Un guide en 16 étapes pour améliorer votre management de ressource de projet par Analuz Montejano, IIL

Améliorez votre management de ressource de projet un pas après l’autre…

A Step-By-Step Guide to Improving Your Resource Management

http://blog.iil.com/improving-your-resource-management/ par Analuz Montejano | IIL Instructrice et Consultante Sénior

Analuz Montejano

Les chefs de projet et leurs équipes mènent des projets planifiés tous les jours, comme le développement de nouveaux logiciels. Pour réussir, ils doivent être capables d’évaluer et d’allouer les ressources nécessaires pour terminer les éléments à fournir dans les temps, avec la bonne qualité et sans dépasser le budget. Cependant, il y a de nombreux défis dont beaucoup surgissent à cause des limitations dans les processus et outils actuels qui impactent la réussite.

Le Management de Ressource de Projet est un processus conçu pour utiliser efficacement et effectivement les personnes, les matériels et les équipements. Depuis 2017, le management de ressource de projet s’est concentré non seulement sur les ressources humaines, mais aussi sur l’équipement, les matériels et les fournitures. Le processus consiste en l’identification, l’acquisition et la gestion les ressources au bon moment et au bon endroit parce que le but du management de ressource est de gérer toutes les ressources. C’est l’un des processus les plus difficiles pour planifier, contrôler, maintenir et réaliser les objectifs.

Poursuivez cette lecture pour découvrir ce que vous pouvez entreprendre pour améliorer le management de ressource dans vos projets !

1. Priorisez le travail et incluez toutes les ressources dans le WBS

Évaluez l’objectif du projet pour établir le processus décisionnel. Plutôt que le contrat ou les achats avec un fournisseur, utilisez le WBS (Work Breakdown Structure ou Structure de Décomposition de Projet – SDP en français): Les lots de travail.

Incluez des procédures de contrôle des changements dans votre méthodologie. Vous en aurez besoin lors des différentes phases du projet.

La planification de ressources commence par la création d’une liste détaillée de chaque ressource, humaine et matérielle dont on aura besoin pour délivrer le projet. Impliquez les membres de l’équipe dans ce processus car certains aspects du projet peuvent exiger des ressources dont vous ne savez rien. Il vaut mieux prévoir pour chaque item possible et ne pas tous les utiliser que de sous-estimer vos besoins et de finir par payer des surcoûts à la dernière minute.

2. Prenez le temps adéquat pour faire des évaluations raisonnables et réalistes

La perfection est presque impossible à atteindre dans le management de ressource mais vous devriez toujours y aspirer. Une fois que les priorités du projet ont été clarifiées, prenez le temps nécessaire pour évaluer les échéanciers et le budget. Examiner les projets précédemment achevés, y compris ce qui a mal tourné, aide à développer des évaluations et des prévisions raisonnables.

De plus, bien que vous écoutiez attentivement le management, les évaluations et prévisions devraient être réalistes et non pas des cibles inatteignables qui répondent uniquement à des attentes du management ou des délais peu raisonnables.

Mettez à jour les estimations périodiquement afin de refléter les changements tels que de nouvelles décisions, des modifications dans les ressources et l’impact de ces changements sur le projet quand ils surviennent.

3. Examinez quelles ressources sont disponibles dans votre société, en termes de compétences et en nombre, et voyez si vous avez besoin qu’un fournisseur en recrute ou en  achète à l’extérieur.

Prêtez une attention particulière aux personnes ou fournisseurs techniques qui sont les plus demandés dans la société.

Prévoyez le temps nécessaire pour les obtenir ou les acquérir afin de les avoir au bon moment.

Vérifiez leurs disponibilités et essayez d’être proactif. C’est l’aspect le plus important pour parvenir à produire les livrables.

4. Considérez les meilleures options pour bien travailler dans l’organisation avec ses ressources techniques et humaines

Les différents types de programmes et projets obtiendront des bénéfices de technologies spécifiques. Il est important de connaitre la taille, le coût, la durée et les participants sur le projet.

une ressource mal alignée peut sévèrement impacter les résultats de toute l’équipe

Assurez-vous que les outils et les techniques que vous avez choisis sont alignés sur ceux de la société, qu’ils créeront de l’efficacité et génèreront des bénéfices pour le projet.

Cela permettra à votre organisation de planifier, manager et délivrer le travail en utilisant un panel de méthodologies comme la prédictive et traditionnelle ou par jalons, itérative, Agile et même collaborative.

Adoptez différentes manières de travailler à travers toute l’organisation et ses ressources.

Incluez toujours le service des achats quand vous avez des fournisseurs externes sur votre projet.

5. Utilisez une Matrice des Responsabilités

Une fois que vous avez priorisé les ressources nécessaires, définissez les personnes qui sont responsables de la tâche avec une matrice de responsabilité (la Responsibility Assignment Matrix – RAM). Utilisez la matrice pour clarifier des rôles et responsabilités sur tout le périmètre du projet.

Qui va faire quoi et avec quel niveau de responsabilité et quel rôle ?

Les RAMs sont souvent de simples diagrammes RACI (responsible, accountable, consulted, and informed). Les diagrammes peuvent être créés en nommant la personne ou le rôle.

Apprenez en davantage ici :  A Comprehensive Project Management Guide for Everything RACI

6. Attendez-vous à de l’inattendu dans tout le cycle de vie de projet

Pendant le cycle de vie du projet, il est commun de rencontrer différents changements ou manque de ressources prévues, de quantité, de capacité, ou d’absence de spécification de qualité. Ces aléas augmentent les risques, et les conflits surviennent parce que des événements et changements inattendus sont inévitables.

7. Planifiez le travail et les ressources avec une Structure de décomposition du Projet (SDP), Work Breakdown Structure (WBS) en anglais.

Vous avez besoin d’une SDP robuste avec un lot de travail spécifique pour planifier les tâches, gérer les nominations et assigner les livrables aux personnes. Quand vous allouez des tâches aux personnes, vous devez fournir les spécifications sur la qualité attendue et les critères d’acceptation.

Considérez chaque activité avec des dates de début et de fin et durées pour le travail défini et qui y est assigné; n’oubliez pas un seul responsable pour chaque activité.

Utilisez des processus qui si possible de réduisent les aspects administratifs.

8. Gérez l’assignation des ressources

Beaucoup de choses entrent dans la planification d’un projet et toutes sont importantes. Mais le projet ne sera jamais réalisé si vous n’avez pas efficacement assigné vos ressources à des tâches spécifiques.

N’oubliez pas que les ressources peuvent englober beaucoup d’items différents. Les personnes dans votre équipe sont des « ressources », mais également les outils qu’elles utilisent, l’équipement, les fournitures et même le site où vous allez faire le travail.

Utilisez des blocs de ressources au niveau du projet ou de ses phases comme point de départ si le management de ressource est nouveau dans votre organisation.

Commencez par rassembler toutes les activités SDP qui seront nécessaires pour achever le projet. Les activités sont les parties le plus petites d’un plus grand lot de travail. Telles sont les étapes que vous devez entreprendre pour aller du début d’un projet jusqu’à la ligne d’arrivée.

9. Utilisez échéanciers et rapports budgétaires

Chaque activité a une durée et des ressources et vous devez déterminer combien de temps ces tâches nécessiteront pour vous amener du commencement à la fin, autrement dit, la durée de l’activité ou de la tâche. De plus, vous devez connaitre le coût de chaque ressource.

En gardant un œil sur toutes les parties en mouvement du projet, vous maintenez un contrôle sur le timing, le budget, les activités, les risques et les changements. Représenter visuellement les données en un seul endroit facilite la transparence et la communication avec les membres d’équipe et vous maintien en ligne sur les échéances et budgets approuvés.

Vous devez rendre les choses simples et faciles pour un bon rapport sur la consommation budgétaire et l’avancement.

Adoptez un outil pour suivre de près les temps et les coûts pour chaque différent type de ressources.

10. Utilisez le nivellement de ressources

Aussi connu comme optimisation d’usage de ressource, cela fait partie de l’activité complexe de management de ressource. Cela signifie que vous êtes conscients de la disponibilité de ressources et la managez sur un unique projet ou de multiples projets.

Vous pouvez prolonger des périodes prévues pour des tâches spécifiques, éviter la sur allocation ou sous-emploi de membres de l’équipe et prévenir l’épuisement.

11. Calculez le taux d’utilisation

Ce nombre vous dit exactement quel pourcentage de temps d’un membre de l’équipe est utilisé selon sur votre assignation de temps et de tâches. Le but est de travailler à pleine capacité, ainsi vous ne gaspillez pas de temps (ni d’argent).

Pour calculer le taux d’utilisation, prenez le nombre d’heures qu’une ressource a travaillé par rapport au nombre total d’heures qu’elle avait disponibles pour travailler.

12. Considérez l’importance de la gestion des changements et du management des risques

Le management de ressource porte un élément à haut risque et c’est un problème auquel les chefs de projet font face chaque jour. Les ressources sont empruntées aux équipes existantes pour travailler sur de nouveaux projets, des projets de forte visibilité et de nouveaux business tout le temps et le manager des ressources est forcé « de reconfigurer » ses équipes. Il y a beaucoup de négociation entre plusieurs équipes et projets pour le même talent et le manager de ressource est central dans cette négociation. Il peut exiger des dates de début et fin pour l’allocation du talent afin qu’il puisse passer de livrable en livrable.

Un projet provoque du changement. Chaque phase qui est atteinte doit être évaluée pour ses impacts positifs et négatifs sur le projet lui-même et sur l’environnement de travail dans son ensemble. Mesurez et monitorez ces impacts et communiquez-les aux membres de l’équipe et aux sponsors. Les managers de ressource jouent aussi un rôle important dans le changement organisationnel. Comme les sociétés continuent à créer des processus innovateurs et des systèmes nouveaux, les rôles et des responsabilités des personnels doivent incorporer la technologie pour gagner en efficacité.

13. Maintenez une constante communication avec l’équipe des achats et ses fournisseurs

Partagez à l’avance le planning, ainsi que les risques ou contingences, avec les fournisseurs et l’équipe des achats pour obtenir des alternatives pour le contrôle de projet.

14. Planifiez et budgétez pour le temps hors-projet

Prévoyez les vacances

Assurez-vous que le temps de management, congés payés, réunions, traitement des emails, etc. est pris en compte tant dans le long terme qu’à court terme.

N’oubliez pas les activités inattendues sur le projet (les risques et les changements); assurez-vous de fournir un mécanisme pour capturer ce temps.

Sinon, vous perdrez de vue cette réduction de capacité et devrez utiliser les fonds de réserve.

15. Maintenez votre équipe motivée et heureuse

Gardez votre équipe bien formée et bien informée. Cela améliorera la productivité. Ne sur-utilisez jamais les ressources humaines.

La plupart des « ressources » sont des personnes – et les humains sont en bout de compte responsables du succès du projet. Les managers de ressources et de projets doivent être des négociateurs hors pairs comme ils naviguent entre les multiples équipes projets qui (bien sûr) considèrent chacune leur projet comme ayant la priorité la plus élevée. La motivation et le bonheur sont importants pour tous les individus dans le cycle de vie de projet.

La complexité, la flexibilité, les compétences relationnelles (soft skills) et la capacité à prévoir l’inconnu (ou le gérer) sont la norme dans le management de ressource et les managers doivent être flexibles et prêts à traiter avec cette complexité.

16. Évitez ou limitez le multitâches

Le multitâches semble efficace, mais aboutit souvent à une productivité radicalement inférieure.

Essayez de limiter le nombre de tâches parallèles et vos ressources délivreront mieux.

Avez-vous des approches qui ont amélioré votre management de ressource ? Parlez-nous en dans les commentaires !

 

Rencontres sur le management de projets – 11 au 17 Juin

Quelles rencontres sur le management de projet puis-je vous recommander en cette troisième semaine du mois de juin ?

Le forum national PMI des régions continue sont tour de France avec Marseille et Lille cette semaine !

Lyon nous propose aussi une session sur la bienveillance au travail et Paris-Saclay sur l’hybridation des méthodes Agile et prédictive.

N’oublions pas non plus que cette semaine est celle du wébinaire PMI sur les Talents en Management de projet, celle où Microsoft nous propose un webinaire sur l’intégration ERP/MS Project et de plus Scrum.org met le focus sur l’intégration de Scrum avec les ressources Humaines pour réellement ancrer les valeurs de l’agilité dans les organisations.

Lundi 11

La transformation des organisations est le partenaire du business de demain. 3 interventions: Pyramide DevOps & Équipe intégrée; Transformation Agile et Organisation en produits; Les limites du Time-to-market.

Chaque année, le réseau Anact-Aract organise une Semaine nationale dédiée à la Qualité de Vie au Travail. Pour ouvrir la semaine, nous aurons le privilège de recevoir Christine TAPERO, conférencière et coach, auteur du blog Educationpositive.com et dirigeante de Challenge Carrière & Famille. Elle abordera la conciliation vie professionnelle/ personnelle et nous transmettra les astuces pour un équilibre de vie plus harmonieux.

Mardi 12

La Neuroscience et l’Intelligence Artificielle au service des Projets. Un événement qui s’annonce PASSIONNANT ! le 12 juin 2018 à la Coque. La participation à cet événement vous permettra de collecter 7 PDUs.

  • Quelle place dans le management de projet pour IA & Neuroscience et quelles synergies pour mieux manager au XXIème siècle ?
  • Quelles sont les tendances en IA & Neuroscience qui vont impacter le métier de chef de projets ?
  • Comprendre son cerveau pour mieux gérer les autres 
Méta Projets Management est partenaire de DantotsuPM

Bonheur au travail, Chief Happiness Officer, Bienveillance… On en parle tellement, qu’on en arrive à se demander si ces mots ne sont pas un peu trop jolis pour être honnêtes. Au-delà de l’effet générationnel, l’aspiration au bien-être au travail répond à une réalité économique certaine et mesurable. Véritable changement de culture, elle adresse les questions posées par un environnement professionnel toujours plus exigeant et souvent plus instable.

L’agilité est aujourd’hui présentée comme la clé de voûte pour le succès des projets dans de nombreuses entreprises. On constate néanmoins que la méthode traditionnelle (ou waterfall) persiste et est encore largement utilisée. Cette conférence vise au travers de retours d’expérience et d’illustrations concrètes à présenter une approche « entre deux » ou « hybride » pour bénéficier du meilleur des deux mondes au sein d’un projet. Il sera, entre autres, détaillé au travers d’illustrations et d’exemples les critères d’application de l’une ou de l’autre des méthodes dans un projet.

Les nouveaux projets arrivent n’importe quand… pas seulement lors de la planification annuelle; Nous avons plus de projets potentiels que de moyens; Les priorités sont bouleversées régulièrement; Nos ressources humaines sont sollicitées de multiples parts; Les nouveaux projets sont retardés; Les projets actuels se prolongent… Au secours !

An official premiere of the Spanish version of IPMA ICB4 standard. The presentation “ICB4 and IPMA’s Global Competency standards for Project Management” will be held by Jesús Martínez Almela, President of IPMA.

Mercredi 13

Scrum provides for unmatched collaboration, increasing resiliency to the complexity that often takes HR Initiatives off course and budget, too often unintentionally disengaging employees. This is a major shift for many HR teams – exploring ways that shift how they think about delivering value to their employees, business partners, and organizations. Leading change that truly makes a difference as serving leaders to the organizations they serve is the hallmark of a truly great HR organization.

CertYou est partenaire de DantotsuPM
How may you adapt your career to anticipate and stay viable in an environment of rapid technological change ?
Details on line

The PMI Talent & Technology Symposium 2018 is the fusion of two prior events, the Internet Systems & Technologies Symposium, and the Talent Management Conference. The new event will focus on the impact of rapidly changing technologies on the project management discipline and careers. Participants will better understand how emerging technologies affect their career and skills progression, as well as the evolving needs of hiring managers as they seek out top project management talent.

The PMO Conference is curated and designed for you, the PMO practitioner. Focused on portfolio, programme and project offices, this one day conference is all about learning more about your chosen profession. From a full programme of PMO expert speakers, a dedicated PMO exhibition full of PMO products and services and time to network with new PMO contacts or reconnect with friends and ex-colleagues, the day is 100% PMO focused.

SMPP est Partenaire de DantotsuPM

Jeudi 14

Le programme MIKADO lancé en 2011 par Société Générale Global Banking and Investor Solution est une initiative innovante dans le monde des banques d’investissement : c’était la toute première fois en Europe qu’une activité stratégique d’une banque d’investissement était outsourcé à une utility. Ce fut une initiative de grade ampleur impliquant le transfert de plusieurs centaines de salarié dans le monde et le déploiement d’un nouveau système informatique. Accenture, qui a créé la utility pour cette occasion, a depuis intégré 2 autres banques d’investissement sur la plateforme.

 

Vendredi 15

Hybridation, Agilité, Bienveillance, Intelligence artificielle & Neurosciences. Quelles sont les tendances et perspectives en intelligence artificielle ? De la gestion du portefeuille jusqu’à l’exécution et la gestion du projet, quelle serait la meilleure  approche (agile, prédictif ou une combinaison des deux) ? C’est ce que nous verrons avec les intervenants, à travers leurs travaux et leurs retours d’expérience. La participation à cet événement vous permettra de collecter 7 PDUs.

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

Rencontres sur le management de projets – 4 au 10 Juin

Que puis-je vous recommander en cette deuxième semaine du mois de juin ?

… des wébinaires et rencontres sur des thèmes variés du management de projet: EcoPMI, Gestion des ressources, la célèbre conférence virtuelle MS Project, pourquoi adopter AgilePM ?

Mardi 5

Nous sommes une communauté de chefs de projets de sociétés diverses et nous nous retrouvons régulièrement pour améliorer nos pratiques lors de conférences et de cercles de discussion. Nous souhaitons continuer à créer du lien entre nous, à échanger, à réseauter, à apprendre des autres. Bref à faire et vivre grandir la communauté des chefs de projets de Montpellier. Que vous soyez chef(fe) de projet aguerri(e) ou novice, n’hésitez pas à nous rejoindre pour échanger des bonnes pratiques professionnelles autour d’un verre dans un cadre sympathique à Montpellier de 18H30 à 20H30

Inscriptions sur le site du PMI France

Plusieurs chefs de projet vont nous faire partager leur expérience, leurs bonnes pratiques et difficultés: Quelles sont les solutions existantes pour répondre à cette problématique ? Quelles sont les organisations mises en place ?

AE, Architects for Business & ICT will provide us with a simple but challenging business game where collaboration and communication are key. It will be amusing for everybody!

Mercredi 6

The Hanford Double Shell Tank AY-102 Recovery Project successfully transferred nuclear waste into a double shell tank for safe storage with no safety issues, ahead of schedule, and US$8.7 million under budget. This project was the winner of the 2017 PMI Project of the Year Award. Learn about this award winning project’s challenges, best practices, and lessons learned in this webinar.

Méta Projets Management est partenaire de DantotsuPM
AgilePM Certification details

What the key elements of Agile Project Management are, and how these, using simple and non-IT examples, can increase chances of success whilst minimizing the level of risk.

Mercredi 6 et Jeudi 7

A 24-hour conference dedicated to Microsoft PPM including MS Project, Project Server and Project Online. This conference is completely focused on Microsoft® Project, Project Server and Project Online, with a lot of support from the Microsoft Project Community. So you get pure, unadulterated content about using the technology for your business problems.

Jeudi 7 à Samedi 9

Check the programme and register on line

Vendredi 8

Le webinaire en replay

Agile approaches continue to increase in popularity in the world of project management. A range of popular Agile methods have been employed to varying degrees by organizations to support their project management practices. But few of them offer a complete project management solution (e.g. covering the full project lifecycle, roles & responsibilities, etc).

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

6 December – Webinar #PMI® – Law of Diminishing Marginal Returns; a story of « resources »

Quite frequently project teams are asked by Management and/or Project Boards to increase the size of the team to either bring timelines forward, or as a means to deliver all scope in tight deadlines.

Myriam Hamed-Torres

Myriam Hamed-Torres will be covering how well known Economic Laws and Theories demonstrate the dangers of this practice, and how Agile approaches these risks and the considerations that need to be taken into account before increasing the size of the team.

More on the Law of diminishing Marginal Returns

Register

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

18 Mai – Wébinaire – Optimiser la charge des ressources projets et anticiper les blocages

Inscription gratuite en ligne à ce wébinaire de NQI, Partenaire de DantotsuPM

Lien pour s’enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

selon le CRASH report: nous sommes sur la bonne voie dans nos projets informatiques et technologiques

Cette  année encore, CAST software a analysé plus de 1850 applications pour mieux comprendre comment les pratiques de développement et de livraison impactent l’IT ainsi que la performance de l’organisation.

En analysant de plus près nos méthodes de développement, maturité des équipes et autres facteurs, le rapport CRASH nous confirme que nous sommes sur la bonne voie même s’il reste encore des choses à améliorer. Nos pratiques de développement et de livraison de nos projets informatiques et technologiques évoluent positivement !

Obtenez votre copie gratuite du rapport (en langue anglaise)

Voici quelques découvertes :

  • Le secteur public est le plus sûr
  • La taille des équipes de développement fait une différence
  • Le type de « sourcing » a peu d’influence sur la santé globale des logiciels
  • Les méthodes de développement hybrides ont de bons résultats

Vous pouvez télécharger le rapport complet ici.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le talent serait-il en passe de devenir un concept trop massivement utilisé ?

Le talent, un concept de plus en plus utilisé par les praticiens mais nécessitant encore des repères théoriques

Un billet de Sabrina Loufrani-Fedida, Maître de Conférences en Sciences de Gestion à l’Université de Nice Sophia Antipolis

Sabrina Loufrani-Fedida
Sabrina Loufrani-Fedida

Depuis le début des années 2000, le talent a envahi la gestion des ressources humaines (GRH) et depuis peu le management de projet, notamment depuis que le PMI a décidé d’adopter ce concept pour son « PMI talent triangle », lequel définit les trois dimensions que les praticiens et praticiennes du management de projet devront veiller à développer en continu : management stratégique et gestion des affaires, management de projet technique et leadership.

Get the latest on this topic from PMI
Get the latest on this topic from PMI

Tout d’abord, pourquoi cette utilisation de plus en plus massive du concept de talent par les praticiens ?

chaise videAvec les années 2000, plusieurs phénomènes nouveaux connaissent une importance accrue. Il s’agit en particulier des risques de pénurie de main-d’œuvre qualifiée suite au retrait de la vie active de cohortes nombreuses de baby-boomers et, simultanément, de la prise en compte du profil et des attentes spécifiques de nouvelles générations, comme la génération Y. De plus, la mondialisation entraîne un phénomène d’hyper-compétition entre firmes et accroît le poids de l’innovation dans le développement des produits.

Face à ces changements, les individualités capables de « faire la différence » dans la compétition sont mises en avant.

talentPour Lawler (2008)[i], dans l’économie actuelle, globalisée, complexe, dynamique, hautement compétitive et extrêmement volatile, le management des talents représente d’ailleurs la clé pour conquérir un avantage concurrentiel soutenable. L’enjeu pourrait se résumer ainsi : si une entreprise (ou même une institution) souhaite développer ou maintenir son avantage concurrentiel, elle se doit de recruter, développer et fidéliser les meilleurs. Plus elle élargira (notamment à l’échelle internationale voire mondiale) sa politique de management, et en particulier de recrutement des talents, plus elle aura de chance d’attirer et de sélectionner les meilleurs talents. D’où un véritable engouement pour cette thématique depuis le milieu des années 2000, à la fois dans les pays anglo-saxons, en France et, plus récemment, dans le monde entier.

Ensuite, qu’est-ce qu’on met précisément derrière le concept de talent ?

des étoiles brillantes...Il ressort de mon analyse de la littérature scientifique en management sur ce nouvel « étalon de mesure des ressources humaines » qu’il ne peut pas y avoir de talent sans compétence, même si le talent est supérieur à cela. Thévenet (2008)[ii] positionne le talent comme un ensemble de compétences personnelles tout à fait originales. Roger et Bouillet (2009, p. 104)[iii] considèrent les talents comme « un sous-ensemble des compétences, celles dans lesquelles la personne excelle, dans lesquelles elle se distingue des autres ». Enfin, Dejoux et Thévenet (2010, p. 21)[iv] définissent le talent « comme une combinaison rare de compétences rares », et soulignent ainsi que le talent va se distinguer des autres grâce à des compétences uniques et originales. Aussi, dans un souci de clarté, certains auteurs ont présenté le talent sous la forme de formules « mathématiques » dont les composantes correspondent aux caractéristiques que doit détenir un talent. Avec ce schéma de pensée, Ulrich et Smallwood (2012)[v] considèrent par exemple qu’une personne doit détenir et utiliser trois caractéristiques pour être reconnue comme talentueuse, selon la formule suivante :

Talent = Compétence x Engagement x Contribution

L’intérêt de cette conception du talent est de tenir compte de la contribution d’une personne à l’atteinte des objectifs organisationnels.

Dejoux et Thévenet (2010) estiment, quant à eux, qu’un individu doit posséder et utiliser de manière conjointe trois composantes pour être considéré comme talentueux, selon la formule suivante :

Talent = Compétence x Performance x Leadership

En d’autres termes, un talent réunit des compétences rares, l’atteinte d’un résultat exceptionnel, et un leadership dans lequel l’individu tire son exceptionnelle motivation.

À partir de ces deux formules, nous voyons bien que la compétence est une condition nécessaire mais non suffisante pour qualifier une personne de talentueuse.

perfectPour ma part, et à partir des travaux majeurs sur le concept, je comprends le talent comme une combinaison (rare) de compétences (rares) permettant à une personne de se distinguer des autres (i.e. faire mieux et/ou faire différemment), en interne (dans son organisation) ou en externe (sur le marché du travail), aujourd’hui (par ses résultats, sa performance, son engagement, sa motivation, etc.) ou demain (par son potentiel et sa volonté d’évolution).

En outre, trois grands débats sur la nature et la conception des talents traversent la littérature.

(1) Le premier débat met en tension les visions sujet et objet de la notion de talent dans le milieu professionnel (Gallardo-Gallardo et al., 2013)[vi]. Alors que dans l’approche « sujet », le talent correspond à la personne elle-même, dans l’approche « objet », le talent correspond à un élément constitutif d’une personne.

baby(2) Le deuxième débat concerne l’origine et la provenance du talent, avec deux courants aux définitions complémentaires (Meyers et al., 2013)[vii]. Dans le premier courant, le talent est principalement inné : il peut être assimilé à un don, à quelque chose d’unique, conféré à des personnes d’exception. Le second courant privilégie ce qui peut être acquis : le talent est alors une combinaison de différentes compétences que le sujet a accumulées au fil de ses expériences. Ainsi pensé, le talent peut être développé et managé. Il s’agit alors de créer les conditions d’un environnement « capacitant » favorisant le développement de ses compétences.

5 Stars(3) Enfin, selon Gallardo-Gallardo et al. (2013), une question importante pour définir le talent en milieu professionnel est de savoir si l’organisation considère que l’ensemble de ses employés disposent d’un talent (vision inclusive) ou s’il s’agit uniquement d’une petite partie de son personnel (vision exclusive). Selon le point de vue adopté, les méthodes de management des talents seront alors modifiées et la vision inclusive ou exclusive des talents peut donc être considérée comme un paramètre clé de management des talents. Pour Dejoux et Thévenet (2010), deux situations peuvent alors exister. Soit l’entreprise se focalise sur une gestion élitiste des talents en créant un petit groupe de « divas », qu’elle devra gérer avec des moyens spécifiques (vision exclusive). Dès lors, la question de l’équité est clairement posée. En effet, cette segmentation talents / non talents peut être perçue comme une forme de discrimination et la gestion des talents pose inéluctablement des problèmes au quotidien de manière à conserver un minimum d’équité, en particulier au niveau des rémunérations. Soit l’organisation décide de mettre la thématique des talents au cœur de sa politique managériale en développant une culture du talent (« talent mindset »), qui remet en question certaines valeurs comme l’égalité et l’ancienneté, pour prôner l’unicité et la performance (vision inclusive). Même si les deux approches sont utilisées dans le milieu professionnel, il semblerait que l’approche inclusive soit prédominante au sein des entreprises.

Le talent face à l’impératif des collectifs

Pour conclure, dans la mesure où la notion de talent conduit à une individualisation et personnalisation croissantes des politiques et pratiques de GRH dans les organisations (Dejoux et Thévenet, 2010), je me demande alors comment penser le talent face à l’impératif des collectifs de travail dans les organisations par projets.

organisation et projetsEn effet, de nos jours, la valorisation de soi, de son talent, est un garant pour une employabilité choisie. Le talent renvoie davantage au modèle de la carrière nomade (Cadin et al., 2003)[viii] où l’individu devient acteur du développement de sa trajectoire professionnelle et de son employabilité.

Ainsi, face à la nécessité de travailler en équipes, notamment au sein des organisations par projets, comment positionner le « collectif » face une gestion individualisée des talents et des carrières ? Comment donner du sens aux actions collectives dans une gestion individualisée des talents ?

Ces questionnements ne font que remettre au goût du jour la « fameuse et continuelle » dialectique individuel-collectif. D’ailleurs, comme le souligne Ulrich en introduction du libre de Lawler (2008, p. X1), « le talent est nécessaire mais non suffisant. Dans le monde d’aujourd’hui, les politiques de management efficaces doivent s’occuper à la fois des talents et des équipes, des compétences individuelles et organisationnelles ».

CSP Formation
Partenaire de DantotsuPM

[i] Lawler, E. (2008). Talent: Making people your competitive advantage. San Francisco: Jossey-Bass.

[ii] Thévenet, M. (2008). Les talents : des étoiles brillantes aux étoiles… filantes. Paris: Eyrolles.

[iii] Roger, A., & Bouillet, D. (2009). Talents et potentiels. In : J.M. Peretti (Eds.), Tous talentueux, Paris : Éditions d’Organisation, 336-340.

[iv] Dejoux, C., & Thévenet, M. (2010). La gestion des talents : la GRH d’après-crise. Paris: Dunod.

[v] Ulrich, D., & Smallwood, N. (2012). What is talent? Leader to Leader, (63), 55-61.

[vi] Gallardo-Gallardo, E., Dries, N., & González-Cruz, T.F. (2013). What is the meaning of ‘talent’ in the world of work? Human Resource Management Review, 23(4), 290-300.

[vii] Meyers, M.C., Van Woerkom, M., & Dries, N. (2013). Talent – Innate or acquired? Theoretical considerations and their implications for. Human Resource Management Review, 23(4), 305-321.

[viii] Cadin, L., Bender, A.F., & de Saint-Giniez, V. (2003). Carrières nomades : les enseignements d’une comparaison internationale. Paris, Vuibert.

3 Février – Montréal – Gérez une équipe et non une garderie

comment survivre à la gestion des RH!

Annabelle Boyer
Annabelle Boyer

Première Matinée de 2016! Venez découvrir notre nouvel emplacement au Club Universitaire de Montréal, 2047 Rue Mansfield

Une équipe, c’est comme un humain, ça chemine, ça évolue, ça vit une crise d’adolescence, ça développe des mécanismes de défense, ça n’agit pas toujours de façon appropriée et parfois, ça vire mal… parfois, ça se saborde, se détruit, s’enlise.

Comment lire votre équipe ?

  • Comment distinguer les symptômes des causes ?
  • Comment identifier les règles implicites ?
  • Et que faire quand tout dérape ?
  • Comment intervenir une fois que l’on sait ce qui ne va pas ?

TeamGérer une équipe, c’est un défi quotidien.

  • Comment faire en sorte d’encadrer le personnel sans étouffer son autonomie et sa créativité ?
  • Comment répartir la tâche sans écraser les performants et décourager les gens en apprentissage ?
  • Comment intervenir quand des rumeurs circulent de façon à responsabiliser tout en demeurant informé ?
  • L’équipe prend la couleur du leader. Alors, comment être un bon leader ?

Est-ce possible de «voir venir» les conflits et d’agir avant qu’ils ne se dégradent ? Oui !

Est-ce possible de changer le cours de l’histoire ? De faire dévier la trajectoire évolutive vers quelque chose de plus sain ? Tout à fait.

Mais ce n’est pas de tout repos. Il n’y a pas de baguette magique, de recette miracle. Il y a des approches, des principes de base, des aptitudes à développer.

Conférencière: Annabelle Boyer  a un parcours hors normes. Spécialiste du développement organisationnel, elle intervient en mobilisation du capital humain et en dynamique d’équipe.

CSP Formation
Partenaire de DantotsuPM

n’accorderions-nous pas un temps disproportionné aux pires performeurs…

The disproportionate time we spend on poor performers

http://thebrsblog.com/2013/08/22/the-disproportionate-time-we-spend-on-poor-performers/ par Kymwilliams

black-and-white-clock-handQuand on parle avec des leaders, des managers et des cadres, il y a beaucoup de discussion autour de là où ils dépensent leur temps et leur énergie. Une des zones majeures à laquelle ils consacrent beaucoup de temps est la gestion des piètres performeurs. Les individus qui ne respectent pas leur engagements, ne répondent pas aux attentes de l’organisation en matière de valeurs ou ne travaillent pas efficacement en équipe.

En creusant plus profond, je leur demande combien de temps ils travaillent sur leurs ressources les plus faibles par rapport à leurs bons éléments. La réponse est perturbante.

CSP Formation
Partenaire de DantotsuPM

« 5 fois plus de temps dépensé sur les pauvres performeurs »

En moyenne, selon les discussions que j’ai eues, ce serait un ratio de cinq à un en termes de temps passé à s’inquiéter de à manager les plus faibles par rapport aux plus brillants.

Ceci est stupéfiant à plusieurs titres :

  • Les moins bons ne produisent pas de résultats comparables de près ou de loin aux bons éléments
  • weakness blue

    Les moins bons ont tendance à être toxiques en matière d’influence sur les autres membres de l’équipe. Ils peuvent négativement influencer et impacter la culture de l’équipe

  • Les moins bons ne pensent pas solutions. Ils ont tendance à se concentrer sur les problèmes et comment d’autres en sont la cause
  • Les moins bons ne prennent pas de responsabilité personnelle dans leur réponse, dans les résultats qui n’ont pas réalisé, dans le manque de positivité qu’ils démontrent
  • Les moins bons tirent les meilleurs vers le bas. Ils les démotivent et les amènent à questionner votre sérieux en tant que manager sur la valorisation des bonnes performances
  • Les moins bons ne sont pas souvent les personnes avec un fort esprit d’équipe. Ils ne sont pas concentrés sur ce qu’il y a de meilleur pour le business. Leur focus est centré sur eux-mêmes.

Je veux souligner dans ce billet que je suis un avocat du processus par lequel on donne à tout individu la chance de s’améliorer.

"Image courtesy of tungphoto / FreeDigitalPhotos.net"
« Image courtesy of tungphoto / FreeDigitalPhotos.net »

Ceci est non seulement la bonne chose à faire, mais est un message important qui doit accompagner ce texte. Le besoin de coacher, de conseiller et pour ne passer qu’en dernier lieu à des mesures disciplinaires devrait être réalisé de façon rapide et décisive pour éviter de faire traîner ce processus sur des mois ou des années pour reporter des conversations difficiles ou dans l’espoir qu’ils s’amélioreront par magie !

La réalité est que cela ne change pas sans efforts et parfois la seule alternative pour changer les résultats que vous obtenez est que vous devez changer les personnes.

black-exit-new-yorkPour valider cette idée, allez voir l’un de vos meilleurs éléments après la lecture de ce billet et demandez-lui quel impact les faibles contributeurs ont sur lui ou elle. La réponse devrait renforcer votre conviction de ne plus éviter les sous-performeurs et vous convaincre d’aller plus rapidement vers un processus qui les fera soit améliorer leur performance, soit descendre du bus.

Vos bons éléments et votre organisation vous remercieront pour cela.

November 25 – Webinar – Efficient, stress-free human resource management with AQRO

This session will introduce the AQRO human resource management framework and supporting training & certification scheme.

The presenter will explain:

  • AQROStress-Freethe problem: available time and distortion leading to less productive output
  • the solution: it’s not time management, but a framework that works for teams and reduces distortion and allows staff to focus on the more important tasks
  • the benefits: more time, more consistency, more output and support of cross cultural teamwork and communication
  • how AQRO supports teamwork and communication of different cultures and in very dynamic organisations
  • the solution and support of digital transformation by AQRO
  • how to get there: identify a pilot, get them trained and implement the model

Click Here To Register

Partenaire de DantotsuPM
Partenaire de DantotsuPM