Travail à distance et courbe de Allen : plus une personne est loin et moins il est probable qu’elle initie la communication !

Quand vous choisissez de travailler à distance, vous devez aborder très spécifiquement ce problème.

Remote working and the Allen curve

http://www.betterprojects.net/2018/02/remote-working-and-allen-curve.html par Craig Brown

Livre sur Amazon

La courbe de Allen est une observation faite dans les années 1970 que plus une personne est loin et moins il est probable qu’elle initie la communication.

Cette preuve soutient l’approche de la co-géolocalisation.

Tom Allen a reproduit l’expérience au début des années 2000 en partant de l’hypothèse que skype, l’email, les communications digitales et de meilleurs équipements audio et vidéo auraient réduit l’impact de ces phénomènes.


Constat principal: Initier le mouvement pour amorcer la communication est le point bloquant. Alors que des communications plus fréquentes sont les fondements d’une collaboration efficace.

L’hypothèse de travail actuelle et  non testée est que les personnes plus jeunes ont passé davantage de temps en ligne et à collaborer sous forme digitale et que nous avons donc développé nos pratiques sociales pour nous connecter plus facilement.

Mon observation personnelle est que ceci est vrai pour certaines populations, mais ce n’est pas encore le défaut pour la majorité des personnes dans les équipes.

Quand vous choisissez de travailler à distance, vous devez vous attaquer très spécifiquement à ce problème.

Comment pouvez-vous encourager le flux d’information et les activités de questions et réponses qui mènent à la collaboration ?

CSP est partenaire de DantotsuPM

Février 2019, quels seront les plus intéressants événements et rencontres sur le management de projet ?

Voici tous les événements en management de projet que je vous recommande en ce mois de Février 2019.

Tous sont liés au management de projet, à la gestion du changement ou au leadership et pourront à ce titre vous rapporter des PDUs si vous êtes certifiés du PMI.

Mardi 5 – Sophia Antipolis – Le rôle des émotions lors de l’introduction d’innovations disruptives (2 PDUs)

Franck Di ROLLO, Responsable de l’Architecture des Services Digitaux, AMADEUS

Dans ces contextes de transition forte où la digitalisation a fait exploser les acquis de gestion de l’innovation, de la connaissance et du savoir-faire en entreprise, l’accompagnement humain et émotionnel est plus que jamais nécessaire

Mercredi 6 – Toulouse – Journée découverte de l’Agilité par le jeu

Pour la 6ème année consécutive, l’association Agile Toulouse et l’IPI, école d’informatique (groupe IGS), ont le plaisir de vous convier à leur journée découverte de l’Agilité par le jeu !

  • Les grands classiques : Lego City game, SoftwareBall, Artistes et spécifieurs, Jardinier Agile, Dice of Debt, Get Kanban
  • Des nouveautés : keep talking and nobody explodes, Robots Zumo : Roberto show, les DéRangé
  • Des ateliers : Initiation Facilitation Graphique

Mercredi 6 – Webinar – PMI® – Driving Cultural Transformation (1 PDU)

This webinar offers 5 core principles to guide culture change and improve the probability of successful cultural transformation.

Jeudi 7 – Nice – PMI® France – Leadership in an era of Digital Platforms (2 PDUs)

Network effects, Data and AI have created digital monopolies in virtually all industries. You cannot enter retail without considering Amazon. For marketing you cannot ignore Facebook and Google. Recruiting is all but impossible without LinkedIn. These platforms, marketplaces and eco-systems are unavoidable, effective and dangerous at the same time. As a smaller company, how do you leverage these platforms to grow, and how do you avoid being killed? How do you define strategy, teams and methods for a fast-changing market?

Jeudi 7 – Toulon – PMI® France – Kick-off 2019 (2 PDUs)

Programme de l’année et rencontre des nouveaux membres et avec le bureau PMI Provence.

Jeudi 7 – Vincennes – PMI® France – Réussir le déploiement de son outil Project Portfolio Management #PPM (2 PDUs)

Pour cet évènement, Yann Kleitz vous proposera son retour d’expérience sur le déploiement d’un outil PPM phare du marché au sein d’une grande entreprise française. Au travers d’exemple concrets, il présentera quelques éléments clefs pour la réussite de ce type de projet. Dans un deuxième temps, une présentation pratique sera réalisée par Gilles Kieffer qui permettra d’illustrer concrètement l’importance de la restitution des indicateurs opérationnels pour le pilotage de portefeuille de projets.

SMPP est Partenaire de DantotsuPM

Jeudi 7 – Basel – PMI® Switzerland – Breaking Down Barriers (2 PDUs)

Matthias Berg stands for being a practitioner. In his keynote you can find more than a few hints about what he believes works for an energetic mindset and a successful leadership. Moreover, with his disability he stands for inclusion and diversity, as a person and in his professional career(s). His credo: “It is not important where fate puts you – but what you put yourself.”

Jeudi 7 – Montréal – Visite guidée du PMI-Montréal – Bienvenue aux nouveaux membres!

Vous être membre du PMI-Montréal ou envisagez le devenir ? Vous aimeriez connaître quels sont les services offerts aux membres ? Vous aimeriez vous impliquer comme bénévole mais ne savez pas comment faire ? Vous avez des questions sur le mentorat, les communautés de pratique ou la certification PMP ? Cette rencontre est faite pour vous !

Vendredi 8 – Webinar – PMI® – The Agile Enterprise: Are the Initial Principles Still Valid Today?

Embark on a review of the principles and concepts developed before the publication of the Agile Manifesto and an analysis of the evolution of Agility in the last 25 years.

Lundi 11 – Lyon – PMI® France – Soyez partie prenante du programme 2019 (2.5 PDUs)

Parce que pour cette nouvelle année nous souhaitons vous rendre acteur de l’élaboration de notre calendrier d’évènements, nous vous proposons cet afterwork exclusivement réservé aux membres afin d’échanger sur les problématiques que vous pouvez rencontrer en Gestion de Projets et notamment celles pour lesquelles nous pourrions vous apporter des pistes de réflexions/solutions grâce à l’une de nos conférences.

Mardi 12 – SMP – Lausanne – Les véhicules autonomes dans un réseau classique de transports publics (2 PDUs)

L’ambition des Transports Publics Genevois est d’être un acteur de l’évolution de la mobilité, de répondre aux questions relatives au transport de demain et d’être prêts aux changements à venir. Ce type de projet amène des défis stratégiques, technologiques, organisationnels, en sécurité de l’humain et des systèmes, légaux et culturels. Cette soirée débat sera l’occasion de présenter : Le concept,la ligne urbaine à Meyrin et le projet Avenue.

Mardi 12 – Luxembourg – PMI® – Energy Efficiency in Data Centers

The Facilities Management Coordinator at the European Parliament will reveal how the application of an ambitious energy efficiency plan is achieved to reduce carbon emission from their Data Centers.

Mardi 12 – Webinar – PMI® – Guide to Cultural Diversity for Project Managers (1 PDU)

This presentation will provide the cultural diversity awareness necessary to better lead team members (by taking into consideration their cultural differences) while creating your Communications Management Plan and Stakeholder Management Plan.

Mardi 12 – Webinar – PMI® France – Méthodes Agiles de Project Management : « one best way » ?

De 10h30 à 11h00. Délai et budget sont des impératifs que l’on maîtrise difficilement. C’est un fait. Cela d’autant plus vrai dans l’informatique, où les projets moyens dépassent régulièrement le budget initial de 45% et la durée prévue de 7%, sans compter la valeur ajoutée (56% inférieure aux prévisions)*. Au grand désavantage des prestataires, qui s’exposent ainsi à des échos négatifs. Néanmoins, de nouvelles méthodes ont vu le jour permettant une gestion de projet efficace ; encore faut-il identifier la bonne méthode et identifier les différents pièges qu’implique tout projet !

Mardi 12 – Webinar – PMI® UK – Creating and Capturing Value – More Than Just Cost Reduction (1 PDU)

The recent International Project Management (IPM) Day no doubt saw various events and celebrations take place around the world. All well and good I hear you say.

PMI UK Web Site

Well perhaps so but remember that strategies continue to fail at over 70% (EIU) and programs of work and projects continue to waste huge amounts of money – $3million every minute (PMI). It’s therefore time to reflect and shift the focus to one of value rather than compliance and/or process adherence that seems to be so commonplace. The acceleration of the VUCA world will continue to put pressure on organisational leaders to change, transform, or simply just catch-up to stay relevant. Boardroom directors, c-suite executives, and other leaders must shift their business approaches to one that is driven by a value creation and capture philosophy. Success here lies in the adoption and integration of a number of key attributes around speeding-up and reducing waste. These include pivoting around the ‘3P’s to Success’ (purpose, people, performance), and value management that’s coupled to a higher level of portfolio management.

Collectively, Iain Fraser rolls those into the ‘The Age of Simplification’ where one sets out to free the entity from the mid-management process centric stuff that he refers to as the organisational handcuffs, to allow for adaptability, and nimbleness to be quickly deployed as the need arises.

Mardi 12 – Webinar – ScrumPulse – The Product Owner is not a Requirements Manager

Scrum and Agile Webcasts

Escaping the Rat Trap of Wrong Expectations:
– How important is it to write the perfect user story?
– How do I prevent my Backlog from growing out of control?
– How can I build more trust in my Development Team?
– How important is scope if you have good measurements in place?

CertYou est partenaire de DantotsuPM

Mercredi 13 – Montréal et WebinaireL’approche d’architecture d’affaires pour assurer l’alignement du portefeuille de projets à la stratégie

Pierre Hadaya, PMP, Professeur titulaire, ESG UQAM

L’histoire démontre qu’avoir un avantage concurrentiel est essentiel au succès et à la viabilité à long terme de toutes organisations. Bien que les organisations aient déjà adopté plusieurs meilleures pratiques pour les aider à réussir leurs initiatives stratégiques, elles continuent de rencontrer d’importantes difficultés. C’est pourquoi nous avons travaillé cinq ans à concevoir une approche novatrice pour aider les organisations à surmonter ces difficultés : « l’architecture d’affaires ». Nous démontrerons comment cette dernière permet d’assurer l’alignement du portefeuille de projets de transformation à la stratégie.

Vendredi 15 – Toulouse – PMI® France – Piloter un projet avec des équipes distantes

Livre sur Amazon

Super, j’ai un nouveau projet! C’est parti pour la phase de définition: on commence à regarder la spécification du produit, à définir le scope, à estimer le budget, à réfléchir à l’équipe projet… Mais aïe, on se rend-compte que l’équipe ne va pas être colocalisée! Alors, les questions se bousculent : Comment aborder le projet ? Comment s’organiser ? Quelles règles mettre en place ?  Comment gérer les différences culturelles ? Comment assurer le leadership ? Comment communiquer ? Nous sommes tous de plus en plus confrontés à cette configuration des équipes projets qu’on les appelle équipes distantes, virtuelles ou délocalisées. C’est une contrainte importante à intégrer dès le démarrage du projet pour que cette contrainte devienne une force.

Vendredi 15 – Webinar – APMG – Managing change overload!

Melanie Franklin
Melanie Franklin (Co-Chair of the Change Management Institute UK Chapter)

One of the biggest talking points in change management is ensuring a sensible balance at a time when organizations have far more ideas for change than they have resources to implement them. In an ideal world, we should be able to consult the portfolio, but often that does not contain all of the changes taking place, as small local initiatives fly under the radar.

Lundi 19 – Paris Centre – PMI® France – « PMBoK® et cycles de vie » + candeur radicale (Radical Candor) (2 PDUs)

Restitution livre blanc « PMBoK® et cycles de vie »,  co-rédigé par des experts de différentes sociétés. Une vision pédagogique et cohérente de l’imbrication ou de la complémentarité des méthodes de gestion associées aux concepts de cycles de vie, groupes de processus, phases, produit, solution, version, prédictif, agile… et des informations pratiques au manager de projet pour structurer rapidement son travail. Présentation et exploration du concept de Radical Candor (candeur radicale) : un concept qui fait fureur à la Silicon Valley. Le but de la candeur radicale est de construire des relations positives avec ses employés ou collègues, pour qu’ils puissent être réceptifs à un feedback constructif.

Lundi 19 – Montpellier – PMI® France – PM Café de Février

Nous sommes une communauté de chefs de projets de sociétés diverses et nous nous retrouvons régulièrement pour améliorer nos pratiques lors de conférences et de cercles de discussion. Nous souhaitons continuer à créer du lien entre nous, à échanger, à réseauter, à apprendre des autres. Bref à faire vivre et grandir la communauté des chefs de projets de Montpellier.

Mercredi 20 – Webinar – PMI® – The Unwritten Rules of Managing Up (1 PDU)

Relisez ce billet sur manager vers le haut.

Dos and Don’ts for Teaming Effectively with Senior Level Stakeholders : Why managing up is so important, what it is/isn’t, and common mistakes to avoid. A truly dysfunctional or difficult senior leader can become the death nail for virtually any project. Learn the critical rules for managing up that most of us wish we learned sooner.

CSP est partenaire de DantotsuPM

Jeudi 21 – Wébinaire QRP – L’ESSENTIEL DE PRINCE2 2017 EN 30 MIN

Inscription gratuite en ligne

Découvrez la méthode en gestion de projet PRINCE2. Fiable, flexible et évolutive, elle est reconnue mondialement pour sa capacité à livrer des projets avec succès. Quels que soient la taille et le périmètre de votre projet, PRINCE2 vous aidera à en tirer le meilleur parti grâce à sa caractéristique d’adaptation : L’agilité oui mais dans un cadre structuré !

Jeudi 21 – Genève – PMI® Switzerland – Be Strategic or Be Gone !

This interactive seminar will start by recalling a few of the basic concepts of strategizing for non-experts in the field. The second part of the seminar will focus on strategy execution using Portfolios, Programs and Projects. You will learn and try out a number of simple strategy execution tools that you can use for your program or projects and that will avoid investing time or money in non-strategic projects and project activities. In the final part, we will focus on identifying, engaging and keeping engaged the people that are most essential for achieving the strategic goals and objectives.

Jeudi 21 – Guyancourt – PMI® France – La candeur radicale (Radical Candor) : un concept qui fait fureur à la Silicon Valley.

Livre sur Amazon

Le but de la candeur radicale c’est de construire des relations positives avec ses employés ou collègues, pour qu’ils puissent être réceptifs à un feedback constructif. Radical Candor, c’est permettre l’épanouissement et le développement de ses employés ou collègues, tout en étant capable de les challenger directement.

Jeudi 21 – Rabat – PMI® Morocco – Découvrir l’Agilité par les jeux

L’agilité est souvent associé à Scrum ou Extreme Programming ou encore Kanban. Très vite, à présent que vos équipes ont décidé d’adopter une démarche agile, on commence à vous parler d’auto-organisation, de responsabilisation, d’environnement motivant et innovent… Très vite, vous prenez conscience que ce désir de devenir agile n’a pas qu’un impact sur l’équipe mais sur toute l’organisation incluant votre façon de manager. Alors comment s’adapter, en tant que Manager, à cette nouvelle réalité ? Comment devenir un Agile ? Comment développer la culture agile ? Cet événement organisé en mode atelier vous permettra de découvrir les concepts liés l’agilité à travers les jeux.

Lundi 25 – Strasbourg – PMI® France – La cybersécurité dans vos projets (2 PDUs)

Cyber criminalitéLa cybersécurité est devenue une préoccupation majeure pour les systèmes d’information. Ce sujet prend d’autant plus d’ampleur que les menaces évoluent très rapidement, et que la tendance à l’externalisation du système d’information dans le « cloud » oblige à repenser la sécurité dans son ensemble (comment garder le contrôle de ses données alors qu’elles sont hébergées à l’extérieur de l’entreprise ?).

Mardi 26 – Webinar – PMI® Montréal – La gestion de projet à l’international : De la coopération internationale à l’entreprise privée

Mardi 26 – Webinar – ScrumPulse – How to Select and Develop Individuals for Successful Agile Teams

We will explore the key attributes companies should be looking for when developing agile teams and share real-life examples of how pinpointing these traits and values can foster success.

Mardi 26 – Casablanca – PMI® Morocco – Découvrir l’Agilité par les jeux

L’agilité est souvent associé à Scrum ou Extreme Programming ou encore Kanban. Très vite, à présent que vos équipes ont décidé d’adopter une démarche agile, on commence à vous parler d’auto-organisation, de responsabilisation, d’environnement motivant et innovent… Très vite, vous prenez conscience que ce désir de devenir agile n’a pas qu’un impact sur l’équipe mais sur toute l’organisation incluant votre façon de manager. Alors comment s’adapter, en tant que Manager, à cette nouvelle réalité ? Comment devenir un Agile ? Comment développer la culture agile ? Cet événement organisé en mode atelier vous permettra de découvrir les concepts liés l’agilité à travers les jeux.

Jeudi 28 – Rennes – PMI® France – RESPECTER… l’individu et l’environnement tout en gérant efficacement nos projets ( 7 PDUs)

5ème  édition du Forum PMI Atlantique dans le cadre exceptionnel du campus de CentraleSupelec de Rennes.  

Livre sur Amazon

Plus de 180 participants, professionnels du management de projet et étudiants, seront réunis pour partager et échanger en conférences, ateliers et moments de convivialité sur des sujets tels que les enjeux humains, écologiques, économiques, …, qui accompagnent nos projets au quotidien.

Avec en key note speakers : Yvan Bourgnon, Navigateur aventurier et écologiste aisni que Gérard Collignon, auteur de « Comment leur dire… La Process Communication ».

Jeudi 28 – Webinar – PMI® France région globale – Blockchain : évolution technologique et impact pour les entreprises

Tous les concepts et caractéristiques fondamentaux de la blockchain (actif numérique, registre, consensus, « smart contract ») ainsi que les éléments partagés ou différenciant les principales catégories : publique, privé et de consortium. Des projets concrets, issus de différents secteurs d’activité, permettront d’illustrer les bénéfices métier que l’on peut en attendre dans le monde de l’entreprise. Enfin les méthodologies et spécificités de mise en œuvre seront évoquées avec une mise en perspective des enjeux majeurs (légal, gouvernance, technologie, compétence, etc.) nécessaires au développement de la blockchain dans le cadre d’un environnement régulé.

Jeudi 28 – Zurich – PMI® Switzerland – Build Your Personal Brand

Get the book

We have all heard the expression Personal Brand, but what is it actually? We have heard we have to “make ourselves known” in order to get ahead, but what is the best way to do so? Many people expend time, energy and effort in the wrong place. Join us for a highly interactive and experiential workshop about Personal Branding. You will walk out with tools, concepts, feedback and a greater self-awareness about your own personal “Brand”.

Jeudi 28 – Webinar – PMI® – Visual Control Board for a Strategic PMO (1 PDU)

This presentation will examine a real example of creating a Visual Control Board for a HealthCare IT PMO. It will explore the entire foundation of the PMO purpose and how it provides a single visual of all projects. It will demonstrate a sample of the board as well as the purpose of the PMO as a strategic partner.

Partenaire de DantotsuPM

 

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

Ne pouvons-nous pas juste accepter d’être en désaccord ? Faisons revivre l’art perdu du désaccord civilisé.

En ces temps de gilets jaunes et de grand débat national, cet article m’a paru particulièrement intéressant.

Cannot We All Just Disagree? Reviving the Lost Art of Civilized Disagreement

https://www.guidedinsights.com/cant-we-all-just-disagree-reviving-the-lost-art-of-civilized-disagreement/ par Nancy Settle-Murphy

Imaginez que vous faites partie d’un groupe se réunissant pour convenir d’une décision inévitable.

Lequel de ces scénarios préférez-vous:

1) Après une conversation amicale et polie, chacun consent facilement à suivre la majorité ou

2) un débat échauffé avec des personnes de points de vue opposés discutant passionnément de leurs positions respectives ?

Si vous me demandez quel scénario me rendrait plus confortable dans l’instant, mon choix pourrait être le scénario 1. Mais si vous voulez savoir quel scénario va plus probablement mener à une meilleure décision, le second est le clair gagnant, mais seulement si le leader de la réunion sait comment aider des participants à avoir un débat constructif.

Et là se trouve le problème !

Nous semblons avoir perdu la capacité (ou l’appétit) d’avoir des désaccords civilisés.  Et non pas seulement parce que notre pays est devenu si polarisé, bien que ce soit certainement un facteur contributif. Beaucoup d’entre nous n’ont pas l’état d’esprit, les compétences ou le désir de s’engager avec des personnes qui ont des perspectives divergentes. Nous sélectionnons soigneusement nos informations et conversations, préférant nous engager seulement avec ceux qui ont des vues semblables aux nôtres. Et quand nous rencontrons des points de vue opposés au nôtre, nous faisons l’équivalent du désabonnement sur FaceBook ou Twitter : Nous cessons simplement d’échanger et nous nous éloignons.

Alors, comment pouvons-nous encourager et permettre des conversations où des gens de points de vue opposés peuvent s’écouter sans jugement, apprendre les uns des autres et atteindre peut-être même un vrai accord sur des questions importantes, plutôt que simplement lâcher l’affaire pour éviter un désaccord ?

Voici quelques astuces pour les leaders et participants à des réunions sur des questions importantes où se manifestent des points de vue divergents.

Je les ai sélectionnées tant sur mes observations personnelles que celles d’auteurs de quelques excellents articles récents et plusieurs livres éternels.

Lisez les sous-titres.

que comprendre de ces retours?Il peut être difficile de saisir ce qui se passe vraiment dans le tumulte du conflit, particulièrement pendant que vous essayez désespérément de penser à une façon de remettre la conversation sur les rails. Mais cela aide si vous avez un soupçon quant à la cause du conflit. Vous pouvez alors décider comment intervenir le plus efficacement. Par exemple, si la source de conflit est le fait qu’une personne en interrompt constamment d’autres vous pourriez essayer une approche et adopter une autre tactique si vous sentez que la source de désaccord est une différence dans des valeurs ou des principes.

Coupez à travers le brouhaha.

Appelez à faire une pause pour calmer les esprits et prendre du recul.

Quand les gens s’interrompent et se disputent, en tant que leader de la réunion, vous devez trouver une façon d’intervenir. Si vous êtes en face à face, vous pouvez utiliser votre voix en la haussant de quelques décibels pour surmonter le volume, ou votre langage corporel, en faisant peut-être un « T » de vos deux mains pour demander un temps mort, ou vous déplaçant vers ceux en conflit, en établissant un contact yeux dans les yeux significatif. Lors d’une réunion virtuelle, votre voix est votre seul moyen d’essayer de changer une dynamique dysfonctionnelle. Essayez quelque chose comme : “Désolé d’interrompre, mais je dois vous demander de faire une pause pour décrire ce que j’observe.” Laissez un moment du silence avant de continuer pour vous assurer que vous avez bien tout l’attention de chacun.

Exposez ce que vous observez et pourquoi c’est un problème.

Utilisez un langage neutre et concentrez-vous sur la dynamique dont vous êtes témoin, plutôt que sur les comportements individuels. Au lieu de dire : “Laura et John, vous avez tous les deux besoin de vous calmer et d’arrêter de vous interrompre”, essayez quelque chose comme : “je remarque que certains d’entre vous sont passionnés par leurs idées, dont je soupçonne que nous pouvons tous apprendre. En fait, j’espère que chacun ici a des perspectives tout aussi passionnées à partager. Je suis soucieux, cependant, que si chacun n’a pas l’opportunité d’exposer ses perspectives, nous pourrions finir par prendre une décision mal informée. De plus, je sens que certains d’entre vous pourraient laisser tomber juste pour changer la dynamique.” Faites une nouvelle pause pour validation. En présentiel, vous pouvez chercher confirmation à travers le contact visuel  et le langage du corps. A distance, essayez de demander quelque chose comme : “quelqu’un d’autre partage-t-il ma préoccupation ?”. Attendez aussi longtemps que nécessaire pour avoir l’accord d’au moins une ou deux personnes avant de poursuivre.

Proposez une solution qui assure la sécurité psychologique de tous.

« La meilleure » solution dépendra du temps disponible, du nombre et de la distribution géographique des participants, du sens relatif de l’urgence, de la qualité des relations et d’autres facteurs. Vous pouvez vouloir proposer un processus qui permette à chacun d’exposer ses perspectives, avec son raisonnement et ses suppositions, un par un. (Si vous utilisez un outil de réunion collaborative virtuelle, permettez aux gens de participer tant oralement que par écrit.) Soyez spécifique sur le processus proposé. Par exemple : “Faisons un tour de table et laissons chacun d’entre nous compléter cette phrase : ‘ l’option que j’aime le mieux est _____ et la raison principale est ______. ’ J’enregistrerai vos réponses et vous pourrez tous les voir. Puisque nous avons seulement 10 minutes et 10 personnes, attribuons à chacun une minute maximum pour répondre. Mais d’abord, je vous donnerai un moment de réflexion silencieuse pour rassembler vos idées”. Faites cette pause puis répétez rapidement la phrase à compléter.­­­­

Assurez-vous que tous suivent le processus et soyez préparé à l’adapter si nécessaire.

Les émotions ou l’enthousiasme peuvent prendre le dessus chez quelques personnes et elles peuvent transgresser « les règles », inconsciemment ou intentionnellement. Si cela arrive, intervenez pour remettre les gens sur les rails ou chercher un consensus sur un changement de processus. Par exemple : “ Laura, désolé d’interrompre, mais il ne vous reste que 15 secondes pour partager votre raisonnement et c’est quelque chose d’important pour tous afin de bien vous comprendre. Chacun a seulement 60 secondes pour exposer ses opinions”. Si le processus ne fonctionne pas, proposez des options, comme allonger le créneau de temps prévu pour la réunion, demander aux gens d’envoyer leurs idées par écrit, ou prévoir une autre réunion. Assurez-vous que tous les participants ont une égale opportunité d’être entendus et compris.

Soulignez le besoin de partage.

Quelle est la meilleure combinaison d’idées et opinions qui fera germer la solution ?

Si nous parlons (ou écoutons) seulement les gens avec lesquels nous sommes d’accord, nous nous privons de l’occasion d’apprendre et de former de nouvelles idées. Grâce à notre capacité à créer nos propres sources d’information personnalisées, il est plus facile (et d’habitude plus confortable) de s’entretenir avec ceux dont les valeurs et croyances sont le miroir des nôtres. Rappelez à tous (et à vous-même !) que pour prendre des décisions bien informées ou produire des idées vraiment innovatrices, nous avons besoin de perspectives diverses et de points de vue divergents. Ceci signifie nous ouvrir intentionnellement aux idées qui défient nos propres idées.

Découplez les gens de leurs idées.

Une personne ne peut être assimilée à l’une de ses idées ou opinions. Nous sommes tous bien plus complexes.

La plupart des personnes veulent être appréciées. Si quelqu’un n’est pas d’accord avec nos idées, nous le prenons souvent comme un affront personnel. De même nous pouvons être peu disposés à critiquer les idées de quelqu’un d’autre de crainte de heurter leurs sentiments. Ainsi, bien que nous puissions nous demander : “à quoi pensait-elle ? ”, nous pourrions extérieurement exprimer seulement un léger scepticisme, avec une bonne dose de compliments. Il est utile de rappeler à tous qu’ils doivent examiner la qualité de leurs idées respectives, plutôt que de s’évaluer en tant que personnes. Avoir un principe de réunion comme « Challengez les idées, pas ceux qui les proposent » pourrait être utile.

CSP est partenaire de DantotsuPM

Quand vous devez prendre une décision importante en tant qu’équipe, allouez le temps nécessaire pour manager le conflit et le désaccord.

Encouragez les gens à exposer leurs multiples avis et perspectives, particulièrement quand la décision aura un impact significatif. Créez un environnement où les gens peuvent se challenger les uns les autres sans risque, de façon respectueuse.

Rappelez-vous que les décisions qui sont les plus faciles et les plus rapides à atteindre sont rarement les meilleures.

Pour aller plus loin:

Liens

Articles et livres

qu’est-ce que le Management by Wandering Around (le management en se baladant) ?

Voici un rappel intéressant d’une méthode qui n’a rien de nouveau et qui n’a pourtant pas perdu en efficacité dans notre monde du 21ème siècle où règnent les relations virtuelles.

Article original en anglais par Kareem Shaker, Dubaï, Émirats Arabes Unis.

Vous ne pouvez pas gérer les gens depuis une tour d’ivoire, vous devez interagir avec votre équipe, parler avec eux tous les jours et faire tomber toute barrière qui pourrait être un élément important de démotivation dans nombre d’organisations.

Le management par l’écoute et la rencontre (Management By Wandering Around – MBWA) est une technique simple mais efficace pour créer et maintenir un lien solide avec votre équipe. Un lien bâtit sur une confiance mutuelle, la compréhension et l’alignement.

managerMBWA est une des techniques les plus efficaces à pratiquer sur le lieu de travail et  beaucoup de managers l’utilisent pour envoyer un message silencieux “je suis ici!” aux membres du personnel. Je suis certain que vous l’avez déjà expérimenté lors de votre carrière professionnelle. Alors que vous étiez assis et totalement absorbé devant votre écran, soudainement, vous avez trouvé le grand chef de votre organisation debout à deux ou trois mètres de vous et il vous a posé une question comme : “Sur quoi travaillez-vous en ce moment ?

On appelle cela le management par l’écoute et la rencontre. Cela semble très simple et n’exige aucune compétence spécifique. Pourtant, c’est très efficace et c’est l’une des meilleures techniques de motivation que vous puissiez utiliser. En tant que manager de projet, vous devez rester en contact avec les membres de l’équipe, vous devez comprendre leurs problèmes et les aider à les résoudre. Dans cet article,  nous trouvons quelques façons de commencer à pratiquer le MBWA. L’essayer c’est l’adopter et vous percevrez certainement la différence. Cet article s’adresse particulièrement aux managers de projet mais il peut aussi aider tous les managers à la pratique du MBWA.

Adoptez la réunion debout, le « stand-up meeting », sans forcément imposer une fréquence quotidienne

C’est un des thèmes principaux de Scrum, cependant, en pratiquant le MBWA, la réunion debout (« stand-up meeting ») n’a pas besoin d’être quotidienne. Ce peut être une simple réunion rapide pour faire le point avec l’équipe sur les problèmes, progrès, statuts, et ainsi de suite. La beauté des réunions debout est qu’elles sont plus spontanées et moins prévisibles. Vous pouvez dire à l’équipe: “Aujourd’hui faisons la réunion debout, nous discuterons ensemble du projet pendant 10 à 15 minutes”. Il n’est bien sûr pas nécessaire d’utiliser Scrum pour organiser une réunion debout. En fait, elle peut éliminer une partie de la lassitude vis-à-vis des réunions habituelles où trop de temps peut sembler gaspillé. Vous n’êtes pas coincé dans un certain formalisme pendant ce type de réunion, utilisez des paroles qui motivent et remerciez les membres de l’équipe pour chacun de leurs accomplissements.

Prenez-les sur le vif lorsqu’ils font quelque chose de bien

Livre en français sur Amazon

Un des aspect de la technique dite « The One Minute Manager » développée par Kenneth H. Blanchard est de surprendre les salariés quand ils font une bonne chose pour le projet, même petite, et les remercier de la faire. Si vous passez devant un membre de l’équipe qui fait quelque chose de bien, remerciez-le et exprimez votre satisfaction de le voir faire les bonnes choses Cela stimule toujours les autres membres de l’équipe à bien travailler et à améliorer leurs livrables du projet. Au final, ceci améliore l’organisation toute entière.

Présentez les membres peu visibles de l’équipe aux clients (et au management)

Il arrive souvent que vos clients et votre management ne soient pas conscients de toutes les personnes qui travaillent dans l’équipe projet. Ils peuvent par exemple interagir avec le leader de l’équipe, le product owner ou le Scrum Master, et à peine connaître les noms de certains développeurs. Lors de la première réunion avec les clients dans les locaux de l’équipe, organisez une visite des bureaux et présentez-leur tous les membres de l’équipe en expliquant leurs rôles et leurs responsabilités respectifs. Ceci est un réel élément de motivation.

Posez des questions informelles (le « Small Talk » anglo-saxon)

Ces questions ne devraient pas être liées au projet. Socialisez avec l’équipe et apprenez à mieux connaître leurs centres d’intérêt, passe-temps, famille, soucis, et ainsi de suite, vous pouvez utiliser les questions suivantes (remplacez les  mots en italiques par votre actualité):

  • Comment était votre week-end ?
  • Comment était votre trajet pour venir au bureau ? Combien de temps ce matin ?
  • Avez-vous vu le nouveau film « A star is Born » ou le derby « Milan AC contre Inter Milan » ou le dernier épisode de la série « Le bureau des légendes » ?
  • Avez-vous lu le dernier roman de Guillaume Musso ?
  • Avez-vous essayé la version bêta de Project2020 ?

Claironnez les bonnes nouvelles

Rien ne motive l’équipe autant que de bonnes nouvelles. Essayer d’utiliser les bonnes nouvelles (même petites) pour faire plaisir à l’équipe. Passez dans les bureaux et dites haut et fort “Mesdames, Messieurs, j’ai quelques bonnes nouvelles, NOUS …”. N’oubliez pas d’utiliser « NOUS » et abstenez-vous d’utiliser « JE ».

Récapitulons…

MBWA est une technique puissante à utiliser par le management, les directions, les managers de projets et programmes. Authenticité et proximité font partie des caractéristiques d’un bon manager. Le MBWA doit être nourri, appliqué savamment et pratiqué spontanément.

Cependant, si vous vous n’avez pas envie de l’utiliser, ne vous forcez pas, car mal appliqué, il peut avoir des effets inverses à ceux recherchés et démotiver les membres de l’équipe.

Vous devez le pratiquer de manière rapide, ne pas passer trop de temps à tourner autour d’eux et ne pas leur laisser penser que vous cherchez à contrôler ce qu’ils font !

CSP est partenaire de DantotsuPM

Équipes géographiquement distribuées

collaborer à travers le mondeBien sûr, toutes les équipes ne travaillent pas en un même lieu. Cependant, cette approche peut aussi être partiellement réalisée à travers les médias sociaux, réseau social d’entreprise, outils collaboratifs et messagerie instantanée.

Attention également à prendre en compte les différences culturelles.

Partagez votre propre expérience

Si vous utilisez le MBWA ou d’autres techniques qui marchent mieux pour vous, ou inversement si vous avez utilisé certaines techniques qui n’ont pas fonctionné, partagez vos expériences et laissez un commentaire !

Voici de nombreuses astuces pour des réunions de projet plus efficaces.

Commençons par un modèle d’ordre du jour de réunion d’avancement de projet.

How to Create a Project Status Meeting Agenda [Free Template]

http://projectbliss.net/project-status-meeting-agenda/ par Leigh Espy

Si vous managez des projets, on s’attendra à ce que vous meniez des réunions d’avancement de projet.

Vous souhaitez évidemment les diriger efficacement et bien utiliser le temps.

Vous voulez aussi que votre équipe ait confiance en vos capacités de leader.

Suivez ces indications  pour une réunion productive qui aide votre projet à aller de l’avant.

Le but de la réunion d’avancement de projet

Pourquoi cette réunion ? Quels objectifs souhaitez-vous atteindre ?

La réunion de projet est une occasion pour l’équipe de partager de l’information sur le projet et la progression, tant avec le chef de projet que les uns avec les autres.

Bien que les équipes puissent travailler dans des groupes séparés, il existe souvent des dépendances et des impacts transverses.

Pour cette raison, il est important pour chacun d’obtenir des nouvelles.

La réunion de projet fournit une occasion de partager l’information à travers toute l’équipe.

Les membres fournissent des mises à jour sur l’avancement des tâches en cours et perçoivent déjà les prochains défis, tâches, ou questions.

Par exemple, vous pouvez inclure les composants suivants dans votre projet : base de données, logiciel, interface utilisateur, sécurité, matériel et formation.

Chacun de ces domaines aura ses propres progrès et statut à partager. La réunion de projet n’est pas le seul moment où vous parlerez à chacun de ces domaines. Mais il est important d’avoir cette communication transverse dans l’équipe pour réduire les risques et avancer sereinement.

Il y a de meilleures chances que le projet reste sur les rails avec moins de surprises si tous sont réunis pour communiquer de temps en temps.

L’avancement de Projet : Que mettre dans l’ordre du jour ?

Incluez ces éléments importants dans votre réunion de projet.  Adaptez-les comme nécessaire mais commencez avec ceux-ci en mémoire.

  • Détails logistiques. Incluez la date de la réunion, la durée, l’emplacement et les participants
    • Assurez-vous que chacun ait l’information nécessaire.
    • Donnez de la visibilité si une personne clef est absente.
    • Fournit une liste des participants.
  • Introductions. Les introductions ne seront pas nécessaires si chacun se connait déjà. Mais si vous ajoutez un nouveau membre, ou avez un invité exceptionnel, faites les introductions au début.
  • Accomplissements. Si vous avez connu des événements marquants ou d’autres jalons importants depuis votre dernière réunion, prenez le temps de les reconnaître. Il est bon de célébrer les succès.
  • Prochains jalons.  Vous utiliserez les jalons de votre échéancier ou plan.  Les membres de l’équipe peuvent fournir l’avancement et pourcentage de complétude. Listez les jalons dans l’ordre du jour. Ainsi, les participants savent que l’on s’attend à ce qu’ils donnent une mise à jour d’avancement sur ceux-ci.
  • Prochains événements. Donnez la visibilité aux activités et événements dans le futur proche. D’autres peuvent avoir des idées et cette communication transverse aide l’équipe.
  • Les actions en cours. Vous n’aurez pas probablement le temps de résoudre toutes celles-ci, mais passez à travers la liste si vous avez le temps. Utilisez le format adopté par votre équipe, liste d’actions ou tableau, ou un outil de suivi. Incluez qui est responsable et la date de fin attendue.
  • Problèmes non résolus.  Fournissez une liste à part de l’ordre du jour, mais n’entrez pas en mode de résolution de problèmes sur chaque item. Passez-les brièvement en revue et identifiez qui doit être impliqué dans des discussions complémentaires. Programmez des réunions spécifiques pour celles-ci. Si nécessaire, laissez quelqu’un d’autre prendre l’initiative sur un problème. Déléguez la responsabilité ou permettez à quelqu’un de se porter volontaire.
  • Autres besoins spécifiques du projet / Nouvelles actions et nouveaux problèmes. Adressez-les comme nécessaire. Vous pouvez demander aux membres d’équipe s’ils ont autre chose à discuter qui n’ait pas déjà été couvert.
SMPP est Partenaire de DantotsuPM

==> Téléchargez votre Free Project Status Meeting Agenda template

Points Complémentaires

  • Assurez-vous que les participants sachent d’avance à quoi s’attendre en publiant l’ordre du jour à l’avance.
  • Bloquez le timing des sujets de  l’ordre du jour. Assurez-vous que vous utilisez le temps efficacement.
  • Identifiez qui mènera chaque partie de la discussion. Si vous avez un sujet sur lequel quelqu’un d’autre prendra l’initiative, indiquez leur nom. Il est très important de les prévenir l’avance en ayant une conversation quelques jours avant la réunion.

D’autres astuces pour des réunions de projet efficaces

Quelques points complémentaires à garder à l’esprit :

  • Le Lundi matin n’est pas un bon moment pour avoir vos réunions de statut. Les membres d’équipe ne seront pas comme préparés pour discuter le statut.
  • Le Vendredi après-midi non plus  (j’ai appris tôt dans ma carrière de le fronce les sourcils autour de la table de conférence).
  • Très tôt le matin ou tard en fin de journée ne sont pas non plus des horaires recommandés.
  • Le milieu de la semaine fonctionne bien et donne le temps de membres d’équipe pour envelopper n’importe quels articles en suspens et est commencé sur ceux identifiés à la réunion. 15h00 semble être le moment le plus favorable si vous êtes sur un même fuseau horaire.

 

Janvier 2019 : Les événements et rencontres sur le management de projet

Voici tous les événements en management de projet que je vous recommande en ce mois de Janvier 2019.

Tous sont liés au management de projet, gestion du changement ou leadership et pourront à ce titre vous rapporter des PDUs si vous êtes certifiés du PMI.

Mardi 8 – PMI Webinar – Conflict Resolution  (1 PDU)

Manage conflict in a structured way, apply principled negotiations effectively to focus on winning a resolution. Learn to identify their preferred style in influencing others and managing conflict and understand additional strategies that you may need to use to successfully resolve the conflict situation.

Mercredi 9 – PMI Webinar – Backlog / Story Grooming (1 PDU)

Attendees will learn how to work the process to achieve fine-grained requirements that are ready just in time. The key to success is leveraging tools and techniques as well as the expertise of your team to refine requirements iteratively.

CertYou est partenaire de DantotsuPM

Mercredi 9 – APMG – London – New Habits That Last

Organisational and Personal Change Mastered : A new year often also signals the start of a new you – a new focus and desire to change long established habits or practices that maybe restricting your health, wealth and general fortune. But how do you stay the course when on average over 50% of new years resolutions are broken within the first fortnight of the new year. What can we learn about the steps to mentally prepare ourselves for forming new habits and how can we extend them to organisational change.

Jeudi 10 – PMI – Luxembourg – Introducing SAFe 4.6 for Lean Enterprises and General assembly

Scaled Agile Framework web site

Lundi 14 – PMI – Montréal – Gestion organisationnelle – Encore Agile… pourquoi pas!

La mise en place des concepts Agile dans les organisations est loin d’être une nouveauté. Plusieurs vagues ont eu lieu jusqu’à présent s’appuyant sur diverses méthodologies, pratiques, buzzword, etc. Le Mouvement Desjardins, comme plusieurs organisations, veut profiter des avantages que devrait apporter une transformation vers l’Agilité et elle met les efforts nécessaires pour y parvenir.

Mardi 15 – PMI Morocco – Casablanca – Mise en place de projets agiles Big Data dans un contexte bancaire innovant

issam el alaouiL’analyse de donnée est un domaine particulier où les standards classiques de la gestion de projets ne s’appliquent pas toujours. L’agilité étant une clé de ce type de projet, il faut imaginer des moyens souples et flexibles pour mener à bien un projet de Big Data / datascience tout en gardant le plus possible des contraintes de planning et de faisabilité.

Mardi 15 – QRP – Luxembourg – PRINCE2 Tailoring: “PRINCE2 on A4” and PRINCE2 for complex projects

Tailoring can be applied to processes, themes, roles, management products and terminology: tailoring is concerned with the appropriate use of PRINCE2 in any given situation. This 1 hour workshop will show you how to apply PRINCE2 for very simple projects (“PRINCE2 on A4”) and for bigger projects that will require a more complex PRINCE2 tailoring.

QRP International est Partenaire de DantotsuPM

Mardi 15 – PMI – Montpellier – PM Café (1PDU)

Nous sommes une communauté de chefs de projets de sociétés diverses et nous nous retrouvons régulièrement pour améliorer nos pratiques lors de conférences et de cercles de discussion. Nous souhaitons continuer à créer du lien entre nous, à échanger, à réseauter, à apprendre des autres. Bref à faire vivre et grandir la communauté des chefs de projets de Montpellier.

Mardi 15 – PMI – Paris Saclay – La naturopathie au service des managers de projets (1PDU)

Une session animée par Marie Ros-Guézet

La naturopathie est un art vivre dans le respect de la physiologie de son organisme, pour être en bonne santé, éloigner le risque de pathologies graves et ainsi se sentir bien tout au long de sa vie. Les postes de managers de projet, de cadres, de managers… peuvent vous amener à vivre des moments de pression, parfois sur la durée, et avec des difficultés à trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Cette conférence vous apportera quelques clés de compréhension des besoins de votre organisme, des informations pour vous permettre de détecter des moments à risques et des conseils pour y faire face.

Mardi 15 – ScrumPulse – Webinar – Ask A Professional Scrum Trainer – Martijn van Asseldonk

Some examples of topics you may think of asking:
– How can I resolve conflicts within the Scrum Team or organization?
– How could I help Scrum Team members to broaden their skills sets?
– How shall we deal with dependencies and remove impediments?

CertYou est partenaire de DantotsuPM

Mardi 15 – SMP – Lausanne – Retour sur une migration « Business Agile »

Il y a 5 ans, Nagra/Kudelski a décidé de migrer son système de télévision à péage vers le monde connecté comme Netflix.

Après 6 mois de travail acharné et inutile de planification et de budget, le management a décidé d’appliquer le ‘’Business Agile’’. Au lieu de demander des garanties aux projets et aux équipes avant de commencer à travailler, le management garantit les moyens et fait confiance aux équipes pour livrer de la valeur à un business émergeant et mouvant.

Jeudi 17 – PMI – Webinar – How to Facilitate Productive Planning Meetings (1PDU)

Why is planning for your project so important and similarly, how to plan for a high-quality meeting ?

How do you prepare for and facilitate the project kickoff meeting ?

What are the impacts of culture on team dynamics ?

Jeudi 17 – PMI – Lyon – un futur modèle de management par le sens ? (1,5 PDU)

Livre sur Amazon

Dans un monde toujours plus complexe et changeant, une (r)évolution des modes de management est aujourd’hui nécessaire pour une transformation par le sens. L’élément humain reste le facteur clé de succès de tout projet. Le chef de projet est-il alors devenu un coach et un Team Builder ?

Plusieurs outils pratiques et opérationnels de management et de coaching inspirés des travaux de Vincent Lenhardt, seront présentés et nous nous interrogerons sur la place de modèle du Project Management dans cette (r)évolution.

CSP est partenaire de DantotsuPM

Jeudi 17 – PMI – Versailles – Coopération et rivalité dans les projets : les leçons de Game of Thrones (2 PDUs)

une ressource mal alignée peut sévèrement impacter les résultats de toute l’équipe

Pour parvenir à transformer une organisation, il faut cesser de croire que tout le monde est aligné !

Il est nécessaire d’accepter les divergences pour mieux les dépasser.

Les Lannester et les Stark, dans la série Game of Thrones, en fournissent une bonne illustration.

Vendredi 18 – PMI – Webinar – The Agile Enterprise: From Agile Teams to Agile Organization (1 PDU)

This webinar looks at Agility at the Enterprise level from a Project Manager perspective, explaining the difference between the new Agile Enterprise (a top down Agile approach) and Enterprise Agile (the bottom up Agile transformation) that is scaling popular Agile frameworks from team level to organisation level.

SMPP est Partenaire de DantotsuPM

Mardi 22 – PMI – Zurich – Leadership Tai Chi

The Co-Active Leadership Model offers five different dimensions, or five different ways to lead: Leader Within, Leader in Front, Leader Behind, Leader Beside, and Leader in the Field. Every leader can potentially operate from all five dimensions at different times, shifting from one to the other depending on their leadership style and the needs of the moment.

Mercredi 23 – IIBA – Paris – 1er Hackathon de la Business Analyse en France

inscriptions en ligne

Le métier de business analyste est un métier transverse, au cœur de l’entreprise et des nouvelles technologies, en éternel mouvement, demandant de repenser les solutions constamment. Devenir un business analyste requiert un large panel de compétences, qu’elles soient techniques, comportementales, technologiques et une capacité affutée à maitriser les enjeux métier.

Vendredi  – PMI Sénégal – Dakar – La problématique du financement de projets (2 PDUs)

Obtenir un financement approprié est une étape cruciale pour garantir la réussite de vos projets professionnels et personnels. Le PMI Sénégal a le plaisir de vous informer qu’il organise une table ronde animée par des panélistes reconnus dans leur domaine d’expertise qui vous permettra d’obtenir des réponses concrètes à vos interrogations et de nouer des contacts utiles.

Lundi 28 – PMI – Webinar – Beyond the Triangle: Delivering Value in an Agile World (1 PDU)

Two practices can position a project to deliver value: Design Thinking and Benefits Mapping. A large scale study to compare predictive and agile methodologies found that combining predictive and agile practices into a hybrid approach can produce good outcomes.

Mardi 29 – ScrumPulse – Webinar – Evidence-Based Management (EBM) to Measure Value

Get the guide

Net Health, a healthcare software company, had been practicing Scrum for several years and more recently has scaled Scrum in their organization using the Nexus framework. As they continued using Nexus, they started to face some challenges related to how they were measuring the value they were delivering, including:

  • A desire to increase value, but a lack of clarity on what value meant for them as an organization
  • Not being able to improve what they couldn’t measure and from an evidence-based standpoint
  • Lack of understanding of what it meant to be agile by management and leadership
  • Uncertainty on the progress they have been making since adopting Scrum and agile practices

How did they manage these ?

CertYou est partenaire de DantotsuPM

Mardi 29 – PMI – Paris – Restitution Livre Blanc « PMBoK® et cycles de vie » (2 PDUs)

Version française sur Amazon

Une simple interrogation est à l’origine de ce livre blanc : Les groupes de processus décrits dans le PMBoK® Guide sont-ils suffisamment universels pour gérer n’importe quel projet ?

Autrement dit, comment se fait-il que des entreprises aient décidé de consacrer des efforts pour construire des cycles de vie détaillés qui leur conviennent davantage ?

Mercredi 30 – PMI – Webinar –Killer Requirements Generation Using Design Sprints (1PDU)

Lire les détails sur wikipedia

Design Sprint methods can be used to help project managers and teams at-large ensure alignment between current problem/challenge, scope of work and requirements for the project overall.

In many cases their is a direct link between scope and requirements, hence requirement definition impacts project scope.

Every project benefits by having a well defined project scope that helps define boundaries for the project, the primary outcome/goal/deliverable to be achieved and success metrics (what does « done » look like »)

Mercredi 30 – Webinar – Applying Gemba Kaizen and CI Principles in Non-Kaizen Enterprises (1 PDU)

Livre sur Amazon

While this presentation is not in any way meant to be a thorough discussion or analysis of Gemba Kaizen, it touches on how to apply specific Kaizen techniques and processes towards ANY project, and more importantly how to have a Kaizen mindset to improve policies, processes, and morale while, or through, the act of reducing waste (Muda).

PMI and PMBoK are registered marks of Project Management Institute, Inc.

Jeudi 31 – PMI Lebanon – Beirut- Applying Emotional Intelligence Concepts in a Project Environment

pmi lebanon monthly talksThe PMI Lebanon Chapter is glad to announce that Rami Aoun is the speaker for this month and will be delivering an hands on workshop about « Applying Emotional Intelligence Concepts in a Project Environment – Dealing with Different Behavioral Types ». The session will also include assessments and exercises of self awareness and discovery which are powerful tools of self mastery.

Centre de contrôle : règles 80 à 91 des 100 pour les managers de projet de la NASA: Clients, décisions, éthique et collaboration

Voici les règles sur Clients, Décisions, Éthique et Collaboration.

Règles précédentes:

Le Client

La règle #80 : Souvenez-vous de qui est le client et de quels sont ses objectifs (c’est-à-dire, vérifiez avec lui avant de changer quoi que ce soit de significatif).

Instructions de Management de la NASA

La règle #81 : Les Instructions de Management de la NASA ont été écrites par un autre employé de la NASA comme vous; donc, challengez-les si elles n’ont aucun sens. Il est possible qu’un autre employé de NASA les réécrive ou vous en dispense.

Processus décisionnel

La règle #82 : De mauvaises décisions prises tôt peuvent être récupérées. De bonnes décisions prises tard ne peuvent les corriger.

La règle #83 : Parfois la meilleure chose à faire est rien. C’est aussi de temps en temps la meilleure aide que vous pouvez donner. Juste écouter est tout ce qui est nécessaire dans de nombreuses occasions. Vous pouvez être le chef, mais si vous devez constamment résoudre les problèmes de quelqu’un d’autre, vous travaillez pour lui.

La règle #84 : Ne prenez jamais une décision sur une représentation graphique. Regardez le vrai matériel ou quelle information tangible est disponible comme des maquettes. Trop de temps est gaspillé par les gens essayant de réparer un dessin dont la fonction est d’expliquer le principe.

Éthique Professionnelle et Intégrité

La règle #85 : L’intégrité signifie que vos équipes ont confiance en vous.

aveugleLa règle #86 : Dans la frénésie de réaliser des choses, il est toujours important de se souvenir de pour qui vous travaillez. Tenir le boss à l’écart vous desservira sur le long terme.

Management de projet et Collaboration

La règle #87 : Les projets exigent que la collaboration d’équipe réussisse. Souvenez-vous, la plupart des équipes ont un entraîneur et pas un patron, mais l’entraîneur doit toujours décider de certaines phases de jeu.

La règle #88 : Ne supposez jamais que quelqu’un sait quelque chose ou a fait quelque chose à moins que vous ne leur ayez demandé; même l’évidence est oubliée ou ignorée occasionnellement, particulièrement dans une activité très stressante.

La règle #89 : Celui qui a dit que les mendiants ne peuvent pas faire les difficiles ne comprend pas le management de projet. Même si souvent il vaut mieux faire confiance à sa chance qu’obtenir un faible support.

La règle #90 : Un puzzle est difficile à résoudre avec juste une pièce. Alors, ne soyez pas étonné si des membres d’équipe privés d’informations arrivent à une conclusion erronée.

La règle #91 : Souvenez-vous, le Président, le Congrès, le quartier Général de la NASA, le management senior et vos clients ont tous des jobs à faire. Tout ce que vous avez à faire est de tous les garder heureux.

Méta Projets Management est partenaire de DantotsuPM

Liste complète en anglais sur Geekboss par Matthieu Stibbe

« Des projets traditionnels aux projets NON traditionnels » par Harold Kerzner, Senior Executive Director for Project Management, IIL

Il est certain qu’il y a une croissance dans l’utilisation de projets non traditionnels et des processus de management de projet qui les accompagnent.

From Traditional to Non-Traditional Projects- https://blog.iil.com/from-traditional-to-non-traditional-projects/ par Harold Kerzner, Ph. D. | Senior Executive Director for Project Management, IIL

Pendant presque quatre décennies, les entreprises au plan mondial ont cherché à créer une méthodologie spécifique qui pourrait être utilisée pour gérer tous leurs projets. Une méthodologie spécifique était une nécessité pour la direction qui était peu disposée à abandonner l’approche “ordonner et contrôler” envers la communauté de management de projet. Des méthodologies ont été conçues pour que la direction puisse conserver un certain degré de standardisation et de contrôle du sommet jusqu’en bas de la hiérarchie. On ne permettait pas à ces équipes de projet de prendre des décisions qui étaient réservées pour les niveaux plus élevés de management. Les cadres exécutifs, le marketing et les commerciaux craignaient le pouvoir et l’autorité que les managers de projet pourraient acquérir.

Les managers de projet actuels ne comprennent pas le degré de défiance que certains d’entre nous ont dû endurer en tant que managers de projet pendant toutes ces années. À ce moment-là, si le choix en avait été laissé aux responsables chez les sous-traitants, les managers de projet n’existeraient pas et tous les projets seraient dirigés par le management fonctionnel, le marketing ou les ventes. Mais les clients et les parties prenantes ont préféré parler directement aux managers de projet (plutôt que de communiquer seulement avec les commerciaux et le marketing) et ont encouragé les sous-traitants à reconnaître le besoin de créer des positions de management de projet.

La croissance des projets non traditionnels

Des méthodologies spécifiques ont fourni aux dirigeants le contrôle qu’ils désiraient, mais il y avait quelques risques. Les cadres exécutifs ont essayé de mettre en application la croyance qu’une méthodologie spécifique était la solution à leurs soucis de management de projet et que « la même méthodologie pour tout » fonctionnait. Ce qui signifiait que chaque projet dans la société devait obligatoirement utiliser la même approche spécifique. Malheureusement, le management sénior a bientôt commencé à se rendre compte que tous les projets ne peuvent pas utiliser une méthodologie « taille unique ». Des projets opérationnels ou traditionnels peuvent être capables de suivre une méthodologie spécifique, mais les projets stratégiques et autres projets non traditionnels devraient être managés différemment.

L’approche que les sociétés ont alors adopté était d’avoir des projets stratégiques et non traditionnels managés par les managers fonctionnels auxquels elles ont alors donné beaucoup de liberté sur comment manager les projets. Les dirigeants ont fait davantage confiance aux managers fonctionnels et les managers de projet n’ont alors plus été perçus comme une menace pour eux.

Au changement de siècle, le nombre de projets non traditionnels augmentait. Plus de confiance était placée entre les mains des managers de projet et des entreprises ont commencé à reconnaître que l’approche « taille unique » devaient être modifiée ou remplacée par des méthodologies ou des structures flexibles, comme Agile ou Scrum, ce qui a redonné plus de liberté et d’autorité aux managers de projet.

L’impact de l’augmentation des projets non traditionnels

Dans certaines sociétés, le nombre de projets non traditionnels était peut-être deux fois plus importants que celui des projets traditionnels comme on peut l’observer au centre du schéma ci-dessous. Comme le besoin de davantage de flexibilité se confirmait dans le management de projet, des changements ont commencé à apparaître dans la façon dont certains des processus traditionnels étaient utilisés.

Les changements dans notre vue des Processus de Management de projet

L’Hexagone de l’excellence

L’hexagone de l’excellence identifie certains des changements que les entreprises ont mis en place comme elles commençaient à utiliser le management de projet sur les projets non traditionnels :

  • Processus Intégrés : On attendait maintenant des managers de projet qu’ils prennent des décisions business aussi bien que les traditionnelles décisions techniques ou projet. Aussi, les processus commerciaux ont été alors intégrés avec les processus de management de projet dans des approches flexibles de management de projet.
  • Culture : Le management de projet a été reconnu comme les processus qui peuvent et vont affecter la société toute entière plutôt que seulement des secteurs fonctionnels spécifiques. Ainsi, une culture de management de projet qui s’appuie sur une coopération concernant l’ensemble de l’entreprise doit être développée et mise en application par la direction.
  • Support du management : L’appui du management est essentiel. Les membres de la direction doivent se rendre compte qu’il leur faut activement fonctionner comme des sponsors de projet et participer aux comités de direction. Ils doivent aussi se rendre compte que la gouvernance de projet n’est pas la même que la gouvernance fonctionnelle et doivent se montrer désireux de comprendre et accepter les nouveaux niveaux d’autorité, de responsabilité et de processus décisionnel.
  • Formation et éducation : Ne former que les chefs de projet ne marche plus. Si une culture de management de projet à la taille de l’entreprise doit être créée, il est possible que toute l’organisation doive recevoir un peu de formation.
  • Management de projet informel : Une partie de la formation doit promouvoir les pratiques informelles de management de projet qui sont basées sur des gens qui travaillent ensemble sans avoir à compter sur l’utilisation de rapports hiérarchiques. Les titres et les niveaux d’autorité ne devraient pas être critiques au travail des équipes projet.
  • Excellence comportementale : Les formations sur le management des personnes vont se développer. Plutôt que de se concentrer sur les théories comportementales traditionnelles, le focus sera mis sur la communication, la coopération, la collaboration et la confiance, la confiance étant peut-être l’item le plus important.

Capturer les meilleures pratiques

Pendant des décennies, nous avons compté entièrement sur le recueil des meilleures pratiques mais seulement celles liées au management de projet. Aujourd’hui, nous croyons que, si vous managez un projet, vous managez une partie du business et on attend de vous des décisions business aussi bien que des décisions de projet. Donc, nous capturons maintenant les meilleures pratiques dans tous les secteurs du business plutôt que juste dans le management de projet. Ce que nous découvrons est que nous devenons maintenant une partie d’un entrepôt d’informations plutôt qu’une bibliothèque de meilleures pratiques. Comme vu dans ce schéma, nous développons maintenant un processus structuré par lequel on peut découvrir toutes sortes de meilleures pratiques.

Modèles de maturité en management de projet

Des modèles de maturité de management de projet typiques, comme indiqués dans le schéma s’appliquent toujours, mais de nouveaux modèles entrent en scène.

Le Niveau 3 peut être remplacé des méthodologies flexibles plutôt qu’une approche spécifique. On s’attend à ce que le Niveau 4 croissent significativement comme les entreprises se rendent compte que se « benchmarker » / évaluer leur performance par rapport aux sociétés qui sont des leaders mondiaux dans le management de projet peut donner de meilleurs résultats que se comparer uniquement aux sociétés de leur propre industrie. Au Niveau 5, les sociétés démontrent un plus fort empressement à mettre en œuvre des changements qui vont dans l’intérêt supérieur de l’entreprise plutôt que s’inquiéter de leur propre pouvoir et autorité.

PMOs en réseau

Les sociétés reconnaissent le besoin de PMOs depuis plus de trois décennies. Cependant, il y avait des luttes de pouvoir significatives sur quel exécutif conserverait le contrôle du PMO. Il y avait une croyance que “l’information est le pouvoir” et que tout cadre qui contrôlerait le PMO deviendrait plus puissant que ses collègues.

Comme les projets non traditionnels se sont multipliés, il y avait un besoin évident de multiples PMOs. La situation devint plus complexe quand les sociétés commencèrent à s’étendre géographiquement et reconnurent le besoin de PMOs géographiquement distribués. Mais certains cadres exécutifs se sentaient toujours menacés par le concept de PMO et optaient pour la création de PMOs « maître » et « affilié ». Aujourd’hui, ce concept semble avoir reculé comme les entreprises ont reconnu l’importance de mettre en réseau leurs PMOs comme indiqué dans le schéma.

Le changement arrive et il améliorera encore le management de projet

Dr Harold Kerzner

Il y a bien plus d’informations que nous ne pouvions en discuter qui sont liées à chaque composant du schéma d’ensemble et qui résultent de la croissance des projets non traditionnels. Mais il apparaît évident que ce changement arrive et semble être en faveur d’améliorations pour la communauté du management de projet. Où le management de projet nous emmènera, nous ne le savons pas. Mais il est certain qu’il y a une croissance dans l’utilisation de projets non traditionnels et des processus de management de projet qui les accompagnent.

 

quelques leçons à puiser dans l’Aïkido pour améliorer nos performances lors de présentations en public

les leçons du monde de l’Aïkido selon Garr Reynolds

Ma référence pour préparer des présentations mémorables (sur Amazon)

Garr Reynolds a révolutionné ma manière de préparer et de donner des présentations en public. Si j’en juge par les commentaires de mes collègues et amis et des personnes assistant à ces présentations, il m’a permis de rendre mes interventions plus dynamiques, inspirantes et mémorables. Je ne saurai donc que vous recommander son livre présentationzen.

Dans ce billet, il nous propose quelques leçons à puiser dans l’Aïkido pour améliorer nos performances lors de présentations interactives où il arrive souvent que le présentateur soit challengé par des membres de l’auditoire.

À un certain point dans une présentation future vous pouvez rencontrer des questions difficiles ou même un membre de l’auditoire hostile plus intéressé par vous faire paraître idiot ou vous faire dérailler pendant votre conversation que de rechercher la vérité. Cela arrive. Même si un membre de l’auditoire veut vraiment assumer le rôle « d’adversaire », votre irritation ou toute expression de colère ne donnera certainement rien de bon, ni pour vous, ni pour le de votre auditoire (dont 98 % pourraient soutenir vos idées). L’art martial japonais moderne d’Aïkido (合気道) est porteur de nombreuses leçons sur comment nous comporter efficacement dans des situations quotidiennes de challenge, y compris comment répondre à des questions et personnes difficiles. L’aïkido signifie « la voie d’harmonie spirituelle » et a été établi dans les années 1920 par Morihei Ueshiba. L’aïkido est pratiqué dans un dojo mais il nous offre aussi des applications d’harmonie et de paix dans la vie quotidienne qui s’étendent bien au-delà du tatami. L’aïkido est une réponse efficace au conflit ainsi qu’une approche envers la vie et un mode de vie qui cherche à promouvoir des solutions harmonieuses.

La non-résistance, l’harmonie et l’assertivité

Ueshiba-sensei, aussi appelé O-sensei (le grand enseignant), n’était pas un homme imposant par sa taille, mais ses compétences d’artiste des arts martiaux étaient réputées pour être inégalées. Et comme indiqué par John Steven dans Budo Secrets, Ueshiba était aussi un philosophe et un homme très spirituel qui a passé beaucoup de temps à parler avec ses étudiants des significations plus profondes reflétées dans l’Aïkido. « L’univers nous apprend toujours l’Aïkido, même si nous échouons à le percevoir » a dit Ueshiba. O-sensei pensait que l’univers est notre plus grand enseignant et notre plus grand ami. L’aïkido est non violent et souligne le concept d’utiliser plutôt que s’opposer à la force d’une autre personne ou d’une situation. « La voie du Guerrier n’est pas de tuer et de détruire, mais de favoriser la vie, de continuellement créer. » Dans l’Aïkido on n’attaque pas.  « Si vous voulez frapper d’abord pour gagner l’avantage sur quelqu’un, c’est la preuve que votre formation est insuffisante »  a dit O-sensei. Cependant, on ne s’enfuit pas ni ne se recroqueville devant l’attaque. L’aïkido n’est pas passif. Plutôt, l’Aikidoka laisse l’autre attaquer et utilise l’agressivité ou l’énergie de l’attaquant contre lui. De cette façon on peut défaire un adversaire par la non-résistance en démultipliant la force de l’autre plutôt qu’en utilisant sa propre force brutale pour résister.

Voici 7 leçons pratiques de l’esprit de l’Aïkido que nous pouvons appliquer à la communication en général et en particulier pour gérer un membre d’auditoire agressif.

1 – Ici et Maintenant.

Dans Aikido, Harmony, and the Business of Living (Zanshin Press), Richard Moon appelle la pratique d’être entièrement présent et entièrement conscient « Ressentez Où Vous Êtes ». Si vous devez vraiment écouter, pour engager et entrer en empathie avec quelqu’un qui vous défie, alors vous devez vous-même être complètement conscient de votre situation et conscient de leur situation et de tous les signaux faibles. Celui qui est entièrement dans le présent ne peut pas être pris par surprise. « L’action de ressentir où vous êtes » dit Moon « affine la conscience en attention. » Chaque personne dans votre auditoire mérite votre pleine attention. Il y a de l’énergie en votre présence, c’est-à-dire quand vous êtes totalement présent.

2 – La taille n’importe pas.

L’aïkido n’est pas de la force brutale. Un aïkidoka qualifié peut neutraliser un adversaire beaucoup plus grand, non pas en s’opposant à sa force, mais en s’intégrant à l’énergie de l’adversaire et le guidant, le contrôlant. Vous n’avez pas besoin de vous sentir intimidé par le fait que d’autres peuvent préjuger de vous ou supposer que vous êtes dans une position plus faible. Peut-être êtes-vous nouveau ou jeune ou un étranger, mais ces choses n’importent pas. Ce qui importe est que vous êtes préparé, totalement prêt et écoutez pleinement (avec vos oreilles et aussi vos yeux et votre cœur).

3 – Rechercher l’harmonie.

Ki (気) peut être traduit par « la force de vie » ou « la force vitale » ou plus communément par « l’esprit » ou « l’énergie ». C’est l’énergie vivante qui coule en toutes choses. L’aïkido apprend à l’étudiant comment être en harmonie avec l’esprit/énergie de l’univers et comment utiliser cette énergie de vie plutôt qu’y résister. Dans l’Aïkido, la force et l’énergie ne concernent pas la force du corps, qui est limitée, mais la puissance du ki, qui est illimitée. « Nous ne pouvons pas contrôler le ki mais nous pouvons créer la situation idéale en nous pour que le ki fonctionne, » dit le dernier Maître d’Aïkido Kensho Furuya. L’attention appropriée, le calme, la présence, aussi bien que la relaxation dans le mouvement peut aider à créer la situation idéale dans laquelle cette énergie peut couler.

4 – Ne pas se mettre sur la défensive.

Si un membre de l’auditoire est agressif ou même hostile envers vous, ne réagissez pas en retour par de l’hostilité. Cette sorte de résistance ne marche jamais. Quand vous permettez au stress sous forme de sentiments liés à la défensive comme l’irritation, la crainte, l’impatience et colère, votre pensée devient brumeuse et vos actions – dont les paroles – peuvent devenir impulsives et idiotes. Rappelez-vous que nous ne sommes pas concernés par la victoire ou la défaite, seulement par « la vraie nature de choses ». Pendant une session de questions-réponses ou dans la discussion, nous sommes intéressés par la vérité de même que peut l’être la personne nous posant des questions difficiles. Si nous nous présentons vraiment à nu avec honnêteté, intégrité et bonne intention, nous n’avons pas besoin de craindre d’être exposés puisque nous n’avons rien à cacher. Nous aspirons non pas à dominer les gens et les situations, mais pensons davantage en termes de collaboration. En restant calme nous pouvons donner des réponses mesurées au lieu de réactions émotionnelles.  « Le caractère impulsif et l’obstination font place à la patience et la compréhension » dit Richard Moon, quand nous restons calmes, concentrés et focalisés.

5 – Rester équilibré.

Une respiration appropriée est une façon cruciale de créer la situation idéale pour que notre ki puisse s’écouler. Pratiquez une bonne respiration à tout moment, mais particulièrement si vos émotions essayent d’intervenir quand vous ressentez une attaque. Prenez conscience de votre centre. Le Kikai tanden est le centre de votre corps qui se trouve dans votre ventre environ trois doigts au-dessous de votre nombril. Ce centre est votre boussole intérieure. Vous devez maintenir la bonne position dans laquelle vous êtes bien équilibré physiquement et mentalement. Quand vous traitez une question difficile, il ne faudrait pas pencher de côté ou avoir plus de poids sur un pied que sur l’autre. Ce déséquilibre peut vous faire vous sentir (et paraître) plus faible à un certain niveau, bien que vous puissiez ne pas en être conscient. Quand vous respirez, imaginez que votre souffle est centré dans le kikai tanden. Respirer de ce centre est une technique commune à de nombreuses formes de méditation.

6 – Ne pas considérer les autres comme l’ennemi.

Ceux qui peuvent nous défier ne sont pas l’ennemi. Le seul ennemi réel est à l’intérieur de nous. O-sensei a dit « je ne sais pas comment vaincre les autres. Je sais seulement comment gagner sur moi-même ». Évidemment, O-sensei a contrecarré toutes les attaques, mais cet état de préparation a été rendu possible par une formation constante et savoir que les ennemis réels sont la crainte, le fait de douter de soi-même, la colère, la confusion et la jalousie et d’autres émotions à l’intérieur de nous qui peuvent déranger le flux de ki. La chose importante est de se rappeler qu’ils ne sont jamais l’ennemi. Pensez au lieu de cela en termes de bien-être mutuel et d’avantage. Un principe clef des arts martiaux est le respect mutuel entre adversaires. Dans l’Aïkido vous pouvez neutraliser ou faire dévier une attaque en vous servant de l’énergie de l’autre sans causer de mal à l’adversaire. Si vous pensez à votre échange comme un combat alors vous résistez. Le combat, c’est résister et produire encore plus de conflits qui gaspillent l’énergie et sont en fin de compte stérile. Le combat avec l’autre ne change pas l’avis ou les cœurs. Dans le mode des affaires comme dans la vie, essayer de faire passer l’autre pour un idiot ou s’engager dans des attaques ad hominem (contre la personne) est ignoble, imprudent et le contre-productif.

7 – Aller avec le flux.

Cela peut vous sembler être une expression dépassée des hippies des années 60, mais c’est en réalité très utile en pratique. « Aller avec le flux » ne signifie pas être passif bien au contraire. Aller avec le flux provient d’une position de conscience totale et de compréhension de comment les choses sont dans la réalité. Rappelez-vous, l’univers et la nature sont nos plus grandes sources d’enseignement. Comme l’énergie d’une source, par exemple, qui coule à travers la forêt et qui a créé son chemin autour des innombrables roches et obstacles naturels. Ou bien, observez comment le bambou dans cette même forêt plie sous le vent mais ne rompt jamais. Quand vous restez calme et en harmonie avec votre propre état personnel et votre environnement, votre énergie naturelle peut couler sans à-coup, mais si vous résistez et repoussez depuis une zone de stress et de colère, votre énergie crée une discordance menant à de mauvais résultats pour tous ceux concernés.

Il peut y avoir des moments, particulièrement pendant une session questions-réponses, ou la ligne de questionnement peut sembler particulièrement contestataire voire même hostile. Mais il n’y a aucune raison de se sentir intimidé. La seule personne qui peut vous déséquilibrer est vous-même.

Nous ne pouvons pas contrôler comment les gens pensent ou se comportent, mais le seul ennemi réel est à l’intérieur de nous et cela nous pouvons le contrôler. La façon dont nous répondons à une situation difficile dépend entièrement de nous.

 

Rencontres sur le Management de Projets – 26 au 30 Novembre

Témoignage Scrum d’un professionnel, visite du Cirque du Soleil, mieux comprendre les dynamiques d’équipe, Gestion se projet collaborative avec PMI France et Microsoft, risk management in Monaco.

Mardi 27

Venez découvrir, dans une ambiance conviviale à l’aide d’exemples ludiques, une méthode (Advanced Systematic Inventive Thinking) qui prône que les solutions simples sont les plus efficaces et que l’innovation est à la portée de tous.

  • Webinar – ScrumPulse – Ask a Professional Scrum Trainer – Simon Bourk, Canada

Scrum itself is a simple framework for effective team collaboration on complex products. While it is lightweight and simple to understand, it is difficult to master. As a part of the new Scrum.org Ask a Professional Scrum Trainer series, we will feature a new Professional Scrum Trainer (PST) each month to answer your most pressing questions regarding the challenges and situations your Scrum Teams are facing.

CertYou est partenaire de DantotsuPM
Visit the web site

Don’t miss this once a year chance to explore opportunities to give back in your community with your practitioner skills. We’ll unlock no-cost resources, webinars, blog posts, and articles around this important theme, and open the floor for discussion about how to get involved and – more importantly – why it matters.  The day of the open house, we also invite you to download our program guide to receive a unique one-day-only ProjectManagement.com Open House digital badge on November 27th.

Mercredi 28

Le siège social international du Cirque du Soleil, situé à Montréal, se veut l’unique laboratoire de création où convergent les esprits créatifs, artisans, experts en divers domaines et artistes de partout et de tous les horizons pour collaborer à des projets créatifs. Le PMI-Montréal est heureux de vous convier à une visite guidée sur l’arrière-scène de cette entreprise créative et qui portera particulièrement sur la découverte des coulisses des ateliers de costume. La visite sera suivie d’une présentation sur la gestion de projet créative et opérationnel et d’une session de partage et d’échanges sur les bonnes pratiques de la gestion de projet. Gestionnaires de projets juniors et intermédiaires, on veut vous entendre !

Running a project can sometimes be a thankless task. It is not unusual to spend months feeling under assault from all sides! The purpose of the Luxembourg PM Mentoring ‘Campfire’ is to create a space and opportunity where PMs can come together to share and learn from each other’s project concerns and experiences, and practice coaching skills with fellow PMs.

Jeudi 29

rise of cybercrime

Mastering uncertainty through the prism of two components “impact” and “probability of occurrence” is the role of risk management. In an ever rapidly changing world, forecasts need to factor in tomorrow’s risks, be they geopolitical (e.g. a trade war between China and USA), environmental (e.g. new sets of regulation echoing public expectations) or technological (e.g.: rise of cybercrime). You will learn the fundamentals of risk management, the different types of risks and be presented with a risk map deliverable. We will also delve into how the Project Management Office (PMO) and risk management are interconnected.

ArtificialFictionBrainCette conférence décrit les techniques actuelles utilisées dans les applications d’intelligence artificielle, notamment la recherche, les réseaux de neurones artificiels et l’apprentissage en profondeur, la représentation des connaissances et le raisonnement automatisé, l’apprentissage automatique ; et algorithmes génétiques. Des exemples seront donnés pour illustrer quand et où ces techniques ont un sens et comment elles sont appliquées. Nous aborderons plus en détail certaines des questions éthiques soulevées par ces systèmes utilisant l’intelligence artificielle, notamment les biais et la machine éthique.

This session focuses on exploring personality in project teams. Throughout the session we will work together to increase your understanding of personality type by learning about the Myers-Briggs® framework and developing a greater self-awareness and awareness of others. We will also identify ways to use personality differences constructively to improve team performance and communication.

Qu’il s’agisse d’orchestrer des tâches simples ou de gérer des portefeuilles complexes, de collaborer avec des équipes distribuées à travers le monde ou dans un même lieu d’entreprise, comprendre l’affectation des ressources, la collaboration est désormais un facteur de succès clé dans la gestion de projet.

Pourtant, les mêmes écueils perdurent : trop de temps passé en réunions, trop d’échanges de mails : une trop grande charge de travail en découle. Les projets peinent à avancer, les retards sont inévitables et les budgets sont dépassés…

Rejoignez-nous au prochain webinaire le 29 Novembre à 17 heures lors duquel PMI France et Microsoft partageront leurs visions des grandes tendances autours de la gestion de projet et de la collaboration, puis échangeront leurs conseils et astuces pour concilier et appliquer collaboration et conduite de vos projets.

Vendredi 30

Apprendre les basiques du management de projet à nos chères têtes blondes, brunes ou rousses : c’est possible et pas si difficile !