Tag Archives: presentation skills

Vouloir tout comprimer dans la toute dernière minute d’une session…

23 Jan

Squeezing the last minute out of a session

http://sethgodin.typepad.com/seths_blog/2017/02/squeezing-the-last-minute-out-of-a-session.html par Seth Godin

Il est trop tard maintenant.

Si vous êtes le modérateur d’une table ronde et voulez prendre de toute urgence encore une question…

Ou si vous êtes l’intervenant et devez parcourir encore trois diapositives…

Ou si vous êtes l’auteur ou le designer et voulez encore ajouter juste un idée…

Ou si vous êtes l’enseignant et il y a juste encore un concept à discuter bien que la cloche soit sur le point de sonner.

Trop tard.

Finissez sur une pause.

Finissez avec calme et confiance et oui, s’il vous plaît, respectez suffisamment votre auditoire pour pas vous attendre à ce que ce compactage de dernière minute ne les aide ni vous-même.

Personne, pas une fois dans l’histoire des chronométreurs, n’a jamais dit, « je suis vraiment heureux qu’ils aient dépassé leur temps de trente secondes, soufflant et haletant et nous suppliant de leur prêter notre attention. C’était la meilleure partie et je les respecte d’avoir fait le forcing pour cela. »

Rencontres sur le management de projets – 29 Janvier au 4 Février

15 Jan

Les rendez-vous sur le management de projets et le leadership que je vous conseille en cette cinquième semaine de l’année. Beaucoup de PPM, management des risques et des coûts de projet mais aussi de la techno, de la culture, une nouvelle méthode PM² et des compétences de présentation.

Mardi 30

Gérez-vous des projets industriels? Rencontrez-vous des difficultés à gérer les coûts de vos projets? Découvrez les expériences de vos pairs et leurs conseils lors du séminaire “MAÎTRISE DU COÛT DES PROJETS INDUSTRIELS”. Voici une occasion idéale de faire du networking intelligent !

Partenaire de DantotsuPM

Chaque mois, 15 min top chrono de convivialité avec les experts IQar autour des principaux enjeux du pilotage opérationnel de vos projets et des outils PPM (choix, méthodologie, déploiement, pilotage…). Emparez-vous des principaux enjeux du pilotage opérationnel de vos projets au travers de talks on line sur Internet accessibles à tous pour plus de souplesse et d’efficacité.

SMPP est Partenaire de DantotsuPM – Référentiel SMPP gratuit !

Every year, students of Uni.lu’s Master in Information and Computer Sciences demonstrate it is possible to deliver an innovation in only 12 weeks. The students will share their results and learning experience on this challenge, especially on how to manage short deadline projects with limited resources, and still deliver an end-user product.

This presentation addresses the changing and evolving state of project management and includes a perspective about the question “Is project management a profession?” The presentation topics of discussion include- major causes of project failure, redefining project success criteria, recent project management trends in the business environment and global ecology, trends in project management jobs and salaries, new challenges that project managers are facing, and predictions about the future of project management.

 

 

Mercredi 31

Rejoignez-les !

    • Besoin de donner de meilleures présentations ?
    • De donner et recevoir des critiques constructives ?
    • D’être moins stressé et nerveux en public ?
    • De présenter vos idées clairement ?
    • De devenir meilleur manager ?
    • De parler devant un groupe ?

Alors, vous avez besoin de Toastmasters !!

There are many views about the processes associated with highly successful program and portfolio management practices and how to apply these processes in actual business environments. This presentation will address the application and processes of program and portfolio management from a perspective that includes the project manager as well as the executive or strategic viewpoint.

En 2018, c’est sous le thème « Réseauter, recruter et réussir » que le PMI-Montréal invite la communauté en gestion de projet à son rendez-vous annuel de carrière en gestion de projet. Un salon des employeurs, des conférences sur la carrière, une clinique CV, un espace à coach et un espace à mentors vous attendent au cours de cette journée qui mettra votre carrière en mouvement. C’est un rendez-vous !

Inscriptions et détails

Jeudi 1 Février

APMG is hosting a series of webinar focusing on Change Management and its impact on people and businesses. These webinars will be hosted in partnership with our Accredited Training Organizations (ATOs) and experts that are change consultants and trainers in this sector. This is your chance to get face to face with the practitioners of Change Management.

    • How Facilitation and Change Management can work hand in hand to deliver successful change projects – 1 and 6 February
    • Tackling the pace of change head-on – 8 February
    • Taking everyone with you – 13 February and 15 March
    • Is change management a discipline that all managers should have or is it more of a ‘Dilbert’ discipline? – 15 February and 2 March
    • Faster growth equals greater complexity – 22 February
    • Team change: the secret to a successful team – 6 March
    • Dealing with change fatigue – 8 March
    • Change isn’t working – 13 March

    • APMG est partenaire de DantotsuPM

 

This data security and compliance methodology is based on examining third-party vendors against the development of a three dimensional risk based model. The final deliverables of the risk impacts, findings, enterprise requirements, and remediation are presented quantitatively.

How do we collaborate and communicate with each other, when the communication crosses geographical and cultural borders?  In today’s business world, most of us must learn to work effectively within teams which are spread across the planet and comprise team members from different cultural backgrounds. Erin Meyer, author of The Culture Map: Breaking Through the Invisible Boundaries of Global Business, describes how to achieve success by being aware of, and leveraging, omnipresent cultural differences.

Le monde change, le contexte économique des entreprises évolue rapidement, la société se transforme. Continuellement en mouvement et en décalage. L’avenir exigera de l’imagination, des compétences, de la discipline, un leadership adaptatif et une volonté non seulement d’accepter le changement, mais de le conduire. Cette présentation met l’accent sur l’importance de la gestion de projet et le besoin de chef de projets compétents et professionnels, afin d’apporter de nouvelles idées, des solutions innovantes, et gérer du début à la fin un projet en créant un environnement durable et adaptable aux besoins de notre communauté mondiale.

Implementing automated Runway Surface Condition Reporting in Canada : Experiences, Best Practices and its Challenges. A large scale NAV CANADA project that implemented automated Runway Surface Condition Reporting across more than 100 airports in Canada.

The 2018 PM² Conference is a landmark EU event sponsored by major EU Institutions. This inaugural conference brings together representatives from EU Institutions, Member States’ Public Administration, PM² Practitioners, Service Providers and PM² Methodology Experts to learn from each other and to share experiences in using PM² and rolling-out the PM² Methodology in their organisations. ​The Conference will address how PM² can enable better project management in the EU to help organisations deal with challenges of project management performance, collaboration with other organizations, engagement with citizens and complexities of managing service providers and outsourced projects.

On the first day, there will be keynote presentations, case studies and PM² Methodology highlights.

Vendredi 2

On the second day, there will be short PM² training sessions.

 

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

9 Novembre – Monaco #PMI® – Manage like a Maestro and make your presentation unforgettable !

25 Oct

La Branche Côte d’Azur est très fière de vous annoncer que le Pole Monaco est relancé cette année.

The Monaco Pole of the PMI France, Côte d’Azur Branch is re-starting with a compelling and inspiring event, for Projects Managers to experience the art of conducting and leading with unforgettable presentations.

As a project manager, you need to conduct your team as a maestro, and to communicate to your stakeholders in an elegant and convincing manner.

During this first PMI Monaco event, Carol & Siegfried will first give you the means to inform, convince and inspire your interlocutors in an incredibly efficient way! Through your unforgettable presentations, you will become unique and recognized as an expert in your field!

Then Cindy, using these guidelines, will conduct the audience through an « orchestra » rehearsal, to experience the dynamics of team members and their roles, the creation of communication between diverse groups within the orchestra, and unifying the diverse ideas into an elegant final product.

You will as well get the opportunity to participate actively, meet your peers, and enjoy the first PMI Event in the Principality of Monaco, as we are re-activating the Monaco Pôle of the PMI France, Côte d’Azur Branch.


Pour fêter cette renaissance, venez participer à notre soirée de lancement le jeudi 9 novembre avec cette belle conférence (en anglais) suivie d’un cocktail networking.

Réservez vos agendas et inscrivez-vous rapidement !

Gabriella Colombo

Gabriella Colombo, Talent and Development Manager à SBM Offshore et membre/volontaire du PMI depuis de nombreuses années, reprend le flambeau pour animer la communauté des Chefs de Projet en Principauté, lieu d’échanges dynamique et multiculturel.

Parmi les objectifs du Pole Monaco :

  • Organiser des évènements à Monaco pour permettre à nos membres et sympathisants d’accéder plus facilement à notre communauté
  • Mettre place des partenariats avec des institutions et des écoles de la Principauté pour une meilleure participation du PMI® dans le tissu socio-professionnel monégasque
  • Animer le réseau des membres et l’accueil de nouveaux membres qui vivent et/ou travaillent en Principauté
  • Augmenter la visibilité du PMI® et de la profession de chef de projet auprès des entreprises, des institutions des écoles et universités de Monaco

Détails et inscriptions

 

“PMI,” the PMI logo, “PMP,” “PMBOK,” “PM Network,” “Project Management Institute” and “Pulse of the Profession” are registered marks of Project Management Institute, Inc.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vidéo

le premier vendredi d’Octobre est journée mondiale du sourire

6 Oct

Nous sommes le 1er vendredi du mois d’octobre, il est grand temps de sourire…

Cette Journée mondiale du sourire fut inventée par un artiste de Worcester (USA), Harvey Ball, qui se trouve être passé à la postérité en créant le fameux smiley en 1963. Cette journée est célébrée dans de nombreux pays depuis 1999.

Je vous propose aujourd’hui cette petite compilation des expressions et anglicismes employés au quotidien par les publicitaires, mais aussi dans le monde « corporate ». Vous en reconnaitrez certainement que vous déjà entendus ou utilisés vous-mêmes dans vos présentations projets !

Droits et devoirs de l’orateur envers son public

22 Mai

A Speaker’s — and Audience’s — Bill of Rights

http://publicwords.com/2016/04/14/a-speakers-and-audiences-bill-of-rights/ par Amy Cuddy

Nous n’avons pas de déclaration des droits de l’homme pour l’orateur, ni le public. Mais un jour dernier, après avoir été témoin d’un discours qui s’est mal passé et d’un public irrité, et ceci malgré de bonnes intentions des deux côtés, j’ai décidé de rectifier cette lacune.

Cette semaine j’offre ces droits et devoirs comme une façon d’adresser les deux côtés du problème.

Soyez aussi intéressé par le public qu’ils le sont par vous.

Trop d’orateurs pensent à leur travail juste comme entrer sur scène, délivrer leur speech et sortir par la porte de derrière, argent en poche. Je pense que davantage est exigé. Je pense que, comme on attend du public qu’il prête une attention courtoise à l’intervenant, celui-ci doit aussi être authentiquement intéressé par l’auditoire. Et les spectateurs savent quand un orateur est authentique et quand il/elle simule.

Soyez respectueux de l’attention du public et de son niveau de connaissance.

Avec l’intérêt devrait venir le respect. L’orateur ne devrait pas gaspiller le temps du public et il/elle ne devrait pas ignorer les faibles ou importantes connaissances de l’auditoire. Si le public est intéressé par l’expertise de l’intervenant, il/elle devrait prendre le temps de former le public peu importe combien la tâche semble basique.

Ne pinaillez pas.

Un speaker ne devrait pas essayer d’impressionner ou diminuer un public par une précision excessive de connaissance. La base de son expertise devrait être la passion et la connaissance profonde qu’elle apporte au sujet, pas sur des points insignifiants. Focalisez-vous sur les questions importantes et donnez en exemple ce à quoi l’expertise devrait ressembler.

Soyez ouvert, responsable et ne vous mettez pas sur la défensive.

Quand vous atteignez les limites de votre connaissance, soyez honnête. Votre travail d’orateur n’est pas de vous mettre en avant, mais de rayonner par votre honnêteté et vos accomplissements, ni plus, ni moins. « Je ne sais pas, et ceci n’est-il pas intéressant ? » est une réponse utile à une question d’un membre du public, parce qu’elle montre les limites de connaissance d’expert sur le sujet.

Choisissez votre réponse émotionnelle : soyez stratégique, pas réactif.

Certaines choses et personnes appuient sur nos points sensibles et nous nous mettons en colère. C’est humain, mais ce n’est pas la bonne réponse pour un speaker. Vous tenez la scène, la position élevée, et tant que vous y êtes, vous devez élever votre jeu en conséquence. Ne perdez pas votre contrôle, parce que votre position élevée peut faire paraitre votre réponse plus énorme et plus menaçante.

Concentrez-vous le positif, la solution, les points communs.

En tant qu’orateur, c’est votre travail au final d’apporter des réponses, pas seulement d’indiquer où sont les problèmes. Ceci est l’endroit où les politiciens échouent le plus souvent. Il est beaucoup plus facile de dire ce qui va mal dans le pays aujourd’hui que de trouver une solution et indiquer la voie vers une nouvelle destination que tout le monde pourra apprécier. Mais c’est justement le travail.

Appréciez les efforts, ne critiquez pas le résultat.

Quand un public vous questionne ou répond à vos questions, ou à vos demandes, rappelez-vous que vous avez eu des années pour réfléchir à votre sujet et le public en entend parler pour la première fois. Alors, soyez patient avec eux et ce qu’ils vous offrent en retour. Les premières pas sont les plus grands, ils l’étaient quand vous les avez faits, vous en souvenez-vous ?

NQI est Partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

Enregistrer

quelques conseils de Gina Abudi pour créer et délivrer des présentations efficaces

14 Avr

Creating and delivering effective presentations de Gina Abudi

Que vous deviez donner des présentations occasionnellement ou régulièrement, il est important de vous préparer efficacement en avance pour la présentation pour vous assurer que vous atteindrez vos buts.

Rappelez-vous que les présentations sont essentielles au business. Elles informent et instruisent votre auditoire et leur permettent de vous connaître ainsi que votre société par leur biais. Vous pouvez utiliser une présentation pour convaincre un client d’utiliser votre produit ou service plutôt que ceux d’un concurrent.

Plus votre présentation est concise et ciblée, plus vous êtes dynamique dans la présentation de l’information à votre auditoire, plus probablement le résultat sera atteint.

Il y a certaines choses auxquelles vous devriez penser  avant que vous ne développiez votre présentation, dont :

  1. Quel est l’auditoire ?
  2. Quel est le but de la présentation ?
  3. Comment devez-vous communiquer l’information ?
  4. Comment réaliserez-vous un suivi avec l’auditoire après la présentation ?

1. Quel est l’auditoire?

  • Quelle connaissance votre auditoire possède-t-il du sujet que vous présentez ?
  • Les participants connaissent-ils déjà une bonne partie du sujet et ont-ils besoin d’information spécifique, ou cherchent-ils une vue d’ensemble ou une introduction du sujet ?
  • Vous attendez-vous à ce qu’ils soient satisfaits de l’information que vous délivrez – est-ce le message qu’ils veulent entendre ?
  • Ou…plutôt, le message est-il négatif pour eux ? Combien de personnes suivront la présentation ?
  • Y-a-t-il possibilité de réaliser une session interactive avec beaucoup de questions et réponses, ou bien présentez-vous à un très grand groupe pour transmettre de l’information et non pas rechercher de l’interactivité ?

Plus vous connaissez de votre auditoire et leurs attentes, mieux vous pouvez préparer la présentation pour vous assurer qu’elle est efficace et fournit à l’auditoire ce qu’ils veulent et ont besoin de votre part.

2. Quel est le but de la présentation ?

Pensez à ce que vous essayez de réaliser avec cette présentation. Est-ce qu’une décision est attendue à la fin de la présentation pour enclencher quelque chose ? Est-ce que la présentation va seulement donner matière à réflexion ? Est-ce une session de suivi fournissant le statut d’un projet ? Essayez-vous de vendre à d’autres votre idée et de faire approuver un budget ?

Le but de la présentation guidera ce que vous développerez.

quel objectif visez-vous ?

Par exemple, si la présentation est concentrée sur l’obtention de l’approbation d’un budget pour avancer avec un projet, vous voudrez inclure des études de cas et exemples de projets passés. Vous voudrez être sûr que votre auditoire comprend la valeur d’y aller, quel sera le résultat final et comment il leur profitera ?

Gardez votre présentation succincte et précise. Présentez aussi peu de messages clefs que possible pour garantir la compréhension et avoir un impact sur votre auditoire. Vous ne voulez pas que votre présentation en donne tant qu’ils n’auront aucune idée du but de la présentation ni de ce qu’ils doivent faire.

Si vous avez des documents à distribuer et qu’ils ne sont pas nécessaires pour la présentation, mais sont plutôt à prendre en partant pour référence, fournissez-les à la fin de la présentation pour qu’ils ne les distraient pas pendant votre présentation.

3. Comment devez-vous communiquer l’information ?

Une règle de préparation et de présentation efficace est : “dire à l’auditoire ce que vous allez leur dire, le leur dire et leur rappeler enfin ce que vous venez de leur dire.” Sans doute avez-vous entendu cette règle plusieurs fois…

Utilisez-la pour structurer votre présentation :
  • Introduction
  • Message
  • Résumé
  • Conclusion

Tenez compte en développant votre présentation du fait que les diapositives vont soutenir votre propos;. Vous ne devriez pas lire des diapositives mais plutôt utiliser le contenu des diapositives comme un rappel de ce que vous présentez à l’auditoire.

Si votre présentation dure plus d’une heure, assurez-vous qu’il y a au moins 15 minutes de pause sur la durée.

NQI est Partenaire de DantotsuPM

Zoom sur chacune des sections de la présentation dans un peu plus de détail.

Diapositives d’introduction
  • Une introduction sur vous-même (quelque chose sur votre expérience, particulièrement si les personnes ne vous connaissent pas)
  • Un agenda
  • Les objectifs de la présentation (“dites à votre auditoire ce que vous allez leur dire”)

Le point principal des diapositives d’introduction est de présenter la présentation pour que les gens sachent à quoi s’attendre. Communiquez-leur la durée la présentation (rappelez-vous toujours laisser du temps pour les questions!). Si vous préférez que les questions soient traitées à la fin de la présentation, faites le savoir dès le départ. Demandez si l’auditoire a des questions avant d’entamer la partie principale de la présentation.

Diapositives de message (de contenu)

Les diapositives de message, ou de contenu, sont la partie principale de votre présentation. Rappelez-vous la règle ci-dessus: Voici le moment où vous “leur dites” ce que vous avez dit que vous alliez leur dire. La majorité de vos diapositives se trouvera dans cette section.

Vous pouvez découper cette section en de multiples sections plus petites si nécessaire, particulièrement pour de longues présentations. Si vous découpez votre présentation en sections plus petites, assurez-vous que chaque section a sa propre page d’introduction (et agenda pour cette section) et une diapositive de résumé qui boucle la section.

Quelques meilleures pratiques pour vos diapositives incluent :
  • Ma bible pour préparer des présentations mémorables (sur Amazon)

    L’utilisation de visuels comme des images, des dessins et des diagrammes pour transmettre plus facilement l’information

  • Si les diagrammes sont compliqués, donnez seulement l’information de base sur la diapositive et fournissez aux participants des documents avec une information plus détaillée
  • Mettez un texte minimal sur les diapositives – le contenu devrait être des sujets de conversation pour le présentateur – pas des lignes et les lignes de texte qu’il est difficile de lire
  • N’utilisez pas trop de sous-points car cela réduira la lisibilité
  • Utiliser des diapositives de transition entre chaque section de votre présentation
  • Utilisez une diapositive de résumé pour conclure votre présentation
  • Assurez-vous que le texte est lisible, qu’il se détache sur le fond de diapositive et qu’il est facilement lisible depuis le fond de la pièce
  • N’utilisez pas trop de couleurs dans votre modèle de diapositive – faites simple et professionnel
  • Gardez les titres de diapositive à une taille de caractère de 30 à 32 points
  • Le texte devrait être à 24–26 points pour assurer une bonne lisibilité
Diapositives de résumé

Vos diapositives de résumé récapituleront les points principaux de votre présentation. “Rappelez à votre auditoire ce que vous venez de leur dire.” Une session de questions et réponses fera partie de votre résumé. Demandez à l’auditoire s’ils ont des questions sur votre présentation. Répondez aux questions clairement et précisément. Si vous ne connaissez pas la réponse, c’est ok. Admettez que vous n’êtes pas sûr de la réponse et dites à la personne qui l’a posée que vous reviendrez vers elle quand vous l’aurez. Et rappelez-vous de donner suite!

Diapositives de conclusion

Remerciez les personnes pour leur participation et incluez les « prochaines étapes ». Pendant la clôture de votre présentation, récapitulez les points clefs abordés dans la session questions/réponses, notez les suivis nécessaires et distribuez les documentations pertinentes.

Demandez à votre auditoire de vous contacter (assurez-vous que vos coordonnées soient sur la diapositive!) s’ils ont des questions ou voudraient approfondir le sujet.

4. Comment réaliserez-vous un suivi avec les personnes après la présentation ?

Votre présentation exige-t-elle un suivi ?

Par exemple, si vous présentiez à un nouveau client vos capacités dans l’espoir de gagner un business, cela exigera un suivi. Dans une telle situation, faites un suivi avec votre client le lendemain de la présentation en les remercient pour leur temps et demandez s’ils ont des questions ou auraient besoin de plus d’informations.

Si votre présentation était sur un projet et a exigé une décision, dans votre conclusion de la présentation, demander à l’auditoire quand une décision sera prise et assurez-vous de donner suite à ce moment-là. Votre suivi  variera selon la situation et le but de la présentation.

Si la présentation a pour objectif de partager de  l’information et des connaissances avec l’auditoire(par exemple, en présentant à une conférence), vous pourriez simplement demander que l’auditoire vous contacte directement pour toutes questions ou nouvelles informations.

La prochaine fois vous avez une présentation, pensez à qui vous parlez à et quel est  le but de la présentation. Planifiez ce que vous allez dire et créez un plan pour vous assurer que vous couvrez tous vos points dans le temps alloué.

Meilleure la préparation, plus probablement vous obtiendrez un résultat réussi.

Quelles sont vos idées ? Votre expérience ? Que faites-vous pour vous préparer pour des présentations ? Qu’avez-vous trouvé utile dans ce billet ?

N’oubliez pas de lire ou relire: une bonne préparation permet de réaliser de meilleures présentations dans les conférences

Et, si vous êtes dans l’audience plutôt que sur scène: comment tirer le maximum des événements professionnels auxquels vous participez

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 Mars – Sophia Antipolis #PMI® – Rendre Mémorable Votre Présentation de Projet

9 Fév

Nous avons parfois le sentiment que nos interlocuteurs n’apprécient pas nos idées et nos présentations à leur juste valeur, que nos messages n’ont pas l’impact que l’on souhaiterait.

Et si l’efficacité de nos présentations consistait à innover notre manière de « raconter notre message » et, ainsi, le rendre mémorable !

Cet événement, animé par l’association ToastMasters, sera l’occasion de vous entraîner à construire un message mémorable tout en y participant. Lancez-vous et expérimentez l’impact de vos futures présentations!

pmi-fr-cazLes animateurs de cette session seront:

  • Carol BAUSOR: Championne d’Europe Toastmasters en 2013, est coach/consultante dans le domaine de la communication efficace auprès des entreprises.
  • Siegfried HAACK: Président de Toastmasters Sophia Antipolis, Champion de France Toastmasters de discours en français en 2012.

Incrivez-Vous

L’enregistrement commencera à partir de 18h00 pour permettre de démarrer la conférence à 18h30.

NQI est Partenaire de DantotsuPM

NQI est Partenaire de DantotsuPM

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

Enregistrer

31 January – Webinar – Captivate your audience 1 week, 1 day and 1 hour before the show

26 Jan

How to present comfortably, dynamically, and empathetically, each and every time !

A great webinar opportunity

A great webinar opportunity

Some presentations you get to plan and prepare for, while others happen last-minute. Whether it’s a quick talk to your leadership team or a keynote you’ve been preparing, you want your audience to listen and care.

Join us on Tuesday, January 31st at 1 pm Eastern time / 10 am Pacific time for an exclusive 45-minute webcast and Q&A with speaker coaches Doug Neff and Jeff Davenport and learn how to present comfortably, dynamically, and empathetically.

New Call-to-action

Learn how to:

  • Know your content, so you remain calm, cool, and collected
  • Identify the moments you want your audience to remember
  • Ease your nerves by “walking the space
  • Zero in on “wins” for your audience members
  • Find your power: physically, emotionally, and mentally
  • Prepare to be the speaker you want to be

 

NQI est Partenaire de DantotsuPM

NQI est Partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

« l’art difficile de la parole en public » de Jean-Michel Groleau

15 Déc

J’ai une très grosse pensée pour Jean-Michel Groleau, ses amis et sa famille car il nous a quitté cette semaine. Ce billet qu’il avait publié sur ce blog reflète bien sa culture, son approche ouverte, son humanisme et son optimisme en toute situation.

Pendant l’été 2011, dans la bibliothèque de sa maison familiale, Jean-Michel Groleau, alors Président PMI « France-Sud » Chapter Project Management Institute, avait retrouvé un petit livre fort intéressant et s’était dit que certains passages pourraient faire éventuellement l’objet d’un billet à partager avec tous les chefs de projet dans DantotsuPM.

Conférence, c’est un mot français qui vient de deux mots latins « cum ferere » (porter avec).

On «porte» une conférence avec soi. Ingénieur, programmeur, manager, chef de projet… un jour ou l’autre, nous sommes amenés à nous exprimer par la plume ou la parole. Voici quelques conseils, recueillis lors d’une lecture estivale, d’un petit recueil intitulé « Parler… Parler » de Bernard Gavoty (1908-1981), un critique musical célèbre.

Ingénieur agronome de formation (!), élève de Marcel Dupré au conservatoire en classe d’orgue, brillant orateur, doué d’une parfaite élocution, sachant manier la plume, il fit de très nombreuses conférences, en particulier pour les Jeunesses Musicales de France, et fut un célèbre critique musical du Figaro sous le pseudonyme de « Clarendon ».

ne laisse pas ton auditoire s’endormir, tu ne le réveilleras plus !

Lors d’un dîner avec Léon Daudet alors qu’il était enfant, Bernard Gavoty reçu ces conseils du grand auteur français : « écoute mes conseils, dictés par l’expérience. Ne sois jamais ennuyeux. Pratique la clarté comme une hygiène, et la drôlerie comme un remède.Dis-toi que les gens à qui tu t’adresseras attendent trois choses : apprendre, s’émouvoir, se distraire. »

Telles sont les règles d’or du métier de conférencier. À toi de donner ce qu’on te demande. Tout en parlant, mets-toi, en pensée, dans le fauteuil d’un auditeur, et dis-toi : de quoi ai-je envie à présent ? Que ça change ?… Change aussitôt ton fusil d’épaule, ne laisse pas ton auditoire s’assoupir : tu ne le réveilleras plus. Pense toujours à ce qu’il est venu chercher : une distraction d’ordre supérieur. Ne te mets pas «à la portée de la foule», hisse la, au contraire, jusqu’au niveau où tu veux la tenir. N’oublie pas qu’un bon mot est un bienfait des dieux, et qu’une image l’emporte sur le meilleur des raisonnements. Parle sans papiers pour qu’on t’écoute : des froissements de feuillets favorisent le sommeil. Donne l’impression d’improviser. Sois vigilant, toujours prêt à modifier l’ambiance »…

Teacher Explaining Map of Europe

Il ne s’agit pas de donner un cours.

Une conférence n’est pas un cours : ne soit pas trop didactique.

Instruits sans cesser de plaire. Ne sois pas trop long, laisse les gens sur leur faim, c’est le meilleur moyen de rester toi-même en appétit. Pour apprendre ton difficile métier, parle beaucoup, parle partout, ne laisse pas échapper une occasion de parler. Surtout ne t’inscris jamais à un cours d’orateur. Ce métier, assez spécial, est de ceux où l’on fait soi-même son apprentissage. On est son professeur, et parfois, son maître. Cultive ton enthousiasme, comme une plante merveilleuse. Maintenant, va bien en paix ! »

… faut-il vraiment écrire ce que l’on doit finalement donner l’impression d’improviser ?

Il faut connaître le cheminement par cœur !

Il faut savoir où l’on veut emmener son auditoire !

Oui, car sans cela on erre à l’aventure. Seule la rédaction permet de suivre un plan logique, camouflé sous des incidents de parcours tout exprès provoqués. Elle aide de surcroît à ne pas dépasser une longueur raisonnable et à soupeser la marchandise qu’on s’apprête à livrer. Inconsciemment, les personnes qui viennent vous entendre se rendent à une conférence dans la triple intention notée plus haut : apprendre, s’émouvoir, se distraire. Une conférence qui méconnaît ces trois ingrédients est une conférence manquée.

Bon ! Je « tiens » mon texte : à lui, maintenant, de me tenir ! Je dois en être possédé au point de le savoir par cœur, ou d’en éprouver la sécurité, tout en donnant au public l’illusion que j’invente en parlant. Comment apprendre – faut-il vraiment apprendre, comme un perroquet ? – ces trente, quarante pages dactylographiées ?

Oui et non. Il faut avoir un plan serré, le savoir absolument par cœur, connaître ses transitions, avoir des repères, être capable de réciter imperturbablement le début, les passages périlleux et la conclusion.

Fort de quoi, on peut improviser à sa guise, si un bon vent vous pousse.

Au fait, quoi qu’on fasse, la répétition à plusieurs reprises, de la même conférence, en fixe le texte dans la mémoire sans qu’on l’ait fait exprès. Gravée par crainte dominée, elle ne s’effacera plus de votre cerveau. Et, sans le vouloir, vous foulez vos propres empreintes. Le tour est joué, vous pouvez lâcher vos notes, comme le baigneur sa bouée de sauvetage : vous savez nager, le large ne vous engloutira pas.

… une conférence, c’est une conversation entre amis

discussionUne conversation dont vous donnez le dé, un entretien unilatéral. Vous devez donner à chacun de vos auditeurs l’illusion que vous lui parlez, à lui seul, qu’il vous répond, et que vous concluez. À vous d’avoir la même aisance qu’au coin du feu, le coude sur la cheminée, racontant une histoire. Les idées générales, manier les avec parcimonie….

Bornez-vous, sagement, au jeu ravissant des images particulières, sachant par expérience qu’on oublie un principe, mais qu’on retient un exemple. Mieux encore, une anecdote bien placée.

… on doit à son public un profond respect

conference-audienceC’est le premier commandement du décalogue des conférenciers. Mais ce respect n’est pas forcément naïf. On peut aimer sans admirer. Pourquoi ne respecterait-on pas un ami, dont on est convaincu qu’il ne sait rien ? Or, c’est un fait, à quelques rares exceptions près, le public ne sait rien de ce que vous allez lui dire : sinon, il ne viendrait pas vous entendre. Il s’agit de le renseigner avec gentillesse, avec humour, avec sympathie, puisqu’il est si facile d’imaginer ce que savent certains de vos auditeurs et que vous ignorez vous-même. Savoir qu’il ne sait rien, feindre de croire qu’il sait tout, avoir l’air de redécouvrir avec lui des vérités premières, c’est une méthode excellente qui vous permet d’instruire votre public sans blesser personne

La formule : « nous savons tous… » et sa variante : « à quoi bon rappeler ? », ou encore : « est-ce assez bête ? » est féconde, même et surtout si vous êtes seul à savoir, à vous souvenir et à vous croire intelligent.

Jean-Michel, je suis heureux de t'avoir un peu connu !

Jean-Michel, je suis heureux de t’avoir un peu connu !

Il y a trois choses que le public ne supporte pas : le mépris, la mauvaise humeur et la voix sourde. Ménageons lui ces trois fléaux !

Certes, nous ne serons pas tous amenés à faire des conférences, mais nous aurons certainement tous à faire des présentations à un large auditoire. Que de précieux conseils, d’un homme du métier, rassemblés en quelques lignes… La substance, la touche émotive, le grain de sel.

À méditer et relire, pour progresser dans cet art difficile de la parole en public.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

9 habitudes pour des communications plus efficaces

1 Déc

8 Habits of Highly Effective Communicators (+1 Bonus) par Bruce

La communication est une compétence que nous utilisons chaque jour. Pourtant, il reste une marge d’amélioration incroyable. Les speakers professionnels, les avocats et bien d’autres savent depuis longtemps que les présentations et les discours génèrent davantage de business.

Qu’en est-il des chefs de projet ?

L’amélioration de vos compétences de communication est l’un des meilleurs investissements que vous puissiez faire en matière de formation et de décisions de développement personnel. Comme vous continuez à vous progresser dans votre carrière, vous compterez plus sur la communication et les présentations que sur vos compétences techniques. La communication vous rend plus faciles à promouvoir et facilite votre leadership.

NQI est Partenaire de DantotsuPM

NQI est Partenaire de DantotsuPM

Explorons quelques-uns des bénéfices d’une meilleure compétence de communication :

  • bonhom-spiraleRespect. Donner de bonnes présentations vous gagnera le respect de vos pairs.
  • Plus d’opportunités. Bien présenter à l’intérieur et à l’extérieur de votre société vous met dans une catégorie à part, particulièrement si vous saisissez les occasions de parler.
  • Revenu. Donner d’excellentes présentations est une compétence clé dans la vente où vous pourriez vouloir exercer. Des compétences fortes de présentation sont aussi nécessaires pour mener des projets tout au long de leur cycle de vie.
  • Étendre votre réseau. Quand vous donnez une présentation, les personnes feront souvent appel à vous pour donner suite.
  • Améliorer votre productivité. Des compétences de communication fortes signifient que vous serez compris du premier coup.

S’il y a toujours un doute dans votre esprit sur l’intérêt d’améliorer vos compétences de communication, considérez le conseil du Milliardaire Warren Buffet aux étudiants. Il a suggéré que des professionnels qualifiés peuvent améliorer leur valeur de 5 % en améliorant leurs compétences de communication. Warren Buffet lui-même crédite le Cours de Dale Carnegie pour beaucoup dans sa réussite dans les affaires. C’est un exemple fascinant qui devrait tous nous inspirer à améliorer notre communication.

Qualités d’écoute chez les meilleurs communicants

L’écoute est bien la base de la communication. Commencer par l’écoute est important parce que cela vous aide à vous connecter à l’autre personne. Bien écouter envoie aussi un signal de respect. Malheureusement, une étude des années 1980 rapporte que « la personne moyenne écoute avec seulement 25% d’efficacité. »

écoutez1. Ils écoutent avec leur langage corporel

La façon dont vous bougez votre corps est une manière importante de signaler votre intérêt et votre respect lorsque vous écoutez. Par exemple, vous pouvez hocher de la tête de temps en temps quand la personne parle. Vous pouvez aussi tourner votre tête et buste vers la personne qui parle.

