10 idées amusantes et efficaces pour rendre vos présentations plus intéressantes

Captez l’attention et conservez la avec ces 10 approches et techniques recommandées par un présentateur émérite.

10 Fun and Interesting Presentation Ideas

https://www.businessesgrow.com/2017/10/19/interesting-presentation-ideas par Mark Schaefer

À un certain point dans votre vie professionnelle, vous devrez donner une présentation et si vous êtes comme moi, cela peut vous paraître une expérience anxiogène.

J’ai donné des centaines de conférences et présentations et voici 10 idées pour vous aider à maitriser votre nervosité. À la fin j’ai un enregistrement vidéo pour réunir tout cela pour vous…

1. Couleur locale

Peu importe où vous êtes, trouvez un commentaire intéressant ou drôle sur la ville où vous êtes ou bien sur le groupe qui vous reçoit. Une référence à la météo, à votre dernière visite, à une équipe sportive locale, ou un événement qui puisse être amusant. Trouvez quelque chose qui vous rapproche des gens, capte leur attention et génère peut-être un rire.

Les gens se sentent plus à l’aise quand vous prenez le temps de commencer par une histoire sur leur ville ou leur organisation.

2. Maitrisez votre nervosité

Voici un secret. Vous devez juste tenir les deux premières minutes. Si vous pouvez passer les deux premières minutes, vous vous détendrez et serez excellent.

Alors voici une astuce. Quand vous trouvez votre morceau “couleur locale” pour entamer votre prestation, mémorisez le. Répétez-le à de nombreuses reprises, ainsi quand vous montez sur la scène, vous avez vos deux premières minutes à froid de prêtes, les gens riront et vous serez lancé.

3. Soignez vos visuels

Beaucoup de coachs de présentation en public recommandent que vous vous débarrassiez totalement de diapositives. Parfois c’est bien, mais les images peuvent aussi vous aider à créer de l’entrain et à rendre la présentation intéressante.

Ma bible pour préparer des présentations mémorables (disponible sur Amazon)

Chaque fois que je fais une intervention, je me mets au défi d’ajouter quelque chose de visuel et rafraichissant qui aidera l’auditoire à se me rappeler de moi. Avec toutes les sources d’éléments visuels libres ou à bon marché sur Internet aujourd’hui, ceci est plus facile que jamais. Pour moins de €20 vous pouvez même acheter des animations à intégrer directement dans votre PowerPoint. Y a-t-il quelque chose que vous pourriez faire visuellement pour les surprendre ? Les faire rire ? Les faire vous écouter attentivement ?

4. Utilisez des supports visuels, pas des listes à puces

À ce jour, il ne devrait pas y avoir un présentateur sur la terre parlant d’une liste à puces. Ce serait très années 2000. Mais pour vous aider à animer 45 minutes de discours, vous pourriez avoir besoin certains visuels de soutien, utilisez alors de grandes photos et images pour accompagner votre histoire, pas la faire dérailler.

5. Impliquez l’auditoire de manière subtile

Il n’y a rien de plus maladroit que de poser une question à votre auditoire et obtenir en retour un silence total. Au lieu de cela, posez une question qui appelle simplement à lever la main, comme “combien de bloggers dans l’assistance ?”. Cela fait s’impliquer les gens sans les mettre sur le grill.

6. La présentation de 7 minutes

Faites un test. La prochaine fois que vous écoutez un grand speaker, comptez combien de fois votre esprit commence à divaguer sur les choses à faire au bureau ou la prochaine pause déjeuner.

Bien sûr cela varie en fonction de la personne et même de l’occasion, mais les personnes commencent en général à s’évader ailleurs toutes les sept minutes même si elles sont intéressées par votre propos !

Aussi, toutes les sept minutes j’ai une action pour reprendre leur attention. J’ai déjà mentionné quelques idées comme la présentation de quelque chose de visuellement profond ou poser une question à l’auditoire. D’autres idées pourraient être de dire quelque chose de drôle, de changer physiquement de position, d’élever dramatiquement ou baisser la voix, ou de changer le ton émotionnel de la présentation.

Toutes les sept minutes, faites quelque chose pour les secouer un peu dans leurs sièges.

7. Dirigez les diapositives

J’ai récemment déployé un tout nouveau discours sur l’avenir des médias sociaux. J’ai pratiqué cette chose tellement de fois que j’ai fini par en avoir assez. Mais je vous dirai que, quand c’était « showtime », j’étais en parfaite harmonie sans même regarder les diapositives.

Quand je donnais souvent cette présentation, je pouvais respecter parfaitement le délai fixé de 45 minutes sans jamais regarder la montre. Les organisateurs apprécient ceci, croyez-moi. C’est bien de finir un peu avant, mais jamais après le délai fixé.

Dirigez les diapositives, ne les laissez pas vous diriger.

8. Distrayez pour enseigner

Quand j’ai commencé à donner des conférences, je l’ai approché comme si c’était une extension de mon enseignement. C’était une erreur.

Quand les gens suivent un discours, ils s’attendent à un peu de divertissement. À un certain point, j’ai passé un cap et je suis devenu plus fantaisiste qu’enseignant… mais cela fait de moi un enseignant plus efficace. Ceci a-t-il du sens pour vous ?

9. Assemblez des histoires

assemblez les pièces du puzzle de votre présentation en combinant plusieurs histoires efficaces

Beaucoup des meilleurs conférenciers créent rarement de tout-nouveaux discours. Ils rassemblent des histoires différentes de leurs carrières et les assemblent ensuite de façon à la rendre appropriée à un auditoire. On m’a dit que l’ancien Président américain Bill Clinton, un des orateurs les mieux payés au monde, tient une pile de cartes de notes avec ses « histoires » et les assemble ensuite juste avant son discours.

Je m’y améliore. J’ai assez d’histoires maintenant et je sais lesquelles connectent le mieux aux différents auditoires mais ceci ne vient qu’avec l’expérience.

Commencer à en collecter dès maintenant !

10. L’avertissement 2 minutes

La plupart des interventions standards incluent une période Q&A et vous ne voulez pas expérimenter un silence de mort !

Voici astuce pour le garder la session Q&A vive et active. Deux minutes avant cette session, dites : “je voudrais passer à mon point final avant de prendre vos questions … aussi, commencez à réfléchir à vos questions dès maintenant.”

Cela donne une tâche à l’auditoire et le signal qu’ils doivent préparer une question maintenant. Cette astuce fonctionne avec tous les auditoires sauf les collégiens. Les gens qui posent des questions empêchent le reste de la classe de quitter la pièce donc cela n’arrive pas normalement dans une salle de classe ! 🙂

Réunir le tout…

Voici un enregistrement de 45 minutes de ma récente intervention sur l’Avenir des Médias Sociaux à une conférence à  Minneapolis. Surveillez comment j’incorpore certaines des idées pour rendre la présentation intéressante :

  1. Animation visuelle puissante
  2. Couleur locale bien répétée
  3. Demander une réponse à main levée
  4. Valeur divertissante
  5. Une intervention physique sous la forme d’une pause prolongée.

 

 

10 conseils pour délivrer une présentation plus efficace aux parties prenantes du projet

Parfois il semble que l’efficacité d’une réunion de trente minutes puisse être conclue dans les dans soixante premières secondes.

Presenting to Project Stakeholders: 10 Tips to Effective Communication par Ty Kiisel

Maintenir une ligne de communication ouverte et efficace avec les parties prenantes est important. Il y a deux ou trois ans je suis tombé sur cette liste d’astuces pour mieux présenter aux parties prenantes, qui méritent d’être revues. Parfois il semble que l’efficacité d’une réunion de trente minutes puisse être conclue dans les dans soixante premières secondes. Les parties prenantes ont parfois des laps de temps d’attention très courts. Si vous ne captez pas leur attention dans les deux premières minutes, ils commenceront à vérifier leur courrier électronique et regarder l’horloge ou pire, quitteront votre réunion.

Toute personne impliquée dans un projet doit traiter avec des sponsors et des parties prenantes.

Voici dix conseils qui pourraient aider vos interactions

1.      Piquez leur curiosité : Un ordre du jour est toujours une bonne idée, mais un bref résumé de ce qui sera discuté est encore mieux. En plus, on donne aux parties prenantes quelque chose à prendre dans la rencontre et cela leur permet de venir préparées avec leurs questions.

2.      Ne supposez pas qu’ils connaissent le travail attendu de leur part en tant que partie prenante : Ils pourraient en avoir une vue de haut niveau, mais vous devrez probablement expliciter les détails de ce qu’ils devront faire.

3.      Faites simple : Exposez-leur la situation en termes directs. Ne les noyez pas d’informations. Restez-en à l’essentiel. (Cependant, soyez prêt à entrer dans les détails s’ils commencent à poser des questions.)

4.      Utilisez des chiffres et des images :

Ma bible pour préparer des présentations mémorables (disponible sur Amazon)

PowerPoint est un excellent outil pour présenter des graphiques et des chiffres aux parties prenantes. C’est la façon dont elles se présentent les informations entre elles. Vous devriez en faire autant.

5.      Parfois vous devez utiliser la logique : Acceptez le fait qu’il pourrait ne pas toujours y avoir des données pour supporter une situation particulière. Ne pas avoir de chiffres pour soutenir votre position pourrait rendre un bon argument problématique, dans ce cas vous devriez vous tourner vers une logique « si … alors … » pour expliquer une situation. Cependant, ne vous attendez pas aux mêmes résultats ou à la même réponse de la part des parties prenantes car avec elles les chiffres font loi.

6.      Temporiser n’est jamais une bonne option : n’attendez pas qu’un problème soit évident — il est souvent plus difficile de résoudre le problème à ce moment-là.

7.      Offrez toujours une solution : si vous venez exposer un problème sans offrir une solution potentielle, vous pourriez aussi bien demander les parties prenantes : « Virez-moi tout de suite. » Trouver des solutions fait partie de votre travail de chef de projet.

8.      Spécifiez les actions qu’ils doivent entreprendre : si les parties prenantes doivent agir, ne supposez pas que ce sera évident pour elles. Récapitulez — sous forme de liste — quelles actions doivent être prises et quand.

9.      Dites toujours « oui », mais assurez-vous qu’ils comprennent combien coûtera ce « oui« : les Sponsors et des parties prenantes n’aiment pas entendre « Non », donc ne le dites pas. Assurez-vous simplement qu’ils comprennent le coût de leur requête, alors ils peuvent juger par eux-mêmes si « oui » vaut vraiment le coup.

10.  N’arrêtez pas de reporter sur le statut du projet parce que les parties prenantes arrêtent de l’exiger : la perception est la réalité. Si les parties prenantes perçoivent que vous ne faites rien : c’est que vous ne faites rien. Ne laissez pas votre tête être la suivante sur le billot.

Indépendamment de la méthodologie de management du travail de votre société, il y a beaucoup d’outils de management de projets disponibles pour faciliter la gestion des tâches et des délais. Ils vous aideront aussi à communiquer plus efficacement avec les parties prenantes dans votre organisation. Que votre outil de management de projet facilite ou pas cette forme de communication, ignorer cette partie importante de votre rôle de chef de projet est dangereux.

Que faites-vous dans votre organisation pour encourager une relation positive avec les parties prenantes ?

Méta Projets Management est partenaire de DantotsuPM

Avis personnel

La neuvième recommandation qui suggère de toujours répondre par « oui » aux demandes des parties prenantes en indiquant simplement le coût associé à ce « oui » me semble dangereuse.

Par exemple : « Oui, nous pouvons effectivement réaliser cette nouvelle fonctionnalité en augmentant le budget de 10% et en reculant d’un mois la date de livraison. »

need for budget - besoin de budgetMon expérience personnelle est que trop souvent la contrepartie ou les conditions nécessaires pour autoriser ce « oui » seront occultées par une grande majorité des parties prenantes. Elles n’entendront que le « oui » de début de phrase. Or, les conditions qui permettraient ce « oui » ne sont pas réalisées au moment où il est prononcé : Besoin de budget additionnel, report au niveau des délais, ajout de  personnels et de compétences, compromis sur le contenu des livrables ou la qualité…

Je suggérerais donc, dans cette situation, de choisir d’adopter la position de dire « non » suivi d’un « sauf à » faire ceci ou cela (à augmenter les ressources, à réduire les exigences, à reporter la date de livraison…).

Par exemple :

« Cet augmentation de fonctionnalité semble en effet attractive, mais nous ne pouvons pas y répondre sauf à augmenter le budget de 10% et reculer la date de livraison d’un mois ».

Ceci permet à mon avis d’être beaucoup plus clair sur l’incidence de passer outre à ce « non ».

Rencontres sur le management de projets – 12 au 18 Novembre

De belles rencontres sur le management de projet cette semaine, tant en présentiel en Croatie, à Paris, Plan de Campagne, Lyon, Luxembourg ou Montréal et Sophia Antipolis que par wébinaires depuis où vous voulez !

Lundi 12 – Mercredi 14

The 4 Pillars Of Portfolio Management avec Olivier Lazar  le lundi 12

Mardi 13

La participation publique, un processus qui permet de se connecter aux citoyens et citoyennes, ajoute de la valeur aux projets à bien des niveaux. Cette conférence vous permettra d’apprécier les avantages de la participation publique pour vos projets.

Méta Projets Management est partenaire de DantotsuPM

How Vodafone used different tools, models and frameworks that helped Vodafone’s business teams with Agile delivery, but also what cultural & leadership changes needed to happen to enable agile ways of working and talk in more details about the approach that they used.

CertYou est partenaire de DantotsuPM

Jeudi 15

An overview of Agile concepts and Agile techniques mapping to a traditional project management process: Determine a project’s readiness for Agile concepts; Identify specific Agile techniques that can be applied to a traditional project’s planning and monitoring activities; Develop an implementation strategy for Agile integration.

Livre sur Amazon

Training From the Back of the Room est une méthode de formation et de facilitation de groupes basée sur les apports des neurosciences. Elle a été créée par Sharon L. Bowman, et synthétisée dans son livre éponyme. Utilisée par de nombreux coachs, facilitateurs et formateurs outre-atlantique, cette méthode permet d’engager les participants dans des activités qui les rendent acteurs de leur apprentissage plutôt que spectateurs.

Un événement hors du commun : L’Agile Tour est une journée proposant un choix varié de conférences passionnantes liées à l’Agilité. C’est une occasion unique d’en apprendre plus sur le sujet et de partager avec les membres de la communauté.

CSP est partenaire de DantotsuPM

La Gestion de Projet et notre PMPursuit n’ont pas fini de vous étonner ! Venez tester dans une ambiance conviviale vos connaissances en gestion de projet et en culture régionale. C’est une expérience unique de mobiliser nos ressources et nos valeurs dans un esprit d’équipe.

AngoisseLes 3 conditions pour en FINIR avec la peur de parler en public, suivies de conseils pratiques sur la gestion de son stress à parler en public.Cet atelier est très interactif. Les participants repartent avec des idées concrètes et applicables immédiatement dans leur milieu de travail.

How to combine design thinking, lean startup and agile methods?

Vendredi 16

PM kit pour les écoles primaires – une aventure passionnante ! Comment les enfants de la côte d’azur ont pu découvrir la gestion du projet.

“PMI,” the PMI logo, “PMP,” “PMBOK,” “PM Network,” “Project Management Institute” and “Pulse of the Profession” are registered marks of Project Management Institute, Inc.

Où enrichir ses connaissances en Management de projet et gagner des PDUs la semaine du 8 au 14 Octobre ?

Voici les rencontres que j’ai sélectionnées pour vous sur cette période.

Beaucoup de sujets sur l’Agilité mais aussi sur les compétences d’organisateur d’événements, les neurosciences, l’innovation…

Une semaine qui s’annonce donc riche et variée.

Mardi 9

Qu’est-ce que l’agilité comportementale ? Pourquoi adopter un comportement Agile au sein d’une équipe ou d’une organisation ?

PMI Luxembourg ChapterWriting an official announcement to present an organization’s event or issue towards its members or the media and consequently the general public is not an easy task. This type of writing is like a news story and it must follow a particular structure. Nevertheless, this mean of communication is a crucial part of the marketing and social media strategy of every organisation, one that can create awareness and positive feedback.

Mardi 9 et Mercredi 10

Visit the web site

Visitors to this exceptional event will gain real practical value and a very worthwhile learning experience. With leading exhibiting organisations, and 40 inspiring FREE high quality presentations to chose from this unmissable event provides an unparalleled opportunity to learn from leading industry experts. You will get right up to date with the latest tools, solutions and services at the UK’s biggest and most important project event.

Méta Projets Management est partenaire de DantotsuPM

Mercredi 10

inspirer, enthousiasmerCette conférence s’adresse à tout gestionnaire ou gestionnaire de projet qui rencontre le défi de créer de l’implication et de l’engagement lors de réunions de groupe. Attendez-vous à une présentation très dynamique, concrète et interactive!

Jeudi 11

Le Forum national des Régions 2018 arrive à dans la ville rose ! Keynote sur « Intelligence Artificielle: de la fin du monde à la gestion de projet « 

changement planningHow you can forecast your project with just the project schedule, even without advanced techniques like Earned Value, Critical Chain or Agile. The author invented the ‘Principle of Dynamic Scheduling’ that states: If one thing changes in your project, you should have to change only a single cell in your project schedule to have the scheduling engine recalculate the rest of the schedule.

Vendredi 12

The transition to Agile takes time and it is a significant cultural change. Skeptics needs to be convinced that Agile will deliver the benefits. Theory and practice shows that not all projects will benefit from an Agile approach. Measuring and benchmarking the impact of Agile on project delivery will support the « inspect and adapt » concepts embraced by Agile teams.

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

Vouloir tout comprimer dans la toute dernière minute d’une session…

Squeezing the last minute out of a session

http://sethgodin.typepad.com/seths_blog/2017/02/squeezing-the-last-minute-out-of-a-session.html par Seth Godin

Il est trop tard maintenant.

Si vous êtes le modérateur d’une table ronde et voulez prendre de toute urgence encore une question…

Ou si vous êtes l’intervenant et devez parcourir encore trois diapositives…

Ou si vous êtes l’auteur ou le designer et voulez encore ajouter juste un idée…

Ou si vous êtes l’enseignant et il y a juste encore un concept à discuter bien que la cloche soit sur le point de sonner.

Trop tard.

Finissez sur une pause.

Finissez avec calme et confiance et oui, s’il vous plaît, respectez suffisamment votre auditoire pour pas vous attendre à ce que ce compactage de dernière minute ne les aide ni vous-même.

Personne, pas une fois dans l’histoire des chronométreurs, n’a jamais dit, « je suis vraiment heureux qu’ils aient dépassé leur temps de trente secondes, soufflant et haletant et nous suppliant de leur prêter notre attention. C’était la meilleure partie et je les respecte d’avoir fait le forcing pour cela. »

Rencontres sur le management de projets – 29 Janvier au 4 Février

Les rendez-vous sur le management de projets et le leadership que je vous conseille en cette cinquième semaine de l’année. Beaucoup de PPM, management des risques et des coûts de projet mais aussi de la techno, de la culture, une nouvelle méthode PM² et des compétences de présentation.

Mardi 30

Gérez-vous des projets industriels? Rencontrez-vous des difficultés à gérer les coûts de vos projets? Découvrez les expériences de vos pairs et leurs conseils lors du séminaire “MAÎTRISE DU COÛT DES PROJETS INDUSTRIELS”. Voici une occasion idéale de faire du networking intelligent !

Partenaire de DantotsuPM

Chaque mois, 15 min top chrono de convivialité avec les experts IQar autour des principaux enjeux du pilotage opérationnel de vos projets et des outils PPM (choix, méthodologie, déploiement, pilotage…). Emparez-vous des principaux enjeux du pilotage opérationnel de vos projets au travers de talks on line sur Internet accessibles à tous pour plus de souplesse et d’efficacité.

SMPP est Partenaire de DantotsuPM – Référentiel SMPP gratuit !

Every year, students of Uni.lu’s Master in Information and Computer Sciences demonstrate it is possible to deliver an innovation in only 12 weeks. The students will share their results and learning experience on this challenge, especially on how to manage short deadline projects with limited resources, and still deliver an end-user product.

This presentation addresses the changing and evolving state of project management and includes a perspective about the question “Is project management a profession?” The presentation topics of discussion include- major causes of project failure, redefining project success criteria, recent project management trends in the business environment and global ecology, trends in project management jobs and salaries, new challenges that project managers are facing, and predictions about the future of project management.

 

 

Mercredi 31

Rejoignez-les !
    • Besoin de donner de meilleures présentations ?
    • De donner et recevoir des critiques constructives ?
    • D’être moins stressé et nerveux en public ?
    • De présenter vos idées clairement ?
    • De devenir meilleur manager ?
    • De parler devant un groupe ?

Alors, vous avez besoin de Toastmasters !!

There are many views about the processes associated with highly successful program and portfolio management practices and how to apply these processes in actual business environments. This presentation will address the application and processes of program and portfolio management from a perspective that includes the project manager as well as the executive or strategic viewpoint.

En 2018, c’est sous le thème « Réseauter, recruter et réussir » que le PMI-Montréal invite la communauté en gestion de projet à son rendez-vous annuel de carrière en gestion de projet. Un salon des employeurs, des conférences sur la carrière, une clinique CV, un espace à coach et un espace à mentors vous attendent au cours de cette journée qui mettra votre carrière en mouvement. C’est un rendez-vous !

Inscriptions et détails

Jeudi 1 Février

APMG is hosting a series of webinar focusing on Change Management and its impact on people and businesses. These webinars will be hosted in partnership with our Accredited Training Organizations (ATOs) and experts that are change consultants and trainers in this sector. This is your chance to get face to face with the practitioners of Change Management.

    • How Facilitation and Change Management can work hand in hand to deliver successful change projects – 1 and 6 February
    • Tackling the pace of change head-on – 8 February
    • Taking everyone with you – 13 February and 15 March
    • Is change management a discipline that all managers should have or is it more of a ‘Dilbert’ discipline? – 15 February and 2 March
    • Faster growth equals greater complexity – 22 February
    • Team change: the secret to a successful team – 6 March
    • Dealing with change fatigue – 8 March
    • Change isn’t working – 13 March

    • APMG est partenaire de DantotsuPM

 

This data security and compliance methodology is based on examining third-party vendors against the development of a three dimensional risk based model. The final deliverables of the risk impacts, findings, enterprise requirements, and remediation are presented quantitatively.

How do we collaborate and communicate with each other, when the communication crosses geographical and cultural borders?  In today’s business world, most of us must learn to work effectively within teams which are spread across the planet and comprise team members from different cultural backgrounds. Erin Meyer, author of The Culture Map: Breaking Through the Invisible Boundaries of Global Business, describes how to achieve success by being aware of, and leveraging, omnipresent cultural differences.

Le monde change, le contexte économique des entreprises évolue rapidement, la société se transforme. Continuellement en mouvement et en décalage. L’avenir exigera de l’imagination, des compétences, de la discipline, un leadership adaptatif et une volonté non seulement d’accepter le changement, mais de le conduire. Cette présentation met l’accent sur l’importance de la gestion de projet et le besoin de chef de projets compétents et professionnels, afin d’apporter de nouvelles idées, des solutions innovantes, et gérer du début à la fin un projet en créant un environnement durable et adaptable aux besoins de notre communauté mondiale.

Implementing automated Runway Surface Condition Reporting in Canada : Experiences, Best Practices and its Challenges. A large scale NAV CANADA project that implemented automated Runway Surface Condition Reporting across more than 100 airports in Canada.

The 2018 PM² Conference is a landmark EU event sponsored by major EU Institutions. This inaugural conference brings together representatives from EU Institutions, Member States’ Public Administration, PM² Practitioners, Service Providers and PM² Methodology Experts to learn from each other and to share experiences in using PM² and rolling-out the PM² Methodology in their organisations. ​The Conference will address how PM² can enable better project management in the EU to help organisations deal with challenges of project management performance, collaboration with other organizations, engagement with citizens and complexities of managing service providers and outsourced projects.

On the first day, there will be keynote presentations, case studies and PM² Methodology highlights.

Vendredi 2

On the second day, there will be short PM² training sessions.

 

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

9 Novembre – Monaco #PMI® – Manage like a Maestro and make your presentation unforgettable !

La Branche Côte d’Azur est très fière de vous annoncer que le Pole Monaco est relancé cette année.

The Monaco Pole of the PMI France, Côte d’Azur Branch is re-starting with a compelling and inspiring event, for Projects Managers to experience the art of conducting and leading with unforgettable presentations.

As a project manager, you need to conduct your team as a maestro, and to communicate to your stakeholders in an elegant and convincing manner.

During this first PMI Monaco event, Carol & Siegfried will first give you the means to inform, convince and inspire your interlocutors in an incredibly efficient way! Through your unforgettable presentations, you will become unique and recognized as an expert in your field!

