Être correct ne signifie pas nécessairement être juste. Quelles sont les différences ?

Dans le Project Management Office (PMO), le premier instinct devrait toujours être l’objectivité.

Accurate v Fairness

http://www.johngoodpasture.com/2018/02/accurate-v-fairness.html par John Goodpasture

Utilisez-vous beaucoup de données dans votre projet ? C’est le cas de presque chacun d’entre nous.

2 choses à garder à l’esprit:
  • Toutes les données ont un certain biais inhérent
  • Le fait que la donnée soit objectivement correcte ne la rend pas nécessairement juste

Les biais dans les données

Il y a de nombreux livres et sites Web qui expliquent les biais qui sont construits dans les données, même inconsciemment. Kahneman et Tversky ont probablement certains des meilleurs éléments sur ce sujet.

Facteurs :
  • (La planification) L’expérience induit des défauts
  • (La collecte) Mesure et méthode de comptage sont sources d’erreurs
  • (La collecte) Les attentes influencent les observations
  • (L’analyse) Erreurs statistiques et choix de données induisent des biais
  • (L’interprétation) Le cadrage dirigé pour marquer un point

Exactitude versus Justice

Bell Curve – Illustre la tendance à vouloir forcer les résultats pour entrer dans une distribution « normale » prédéfinie.

Vous vous y êtes probablement confrontés à l’école : Ajustement des notes de chacun dans la classe par rapport à une courbe de distribution optimale (Bell Curve). Les notes étaient une chose objective, mais leur ajustement relève de quelque chose d’autre.

Ce qui est juste n’est pas nécessairement ce qui est correct

Image courtesy of PinkBlue / FreeDigitalPhotos.net

La justice c’est l’impact : Quelles sont les conséquences d’avoir appliqué les résultats fournis par les données à un problème ?

Quand des personnes humaines sont impliquées, ceci est encore plus le cas avec la compétition, les classes, l’antagonisme gagnant-perdant, les animosités.

Dans le bureau de projet, le premier instinct est (ou devrait être) l’objectivité.

Management des risques

Mais alors, l’objectivité rencontre les objectifs du management (politiques, humanitaires, économiques, de justice sociale, de compétition) et avant que vous ne le sachiez, vous êtes de retour à « l’ajustement par la courbe de distribution ».

Si « correct » et « exact » ne sont pas la même chose, c’est qu’il y a une différence.

Et, quelle est la nature de cette différence ? C’est le risque !

Et, qui manage des risques ? Le PMO, naturellement !

SMPP est Partenaire de DantotsuPM

Une réflexion sur “Être correct ne signifie pas nécessairement être juste. Quelles sont les différences ?

  1. Verlynde

    Kahneman et Tversky sont prix nobel d’économie en 2002. Kahneman est le premier psychologue a avoir décroché ce titre si prestigieux.

    Ils ont travaillé sur les heuristiques de jugement, notamment chez les traders.

    L’intérêt crucial de leur travail est de montrer que les prises de décisions ne sont pas uniquement basées sur la rationalité comme nous l’avons si bien appris avec René Descartes. Depuis 1994 et l’ouvrage d’Antonio Damasio intitulé ‘l’erreur de Descartes’, on commence à comprendre que la rationalité et ce que l’on a appris n’est pas l’unique élément pour prendre une décision.

    Grâce aux travaux d’Etienne Koechler en 1999 et des neuroscientifques, on sait que le cortex préfrontal médian peut conditionner le cortex préfrontal latéral, réputé être le siège de la rationalité.

    Le cortex préfrontal médian est notamment le siège de nos émotions. Koechler a démontré que les émotions peuvent conditionner la rationalité et la modifier.

    J’ai rédiger un mémoire pour devenir coach sur la gestion d’équipe décisionnel en gestion de projet.

    J’ai souvent rencontré des soucis de prise de décision dans les comités de pilotage auxquels j’assistais. J’ai développé un outil appelé le quadrant décisionnel. Dans la prise de décision, j’ai pris en compte des éléments qui n’étaient jamais pris en considération avant comme les émotions, l’intuition, le libre arbitre qui relève des neurosciences et non de la connaissances rationnelles.

    C’est très puissant pour faciliter la prise de décision et améliorer l’efficience de nos projets

    J'aime

Merci de bien vouloir partager vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.