2. Ils écoutent les mots

Les mots que les gens choisissent d’utiliser font une différence. Un collègue utilise-t-il « nous » et d’autres paroles orientées « équipe » ? Le langage utilisé envoie souvent des signaux sur le niveau de confiance de celui qui parle dans qu’il dit. Si une personne démarre ses commentaires avec des mots comme « peut-être » ou « il se pourrait », elle a probablement une faible confiance en ce qu’elle avance. Ceci est une information utile parce que vous pouvez poser des questions de clarification. De même, si quelqu’un utilise des exemples fortement détaillés et des chiffres dans tous ses commentaires, ceci indique que la personne préfère se concentrer sur des faits et chiffres.

3. Ils écoutent pour percevoir les émotions

L’écoute pour percevoir les émotions ajoute une profondeur de compréhension et de connexion à la communication. Certains aspects de cette écoute vont probablement vous venir naturellement. Si quelqu’un hurle après vous sur un problème, il est probablement en colère. Pour davantage de conseils sur la lecture du langage du corps et de la tonalité de la voix, je vous suggère de regarder du côté de la Science Comportementale (par exemple 10 Ways Body Language Can Help Women Be More Powerful or 5 Nonverbal Blunders to Avoid in Your Next Sales Meeting).

4. Ils prennent des notes

writing notes learnLa prise de notes est utile pour plusieurs raisons. Pour prendre des notes, vous devez vous concentrer sur l’autre personne. Ecrire ce que quelqu’un dit vous aides aussi à vérifier votre compréhension. Par exemple, vous notez « le rapport de test de qualité logiciel sera dû le 31 août 2015 ». Vous pourrez alors analyser ce délai et le contenu de cette activité plus tard. Les notes prises pour des noms, des dates et des tâches sont une excellente façon de bénéficier davantage de réunions.

Compétences de présentation chez les meilleurs communicants

La présentation de votre message est une partie importante dans communiquer votre message au monde. Si vous menez une réunion de lancement de projet ou si vous le présentez à un client, la présentation compte énormément. Considérons ces quelques habitudes qui amélioreront vos présentations.

5. Ils se concentrent sur le public

Tout commence par le public. Voici deux façons de mieux se connecter avec un public. D’abord, apprenez leur langage usuel (par exemple les comptables et banquiers pourraient préférer des exemples qui expliquent clairement les euros et les centimes du message). Vous pouvez découvrir leur langage en rencontrant certaines de ces personnes à l’avance (c’est-à-dire la stratégie de pré-cablage). Ensuite, cherchez à comprendre les problèmes de votre audience. C’est une autre question à se poser.

6. Ils respectent le temps qui leur est alloué

clock-time-hour-minutes-largeDans les gouvernements dans le monde entier, il y a une tradition de flibustiers qui protestent contre toutes les mesures. Dans les années 1950, le sénateur américain Strom Thurmond parla pendant 24 heures et 18 minutes pour protester contre The Civil Rights Act (pour plus d’exemples, lire 5 Famous Filibusters from Mental Floss). Inutile de dire, 99 % du temps, évitez les flibustiers! Au lieu de cela, respectez le timing de début et de fin de votre communication. Quand vous suivez les délais, votre public va probablement davantage vous prêter son attention.

Winston Churchill

Winston Churchill

7. Ils étudient les meilleurs communicants

L’expert en leadership et auteur John C Maxwell étudie et observe régulièrement des communicants et orateurs de la plus haute qualité. En ce faisant, il a appris de meilleures façons d’utiliser l’humour. Il a aussi appris à communiquer efficacement quand il y a besoin d’un traducteur. En conséquence de ses études et son attachement à l’amélioration, Maxwell est devenu l’un des speakers les plus populaires et efficaces dans le monde entier.

Par où commencer ? Je recommande de commencer par un de mes favoris : Winston Churchill’s “Blood, Toil, Tears and Sweat” speech of 1940. J’y ai appris l’importance de répéter des points clés plusieurs fois pendant la prise de parole. J’ai aussi appris la valeur de communication en utilisant une métaphore mémorable comme Le Rideau de Fer (The Iron Curtain).

Get this fantastic book (my bible for presentations) on Amazon

Get this fantastic book (my bible for presentations) on Amazon

8. Ils savent utiliser les supports visuels

Parfois les mots seuls ne sont pas uffisants pour communiquer votre message. C’est à ce moment-là qu’il est temps d’utiliser des supports visuels. Martin Luther King a utilisé le cadre du Mémorial Lincoln pour supporter et améliorer son célèbre discours I Have A Dream. Que faire si vous devez donner une présentation dans un immeuble de bureaux qui ne saura pas vous inspirer ? Lisez Présentation Zen (le blog et le livre) pour des conseils en conception de présentations visuellement mémorables.

9. Ils se préparent pour chaque présentation

ready to goLa devise de scout « Toujours prêt » est une bonne habitude chez les communicants pour s’adapter à toutes les circonstances et impondérables. Comment exactement pouvez-vous préparer à améliorer votre présentation ? Vous pouvez préparer des notes de discours. Vous pouvez donner la présentation à un public d’entrainement. Finalement, vous pouvez visiter la salle de présentation à l’avance et comprendre comment elle est disposée. Assurez-vous pour arriver tôt pour que vous puissiez tester l’équipement audio/vidéo et prenez quelques respirations profondes avant de prendre la parole.

Que ferez-vous dès cette semaine pour améliorer votre communication ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

%d blogueurs aiment cette page :