SCRUM ne s’applique pas seulement dans le développement de logiciels, bien au contraire

Scrum est une méthode universelle

Il y a quelques années, Craig Brown qui anime le Melbourne Scrum User group a commencé à prôner que Scrum est une méthode universelle et non pas réservée uniquement aux projets de développement de logiciels.

Voici ce que je retiens encore aujourd’hui de la description qu’il donnait de Scrum et qui s’applique à tout projet :

1. Commencez avec un objectif. Puis, décomposez-le en étapes incrémentales.

2. Discutez des étapes avec l’équipe qui doit livrer la solution.

3. Définissez des périodes de temps standards (timebox) pour les itérations. Faites de votre mieux pour livrer quelque chose de valeur, utilisable et utile à chaque itération.

4. L’équipe prend ses « ordres » (ses priorités) du client au début de chaque itération et fait un rapport sur ce qui a été « fait » (totalement achevé) à la fin de chaque itération (Sprint Review).

5. L’équipe doit mettre du temps de coté au début de chaque itération pour planifier son travail (Sprint Planning).

6. L’équipe doit aussi mettre du temps de coté pour une brève session d’échanges chaque jour entre ses membres sur les progrès réalisés et les problèmes rencontrés (Daily Scrum).

7. L’équipe doit s’engager à l’amélioration continue et mettre du temps de coté à chaque itération pour réfléchir à ce qui est bien allé ou pas et identifier où l’on peut s’améliorer et comment (Sprint Retrospective).

8. La planification, la revue et les sessions de réflexion et réunions d’équipe quotidiennes doivent avoir lieu à des heures régulières pour aider l’équipe à trouver et tenir un rythme.

CertYou est partenaire de DantotsuPM

2 réflexions sur “SCRUM ne s’applique pas seulement dans le développement de logiciels, bien au contraire

  1. J’ai tendance à penser que l’application de Scrum (ou des méthodes agiles plus généralement) consiste à traiter le Projet comme un Programme. Les itérations sont alors des projets menant vers l’objectif du programme. Ceci est d’autant plus marqué pour les projets avec des réalisations physiques. En effet dans ce cas les itérations doivent souvent être plus longues pour arriver à des résultats fonctionnels.
    Qu’en pensez vous ?

    J'aime

    1. Bonjour Tanguy, selon mon expérience personnelle de Scrum, il peut en effet arriver que ce soit en fait un projet sans fin précise qui soit lancé en mode Agile. C’est un peu le but logique d’Agile puisque nous ne devons à chaque itération nous focaliser sur les fonctionnalités qui sont de plus fort rapport, le MVP. Par contre, il faut souvent plusieurs itérations ou Sprints pour produire un livrable réellement utilisable par les utilisateurs, ce que nous appelons une Release. Le programme reste pour moi à un autre niveau. Il s’agit d’un ensemble de projets (éventuellement en mode Agile pour certains) qui ensemble permettent d’atteindre un objectif business. Michel.

      J'aime

je vous remerccie de prendre le temps de commenter ce billet

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.