5 techniques de management de projet Agiles que vous pouvez commencer à utiliser dès aujourd’hui

5 Agile Project Management Techniques You Can Start Using Today

http://www.pmhut.com/5-agile-project-management-techniques-you-can-start-using-today

Par Joel Semeniuk

démarrer commencer« Le secret du progrès est de commencer. Le secret pour commencer est de découper vos tâches complexes et écrasantes en de petites tâches gérables puis de commencer par la première. » Mark Twain

Mark Twain n’était pas un manager de Développement Logiciel; cependant, ses mots résonnent toujours de manière très juste quand on en vient à comment vous pouvez commencer à adopter les Techniques Agiles de management de projet.

Voici les 5 premières pratiques que vous pouvez utiliser Aujourd’hui indépendamment de votre situation ou environnement.

1.    Ne l’appelez pas « Agile » – Le terme Agile semble être devenu usé ou simplement sur ou mal utilisé. Dans quelques organisations, il a même des connotations négatives,  synonyme de « centré sur le développeur » ou « aucune documentation » ou « aucun besoin défini ». Ce n’est pas l’intention d’Agile. De plus, parfois le terme « Agile » fait apparaître un dogme, comme une poussée religieuse d’aller vers le « tout ou rien » dans l’adoption de toutes les choses « Agiles ». Dans des nombreux cas, ce n’est tout simplement pas la réalité. En fin de compte nous adoptons des pratiques de management de projet « Agiles » pour aider à contrôler le chaos et, ce qui est plus important, réduire les déchets en nous aidant à nous concentrer sur la production de valeur pour le business. Le terme « Agile » fait parfois appel à un état final nébuleux qui semble inaccessible ou peu pratique dans beaucoup d’organisations. Alors, pourquoi appel cela Agile ? Le but d’adopter n’importe quelle pratique est quasiment le même : réduire au minimum les déchets. Vous n’avez pas à étiqueter l’une de ces pratiques du terme « Agile » si vous ne voulez pas et pourtant toujours en obtenir une énorme valeur.

stand up meeting2.    Cadences de Communication à haut débit et large bande bornées dans le temps – Le terme « Haut débit » est utilisé pour une bonne raison. Une partie « d’Agile » est une reconnaissance que les gens communiquent plus efficacement quand ils sont face à face, les autres façons générant du gaspillage. Nous aimons les discussions en face à face. Le langage du corps, les expressions du visage et la conversation interactive ajoutent tous à l’efficacité de cette forme de collaboration. Étant donné cela, vous devriez commencer à saupoudrer à cadence régulière les communications à haut débit dans votre projet. Pour faire cet encore plus efficace, envisagez de placer une limite de temps sur ces sessions pour vous assurer que chacun reste concentré. Ne confondez pas cela avec « plus de réunions ». Implémenter cela correctement aboutit à moins de réunions mais plus efficaces en se concentrant sur une meilleure communication d’équipe. Commencez par une réunion de 15 minute quotidienne « stand-up » où les membres de l’équipe présentent simplement ce sur quoi ils travaillent et tout problème. Ensuite, introduisez un bihebdomadaire « montrer-et-dire » (« show-and-tell ») avec vos clients pour montrer ce qui a été accompli pendant cette période. Si vous ne pouvez pas vous rencontrer en face à face, pensez donc à d’autres formes de communication à haut débit et large bande comme le chat vidéo avec Skype ou Lync. Essayez de ne pas compter sur le courrier électronique comme forme principale de discussion car plus vous comptez sur des mots écrits pour la communication et plus la signification et l’intention y sont rapidement perdus ou mal interprétés.

3.    Soyez Visible – Trouver une manière de communiquer simplement et efficacement l’état actuel d’avancement. Je pourrais souligner que ce n’est pas une impression de 50 pages de votre Gantt chart Microsoft Project mais plutôt un tableau très simple, très visible qui montre ce sur quoi les gens travaillent. Cela ne doit pas être électronique et pourrait être aussi simple que des post-it sur un tableau blanc. Il y a des tas d’exemples de cela. Encore que vous devriez commencer avec quelque chose de simple à créer et, ce qui est plus important, simple à maintenir et à mettre à jour.

4.    Contrôlez Régulièrement – Le terme de Post-mortem est un terme horrible. Cela signifie examiner quelque chose après qu’elle soit morte. Au lieu d’utiliser une autopsie pour amener l’apprentissage organisationnel, pourquoi ne pas avoir « un point de contrôle régulier » pour vous assurer que vous faites tout ce que vous pouvez pour garder le projet et l’équipe en bonne santé ? Cela ne doit pas être formel. Cela peut être aussi simple qu’une « pizza du vendredi » le dernier vendredi du mois où l’équipe se réunit pour bavarder de ce dont ils pensent que ça va bien et ce qu’ils savent avoir besoin de réparations.

5.    Définissez « Fait » – Au lieu d’avoir des chiffres arbitraires qui représentent le % « de fait » de quelque chose, créez une check-list, une liste de contrôle, que vous et votre équipe acceptez comme définition de ce que signifie exactement être « fait » pour des tâches de types différents. Vous pouvez avoir une check-list « fait » pour vos tâches d’analyse et une autre check-list pour d’autres étapes dans le processus de développement. Les check-list sont très faciles à produire et devraient commencer en étant très simples. Vous pouvez utiliser vos réunions de contrôle régulières pour ajouter ou supprimer des éléments de vos check-list afin de continuer à capturer les leçons apprises de l’équipe et améliorer la cohérence au sein de votre projet et pour tous les membres de l’équipe.

Ces 5 pratiques ne devraient pas être en conflit avec aucune méthode ni modèle que vous utilisez aujourd’hui et néanmoins vous apporter une aide précieuse tout au long de votre chemin vers l’adoption de pratiques encore plus Agiles.

PMGS Formations en management de projet
Partenaire de DantotsuPM

Merci de bien vouloir partager vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.