le « pacte de responsabilité » des chefs de projets serait-il une combinaison d’éthique et de RACI ?

Alors que l’on nous rebat les oreilles avec le « pacte de responsabilité » entre état et patrons, je pense que les chefs de projet comme d’autres professionnels  ont depuis bien longtemps un pacte de responsabilité bien établi.

Partenaire de DantotsuPM
Partenaire de DantotsuPM

Et, il me semble pour les PMs avoir 2 composantes principales: Le « code de déontologie » et la matrice des Rôles et Responsabilités (RACI).

Image courtesy of PinkBlue / FreeDigitalPhotos.net
Image courtesy of PinkBlue / FreeDigitalPhotos.net

En effet, le code de déontologie et de conduite professionnel, celui que je connais bien vient du PMI (Learn more and read the Code), décrit les attentes que nous entretenons pour nous et nos collègues praticiens dans l’arène globale du management de projet. Il présente les idéaux auxquels nous aspirons ainsi que les comportements que nous nous devons d’adopter dans nos rôles de professionnels et de volontaires. Il propose même une Structure de Prise de Décision Éthique avec les étapes qui peuvent être utilisées pour guider un professionnel du management de projet confronté à un dilemme éthique au travers d’un processus de prise de décision.

Relisez: le Code de déontologie et de conduite professionnelle et la Structure de Prise de Décision Éthique du PMI

D’autre part, la Matrice d’Affectation des Responsabilités (Responsibity Assignment Matrix : RAM), aussi connue comme la grille RACI (Responsabilité-Autorité-Consulté-Informé), décrit les rôles divers des participants dans l’achèvement de tâches ou produits pour un projet ou une procédure. Elle est particulièrement utile pour clarifier les rôles et responsabilités dans les projets et processus transverses aux organisations.

confianceL’une des manières de l’utiliser qui n’est pas décrite explicitement dans le PMBoK mais qui fonctionne bien pour moi consiste à partir des livrables des organisations en présence. Il est facile avec le RACI de réaliser un tableau partagé de « qui fait quoi ». En effet, les livrables sont très concrets, exacts et beaucoup plus précis que les descriptifs des rôles et responsabilités des organisations. Ceux-ci, pour être honnête, donnent souvent une image de ce que l’on voudrait qu’ils soient idéalement plutôt que la réalité. Pour chaque livrable, il est relativement aisé de tomber d’accord sur qui le produit, avec qui, en le communiquant à qui et qui en porte ultimement la responsabilité car le livrable est concret, palpable.

Votre réussite passe par la performance de vos projets !
MPM Partenaire de DantotsuPM

aussi connue comme la grille RACI (Responsabilité-Autorité-Consulté-Informé), décrit les rôles divers des participants dans l’achèvement de tâches ou produits pour un projet ou une procédure. Il est particulièrement utile pour clarifier les rôles et responsabilités dans les projets et processus transverses aux organisations.

2 réflexions sur “le « pacte de responsabilité » des chefs de projets serait-il une combinaison d’éthique et de RACI ?

  1. Ping : le "pacte de responsabilité" d...

  2. Ping : Matrice d’Affectation des Ressources (RAM ou RACI): rappel et modèle par PMGS | DantotsuPM.com

n'hésitez pas à commenter les billets et à partager vos idées.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.