À la recherche d’emploi : Et si l’on suivait la méthodologie agile ? par Oumaima Aziani

L’application des principes du management de projet agile et précisément de la méthode Scrum dans le processus de recherche d’emploi.

Oumaima Aziani

Oumaima Aziani est une jeune diplômée d’un master en management de projets, Consultante RH indépendante

Quand il s’agit de recherche d’emploi de façon générale et dans une situation économique instable en particulier, l’usage d’une organisation agile peut permettre un système de contrôle et d’évaluation ainsi qu’une efficacité sans pareille.

L’agilité peut être instrumentalisée dans le management de plusieurs types de projets, d’où son applicabilité facile à des domaines en dehors de celui des technologies de l’information.

L’idée de considérer la recherche d’emploi comme un projet permet de voir le statut de chercheur d’emploi sous un angle différent. Le fait de percevoir cette période comme une phase où l’on travaille sur soi, permet de nous donner une raison d’entamer ce projet avec plus d’enthousiasme et de structure. Pas besoin d‘avoir une certification Agile pour adopter les recettes agiles.

Avant d’entrer dans les détails de comment les différents principes du manifeste agile peuvent accélérer le processus de l’obtention de son premier emploi, soulignons d’abord comment les valeurs agiles peuvent être un bon fondement pour ce type de projet.

Il s’agit de quatre valeurs fondamentales qui encadrent le fonctionnement de n’importe quel projet agile, à savoir :

Les individus et leurs interactions plus que les processus et les outils

La recherche d’un emploi passe avant tout par les interactions, les technologies qui nous permettent aujourd’hui de chercher un travail peuvent être très utiles mais le contact avec les gens peut jouer un rôle crucial dans la collecte des informations surtout pendant les phases initiales du projet.

Des logiciels opérationnels plus qu’une documentation exhaustive

Aujourd’hui nous avons des logiciels pour tout, de la création d’un CV « optimisé » à la sélection des emplois qui correspondent à nos capacités et à la gestion des candidatures, on peut vraiment tout faire en ligne. Il faut donc en profiter pour démontrer son talent et faire preuve d’originalité. Que ce soit pour des emplois administratifs ou de bureau, des emplois dans le commercial ou la vente de détail, des emplois dans les transports ou la logistique ou autres, il y a des plateformes spécialisées pour tous types de profils. Ajoutons à ceci des outils comme LinkedIn qui facilitent la communication directe avec les entreprises et les administrations publiques.

La collaboration avec les clients plus que la négociation contractuelle

Le mot collaboration inspire avant tout l’idée d’un échange honnête. La digitalisation des processus de recrutement au sein de certaines organisations a affaibli la dimension humaine de la gestion des ressources humaines. Les recrutements basés sur des recherches de mots-clés, des logiciels de filtrage des CV et autres solutions digitales ont avant tout réduit la possibilité d’un bon vieux dialogue en face à face entre deux êtres humains. Mais si l’expérience du confinement nous a appris une chose, ça serait que la technologie nous a aussi permis de rester connectés et surtout de continuer à collaborer dans de bonnes conditions.

L’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan

Le marché de l’emploi peut être très vulnérable au changement. L’économie toutefois ne cesse d’évoluer et même dans un contexte de crise, il y a toujours moyen de trouver sa niche et de s’imposer comme le/la candidat(e) optimal(e) pour le poste.

Un cadre pour réussir sa recherche d’emploi

Ces valeurs sont des piliers du manifeste agile, elles forment un cadre théorique de référence dont découle donc plusieurs principes démontrant de façon plus détaillée comment l’agilité permet une gestion efficiente des projets étape par étape.

L’un des principes phares de la méthodologie Scrum est la mise en place d’un plan d’action flexible qui permet d’intégrer les retours de toutes les parties prenantes dans les étapes suivantes du projet dans une logique de perfectionnement continu. Cela voudrait dire que d’un côté il faut toujours essayer d’avoir un feedback de la part des recruteurs, il faut chercher à répondre à la question : Pourquoi ma candidature n’a-t-elle pas aboutit ? La réponse à cette question peut éclairer encore plus l’étape suivante et faciliter notre adaptation aux besoins des recruteurs.

Ce qui nous mène à un autre principe du manifeste agile, qui est l’acceptation du changement, que ce changement soit une crise économique, une pandémie ou les deux. Avec une analyse assez poussée des besoins du marché, on se donne la possibilité d’adapter son skillset à la situation économique et aux besoins des recruteurs. En optant pour l’agilité, on exploite le changement pour se donner un avantage compétitif. [1]

Le manque de structure dans le travail qu’effectue un chercheur d’emploi peut être compensé par  le développement d’un ensemble d’indices quantitatifs permettant d’évaluer l’évolution de sa quête. Bien que cela puisse sembler compliqué, les KPIs (Key Performance Indicators) permettent d’évaluer le succès ou pas du projet. Dans le cadre d’une recherche d’emploi ces indices quantifiables peuvent être : Le nombre de retours que l’on reçoit; le nombre d’entretiens téléphoniques ou physiques que l’on passe; l’efficacité des candidatures spontanées à déclencher un retour de la part des services des ressources humaines.

Quand il s’agit de l’intégration dans un certain milieu professionnel, le savoir être compte tout autant que le savoir-faire. Ça commence par s’entourer par des personnes actives et motivées et se reposer sur un networking solide qui permet toujours d’avoir plus de pistes pour faciliter sa recherche.

Un autre principe important est la favorisation des échanges directs. Quand on est intéressé par un certain domaine ou une certaine entreprise, c’est toujours une bonne idée d’essayer d’avoir un contact direct avec le/la responsable ressources humaines afin d’adapter ensuite sa candidature au profil qui l’intéresse.

Et enfin, l’essence même de l’agilité repose sur l’amélioration de ses compétences et l’évolution continue. Que ce soit par la maîtrise de nouveaux logiciels, l’apprentissage de nouvelles langues ou tout simplement en s’informant en profondeur sur un sujet en lien avec notre domaine.

Apprendre de nouvelles choses est primordial pour rester à jour et s’adapter plus facilement à la reprise de la vie active.

[1] « Manifeste Agile (4 Valeurs – 12 Principes) – My Agile Partner Scrum ». My Agile Partner Scrum, 2020, https://blog.myagilepartner.fr/index.php/2018/09/12/manifeste-agile/

CertYou est partenaire de DantotsuPM

n'hésitez pas à commenter les billets et à partager vos idées.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.