Vaut-il mieux un livrable parfait et en retard qu’acceptable et dans les temps ?

11 Mar

Dans la plupart des sociétés et organisations la réponse est « acceptable et dans les temps ».

Read this master book on the suject

Read this master book on the suject

En effet, les dérives du perfectionnisme peuvent être coûteuses pour l’entreprise car admettons-le, tout livrable : article, email, vidéo, morceau de code, produit… peut toujours être optimisé et amélioré. Cependant, il advient aussi toujours un moment où vous devez le livrer.

Aussi, comme le prônent les méthodes Agile et les concepts tels que le Produit Minimum Viable (MVP), respecter un délai sans être paralysé par la recherche de perfection est vital pour l’entreprise.

Si cette question vous est posée lors d’un entretien de recrutement, il y a de fortes chances pour que la réponse attendue soit « ça dépend… ».

Indiquez certains cas où la recherche de qualité éventuellement poussée jusqu’à la perfection est louable et d’autres pour lesquels le timing est primordial.

Efforcez-vous de puiser vos exemples sur du concret, du vécu lors de projets passés ou d’échecs et succès retentissants.

perfectEn effet, la capacité à prendre du recul et à balancer le pour et le contre en toutes circonstances est une qualité très recherchée chez les chefs de projets et les leaders.

contactez-nous pour publier une annonce

contactez-nous pour publier une annonce

2 Réponses to “Vaut-il mieux un livrable parfait et en retard qu’acceptable et dans les temps ?”

  1. Eric LEGER 3 août 2016 à 09:01 #

    Le PMV est une saine approche.
    Au-delà du « concept », comme vous en faites souvent échos, il s’agit d’intégrer cette approche dans un ensemble, un tout (all-in-one) comprenant les aspects technique, organisationnel et humain (au sens large).
    Une « matrice » comprenant des composants-clés tels que le leader agile, les valeurs d’écoute, d’apprentissage (ascendant et descendant), de partage (collaboratif).
    Pour gérer un PMV dans une Société en permanente mouvance, dans laquelle la livraison de services devient « abonnée » au plus court-terme, il convient de se reposer au plus (au mieux ?) sur des socles existants (re-use) couplée à des périodes de réflexion facilitant l’expérimentation (ie 5-Hour rule).
    Pour inscrire l’approche du PMV dans une organisation, il convient de focuser ses actions également sur l’Humain. Un Humain qui devient (par opportunité mais également par contrainte) un nomade. Ce nomade doit être compris pour s’assurer que son bien-être / sa qualité de vie ne doivent pas être rangée au second plan flou au risque de « perdre » sur de nombreux facteurs-clés tels que la motivation, l’Equilibre, l’engagement…

    J'aime

Trackbacks/Pingbacks

  1. les articles les plus lus sur DantotsuPM en Mars 2016 | DantotsuPM.com - 3 août 2016

    […] Vaut-il mieux un livrable parfait et en retard qu’acceptable et dans les temps ? […]

    J'aime

déposer un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :