du jeu

posez les règles de vie sur le projet

Sur de nombreux projets il n’est pas rare que les tâches ne soient pas toutes  achevées dans les délais souhaités et que le travail ne soit pas fait de la façon espérée par le chef de projet. Le problème fondamental est que le PM a souvent un jeu d’attentes qui n’ont jamais été explicitement exposées ou discutées. Celles-ci ne touchent pas seulement à la qualité du travail, mais aussi au comment il sera fait. Avoir un jeu de règles que personne n’a eu au départ et qui n’a même pas été énoncé est une recette pour le conflit. La meilleure façon de créer une équipe de projet efficace et harmonieuse est pour l’équipe de produire en commun un jeu de règles qui adressent comment ils travailleront ensemble. Ce n’est pas au PM de dicter ces règles, mais à  l’équipe principale (« core team ») de les définir. Une règle pourrait être que nous livrons toujours ce que nous promettons et que nous informons nos collègues dès que possible si nous ne sommes pas capables de tenir notre engagement. Une autre règle du jeu pourrait être que le PM tiendra toujours l’équipe informée de ce qui est décidé au niveau du comité de direction. Peu importent les règles tant qu’elles ont été collectivement consenties et fonctionnent pour chacun.

5. Recueillir les exigences

recueillez toutes les exigences

Il est probable que seules les exigences de haut niveau ou les objectifs ont été identifiés au moment où le projet vous est remis. C’est alors à vous et à l’équipe d’interviewer les parties prenantes pour découvrir dans le détail ce qu’elles exigent du projet. L’erreur que font beaucoup d’équipes consiste en ce qu’ils ne recueillent pas les exigences fondamentales suffisamment dans le détail et qu’ils ne sont pas explicites de ce qu’ils ne livreront pas. Cela peut aboutir à des malentendus, des désaccords et du travail à refaire. Alignez une série d’ateliers de recueil des exigences où vous décrivez l’état actuel et l’état futur souhaité et listez tous les changements qui seront nécessaires. Sur certains projets il n’est pas possible de définir toutes les exigences détaillées au départ car tout ne peut y être décidé à l’avance. Cependant, vous devez vraiment documenter toutes les fonctions fondamentales, mettre des priorités et comprendre à quoi ressemble un résultat réussi avant de commencer le travail. Créer des diagrammes de flux, des cas d’usage, des storyboards, des maquettes et des prototypes est une excellente façon de mettre en lumière les exigences plutôt que de les écrire dans un document textuel.

6. Créer le plan de haut niveau

visualisez les jalons de l’équipe vers le succès

Une autre activité qui doit être achevée avant que l’équipe ne s’engage sérieusement dans le travail est de créer collaborativement un planning des jalons marquants. Après avoir rassemblé la majorité des exigences vous êtes en bonne position pour identifier les 10-15 jalons les plus marquants et décider quand ils doivent être achevés. Il y a une énorme différence entre faire ce travail en isolation et engager l’équipe pour le réaliser ensemble. Quand vous engagez l’équipe et définissez le plan de haut niveau de manière collaborative, vous gagnez leur adhésion et d’une façon complètement différente. Après avoir identifié les événements marquants clefs, discutez de qui est responsable de chaque livrable et jalon et du plan détaillé qui va avec. Cette session de planification faite en collaboration devrait aussi comprendre une discussion sur les risques les plus importants, ce que vous allez faire pour les adresser et qui prend la propriété de chaque risque.

Méta Projets Management est partenaire de DantotsuPM

Quand vous prenez en charge un nouveau projet, ne commencez pas immédiatement à exécuter le travail. Vous devez d’abord au minimum comprendre si le projet a un cas d’affaires valable, qui sont le sponsor de projet et les parties prenantes, puis, aider l’équipe à définir un jeu commun de règles, recueillir toutes les exigences fondamentales et créer un plan à haut niveau des jalons majeurs auquel l’équipe toute entière adhère totalement.

comment reprendre un projet en cours ?

Que le chef de projet précédent soit ou non encore disponible, voici quelques astuces utiles pour reprendre au plus vite la main sur un projet.

Tips for taking over an active project

https://kbondale.wordpress.com/2017/01/22/tips-for-taking-over-an-active-project/ par Kiron Bondale

J’ai précédemment écrit sur la nécessité pour le chef de projets de planifier pro-activement une transition en douceur si quelqu’un d’autre devait prendre son rôle sur un de ses projets. Si vous être assez chanceux, vous effectuez la reprise d’un chef de projet qui a suivi certaines de ces suggestions, cela rendra votre tâche plus facile.

Mais le plus souvent nous n’avons pas ce luxe.

Quand les projets entrent dans des turbulences, à tort ou à raison, le chef de projet peut avoir été identifié comme commode agneau sacrificiel et vous pourriez rejoindre le projet après qu’on lui ait promptement indiqué la porte. D’autres fois, la personne pourrait avoir juste été déplacée sur un projet de priorité différente, plus haute, mais elle n’a pas tenu de livre de contrôle complet, précis du projet ou elle peut simplement ne pas avoir le temps de vous aider dans votre prise de fonction.

Dans de tels cas, que devriez-vous faire ?

Rencontrez le sponsor

Même s’il y a des documents comme une charte ou un plan de management de projet, il n’y a aucun substitut à apprendre des besoins et des attentes de votre sponsor que de le rencontrer le plus tôt possible. Le développement d’un rapport productif, symbiotique avec cette partie prenante critique fera souvent la différence entre le succès et l’échec.

Assurez-vous que vous prenez le temps de comprendre ce qu’ils s’attendent de vous tant côté communications que d’une perspective de management des attentes, mais mesurez aussi leur empressement à vous soutenir quand les décisions, des questions ou des risques ont été remontés à leur attention.

Rencontrez l’équipe

Reconnaissez le fait que l’équipe éprouvera une crainte du changement après avoir perdu un leader.

Si le chef de projet précédent était méprisé, vous en porterez un peu les bagages et vous voudrez vous assurer de ne pas être entraîné dans une compétition de comparaison avec votre prédécesseur ni à devoir défendre la valeur du management de projet. D’autre part, si l’équipe a adoré son chef de projet, vous pouvez faire face à de la suspicion et du ressentiment et devrez éviter la tentation de passer en mode défensif sur pourquoi vous avez été choisi pour ce job.

Soyez curieux, posez des questions, mais le plus important, efforcez-vous d’être un servant-leader, donnez à l’équipe un peu de temps pour faire son deuil, mais démontrez aussi votre valeur en éliminant quelques obstacles qui ont gêné leur productivité.

Faites confiance mais vérifiez l’état actuel

Les rapports d’avancement, les réactions du sponsor ou de l’équipe pourraient vous fournir une meilleure compréhension de l’état du projet, mais cherchez la preuve qui soutient leurs évaluations.

Identifiez des événements marquants récents et confirmez que les différentes parties prenantes reconnaissent que ceux-ci ont été passés avec succès. Une fois que vous comprenez le prochain jalon majeur, vérifiez avec le sponsor et l’équipe que tous sont bien alignés vers son atteinte.

Demandez quels sont les trois risques et problèmes principaux.

Vérifiez la santé financière du projet avec vos collègues des finances pour garantir que les dépenses sont bien tenues.

Même si un plan de projet existe pour votre projet, vous devriez toujours créer un plan personnel de reprise reflétant les activités spécifiques que vous devrez achever pour être efficace dans votre nouveau rôle.

Traitez cette transition de rôle comme vous le feriez de tout projet significatif : planifiez le travail et travaillez selon le plan !

Méta Projets Management est partenaire de DantotsuPM

Si un jour, vous aussi devenez sponsor d’un projet, comment vous y prendre ?

Dans la littérature sur le management de projet, le rôle de sponsor de projet semble apparaître dans les années 70s.

PMI Exec sponsor engagementC’est dans cette période que le management de projet s’est développé dans toutes les industries et activités au lieu d’être cantonné aux grands projets de construction, du militaire et de l’aéronautique. Certaines entreprises se sont alors organisées par projet et il est apparu qu’il n’y avait plus assez de leaders business pour conduire directement tous les projets. Ces leaders devaient s’appuyer sur des managers de projet plus opérationnels tout en conservant le rôle de sponsors business et de responsables ultimes du projet.

Étant moi-même un chef de projet comme beaucoup des lecteurs de ce blog, devenir sponsor de projet revient pour nous à traverser le miroir.

Le PM que je suis a des attentes très fortes (tout en essayant de rester lucide) de ce qu’il attend de son ou ses sponsors.

Alors, si je devenais sponsor à mon tour, quelles seraient mes premières préoccupations ?

1. En premier lieu, bien définir mon rôle et mes attentes envers le PM

Au même titre qu’il ou elle aura des attentes de ce que je peux lui apporter. Il est donc nécessaire d’établir une relation de confiance entre nous basée sur des rôles et responsabilités clairement établis, de communications régulières, des règles de vie. Établissons-les en communs lors d’une première session de travail.

Partenaire de DantotsuPM - Téléchargez le référentiel !
Partenaire de DantotsuPM – Téléchargez le référentiel !

2. Être le champion du métier/business en toute légitimité.

Afin de remplir pleinement sa fonction, le sponsor doit être écouté et reconnu de ses pairs dans le business et de son management. Il est donc critique que je prenne contact avec toutes les parties prenantes du projet: les « stakeholders« . J’ai besoin de bien cerner leurs attentes du projet, leurs inquiétudes également, leur niveau d’implication nécessaire, et d’écouter leurs points de vue.

Il sera en particulier souvent nécessaire d’obtenir un accès à leurs meilleures ressources expertes du domaine dans et pour lequel œuvre le projet et de bien comprendre les tenants et les aboutissants de la problématique à adresser.

sponsor compas3. Apporter direction et soutien décisionnel

Voici l’un des rôles clés du sponsor. Il s’agit de donner une direction et un support managérial au chef de projet. Il est donc impératif que j’ai une excellente vue d’ensemble très claire des objectifs du projet et que je sois capable de les articuler et de les communiquer simplement et efficacement.

Et ce, à toutes les parties prenantes: le chef de projet et son équipe bien sûr, mais aussi le management de l’entreprise, les clients, les fournisseurs, y compris ou peut-être même en particulier vers tous ceux qui semblent moins directement impactés mais qui auraient une grande influence dans la société (pas toujours les plus hauts placés).

4. Revoir et approuver les plans et livrables

acceptedAu-delà de l’adéquation des livrables et plans de projet aux objectifs concrets du projet que nous avons établis ensemble, mon rôle de sponsor est d’améliorer ces livrables et de les approuver formellement.

Les meilleurs sponsors que j’ai eu en tant que PM, avaient la capacité de voir plus loin que les livrables en eux-mêmes. Ils percevaient à l’avance comment ces produits seraient accueillis selon les attentes des diverses parties prenantes. Ils anticipaient les éventuelles réactions négatives pour les prévenir, souvent par des modifications cosmétiques en apparence mais qui faisaient la différence.

Ils avaient toujours un ou deux coups d’avance dans leur réflexion par rapport à mon focus nécessairement plus opérationnel.

5. Assurer la disponibilité des ressources allouées (y compris la  mienne)

balancer les ressources allouéesJe me montrerai exigent, voire intransigeant sur la mise à disposition dans les temps des ressources promises à l’équipe projet pour réussir.

Comment être sévère sur toute dérive du projet si les moyens agréés ne sont pas fournis?

Le plus difficile sera probablement ma propre disponibilité envers le chef de projet. Elle doit être facile à obtenir, sans délais, et surtout 100% de mon attention doit être dédiée au projet dans ces occasions de rencontre.

6. Éliminer les obstacles

éliminer tous les obstaclesEn sus de fournir les ressources nécessaires, j’ai le devoir d’intervenir efficacement pour débloquer les situations complexes ou les crises que le PM malgré tous ses efforts (car c’est en premier lieu son rôle) ne saurait résoudre.

Il ne s’agit pas de déresponsabiliser le PM ni de se substituer à elle ou lui mais au contraire de fournir le support dont elle/il a besoin quand cela est nécessaire.

7. Établir et trancher sur les priorités

TriangleQue faire? Décaler une mise en production de quelques jours ou dépasser le budget?

Le PM saura me fournir les arguments pour et contre de ces deux alternatives, et éventuellement sa recommandation.

La décision m’en reviendra (avec le comité de projet) et je devrai prendre en compte les objectifs et impératifs business, les impacts opérationnels et commerciaux, les parties prenantes…

Ce type de décision ne saurait être remis et, souvent, pas de décision est pire que de faire une erreur que l’on corrigera plus tard.

8. Examiner régulièrement l’état d’avancement

Image courtesy of Ambro / FreeDigitalPhotos.net
Image courtesy of Ambro / FreeDigitalPhotos.net

Une combinaison de réunions formelles et informelles me semble une bonne base d’efficacité. Le coté formel des comités de projet et autres revues de jalons et de documents est nécessaire mais souvent insuffisant. En effet, ce n’est pas en lisant un rapport ou en écoutant un laïus de présentation bien rodé que l’on perçoit ce qui se passe réellement.

Il faut lire entre les lignes, comprendre les non-dits, les intangibles, apprécier les difficultés du PM et avoir une vraie relation humaine.

Dans mes projets passés, de brèves (30 minutes) sessions fréquentes (hebdomadaires) et régulières m’ont paru être les plus efficaces.

9. Promouvoir une communication franche et ouverte (bas les masques !)

wearing a maskPour avoir l’info vitale, y compris les mauvaises nouvelles difficiles à entendre, il faut que de mon coté je sois franc et ouvert avec le PM. Communiquer sans tabou ni agenda caché est un pré-requis.

Hormis certaines informations de nature à mettre à risque la société au plan légal (certaines infos financières par exemple, ou des réorganisations et acquisitions), tout peut être expliqué avec un peu d’intelligence et de confiance.

10. Fournir des standards de performance

Être ouvert et approchable ne signifie pas être permissif. Mes meilleurs sponsors étaient intransigeants envers mon équipe et moi-même. J’avais très clairement leur support et je savais parfaitement ce qu’ils attendaient de moi. Nous avions des standards de qualité et de performance très élevés et ils étaient partagés.

11. Développer une organisation qui apprend de ses erreurs et de ses réussites

apprendreEnfin, en tant que sponsor d’un projet important de la société et donc membre du senior management, je me dois de développer les compétences et le savoir-faire des ressources qui me sont confiées et m’assurer que les leçons apprises bénéficieront aux futurs projets.

le pourcentage de sponsors exécutifs actifs dans les projets diminue (PMI Pulse of the Profession 2016)

2016 Pulse of the Profession®  met en évidence la nécessité de formaliser la discussion sur les bénéfices du management projet.

édition 2016
édition 2016

Cette revue annuelle du PMI® qui existe depuis 2006 met en avant chaque année les tendances et évolutions du management de projet. Cette année, l’un des constats alarmants est que seuls 59% des projets dans les organisations ont des sponsors actifs et réellement impliqués dans le succès du projet.

Dans le Pulse Report 2016, vous lirez comment les organisations peuvent, en mettant le management de projet au cœur de leur compétences stratégiques, affronter les turbulences économiques et réduire les risques et les coûts.