comment traitez-vous les questions particulièrement difficiles ?

« Et vous, que répondriez-vous ? » ou encore « Que feriez-vous ? »

Cette première répartie vous permet de gagner du temps pour réfléchir à votre réponse.

Elle peut aussi révéler des réponses pertinentes en particulier de personnes de confiance (mais pas seulement).

Mais elle peut être perçue comme un signe de faiblesse si utilisée trop souvent  ou de simple temporisation si vous ne faites rien de la réponse de l’autre personne.

Certains penseront que vous ne savez pas répondre ou n’êtes pas pertinent dans votre rôle.

D’autres vous trouveront ouvert à de nouvelles idées et prêt à écouter.

Certains seront tentés de répondre à votre place.

D’autres, plus rapides ou mieux préparés, en profiteront pour s’engouffrer dans la brèche et forcer des paroles dans votre bouche…

Alors, que faites vous en cas de question particulièrement difficile que ce soit dans le domaine professionnel comme privé ?

n'hésitez pas à commenter les billets et à partager vos idées.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.