Then Cindy, using these guidelines, will conduct the audience through an « orchestra » rehearsal, to experience the dynamics of team members and their roles, the creation of communication between diverse groups within the orchestra, and unifying the diverse ideas into an elegant final product.

You will as well get the opportunity to participate actively, meet your peers, and enjoy the first PMI Event in the Principality of Monaco, as we are re-activating the Monaco Pôle of the PMI France, Côte d’Azur Branch.


Pour fêter cette renaissance, venez participer à notre soirée de lancement le jeudi 9 novembre avec cette belle conférence (en anglais) suivie d’un cocktail networking.

Réservez vos agendas et inscrivez-vous rapidement !

Gabriella Colombo

Gabriella Colombo, Talent and Development Manager à SBM Offshore et membre/volontaire du PMI depuis de nombreuses années, reprend le flambeau pour animer la communauté des Chefs de Projet en Principauté, lieu d’échanges dynamique et multiculturel.

Parmi les objectifs du Pole Monaco :

  • Organiser des évènements à Monaco pour permettre à nos membres et sympathisants d’accéder plus facilement à notre communauté
  • Mettre place des partenariats avec des institutions et des écoles de la Principauté pour une meilleure participation du PMI® dans le tissu socio-professionnel monégasque
  • Animer le réseau des membres et l’accueil de nouveaux membres qui vivent et/ou travaillent en Principauté
  • Augmenter la visibilité du PMI® et de la profession de chef de projet auprès des entreprises, des institutions des écoles et universités de Monaco

Détails et inscriptions

 

“PMI,” the PMI logo, “PMP,” “PMBOK,” “PM Network,” “Project Management Institute” and “Pulse of the Profession” are registered marks of Project Management Institute, Inc.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

le premier vendredi d’Octobre est journée mondiale du sourire

Nous sommes le 1er vendredi du mois d’octobre, il est grand temps de sourire…

Cette Journée mondiale du sourire fut inventée par un artiste de Worcester (USA), Harvey Ball, qui se trouve être passé à la postérité en créant le fameux smiley en 1963. Cette journée est célébrée dans de nombreux pays depuis 1999.

Je vous propose aujourd’hui cette petite compilation des expressions et anglicismes employés au quotidien par les publicitaires, mais aussi dans le monde « corporate ». Vous en reconnaitrez certainement que vous déjà entendus ou utilisés vous-mêmes dans vos présentations projets !

Droits et devoirs de l’orateur envers son public

A Speaker’s — and Audience’s — Bill of Rights

http://publicwords.com/2016/04/14/a-speakers-and-audiences-bill-of-rights/ par Amy Cuddy

Nous n’avons pas de déclaration des droits de l’homme pour l’orateur, ni le public. Mais un jour dernier, après avoir été témoin d’un discours qui s’est mal passé et d’un public irrité, et ceci malgré de bonnes intentions des deux côtés, j’ai décidé de rectifier cette lacune.

Cette semaine j’offre ces droits et devoirs comme une façon d’adresser les deux côtés du problème.

Soyez aussi intéressé par le public qu’ils le sont par vous.

Trop d’orateurs pensent à leur travail juste comme entrer sur scène, délivrer leur speech et sortir par la porte de derrière, argent en poche. Je pense que davantage est exigé. Je pense que, comme on attend du public qu’il prête une attention courtoise à l’intervenant, celui-ci doit aussi être authentiquement intéressé par l’auditoire. Et les spectateurs savent quand un orateur est authentique et quand il/elle simule.

Soyez respectueux de l’attention du public et de son niveau de connaissance.

Avec l’intérêt devrait venir le respect. L’orateur ne devrait pas gaspiller le temps du public et il/elle ne devrait pas ignorer les faibles ou importantes connaissances de l’auditoire. Si le public est intéressé par l’expertise de l’intervenant, il/elle devrait prendre le temps de former le public peu importe combien la tâche semble basique.

Ne pinaillez pas.

Un speaker ne devrait pas essayer d’impressionner ou diminuer un public par une précision excessive de connaissance. La base de son expertise devrait être la passion et la connaissance profonde qu’elle apporte au sujet, pas sur des points insignifiants. Focalisez-vous sur les questions importantes et donnez en exemple ce à quoi l’expertise devrait ressembler.

Soyez ouvert, responsable et ne vous mettez pas sur la défensive.

Quand vous atteignez les limites de votre connaissance, soyez honnête. Votre travail d’orateur n’est pas de vous mettre en avant, mais de rayonner par votre honnêteté et vos accomplissements, ni plus, ni moins. « Je ne sais pas, et ceci n’est-il pas intéressant ? » est une réponse utile à une question d’un membre du public, parce qu’elle montre les limites de connaissance d’expert sur le sujet.

Choisissez votre réponse émotionnelle : soyez stratégique, pas réactif.

Certaines choses et personnes appuient sur nos points sensibles et nous nous mettons en colère. C’est humain, mais ce n’est pas la bonne réponse pour un speaker. Vous tenez la scène, la position élevée, et tant que vous y êtes, vous devez élever votre jeu en conséquence. Ne perdez pas votre contrôle, parce que votre position élevée peut faire paraitre votre réponse plus énorme et plus menaçante.

Concentrez-vous le positif, la solution, les points communs.

En tant qu’orateur, c’est votre travail au final d’apporter des réponses, pas seulement d’indiquer où sont les problèmes. Ceci est l’endroit où les politiciens échouent le plus souvent. Il est beaucoup plus facile de dire ce qui va mal dans le pays aujourd’hui que de trouver une solution et indiquer la voie vers une nouvelle destination que tout le monde pourra apprécier. Mais c’est justement le travail.

Appréciez les efforts, ne critiquez pas le résultat.

Quand un public vous questionne ou répond à vos questions, ou à vos demandes, rappelez-vous que vous avez eu des années pour réfléchir à votre sujet et le public en entend parler pour la première fois. Alors, soyez patient avec eux et ce qu’ils vous offrent en retour. Les premières pas sont les plus grands, ils l’étaient quand vous les avez faits, vous en souvenez-vous ?

NQI est Partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

Enregistrer

quelques conseils de Gina Abudi pour créer et délivrer des présentations efficaces

Creating and delivering effective presentations de Gina Abudi

Que vous deviez donner des présentations occasionnellement ou régulièrement, il est important de vous préparer efficacement en avance pour la présentation pour vous assurer que vous atteindrez vos buts.

Rappelez-vous que les présentations sont essentielles au business. Elles informent et instruisent votre auditoire et leur permettent de vous connaître ainsi que votre société par leur biais. Vous pouvez utiliser une présentation pour convaincre un client d’utiliser votre produit ou service plutôt que ceux d’un concurrent.

Plus votre présentation est concise et ciblée, plus vous êtes dynamique dans la présentation de l’information à votre auditoire, plus probablement le résultat sera atteint.

Il y a certaines choses auxquelles vous devriez penser  avant que vous ne développiez votre présentation, dont :

  1. Quel est l’auditoire ?
  2. Quel est le but de la présentation ?
  3. Comment devez-vous communiquer l’information ?
  4. Comment réaliserez-vous un suivi avec l’auditoire après la présentation ?

1. Quel est l’auditoire?

  • Quelle connaissance votre auditoire possède-t-il du sujet que vous présentez ?
  • Les participants connaissent-ils déjà une bonne partie du sujet et ont-ils besoin d’information spécifique, ou cherchent-ils une vue d’ensemble ou une introduction du sujet ?
  • Vous attendez-vous à ce qu’ils soient satisfaits de l’information que vous délivrez – est-ce le message qu’ils veulent entendre ?
  • Ou…plutôt, le message est-il négatif pour eux ? Combien de personnes suivront la présentation ?
  • Y-a-t-il possibilité de réaliser une session interactive avec beaucoup de questions et réponses, ou bien présentez-vous à un très grand groupe pour transmettre de l’information et non pas rechercher de l’interactivité ?

Plus vous connaissez de votre auditoire et leurs attentes, mieux vous pouvez préparer la présentation pour vous assurer qu’elle est efficace et fournit à l’auditoire ce qu’ils veulent et ont besoin de votre part.

2. Quel est le but de la présentation ?

Pensez à ce que vous essayez de réaliser avec cette présentation. Est-ce qu’une décision est attendue à la fin de la présentation pour enclencher quelque chose ? Est-ce que la présentation va seulement donner matière à réflexion ? Est-ce une session de suivi fournissant le statut d’un projet ? Essayez-vous de vendre à d’autres votre idée et de faire approuver un budget ?

Le but de la présentation guidera ce que vous développerez.
quel objectif visez-vous ?

Par exemple, si la présentation est concentrée sur l’obtention de l’approbation d’un budget pour avancer avec un projet, vous voudrez inclure des études de cas et exemples de projets passés. Vous voudrez être sûr que votre auditoire comprend la valeur d’y aller, quel sera le résultat final et comment il leur profitera ?

Gardez votre présentation succincte et précise. Présentez aussi peu de messages clefs que possible pour garantir la compréhension et avoir un impact sur votre auditoire. Vous ne voulez pas que votre présentation en donne tant qu’ils n’auront aucune idée du but de la présentation ni de ce qu’ils doivent faire.

Si vous avez des documents à distribuer et qu’ils ne sont pas nécessaires pour la présentation, mais sont plutôt à prendre en partant pour référence, fournissez-les à la fin de la présentation pour qu’ils ne les distraient pas pendant votre présentation.

3. Comment devez-vous communiquer l’information ?

Une règle de préparation et de présentation efficace est : “dire à l’auditoire ce que vous allez leur dire, le leur dire et leur rappeler enfin ce que vous venez de leur dire.” Sans doute avez-vous entendu cette règle plusieurs fois…

Utilisez-la pour structurer votre présentation :
  • Introduction
  • Message
  • Résumé
  • Conclusion

Tenez compte en développant votre présentation du fait que les diapositives vont soutenir votre propos;. Vous ne devriez pas lire des diapositives mais plutôt utiliser le contenu des diapositives comme un rappel de ce que vous présentez à l’auditoire.

Si votre présentation dure plus d’une heure, assurez-vous qu’il y a au moins 15 minutes de pause sur la durée.

NQI est Partenaire de DantotsuPM

Zoom sur chacune des sections de la présentation dans un peu plus de détail.

Diapositives d’introduction
  • Une introduction sur vous-même (quelque chose sur votre expérience, particulièrement si les personnes ne vous connaissent pas)
  • Un agenda
  • Les objectifs de la présentation (“dites à votre auditoire ce que vous allez leur dire”)

Le point principal des diapositives d’introduction est de présenter la présentation pour que les gens sachent à quoi s’attendre. Communiquez-leur la durée la présentation (rappelez-vous toujours laisser du temps pour les questions!). Si vous préférez que les questions soient traitées à la fin de la présentation, faites le savoir dès le départ. Demandez si l’auditoire a des questions avant d’entamer la partie principale de la présentation.

Diapositives de message (de contenu)

Les diapositives de message, ou de contenu, sont la partie principale de votre présentation. Rappelez-vous la règle ci-dessus: Voici le moment où vous “leur dites” ce que vous avez dit que vous alliez leur dire. La majorité de vos diapositives se trouvera dans cette section.

Vous pouvez découper cette section en de multiples sections plus petites si nécessaire, particulièrement pour de longues présentations. Si vous découpez votre présentation en sections plus petites, assurez-vous que chaque section a sa propre page d’introduction (et agenda pour cette section) et une diapositive de résumé qui boucle la section.

Quelques meilleures pratiques pour vos diapositives incluent :
  • Ma bible pour préparer des présentations mémorables (sur Amazon)

    L’utilisation de visuels comme des images, des dessins et des diagrammes pour transmettre plus facilement l’information

  • Si les diagrammes sont compliqués, donnez seulement l’information de base sur la diapositive et fournissez aux participants des documents avec une information plus détaillée
  • Mettez un texte minimal sur les diapositives – le contenu devrait être des sujets de conversation pour le présentateur – pas des lignes et les lignes de texte qu’il est difficile de lire
  • N’utilisez pas trop de sous-points car cela réduira la lisibilité
  • Utiliser des diapositives de transition entre chaque section de votre présentation
  • Utilisez une diapositive de résumé pour conclure votre présentation
  • Assurez-vous que le texte est lisible, qu’il se détache sur le fond de diapositive et qu’il est facilement lisible depuis le fond de la pièce
  • N’utilisez pas trop de couleurs dans votre modèle de diapositive – faites simple et professionnel
  • Gardez les titres de diapositive à une taille de caractère de 30 à 32 points
  • Le texte devrait être à 24–26 points pour assurer une bonne lisibilité
Diapositives de résumé

Vos diapositives de résumé récapituleront les points principaux de votre présentation. “Rappelez à votre auditoire ce que vous venez de leur dire.” Une session de questions et réponses fera partie de votre résumé. Demandez à l’auditoire s’ils ont des questions sur votre présentation. Répondez aux questions clairement et précisément. Si vous ne connaissez pas la réponse, c’est ok. Admettez que vous n’êtes pas sûr de la réponse et dites à la personne qui l’a posée que vous reviendrez vers elle quand vous l’aurez. Et rappelez-vous de donner suite!

Diapositives de conclusion

Remerciez les personnes pour leur participation et incluez les « prochaines étapes ». Pendant la clôture de votre présentation, récapitulez les points clefs abordés dans la session questions/réponses, notez les suivis nécessaires et distribuez les documentations pertinentes.

Demandez à votre auditoire de vous contacter (assurez-vous que vos coordonnées soient sur la diapositive!) s’ils ont des questions ou voudraient approfondir le sujet.

4. Comment réaliserez-vous un suivi avec les personnes après la présentation ?

Votre présentation exige-t-elle un suivi ?

Par exemple, si vous présentiez à un nouveau client vos capacités dans l’espoir de gagner un business, cela exigera un suivi. Dans une telle situation, faites un suivi avec votre client le lendemain de la présentation en les remercient pour leur temps et demandez s’ils ont des questions ou auraient besoin de plus d’informations.

Si votre présentation était sur un projet et a exigé une décision, dans votre conclusion de la présentation, demander à l’auditoire quand une décision sera prise et assurez-vous de donner suite à ce moment-là. Votre suivi  variera selon la situation et le but de la présentation.

Si la présentation a pour objectif de partager de  l’information et des connaissances avec l’auditoire(par exemple, en présentant à une conférence), vous pourriez simplement demander que l’auditoire vous contacte directement pour toutes questions ou nouvelles informations.

La prochaine fois vous avez une présentation, pensez à qui vous parlez à et quel est  le but de la présentation. Planifiez ce que vous allez dire et créez un plan pour vous assurer que vous couvrez tous vos points dans le temps alloué.

Meilleure la préparation, plus probablement vous obtiendrez un résultat réussi.

Quelles sont vos idées ? Votre expérience ? Que faites-vous pour vous préparer pour des présentations ? Qu’avez-vous trouvé utile dans ce billet ?

N’oubliez pas de lire ou relire: une bonne préparation permet de réaliser de meilleures présentations dans les conférences

Et, si vous êtes dans l’audience plutôt que sur scène: comment tirer le maximum des événements professionnels auxquels vous participez

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer