manager la 2ème chose face aux inévitables obstacles est une compétence clé des leaders

24 Août

Les obstacles rendent des leaders pertinents. L’exemption n’est pas une option.

Managing the Second Thing

https://leadershipfreak.wordpress.com/2016/05/16/managing-the-second-thing/ par Dan Rockwell

La pensée positive n’élimine jamais des obstacles.

Faire un excellent travail ne vous donne pas de laissez-passer pour les défis, la résistance, les frustrations, les complications, les inconvénients, les empêchements ou les obstacles.

Les obstacles sont 2 choses

Tout qui vous arrive est fait de deux choses.

  • Le premier est la chose qui s’est produite.
  • Le deuxième est la façon dont vous considérez ce qui est arrivé.

Manager la deuxième chose

La chose la plus importante que vous faites est de manager la deuxième chose : la façon dont vous pensez aux obstacles.

#1. Opportunités.

Chaque obstacle est une opportunité, si vous choisissez de le considérer ainsi.

Une réflexion claire, et non les sentiments, transforme des obstacles en opportunités. L’émotion est du lest lorsqu’il s’agit d’obstacles. Vous détesterez mener jusqu’à ce que vous pensiez aux obstacles comme à des opportunités.

Considérer les obstacles comme des opportunités vous change vous, pas les obstacles. La question profonde du leadership est : « Comment devez-vous changer ? »

Votre meilleure opportunité est de développer votre capacité à servir. Quand vous voyez les obstacles comme des ennemis, le ressentiment détruit la chance d’auto-développement.

La résistance bloque le développement.

#2. Aller dans le sens.

Livre sur Amazon

L’obstacle que vous fuyez aujourd’hui, vous attendra demain au tournant.

Marcus Aurelius a écrit,

« Nos actions peuvent être empêchées, mais il ne peut y avoir aucun empêchement dans nos intentions ou dispositions. Parce que nous pouvons nous en arranger et nous adapter. L’esprit adapte et convertit à ses propres buts l’obstacle à nos actions. L’obstacle à exécuter l’action la fait progresser. Ce qui bloque le chemin devient le chemin.  »

#3. Optimisme.

Ne minimisez jamais les défis au nom de l’optimisme.

  1. L’optimiste regarde les ténèbres en face avec la résolution d’être meilleur, apprendre, se cultiver, s’adapter, grandir et avancer.
  2. L’optimiste chuchote, « que m’appelez-vous à devenir ? » aux ténèbres.
  3. L’optimiste se rend compte que vous n’êtes pas tout de suite capable, mais que vous le deviendrez.

CSP est partenaire de DantotsuPM

Selon vous, quel type de pensée sert bien les leaders qui font face à des obstacles ?

Enregistrer

Enregistrer

déposer un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :