Building, diversifying and keeping your network alive ! Here are a few simple personal rules… ..what would you add?

It’s well known that networking significantly increases career opportunities, however, how can you improve your efficiency in this domain?

Here are a few simple rules I made up over time…

Build your network#1. Build your network when you don’t need it !

If you start to think about your network only when you need to ask for a favor or even simply an advice, it’s too late. A network builds over time and the more you give and connect with your relations without purpose, the stronger the link becomes with them and they will surely be there if you ever need them.

#2. Constantly nurture your network

volunteer
Volunteer your assistance

Always think about the value you can bring to the table and offer to your contacts. Then take the next step and proactively share this value with your network. By the way, social media tools are great at facilitating and speeding up some these networking aspects such as being alerted when relations change jobs, move up, acquire new skills, get older… It can be appropriate if done sincerely to congratulate your contact upon such events depending on your closeness with him or her. Giving recommendations is also a favor that deepens the relationship provided that you really can recommend the person for a skill or expertise that you have personally witnessed in them.

#3. Diversity is as important as Focus and Depth

DiversitéWhile not forgetting to grow your internal network within the company, it is often the case that internal visibility grows with external recognition and networking (participation in events, delivering presentations, writing articles in newspapers, books, posting blogs, twitting…). Indeed, your network depth and richness will certainly put in evidence some opportunities for you (new industries, new markets, new job families…). I will also open a few doors and identify job openings (before they are even posted). Get out of your comfort zone, meet people from other companies, industries, regions, countries…

Let’s also keep in mind that your overall network includes both « on » and « off » line relations. While very often, people you meet face to face are also part of your online networks, it may not always be the case and human face to face interactions should never be undervalued as they remain often richer types of interactions.

discussionFor example, one of the key person to enrich your network is your mentor(s) as he/she/they can help to fast track your progression. And, it’s a good idea to ensure that you meet regularly face to face with this person as not everything can nor should be written online…

I’m sure that you built up your own rules over time and I’m curious to learn about these if you accept to share them in the comments section of the blog.

Image courtesy of Phanlop88 / FreeDigitalPhotos.net
Image courtesy of Phanlop88 / FreeDigitalPhotos.net

For me, networking with a purpose, remaining centered on my true areas of interest and always looking for ways to add value to my networked colleagues, friends and business contacts has proven to be very efficient, fulfilling and satisfying for all.

Note: It also is a good way to manage your online identity, reflecting on what you want to be remembered for whenever your name is mentioned.

Don’t miss this TED Video on what makes life happier in the long run !

Halloween au bureau ? Un bon sujet de réseautage avec les collègues américains !

Christina éclaire une de fois de plus nos « jack o’lanterns » découpées dans des citrouilles 🙂

En France, quand nous parlons d’Halloween, les commentaires sont souvent: “Oui, les enfants aiment bien” . Aux États-Unis, Halloween est pour tous et c’est l’une des plus grandes fêtes de l’année. 

Dans cet épisode spécial que Christina Rebuffet nous a préparé sur SBFG TV, apprenez-en davantage, y compris le vocabulaire qui pourrait vous manquer: http://christinarebuffet.com/2015/10/25/feter-halloween-aux-etats-unis/

en bonus, sur le sujet du réseautage, je me permets de vous rappeler quelques uns des 18 sujets qui permettent de démarrer et entretenir vos conversations avec des inconnus

Allez piocher au buffet

lineEn faisant la queue pour la nourriture, commencez à bavarder avec la personne à côté de vous. Ceci est une bonne occasion de commencer une conversation parce que vous avez déjà quelque chose en commun : la nourriture. Tout le monde pense la même chose : Que vais-je essayer ?  « Oh mon dieu, tout semble si bon … Que choisir ? je ne suis pas sûr! Qu’en pensez-vous ? « 

Trouvez un solitaire

meetSi vous voyez quelqu’un seul dans un coin, tenant sa boisson et paraissant malheureux, n’ayez pas peur de vous approcher et de vous présenter. Typiquement ces personnes ont besoin d’un peu d’aide pour engager la conversation. « Ces événements de réseautage peuvent être si animés. Cela vous ennuierait-il que je vous rejoigne ici où c’est un peu plus tranquille ? »

Parlez sport

sport cyclingLes gens aiment parler de sport. Si vous êtes un sportif, utilise-le à votre bénéfice !

Vous entendez un groupe de personnes parler du match d’hier soir ? Montrez votre intérêt dans la conversation en disant quelque chose comme, « parlez-vous de …… ? », puis suivez le mouvement.

Entretenez la conversation

Je sais ce que vous pensez. Oui, oui, c’est bien bel et bon, mais comment puis-je poursuivre la conversation après la question initiale ? C’est facile! Discutez de quelque chose d’autre que vous avez en commun : l’événement lui-même! Après cela, essayez d’en apprendre davantage sur eux. Faites-les parler. Souvenez-vous, les gens aiment parler d’eux-mêmes.

Liste complète de « 18 Easy Conversation Starters For Networking Events » ici..

22 Septembre – Québec – Présentation de la programmation d’automne

Le PMI Lévis-Québec vous présente sa programmation de l’automne

Porte St Louis5@7 à la Brasserie La Korrigane (380 rue Dorchester, Québec, G1K 6A6 (418 614-0932) )

Cocktail – Réseautage
* Dévoilement de la programmation des activités de la saison

* Divulgation d’un nouveau projet, une occasion de s’impliquer

Enregistrement

tueurs de conversation ou comment ruiner une opportunité d’agrandir son réseau

Conversation Killers: How To Ruin A Networking Opportunity

http://www.careerealism.com/conversation-killers-how-to-ruin-a-networking-opportunity/

Maîtriser « le papotage » est critique dans le management de réseau et le développement de relations. Cela vous permet d’établir efficacement un contact, d’attirer l’attention d’autres personnes et de booster votre confiance en vous dans les conversations. Dans quelle mesure vous êtes capable de bien communiquer peut faciliter ou tuer une occasion de réseauter.

the fine art of small talkIl y a quelque temps, j’ai interviewé Debra Fine sur le show radiophonique « Career Success ». Debra est l’auteur du livre, L’Art de Papoter (« The Fine Art of Small Talk »), qui offre une myriade de conseils sur la façon d’entamer une conversation, la poursuivre et laisser une impression positive et durable de vous.

Une des choses que Debra mentionne dans son livre est une liste de « Tueurs de Conversation »

Des sujets que vous voulez CERTAINEMENT éviter d’aborder dans une conversation. Ces tueurs de conversation incluent les questions et les sujets suivants:

  • Êtes-vous marié ? Avez-vous des enfants ?

Qu’allez-vous faire avec l’une ou l’autre de celles-ci si la réponse est « non ? »

  • Comment est votre travail dans la société ABC ?

À moins que vous ne connaissiez TRÈS bien la personne, n’assumez rien. Évitez de mettre la personne sur le grill ou dans une position inconfortable.

  • Comment va votre femme ? Comment va votre mari ?

De nouveau, ne faites pas de suppositions quant aux relations; la réponse à cette ligne de questions peut amener une conversation à un brutal arrêt.

  • Image courtesy of xedos4 / FreeDigitalPhotos.net
    Image courtesy of xedos4 / FreeDigitalPhotos.net

    Pour qui voterez-vous ?

La politique n’est certainement un sujet « non-non ». N’envisagez même pas de vous y engager.

  • Où avez-vous fait vos études supérieures ?

Ceux qui ne sont pas entrés à l’université ou n’ont pas achevé leur formation trouvent cette question inconfortable. Si le sujet se présente dans la conversation, il est ok d’en parler, mais évitez d’initier le sujet et évitez de faire de quelconques présomptions sur la formation de la personne.

Résultat, vous voudrez éviter de poser des questions personnelles auxquelles vous ne connaîtriez pas déjà la réponse.

5 astuces rapides pour réseauter avec plus de confiance en soi

5 Quick Tips For Being A More Confident Networker

being alone sucks
Check this book!

http://www.careerealism.com/quick-tips-confident-networker/

Réseauter avec des personnes étrangères peut être une expérience terrifiante pour beaucoup, particulièrement quand c’est en face à face. Que dire ? Et si vous étiez maladroits ? Si vous ne faisiez pas une bonne première impression ?

Ne vous inquiétez pas : préparez-vous !

Jetez un coup d’œil à ces astuces rapides pour être un réseauteur plus confiant d’Adam LoDolce, fondateur de SexyConfidence.com et de GoTalkToHer.com:

1. sachez briser la glace

Passengers on an Icebreaker Watching Pack IceDes difficultés à entamer la discussion ? Au lieu d’essayer de retenir de bons mots, faites simple.

Un simple ‘ Bonjour, mon nom est ___ ‘ est plus que suffisant si prononcé avec un sourire » selon LoDolce. Ou, mon favori : ‘ Alors, qu’est-ce qui vous amène ici ? ‘

2. échauffez-vous

s'entrainerNe commencez pas à courir sans quelques échauffements ! Assurez-vous que vous parlez à plusieurs personnes avant de vous attaquer à votre cible principale. Cela atténuera vos craintes et vous fera vous sentir plus à l’aise.

Au moment où vous entrez dans la pièce, commencez juste à bavarder avec quelqu’un pour vous échauffer un peu, suggère LoDolce. Avant de vous apercevoir, vous vous sentirez déjà plus à l’aise pour aborder le grand PDG de l’autre côté de la pièce.

3. soyez conscient de votre langage du corps

Savez-vous que 93 % de la communication est non-verbale ? Pour dégager une impression positive, LoDolce suggère de faire la chose suivante :

  • Ne croisez pas les bras
  • Gardez un grand sourire toute la soirée
  • Maintenez un bon contact visuel

Vous vous sentez bizarre à continuer de fixer la personne dans les yeux ? Au lieu de cela, essayez seulement de regarder fixement son nez.

4. posez d’excellentes questions

questionSi vous n’êtes pas à l’aise pour faire un discours, posez des questions intéressantes et provoquant la réflexion, propose LoDolce.

Voici un exemple : « Oh, vous êtes architecte ? Qu’est-ce que ça fait de construire une chose dont vous savez qu’elle sera là pendant des centaines d’années ? »

5. amusez-vous

smileQuand vous assistez à un événement de réseautage, par-dessus tout, essayez de bien vous amuser. Les gens seront attirés par votre bonne attitude.

Si vous vous amusez, les gens apprécieront votre compagnie, dit LoDolce.

Et, même si tout échoue, au moins vous pouvez dire que vous avez passé une excellente soirée!

15 Octobre – Paris – Clubs, Cercles et Réseaux d’influence sont-ils indispensables pour un manager de projet ?

Le PMI – Branche Paris Ile de France vous invite à participer à sa soirée sur le thème :

Clubs, Cercles et Réseaux d’influence –

Indispensable pour un manager de projet ?

Le mardi 15 octobre 2013 à 18h00 à la l’Espace Saint Martin –Salle Nicolas Roerich– Metro/RER Chatelet à partir de 18:00.

le guide des clubsLors de cette conférence Laurent Renard va apporter une réponse à des questions autour des réseaux :

  • Qu’est-ce qu’un réseau ? (fantasmes et illusions, l’anti « piston »)
  • Pourquoi intégrer un réseau ? (économie de l’offre, besoin de différentiation, capital intellectuel, financier et social)
  • Quels réseaux chercher à intégrer ? (notion de « surface réseau » et ses 3 composantes, corrélation entre position personnelle et positionnement réseau, incompatibilités officielles et officieuses, dimension « plaisir »)
  • Positionnement vis à vis des réseaux, proclamation et revendication de réseau
  • Typologie des réseaux  (9 catégories)
  • Comment intégrer un réseau ? (sélectivité à l’entrée et conditions d’accès, corrélation sélectivité et qualité du lien))
  • Quand intégrer un réseau ? (âge idéal d’entrée)
  • Comment fonctionne un réseau ? (qualité du lien entre les membres, puissance – perçue et réelle)
  • Comment se conduire dans un réseau ? (3 phases de progression, 3 règles d’or, personnalités/réseaux)
  • Décryptage des points importants caractérisant chaque réseau
  • Examen de quelques réseaux représentatifs

Laurent Renard est formateur et intervient sur le Project Management (PMP, Prince2 Practitioner, Agile PMI-ACP), la Gouvernance et l’architecture IT (ITIL, COBIT, TOGAF, BPM2, Lean Six Sigma, ISO 27002, ISO 20000), Virtualisation/Cloud Computing (ITpreneurs/Comptia trainer) ainsi que sur le Leadership, Management (MBA Bootcamp EXIN), Communication/Influence (MBTI, AT, PNL), Coaching, Négociation, Influence, etc.

Il a publié en 2007 « Le Guide des clubs, cercles et réseaux d’influence » chez Pearson/Les Echos.

Note : Cette soirée rapportera 2 PDU aux PMPs.

 

18 entrées en matière pour rendre vos conversations plus faciles lors d’événements de réseautage

18 Easy Conversation Starters For Networking Events

http://www.careerealism.com/conversation-starters-networking-events

Je pense que l’une des choses les plus difficiles lors des événements de réseautage est tout simplement d’entamer une conversation avec quelqu’un sans se sentir maladroit.

Approcher quelqu’un de nouveau peut être stressant, mais cela n’a pas à l’être.

Alors, quelles façons naturelles et faciles de briser la glace ? Voici quelques trucs et astuces :

Allez piocher au buffet

lineEn faisant la queue pour la nourriture, commencez à bavarder avec la personne à côté de vous. Ceci est une bonne occasion de commencer une conversation parce que vous avez déjà quelque chose en commun : la nourriture. Tout le monde pense la même chose : Que vais-je essayer ? Qu’est-ce qui paraît bon ?

Donc, au lieu de juste rester debout en silence, commencez une conversation. Voici quelques entrées en matière pour cette situation :

  • « Oh mon dieu, tout semble si bon … Que choisir ? je ne suis pas sûr! Qu’en pensez-vous ? « 
  • « Miam-miam, ils ont du ___! L’avez-vous jamais essayé ? »
  • « Hmm, je suis pas de ce qu’est ce plat … le sauriez-vous ? »

Qui sait, vous pourriez quitter le buffet avec une meilleure assiette de nourriture ET un nouveau contact! Pour moi, c’est du gagnant-gagnant.

Trouvez un solitaire

meetSi vous voyez quelqu’un seul dans un coin, tenant sa boisson et paraissant malheureux, n’ayez pas peur de vous approcher et de vous présenter. Typiquement ces personnes ont besoin d’un peu d’aide pour engager la conversation.

Voici quelques brise-glace :

  • « Mon dieu, ces événements de réseautage peuvent être si animés. Cela vous ennuierait-il que je vous rejoigne ici où c’est un peu plus tranquille ? »
  • « Ouah, il y a plein de gens ici! La nourriture doit être bonne, non ? »

Si quelqu’un est seul, il ou elle se sent probablement inconfortable ou peu confiante. Si vous initiez la conversation, cela pourrait les faire se sentir plus détendus et enclins à se connecter.

Complimentez-les

Tout le monde aime les compliments, particulièrement quand ils se sentent peu sûrs d’eux (et beaucoup de personnes se sentent ainsi en assistant aux événements de réseautage). Si vous avez du mal à commencer une conversation avec quelqu’un, trouvez une chose sur laquelle faire un compliment.

Voici certaines idées:

  • « Ah, cette boisson semble intéressante. Qu’est-ce ? « 
  • « Belles chaussures ! Où les avez-vous achetées ? »

Discutez sport

sport cyclingLes gens aiment parler de sport. Si vous êtes un sportif, utilise-le à votre bénéfice !

Vous voyez quelqu’un porter une casquette de Reds Sox ? Dites quelque chose comme, « je vois que vous êtes fan des Red Sox ? Avez-vous vu la partie hier ? »

Vous entendez un groupe de personnes parler du match d’hier soir ? Montrez votre intérêt dans la conversation en disant quelque chose comme, « parlez-vous de …… ? », puis suivez le mouvement.

Dites juste bonjour

Parfois, la façon la plus facile de rencontrer quelqu’un est d’offrir une poignée de main et de dire, « Bonjour, je suis Peter ». Présentez-vous vous-même simplement avec un sourire et un brin de confiance peut faire des merveilles.

Entretenez la conversation

Je sais ce que vous pensez. Oui, oui, c’est bien bel et bon, mais comment puis-je poursuivre la conversation après la question initiale ?

C’est facile! Discutez de quelque chose d’autre que vous avez en commun : l’événement lui-même! Voici quelques idées:

  • « Je suis Gina, à propos, heureuse de vous rencontrer … »
    • « Est-ce votre première fois à l’un de ces événements ? »
    • « Et au fait, comment avez-vous entendu parler de cet événement ? »
    • « Quel excellent endroit pour un événement, n’est-ce pas ? étiez-vous jamais venu ici auparavant ? »

discussionAprès cela, essayez d’en apprendre davantage sur eux. Les questions peuvent inclure:

  • « êtes-vous de la région ? »
  • « Dans quel domaine exercez-vous ou essayez-vous d’entrer ? »

Étape suivante : faites-les parler. Souvenez-vous, les gens aiment généralement parler d’eux-mêmes. Puis, une fois qu’ils vous disent ce qu’ils font, posez-leur des questions. En voici quelques-unes :

  • « C’est très intéressant…  »
    • « Qu’est-ce qui vous a amené dans ce domaine professionnel ? »
    • « Qu’aimez-vous dans votre travail ? »
    • « Pourquoi êtes-vous spécifiquement intéressés par cette industrie ? »

BONUS : Votre stratégie de sortie

exitIl est temps : votre boisson est vide et vous êtes prêts à passer à autre chose. Quand la conversation commence à tirer à sa fin, n’essayez pas de la faire durer. Souvenez-vous, vous devez vous mélanger et rencontrer, ne vous enchaînez pas à une personne toute la soirée.

Si vous voulez quitter une conversation, essayez une de ces approches :

  • « Bien, je vais aller chercher un peu de _______ maintenant que la queue s’est un peu réduite. C’était un plaisir de vous rencontrer ! « 
  • « Avez-vous déjà rencontré Lisa ? Elle travaille aussi dans votre industrie. Je suis sûr vous aurez tous les deux l’abondance de sujets sur lesquels échanger. Je dois dire bonjour à quelqu’un, mais je reviendrai. »
  • « Eh bien, je pense qu’il est le temps pour moi de partir. J’aimerais cependant vous reparler. Puis-je vous demander votre carte de visite ? « 

12 Septembre – Montréal – Cocktail de rentrée du PMI Montréal

cocktail rentrée 2013 PMI Montréal
Cliquez pour vous inscrire