PMO unipersonnel

One Person PMO

http://www.pmhut.com/one-person-pmo

Par J. Alex Sherrer

Un Project Management Office (PMO) peut être une source de valeur pour les chefs de projet parce qu’il fournit la direction, la formation, la connaissance, les bonnes pratiques, la priorisation des projets et les processus organisationnels. Bien que de plus en plus de sociétés créent des bureaux de management de projet, les petites et moyennes organisations n’ont pas de PMO.

Mais cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas nous transformer en PMO d’une personne. Par petites étapes incrémentales nous pouvons poser les bases de bonnes pratiques dans notre société qui aideront non seulement notre organisation, mais aussi nous-mêmes, en développant des documents de management de projet, des procédures et des pratiques cohérentes. Et il ne doit pas nécessairement prendre beaucoup de temps ou être créé d’un seul coup. Nous pouvons commencer avec les secteurs les plus important dans notre environnement – la clé est juste de commencer et de s’y tenir en réalisant des progrès et des améliorations cohérents.

  1. Bibliothèque d’information : Une bibliothèque pour les fichiers de projet, les modèles et les outils pédagogiques est la nécessaire première étape. Des bonnes pratiques de gestion de l’information sont essentielles parce que si nos documents ne peuvent pas être facilement localisés ou devenir périmés, nos futurs efforts de PMO  seront vains. Une information, indépendamment de sa valeur, qui ne peut pas être trouvée ne vaut pas plus que de n’avoir aucune information du tout.
  2. Modèles de documents de projet : Des modèles de documents de projet peuvent aider à faire gagner du temps et à s’assurer que nous n’oublions pas de choses importantes, mais ils peuvent aussi servir d’outils d’apprentissage pour d’autres qui peuvent avoir seulement de temps en temps à manager des projets. Nous risquons fortement de nous décourager si nous essayons de réaliser trop de modèles immédiatement, donc commençons par les documents les plus cruciaux, en les gardant aussi simples et flexibles que possible. Beaucoup de sites internet de management de projet offrent des modèles de démarrage que nous pouvons personnaliser pour nos propres besoins. De bons candidats pour de premiers modèles sont la charte de projet, la matrice des parties prenantes, le registre des risques, les RACI, le journal des problèmes, le journal des changements et la matrice de traçabilité des besoins.
  3. Processus de leçons apprises : Les leçons apprises font partie intégrales de l’amélioration continue et nous sommes destinés à faire les mêmes erreurs à plusieurs reprises si nous n’apprenons jamais d’elles. Donc nous devrions enraciner le processus des leçons apprises dans tout effort et cela devrait être une partie visible de l’initiation, l’exécution et la clôture de projet.
  4. Processus de clôture de projet : Avec notre bibliothèque en place et le processus des leçons apprises, nous voudrons nous assurer que nous incorporons ces artefacts de projet dans nos étapes de clôture administrative de projet. Chacun, nous compris, tient toujours à passer au projet suivant quand l’un est fini, mais sans vérification, catalogage et classement des informations projet, nos bibliothèques de projet sont incomplètes.
  5. Formation : Webinars et des séminaires sont une excellente façon d’impliquer d’autres personne dans l’apprentissage du management de projet sans les y forçer. Nous pouvons aussi utiliser des discussions autour de l’amélioration des modèles que nous avons créés jusqu’à présent comme des opportunités d’apprendre.
  6. Ventura
    Partenaire de DantotsuPM - Cliquez sur ce logo pour contacter Ventura pour vos besoins en Management de Projet et PMO
  7. Plans subsidiaires : Particulièrement sur des projets grands et complexes, le besoin de modèles pour les plans subsidiaires deviendra vite apparent. Ceux-ci sont les plans de collecte des besoins, de contenu, d’échéancier, de qualité, de management des ressources humaines, de communication et  de management des risques. La nécessité de ces plans peut parfois être dure à comprendre pour des non chefs de projet, donc nous devrions attendre le bon projet pour « dévoiler » ces modèles avec parcimonie afin que leur utilité soit évidente à ceux impliqués dans le projet.
  8. Système de contrôle des changements / système de management de configuration : Un modèle documenté, flexible, standardisé de contrôle des changements du projet sera un outil puissant. Le niveau de rigueur nécessaire pour ce contrôle varie largement d’un projet à l’autre, donc il peut être difficile de créer un guide généralisé.
  9. ROI : Pour beaucoup de nos projets, le processus de sélection est informel ou se produit à l’extérieur de notre périmètre de responsabilités. Cependant, sans métrique explicite de l’impact du livrable, service ou résultat final de notre projet, nous ne pouvons jamais exécuter de revues après-projet objectives. Donc une des bonnes pratiques que nous pouvons établir est de travailler avec le sponsor ou d’autres personnes dans notre organisation pour déterminer cette métrique et la revisiter ensuite après la clôture du projet pour mesurer l’impact.

2 réflexions sur “PMO unipersonnel

  1. Ping : les plus lus du mois d’Octobre 2011 « DantotsuPM.com

  2. Ping : florilège des billets sur les PMOs publiés à ce jour sur DantotsuPM « DantotsuPM.com

n'hésitez pas à commenter les billets et à partager vos idées.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.