un rapide aperçu de la Matrice de Structure de Dépendance (Dependency Structure Matrix: DSM)

12 Juin

A Quick Guide to Dependency Structure Matrix (DSM)

http://project-management.com/a-quick-guide-to-dependency-structure-matrix-dsm par Balaji Viswanathan

Microsoft Project

Partenaire de DantotsuPM

Introduction

Quand le projet grossit en taille, le nombre d’interactions et de dépendances grandit exponentiellement. Les tâches indépendantes sont moins nombreuses et la majorité des tâches deviennent plus dépendantes de l’achèvement d’autres tâches.

Par exemple, prenez le cas d’un lancement de nouveau produit. L’équipe de commercialisation doit produire son message et identifier les canaux sur lesquels le communiquer à son marché cible. L’équipe de développement doit finir le produit, l’équipe de test doit certifier la qualité du produit, les équipes de support doivent être prêtes à répondre à toutes les requêtes et l’équipe des relations presse doit être prête à fortement communiquer.

À un moment, il devient très difficile de gérer toutes les interdépendances qu’implique le lancement et il y a besoin d’une représentation élégante des dépendances du projet.

Voici où la Matrice de Structure de Dépendance (DSM) entre en jeu. La DSM est une matrice carrée utilisée pour représenter les dépendances de projet. Un coup d’œil rapide à la DSM devrait renseigner sur quelles tâches dépendent du ou des livrables d’une tâche donnée. Sa façon visuelle et compacte de représenter des systèmes complexes est un de ses plus grands avantages. La DSM est largement utilisée dans les projets d’ingénierie qui nécessitent des boucles de retour d’information et des dépendances cycliques.

Les industries comme le développement immobilier, la construction, l’aérospatiale, l’automobile et les semi-conducteurs utilisent activement la DSM pour leur management de projet.

Une matrice DSM typique

Laissez-nous prendre l’exemple du lancement de produit et construire une matrice de dépendance simple. Les lignes et les colonnes portent les tâches. Pour chaque cellule, nous inscrivons X si la tâche dans la colonne dépend de la tâche dans la ligne. Dans l’exemple ci-dessous, la sortie du communiqué de presse est dépendante du développement de livrables alors que le marketing sur les médias sociaux et le contrôle qualité dépendent seulement du développement de produits.

Une fois que nous construisons cette matrice nous pouvons voir que les lignes représentent les tâches qui ont un impact sur une tâche donnée et les colonnes représentent quelles tâches dépendent d’une tâche donnée. Ceci nous permet de planifier de façon plus efficace.

En construisant une matrice DSM bien pensée, nous pouvons utiliser des outils informatiques pour donner la priorité aux tâches dont les lignes portent le maximum « X”.

Sortie comm presse

Market.  Médias Sociaux

Dével. produit

Contrôle Qualité

Support client

Sortie comm presse

 

Market. Médias Sociaux

 X

Dével. produit

 X

 X

 X

 X

Contrôle Qualité

 

 X

Support client

 X

X

En résumé, quand la DSM est utilisée correctement, elle fournit une façon très compacte et visuelle de regarder les tâches et nous permet de réaliser une conduite de projet plus efficace.

3 Réponses to “un rapide aperçu de la Matrice de Structure de Dépendance (Dependency Structure Matrix: DSM)”

  1. Maxime Macron (@MaximeMacron) 13 juin 2012 à 14:32 #

    Je ne remets pas en doute l’utilité de cette matrice, mais d’un point de vue opérationnel, lorsque sur un programme conséquent, on se retrouve à gérer des milliers de tâches, des dizaines de fournisseurs, cet outil est-il utilisable ? Ne va-t-on pas passer plus de temps à le mettre à jour qu’à le consulter pour orienter sa planification ?

    J'aime

    • moperto 13 juin 2012 à 15:31 #

      Merci de ce commentaire Maxime. En effet, cette matrice peut rapidement devenir impossible à créer et maintenir au niveau programme si on souhaite y insérer tous les livrables. Cependant, un usage macro, avec les livrables majeurs au niveau du programme, ou bien au contraire micro, sur certains livrables seulement pourrait je pense rester utile.

      J'aime

Trackbacks/Pingbacks

  1. les billets les plus de juin 2012 sur le blog du management de projet « DantotsuPM.com - 30 août 2012

    […] un rapide aperçu de la Matrice de Structure de Dépendance (Dependency Structure Matrix: DSM) […]

    J'aime

merci à vous de prendre le temps de commenter ce billet

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :