Tag Archives: stress

21 Septembre – Saclay #PMI® – Atelier: J’apprends à gérer mon stress

10 Août

« 4 exercices pour mieux gérer mon stress »

Livre sur Amazon

Qu’est-ce que la Mindfulness ? Quels bienfaits attendre d’une pratique régulière ?

  1. En amont, pour mieux gérer mon stress, je pratique les basiques de la Mindfulness, en lien avec mon corps et ma respiration
  2. J’essaie un exercice, en lien avec une situation stressante vécue récemment
  3. En situation de stress, que faire ?
  4. BONUS : méditation surprise, pause douceur 🙂

Intervenante: Elisabeth Allier est formatrice en Mindfulness (qu’on peut traduire par méditation de pleine conscience). Elle est l’auteure du livre : « Ma boîte à bien-être – Des outils et des exercices pratiques pour mieux vivre mon quotidien »

Sur son site : www.mieuxetre-autravail.com, vous pouvez retrouver son actualité, ses articles ainsi que les vidéos qu’elle publie sur l’Huffington Post.

Le pôle PMI Paris-Saclay vous invite à assister à cet atelier limité à 20 personnes !

Cet événement aura lieu le jeudi 21 septembre 2017 de 12h30 à 14h00 à la cité de l’Innovation, Nokia.

La participation à cet événement rapporte 1,5 PDU aux certifiés PMP et PgMP présents (Catégorie leadership).

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

7 habitudes de calme pour contrôler votre réponse aux choses qui vous arrivent selon Leo Babauta de zen habits

14 Juin

The 7 Habits of Calmness http://zenhabits.net/calm/ par Leo Babauta

Livre en français sur Amazon

J’en suis venu à croire que le stress élevé, l’anxiété constante sur des tâches, le travail et la vie courante, l’anxiété sociale… font tous partie du mode de vie moderne.

La plupart des personnes ne ressentent pas un seul sentiment de paix, de calme, de sérénité, à travers toute leur journée.

Je dois admettre que je fais parfois de même, mais j’ai appris quelques trucs qui m’ont aidé à créer un sentiment de calme beaucoup plus souvent que jamais auparavant.

C’est une série d’habitudes qui se sont développées au fil de ces dernières années. Je n’y suis pas parfait, mais je les pratique vraiment et elles me sont toujours utiles.

Ce sont des habitudes, pas un changement unitaire dans mon environnement ou mode de travail. Changer votre environnement est excellent, mais très souvent vous ne pouvez pas contrôler les choses qui vous arrivent et vous ne pouvez certainement pas contrôler comment les autres personnes agissent. La seule chose que vous pouvez contrôler est votre réponse – et cette réponse est importante. Vous pouvez répondre à un même événement avec de l’anxiété ou de la colère, ou vous pouvez y répondre par la paix et le calme.

Comprenons comment.

Les Habitudes de Calme – Voici les habitudes à développer qui vous aideront à développer le calme

1. Instaurez un rituel calme du matin.

Young woman silhouette practicing yoga on the sea beach at sunset

Beaucoup de personnes démarrent leur matinée dans l’urgence, et commencent leur journée dans un rush stressant. Je me réveille un peu plus tôt (vers 5h00 en cette période, quoique cela change) et je commence par un peu de méditation, puis quelques poses de yoga. Je commence ensuite à écrire, avant de laisser entrer le bruit. L’exercice physique est une autre composante de ma routine matinale. Vous ne devez pas nécessairement faire ces mêmes choses, mais parvenez à trouver le calme du matin et à en profiter.

2. Apprenez à observer votre réponse.

Quand quelque chose de stressant survient, quelle est votre réponse ? Certaines personnes sautent dans l’action, et si la situation stressante est une autre personne, parfois l’action peut être néfaste. D’autres se mettent en colère, ou se sentent débordés. D’autres encore commencent à s’auto-plaindre et aimeraient que les choses soient différentes. Pourquoi les autres personnes ne peuvent-elle pas mieux se comporter ? Observez votre réponse : c’est une habitude importante.

3. Ne prenez pas les choses personnellement.

Plusieurs fois votre réponse (que vous avez observée et notée dans l’habitude 2) est de prendre les choses personnellement. Si quelqu’un fait quelque chose que nous n’apprécions pas, nous avons souvent tendance à l’interpréter comme un affront personnel. Nos enfants ne rangent pas leurs chambres ? Ils nous défient ! Notre conjoint ne montre pas d’affection aujourd’hui ? Il/elle ne doit pas se soucier de nous autant qu’il/elle le devrait ! Quelqu’un agit cavalièrement au travail ? Comment peuvent-ils nous traiter de cette façon ?! Certaines personnes en viennent même à penser que l’univers s’est ligué contre elles. Mais la vérité est : Ce n’est pas personnel. Le problème réside avec l’autre personne avec laquelle vous traitez. Elle fait du mieux qu’elle le peut. Vous pouvez apprendre à ne pas interpréter des événements comme un affront personnel et les voir plutôt comme un événement externe non-personnel (comme la chute d’une feuille, un oiseau qui passe en volant) auxquels vous pouvez soit répondre sans stress, soit me pas répondre du tout.

4. Soyez reconnaissant.

Pour sûr, des tas de gens parle de gratitude… mais combien de fois l’appliquons-nous aux événements de notre journée ? Les choses se passent mal au travail, ou notre patron est en colère, ou nos collaborateurs sont grossiers, ou nos enfants se conduisent mal, ou quelqu’un ne nous aime pas comme nous le voudrions… Ceci doit-il générer colère/anxiété/tristesse, ou pouvons-nous en être reconnaissants ? Laissez tomber vos griefs et trouvez une façon d’être reconnaissant, peu importe laquelle. Et ensuite, souriez. Cette habitude inaltérable peut changer votre vie.

5. Créez des habitudes qui se chargent du stress.

Souvent, quand nous sommes face au stress, nous avons des réponses malsaines : nous mettre en colère, nous sentir dépassé et en retrait, mal nous alimenter, boire de l’alcool, dépenser ou acheter compulsivement des choses, aller sur des sites qui nous font perdre notre temps, procrastiner, etc. Au lieu de cela, nous avons besoin de façons saines de faire face au stress qui viendra inévitablement. Quand vous remarquez du stress, observez soigneusement comment vous y faites face et remplacez ensuite toutes vos habitudes malsaines par de plus saines. Des habitudes saines pour faire face au stress incluent : Boire du thé, faire de l’exercice, du yoga, de la méditation, masser votre nuque et vos épaules, aller faire une promenade, boire de l’eau, parler avec quelqu’un dont vous vous souciez.

6. Faites une tâche à la fois.

J’ai écrit de nombreux billets dans le passé sur monotâche versus multitâche, et je pense les gens multi-tâchent maintenant plus que jamais. Les gens envoient un SMS dans le train, en marchant, en conduisant. Ils tweetent et postent sur Facebook et Instagram, ils envoient des courriers électroniques et lisent des blogs et des nouvelles, ils observent des vidéos en faisant d’autres choses, ils regardent la télévision en mangeant, ils planifient leur journée en faisant les tâches ménagères.

de nombreuses responsabilitésCeci est un excellent moyen de causer un niveau d’anxiété qui se retranscrit dans tout que vous faites, parce que vous êtes toujours inquiets : Vous devriez faire plus, faire quelque chose d’autre. Et si, au lieu de cela, vous faisiez juste une chose à la fois et appreniez à penser que vous ne devriez pas faire autre chose ? Cela demande de la pratique : Seulement manger. Seulement laver son bol. Juste se promener. Parler à seulement une personne. Lire un article ou un livre, uniquement, sans s’interrompre. Simplement écrire. Traiter uniquement votre courrier électronique, message par message, jusqu’à ce que votre boîte d’arrivée soit vide. Vous apprendrez qu’il y a de la paix dans le fait de faire une seule chose et de lâcher de tout le reste.

7. Réduisez le bruit.

Nos vies sont emplies de toutes les sortes de bruit: désordre visuel, notifications, médias sociaux, nouvelles, toutes ces choses que nous devons lire. Et sincèrement, rien de cela n’est nécessaire.

Réduisez toutes ces choses et plus et créez un certain espace, un certain calme, dans votre vie.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

14 Avril – Lausanne #PMI® – Managing Stress and Emotions @ work: Concrete Tools

15 Mar

Workplace-related stress is a growing concern.

People are dealing with ever-increasing workloads, a decreasing workforce, and a climate of rapid change.

Employees are being asked to do more than ever before in less time for less money and to take more responsibilities and decisions. Project Managers are very exposed in that sense!

The event will be particularly focused on how to develop soft-skills to avoid personal damages.

Registration to this event organized by PMI Switzerland

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

Microsoft est partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

comment ne pas ramener à la maison une mauvaise journée au travail ?

12 Jan

Bien sûr, lire ses SMS  ou emails professionnels en arrivant à la maison après une mauvaise journée est fortement déconseillé, droit à la déconnexion oblige !

OK, ils ne marcheront peut-être pas toujours mais je pense que ces conseils de John Baldoni, très simples et faciles à mettre œuvre, peuvent avoir un effet positif et re-booster votre moral avant de reprendre le chemin de la maison.

« Prevent Taking a Bad Day Home with this Simple Step » de John Baldoni

john-baldoniRessentez-vous de la contrariété au travail, particulièrement en fin de journée ? La plupart d’entre nous ressentent cela de temps en temps. Le défi est de savoir que faire à ce sujet.

Faites une chose que vous savez faire impeccablement avant de partir

Faites ce que les champions de plongeon font en compétition : montez sur le plongeoir et exécutez un plongeon dans lequel vous excellez. Après cela arrêtez votre journée de travail. On a donné ce conseil à ma fille. Elle était plongeuse en compétition pendant son adolescence. Le plongeon est une discipline qui exige une combinaison d’agilité, de timing et de beaucoup de grâce, pour ne pas mentionner des nerfs solides et tout autant de volonté. Un jour, elle avait atteint un plafond et était sur le point de partir quand son entraîneur l’a tirée de côté et lui a dit : « Tu peux partir maintenant si tu veux, mais au lieu de partir dans cet état de frustration, pourquoi ne finirais-tu pas l’entrainement avec un plongeon que tu sais que tu va réussir ? » Ma fille a suivi son conseil et a fini son entrainement en se sentant beaucoup mieux et plus confiante sur ses capacités.

last-thing-of-the-dayEt c’est exactement nous devons faire à la fin d’une journée irritante. Il arrive que les choses tournent vraiment mal, résultat de nos propres erreurs ou de celles d’autres personnes, ou d’un système ou d’un processus qui a échoué. Et, indépendamment de la cause, la tension monte. Pour empêcher ce stress de ruiner votre soirée, ou la journée suivante, il est bon de trouver des façons de le dissiper. Faire ceci au travail, avant de rentrer à la maison, est une bonne première étape.

Voici quelques suggestions pour dissiper le stress d’une mauvaise journée au travail.

1. Respirez à fond.

Woman Closing EyeGardez-l’air un instant dans vos poumons puis soufflez. Faites-le plusieurs fois. Pour des détails sur la bonne façon de prendre une profonde respiration du diaphragme, voir cette lettre d’information sur la Santé de Harvard. Fermez les yeux si vous le souhaitez, ou regardez une image de votre conjoint ou de vos enfants ou de quelque chose qui vous fasse venir un sourire. Effacez de votre esprit la frustration que vous ressentez.

2. Choisissez maintenant quelque chose de facile à faire.

Envoyez un rapport, réconciliez un bilan, ou répondez à quelques courriers électroniques simples, rayez un item qui n’exige pas beaucoup de réflexion de votre liste de choses à faire. Le  processus en lui-même aura tendance à ralentir votre rythme cardiaque et vous donnera un sentiment de maîtrise de ce que vous faites. Vous en doutez ? Essayez !

3. Levez-vous et partez.
Arrêtez votre ordinateur et partez !

Arrêtez votre ordinateur et partez !

Une fois que vous avez complété cette tâche et que, nous l’espérons, vous sentez mieux, prenez promptement la sortie. Ne vérifiez pas votre courrier électronique une dernière fois. Ne vous attardez pas pour voir qui est encore là. Ne vérifiez pas Facebook, LinkedIn ou Twitter. Simplement partez, gracieusement et avec un sourire sur le visage. Le travail pénible sera encore là demain, mais pour l’instant effacez-le à grande vitesse de votre esprit. Partez, tout simplement.

A la fin de la journée, vous devez faire juste encore une chose qui vous fasse vous sentir bien avant de partir

Bien sûr, nous savons que ces étapes simples ne fonctionneront pas tout le temps. Il y aura des moments où vous quitterez le travail frustré et pas qu’un peu en colère. Et si vous vous sentez vraiment souvent plus frustré que satisfait, ces techniques ne résoudront pas vos plus gros problèmes avec votre travail. Vous pourriez devoir trouver un nouveau poste, ou un nouvel employeur.

old-worker-smileLe sentiment de contrariété, particulièrement quand nous travaillons avec d’autres et particulièrement en ces temps difficiles, est naturel. Le défi pour ceux d’entre nous qui voulons faire de notre mieux est de ne pas de laisser de petites choses nous tirer vers le bas. À la fin de la journée, nous devons, comme ma fille, faire encore un plongeon qui nous fasse nous sentir bien par rapport à nous-mêmes

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

29 Novembre – Lausanne – L’Humain au cœur du projet

27 Nov

L’Humain au cœur du projet – et du programme

LogoSMPLe thème est abordé sous différents angles et par des professionnels d’horizons variés. Sans oublier le réseautage, les échanges et les rencontres, valeurs chères à la SMP, qui font partie de l’ADN de cet événement.

La matinée:

  • man-person-people-emotionsComment les équipes peuvent-elles se protéger du stress ? Par Patrick Légeron, psychiatre, fondateur du Cabinet Stimulus
  • L’attitude positive, une précieuse alliée pour booster les projets par Laurent Cordaillat, entrepreneur,  conférencier,  consultant en attitude positive

L’après-midi (une formation parmi les 4 proposées):

  1. enthusiasmLes rôles de chacun, clé de réussite de votre équipe
  2. L’Homme et le « système » sont-ils compatibles 
  3. Gérer un projet, c’est d’abord une relation humaine
  4. L’Humain et le projet, un processus haut en couleur !

Pour garantir votre place au nouveau rendez-vous des professionnels du management de projet, réservez votre accès dès maintenant.

Avantage pour les membres SMP : vous économisez CHF 60. Les membres des associations partenaires : ADI, ASO, IIBA Geneva, PMI France, SAV et SKMF bénéficient de conditions préférentielles.

En savoir plus sur le programme…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

3 Novembre – Lille ( #PMI ®) – Détectez le stress… et managez vos équipes dans la sérénité !

21 Oct

Beaucoup de salariés déclarent souffrir de symptômes liés à des risques psychosociaux et au stress.

Une session animée par Véronique Hog, psychologue du travail

Une session animée par Véronique Hog, psychologue du travail

Ce sujet devient une préoccupation croissante pour les entreprises et les managers.

En tant que pilote d’équipes, savons-nous détecter les signes de stress dans nos équipes avant qu’il ne soit trop tard : troubles de la concentration, du sommeil, nervosité, épuisement, pré Burn Out ?

Est-il toujours simple d’agir face à ces situations, face aux personnes stressées, ou simplement en étant soi-même stressé ?

Quelles sont les bonnes pratiques pour une zen’attitude ?

Vous aimeriez pouvoir déceler chez vos salariés ou vos collègues certains des effets indésirables du stress. Vous recherchez des solutions pratiques pour gagner en sérénité. Vous souhaitez en savoir plus sur le stress en équipe. Cette rencontre est faite pour vous !

Il est possible de prévenir ces risques, devenez acteur de cette prévention et repartez avec des outils à utiliser dès demain avec vos équipes!

CSP est partenaire de DantotsuPM

CSP est partenaire de DantotsuPM

S’INSCRIRE à cet événement organisé par la branche PMI NORD-de-FRANCE

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

Enregistrer

Enregistrer

25-26 Novembre – Marrakech (Maroc) – Program & Project Management International Conference #PPM2016

18 Sep

Christine Rieu et Marc Burlereaux sont ravis d’être invités par Farid Yandouz en tant que speakers à la conférence #PPM2016 à Marrakech, afin de parler de la gestion des parties prenantes au sein de projets et programmes !

Détails et Inscriptions

Détails et Inscriptions

Plus d’informations et inscription sur www.ppmconferences.com

Comment le développement durable et la RSE permettent de rendre les parties prenantes plus efficaces

  • christine-rieuLa RSE (Responsabilité Sociale de l’Entreprise) : Contrainte ou liberté ?
  • Comment faire de la RSE un levier de performance.
  • Quels outils pour valoriser les parties prenantes en interne et en externe ?

L’épuisement professionnel : comment le détecter et surtout comment l’éviter

  • marc-burlereauxCaractéristiques de l’épuisement professionnel
  • Le syndrôme d’Hubris qui touche les cadres dirigeants, facteur déstabilisant
  • Quels outils à disposition du Chef de Projet / Responsable de Programme pour livrer sans épuiser les équipes (en se basant sur 3 retours d’expérience)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

29 Septembre – Paris-Saclay #PMI ® – Mindful at Work : Connecting with your sense of purpose

15 Sep

Le pôle PMI Paris-Saclay vous invite à assister à la Conférence « Mindful at Work : Connecting with your sense of purpose”

Cet événement aura lieu le jeudi 29 Septembre  de 12h30 à 14h00 à la cité de l’Innovation, Nokia. La conférence animée par Marie Holm sera en Anglais, la participation est gratuite.

Marie Holm

Marie Holm

La participation à cet événement rapporte 1,5 PDU aux certifiés PMP et PgMP présents (Catégorie Leadership).

Sometimes we become so busy in working life that we lose sight of our sense of purpose and meaning in life. By consciously taking moments to ‘reboot’ and reconnect to what is important to us, we can better align ourselves to achieve our goals, develop to our full potential and optimally contribute to society.

How is this possible?

By giving our attention to what we are thinking (meta-attention), we can better recognise our thought patterns and when necessary, adapt to changing situations (resilience), and facilitate desired outcomes (through neuroplasticity, neurogenesis, and aspects of psychology).

Through cultivating awareness, we can build upon our strengths and cultivate an open mindset toward expressing the richness that we have to offer.

As a result, we can reduce stress, enhance our well-being and interpersonal communication, as well as experiencing a greater sense of fulfillment.

Simple cognitive techniques, such as mindfulness, can assist us along this pathway. Let’s give it a try, starting with a one minute exercise!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

le guide de réduction de stress de la personne très occupée

20 Jan

The Busy Person’s Guide to Reducing Stress

http://zenhabits.net/stressguide/ par Leo Babauta

stressLe stress est l’une des plus grandes causes de problèmes de santé de beaucoup de personnes : il peut causer des problèmes cardiaques, la dépression, des attaques d’anxiété, des problèmes de sommeil, des maladies auto-immunes, des problèmes de poids et bien davantage.

Mais nous sommes très occupés – comment faire retomber les niveaux de stress tout en complétant notre job, en nous occupant de nous-même et de nos familles ?

La personne occupée pourrait ne pas avoir de temps pour des retraites de méditation d’une semaine entière, ni de brèves vacances, ni des consultations hebdomadaires. Alors, qu’est-ce qui peut être fait ?

Je vais être bref: il y a 5 petites choses que vous pouvez faire.

Quelques changements de mentalité, une paire d’actions qui demandent seulement 2 minutes chacune. Ceux-ci ne résoudront pas les problèmes de stress les plus sévères, mais ils aideront la plupart d’entre nous.

  1. Soyez complètement dans une tâche.

étudier, lire attentivementAu lieu d’être dans le mode stressant de commutation de tâches, prenez votre tâche suivante, laissez s’en aller tout le reste et soyez seulement dans le moment présent avec cette tâche. Laissez-vous être immergé dans cette tâche, lâcher le sentiment que vous devez vous en débarrasser rapidement en toute urgence, pour passer à la tâche suivante. Il y aura toujours une tâche suivante – la nature de listes de tâche est qu’elles sont sans fin. Aussi, laissez ces autres tâches venir plus tard. Soyez juste dans cette tâche, comme si cela est votre univers entier.

  1. Visualisez vos idéaux et relâchez le contrôle.

command and controlLa peur vous rend stressé, pas des facteurs externes comme votre travail ou des problèmes familiaux. Ces choses externes sont juste une partie de la vie, mais elles deviennent stressantes quand vous craignez l’échec, quand vous craignez que les gens ne vous aiment pas, quand vous craignez de ne pas être assez bon, quand vous craignez l’abandon, etc. Cette crainte est basée sur un certain idéal (et vous craignez la non atteinte de cet idéal) : vous avez une image mentale que vous allez réussir, être parfait, être aimé, être à l’aise tout le temps. Ces idéaux sont une façon d’être dans le contrôle d’un monde que vous ne contrôlez pas en réalité, mais ils vous font mal en causant de la peur et du stress. Au lieu de cela, lâcher de contrôle. Soyez OK avec le chaos et l’incertitude et croyez que les choses trouveront leur place. Vous aurez moins peur et serez moins stressé.

  1. Acceptez les gens et souriez.

sourireNous nous énervons après d’autres personnes parce qu’elles ne respectent pas nos idéaux ou comment elles devraient agir. Au lieu de cela, essayez de les accepter pour qui elles sont et reconnaissez que, comme Vous, elles sont imparfaites et recherchent le bonheur et luttent pour le trouver. Elles font de leur mieux. Acceptez-les, souriez et appréciez votre temps avec cette personne.

  1. Allez faire un tour.

Quand les choses deviennent stressantes, prenez 2 ou 3 minutes pour faire une promenade et vider votre esprit. Une courte promenade fait des miracles.

  1. Exercez de brèves pratiques d’attention.
"Image courtesy of stockimages / FreeDigitalPhotos.net".

« Image courtesy of stockimages / FreeDigitalPhotos.net ».

Vous n’avez pas à méditer 30 minutes pour obtenir les bénéfices du fait d’être attentif. Vous pouvez faire un balayage rapide de votre corps (voir comment votre corps se sent à cet instant) en 10 secondes. Vous pouvez prêter attention à votre souffle pendant 30 secondes. Vous pouvez observer vos pensées, craintes, idéaux pendant une minute. Vous pouvez marcher, en prêtant attention à votre corps, vos pieds, votre souffle, votre environnement, comme vous marchez. Vous pouvez faire chacune de ces sortes de pratiques d’être attentif par petits bouts pendant votre journée.

Et pour aller plus loin: Si vous avez encore un peu de temps après avoir fait ces choses, j’ai quelques autres recommandations qui aideront. Éliminez les tâches inutiles de votre « Todo List », réduisez vos engagements en disant non aux gens, commencez une pratique de méditation régulière de 5 minutes, manger plus sainement, faites régulièrement de l’exercice, passer du temps de qualité avec des personnes aimées, prenez plus de sommeil, buvez du thé.

Je devrais indiquer que beaucoup de personnes font face au stress de façons malsaines – alcool, tabac, drogues, malbouffe, violence, regarder la télévision, procrastiner. Ironiquement ceux-ci causent encore plus de stress. Au lieu de cela, apprenez à le gérer sans ces béquilles.

Psychologist Kelly McGonigal urges us to see stress as a positive, and introduces us to an unsung mechanism for stress reduction: reaching out to others.

Stress. It makes your heart pound, your breathing quicken and your forehead sweat. But while stress has been made into a public health enemy, new research suggests that stress may only be bad for you if you believe that to be the case.

8 Décembre – Grasse – implémenter une démarche Qualité de Vie au Travail :-)

27 Nov

81° PETIT DÉJEUNER DU CYCLE INNOVATION & CONNAISSANCE : Comment implémenter concrètement une démarche Qualité de Vie au Travail (08/12/15, 8h30-10h)

Bien-être au travail : Comment implémenter concrètement une démarche QVT* ? Quelles sont les conditions de succès ?  
* Qualité de Vie au Travail

Image courtesy of stockimages at FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of stockimages at FreeDigitalPhotos.net

En matière de programmes de qualité de vie au travail, si le contenu des pratiques proposées et mises en place est important, la façon de les proposer et de les implanter au sein l’entreprise est tout aussi essentielle. En effet, la forme compte tout autant que le fond. Dans cette présentation, on s’attachera à présenter les différentes démarches méthodologiques pour développer et mettre en place des programmes de qualité de vie au travail au sein d’organisations de différents secteurs (hospitalier, industriel entre autres).

S’il n’y a pas une seule bonne façon de faire, en revanche il y a des facteurs clefs à considérer :

  • needsQuels sont les besoins réels des collaborateurs, quelle est la qualité du climat organisationnel ?
  • Quel est le niveau de dialogue social au sein de l’entreprise ?
  • Quel est le niveau d’implication de la direction générale ?

Ces questions sont autant d’éléments à passer en revue pour lancer de façon adéquate un programme de QVT dans de bonnes conditions. Nous verrons ensemble ces éléments à travers des exemples de programmes réussis ou pas afin d’enrichir votre réflexion quant à votre démarche QVT.

En deuxième partie de cette conférence, Hélène Renard présentera des exemples de démarches QVT implémentées au sein du Groupe La Poste.

Je m’inscris

 

%d blogueurs aiment cette page :